jeudi 23 juin 2016

Pologne / Hel


Pologne.

Enveloppe premier jour [FDC] montrant le phare de Hel (Latarnia Morska Hel).
 

 




Enveloppe oblitérée à Warszawa, le 15.09.1966


Édition : Poczta Polska (Państwowe Przedsiębiorstwo Filatelistyczne, PPF "Ruch")
Dimensions du pli : 116 mm x 160 mm





Thème du timbre : phare de Hel dans la série "Tourisme" (Turystyka), neuf timbres différents
Date d’émission : 15.09.1966
Autorité postale émettrice : Poczta Polska
Valeur faciale : 20 groszy (20/100 d'ancien złoty, PLZ, 1950 - 1995)
Dessin : Cz. Kaczmarczyk
Impression : taille-douce (acier)
Gravure : B. Kowalska
Imprimeur : PWPW (Panstwowa Wytwórnia Papierów Wartósciowych)
Dimensions : 31.25 mm x 25.5 mm
Dentelé : 11 ½ x 11 ¾ et 12 ¾ x 12 ½
Papier : blanc, gomme incolore
Taille de la feuille : 100 timbres
Tirage : 144 940 100
Numéros des catalogues : Yv 1556 / M 1706 / S 1440 / SG 1685
Numéro du catalogue Fischer (Pologne) : 1558






Le phare de Hel (54° 36' N & 18° 49' E) se trouve à l'extrémité de la péninsule de Hel, une bande d'environ 35 km de long de terrains sablonneux qui évoluent à l'est de la baie de Gdańsk, en mer Baltique.

La structure actuelle, construite en 1942 par l'armée allemande, remplace un ancien phare édifié en 1827 et détruit par l'armée polonaise au début de la Deuxième Guerre mondiale (septembre 1939).

La tour, de 40 m (131 pieds) de hauteur, est de section octogonale. Construite en brique apparente, elle est peinte entièrement en rouge.

La lanterne, ceinturée d'un balcon avec rambarde métallique, est de section circulaire et peinte en rouge avec une toiture en forme d'un entonnoir inversé de couleur gris métallique.

Géré par le Bureau Maritime de Gdynia (Urząd Morski w Gydni), ce feu isophase émet, sur un plan focal de 41 m (134 pieds), des éclats de lumière blanche d'une durée de 5 secondes suivies de 5 secondes d'obscurité [Iso W 10s].
La portée lumineuse est de 17 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C2968.







Thème du timbre : phare de Hel dans la série "Phares II", quatre timbres différents
Date d’émission : 15.06.2007
Autorité postale émettrice : Poczta Polska
Valeur faciale : 3.55 Złoty [PLN]
Dessinateur : Zygmunt Okrassa
Impression : héliogravure
Imprimeur : PWPW (Panstwowa Wytwórnia Papierów Wartósciowych)
Dimensions : 31.25 mm x 43 mm
Dentelé : 12
Papier : fluorescent
Taille de la feuille : 4 timbres
Dimensions de la feuille : 90 mm x 125 mm
Tirage : 800 000 feuillets
Numéros des catalogues : Yv 4058 / S 3865d / M 4321 / SG 4275d
Numéro de référence Poczta Polska : 4095
Numéro WNS : PL025.07





L'image stylisée du phare sur le cachet souvenir célébrant le Centenaire de Hel comme lieu de baignade (site de tourisme balnéaire) 1896 – 1966 [100 lecie kąpieliska morskiego]
Cachet sur carte postale











Carte postale : phare de Hel
Édition : Wydawnictwo ZET (Wrocław)
Photographe : T. Szarski
Dimensions : 105 mm x 145 mm
Référence : A 452









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/03/pologne-koobrzeg.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/12/pologne.html


.

dimanche 19 juin 2016

Allemagne / Gellen


Allemagne (République Démocratique, 1949 - 1990).

Carte souvenir de l'Association de philatélistes de la RDA affranchie avec un timbre montrant le phare de Gellen (Leuchtfeuer Gellen).





Pli oblitéré à Hoyerswerda (Wojerecy), le 07.07.1977 [7.7.77]

Souvenir philatélique de la 23e exposition de l'Association de philatélistes (Philatelistenverband) de Hoyerswerda
Dimensions du pli : 103 mm x 150 mm

 

Thème du timbre : phare de Gellen dans une série célébrant le Service d'Hydrographie Navale de la RDA (Seehydrographischer Dienst der DDR) ; cinq timbres différents
Date d'émission : 13.05.1975
Autorité postale émettrice : Deutsche Post (Deutsche Post der DDR)
Valeur faciale : 10 Pfennigs (10/100 de mark est-allemand – DDM) [1948 – 1990]
Design : Jochen Bertholdt
Dimensions du timbre : 28 mm x 34 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 50 timbres (5 x 10)
Imprimeur : VEB Deutsche Wertpapierdruckerei (Leipzig) [1]
Impression : offset
Tirage : 5 500 000 timbres
Numéros de catalogues : Yv 1725 / S 1646 / M 2046 / SG E1761

[1] VEB : Volkseigener Betrieb (entreprise propriété du peuple)




Le feu de Gellen (54° 31' N & 13° 05' E) se trouve dans la partie centrale de la petite île de Hiddensee, à l'ouest de Rügen, la plus grande île allemande, en mer Baltique.
Hiddensee (19 km²) fait partie du Parc national du lagon de Poméranie (Vorpommersche Boddenlandschaft) dans le Mecklembourg-Poméranie occidentale, le Land voisin de la frontière polonaise.

En service depuis le 15 septembre 1907, la tour de 12 m (40 pieds) de hauteur, de section circulaire ; est construite en acier et peinte en blanc avec la lanterne (et balcon) en rouge et la toiture en noir.
Préfabriquée par la firme Julius Pintsch (Berlin) qui commercialisait également le gaz Pintsch (gaz d'huile, gaz de pétrole comprimé), cette structure s'appuie sur une base de section circulaire bâtie en pierre apparente.

Sur un plan focal de 10 m (33 pieds), ce feu à occultations a une optique (Fresnel) qui cache une lumière blanche, rouge et verte (selon la direction), deux fois toutes les 10 secondes, avec la caractéristique suivante : lumière 2s + obscurité 1s + lumière 6s + obscurité 1s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 15 milles marins, celle de la lumière rouge est de 11 milles marins et celle de la lumière verte est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).

Électrifié en 1936, automatisé, il est opéré par l'autorité maritime de la ville de Stralsund (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C2586.




Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission (FDC)
Série complète montrant les phares de Timmendorf, Gellen, Saßnitz, Dornbush et Peenemünde





Pli oblitéré à Kurort Jonsdorf, le 13.05.1975

 


Carte postale ayant voyagé avec deux timbres montrant les phares de Buk & Gellen
  

 




Oblitération faite à Rostock 22, le 17.04.1977 

Cachet commémoratif du bateau musée "MS Dresden", cargo du "Typ Frieden"
Bateaux classiques et musée du chantier naval (Traditionscchiff mit Schiffbaumuseum)



 



Carte postale : phare de Gellen
Édition : Artcolor (Hamn)
Photographe : Knut Müller
Dimensions : 158 mm x 111 mm (6 1/4" x 4 3/8")
Référence : aucune






Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/03/allemagne-dornbusch.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2014/12/allemagne-kap-arkona.html 

.

mardi 14 juin 2016

France / Feu de la Jetée Ouest du Tréport


France.

Enveloppe pré-timbrée illustrée avec le feu de la Jetée Ouest du Tréport.
Lettre ayant voyagé.





 

Pli oblitéré à Rouen CTC, le 18.06.2012

 

Enveloppe préaffranchie ("précasée", autocollante) à validité permanente [PAP] [1]
Enveloppe de la série "Paysages de la Seine-Maritime" [2]
Autorité postale émettrice : La Poste
Date de parution : juillet 2007
Valeur faciale : aucune
Timbre-poste imprimé : "les cabines de bain" [3]
Timbre à dentelure figurée avec deux bandes de phosphore à droite et à gauche du timbre
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20g dans le régime intérieur
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Imprimeur : Phil@poste
Références : agrément N° 809 / lot 42J/07F324 [4]
Code-barres : aucun
Illustration : Philippe Leroux, artiste peintre à Sainte-Adresse
Tirage : 50 000 exemplaires (10 000 x 5 paysages)


[1] PAP, Prêt-à-Poster (La Poste)

[2] Vendu comme lot indivisible de 5 enveloppes différentes

[3] À partir du timbre du 26.05.2003 (La France à vivre 2003)
Valeur faciale : 0.50 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Bloc-feuillet en vente indivisible (5.00 euro) / Yvert bloc 57
Design : Bruno Ghiringhelli
Numéros des catalogues : Yv 3559 / M 3698

[4] D'autres numéros de lot existent




Le Tréport, ville balnéaire et port de pêche, est située au nord du département de la Seine-Maritime en région Haute-Normandie. Elle occupe l'embouchure de la Bresle, un petit fleuve côtier se jetant dans la Manche (English Channel).
Le feu de la Jetée Ouest (50° 04' N & 01° 22' E) se trouve à l'extrémité de cette digue, sur la rive gauche du fleuve, signalant l'entrée du port.

Le feu actuel date de 1905, il est le dernier d'une succession dont le premier était fonctionnel depuis le début du XIXe siècle.

La tour est une bâtisse de section circulaire construite en maçonnerie de pierre, peinte en blanc avec deux larges bandes vertes : l'une au niveau du socle, l'autre au sommet, incluant la lanterne et la rambarde métallique qui l'entoure.
Sa hauteur est de 14 m (46 pieds) et positionne le plan focal à 15 m (49 pieds).

Le feu émet deux éclats de lumière verte toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 2.1s + éclat 0.4s + obscurité 7.1s.
La portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1222.





Entier postal.
Enveloppe pré-timbrée à validité permanente [PAP]
Enveloppe de la série d'aquarelles de C. Sellincourt dédiées à la ville du Tréport

 



Autorité postale émettrice : La Poste
Année de parution : 2006
Timbre-poste imprimé : Marianne du 14 Juillet (Marianne de Luquet) [5]
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Imprimeur : Imprimeur : ITVF (Phil@poste)
Références : agrément N° 809 / lot B4J0100705
Code-barres : aucun
Illustration (aquarelle) : Claude Sellincourt


[5] Timbre conçu par Eve Luquet et gravé par Claude Jumelet
Date d'émission : 14 juillet 1997
Numéro Yvert : 3083




Enveloppe pré-timbrée à validité permanente [PAP]







Autorité postale émettrice : La Poste
Année de parution : 2006
Timbre-poste imprimé : Marianne du 14 Juillet (Marianne de Luquet)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Dimension du pli : 114 mm x 162 mm [DIN C6]
Imprimeur : Imprimeur : ITVF (Phil@poste)
Références : agrément N° 959 / lot 243/308
Code-barres : aucun
Illustration (aquarelle) : Claude Sellincourt







Carte postale : feu de la Jetée Ouest du Tréport
Édition : Édition Arnault (Le Tréport)
Dimensions : 90 mm x 140 mm
Référence : 149

Pli expédié au (Le) Tréport, le 04.08.1912

 

 

jeudi 9 juin 2016

Croatie [Yougoslavie] / Tamiš (Serbie)



Croatie.

Lettre ayant voyagé avec un timbre de l'ex Yougoslavie montrant l'ancien phare de Tamiš [Serbie] [1].







Pli oblitéré à Zagreb, 14.10.1991



Enveloppe souvenir du premier tournoi de tennis d'Umag (1990) [2]
Un phare stylisé illustre les anciennes armoiries de la ville d'Umag (avec l'étoile de Yougoslavie en haut, à gauche)


[1] L'autre timbre, émis le 09.09.1991, est la première émission de la nouvelle poste croate.

[2] Tournoi du circuit ATP, sur terre battue.




Thème du timbre : l'ancien phare de Tamiš dans la série de 12 timbres "phares de l'Adriatique et du Danube" (carnet)
Date d'émission : 25.07.1991
Autorité postale émettrice : PTT Yugoslavia
Valeurs faciales : 10 dinars yougoslaves (YUM)
Dessinateur : Radomir Bojanič
Imprimeur : Unicover Corporation (Cheyenne, États-Unis)
Impression : offset (polychromie)
Dimension du timbre : 40 mm x 31 mm
Dentelé : 13
Taille du bloc feuillet (carnet) : 12 timbres
Tirage : 200 000
Date de retrait : 01.01.2002
Numéros des catalogues : Yv 2365 / SG 2731 / S 2110l / M 2501



 




Le Timiș (Tamiš, en serbe) est une affluente de la rive gauche du Danube.
La rivière a sa source en Roumanie, dans les Carpates méridionales et rejoint le Danube à Pančevo [Панчево], ville de Serbie située dans la province autonome de Voïvodine.
La confluence entre les deux cours d'eau est marquée par deux phares identiques (44° 51' N & 20° 38' E) construits en 1909 sous l'autorité de l'Empire austro-hongrois. Ils signalent le passage du Danube vers le port de Pančevo [3].

Au fil des ans, les tours sont devenues le symbole de la ville ; elles sont considérées comme un signalement unique en Europe.

Chaque structure, d'une dizaine de mètres de hauteur, est constituée d'une plate-forme pyramidale de section circulaire construite en pierre (dalles de granite) sur laquelle est posée une tour bâtie en brique claire [4]. Chaque tour est constituée d'une base cylindrique prolongée vers le haut dans une forme tronc pyramidale.

Au sommet, le feu qui est protégé par une coupole métallique de grand taille.

Les phares, devenus obsolètes, ont été longtemps laissés à l'abandon.
Des travaux de restauration, en 2015 pour le second et quelques années auparavant pour le premier ; ont rendu à ces tours l'aspect d'origine.

Les phares sont inscrits sur la liste de la "Propriété culturelle de grande importance" (liste du patrimoine historique serbe) depuis 1997.


[3] Autrefois un important port fluvial de l'industrie brassicole.

[4] Des moules ont du être fabriqués pour obtenir une brique de forme spéciale utilisée dans sa construction.



Yougoslavie.

Enveloppe premier jour [FDC] avec des timbres montrant les phares de Ražanj, Derdap et Tamiš.

 


 

Oblitération premier faite à Belgrade, le 25.07.1991

Cachet commémoratif montrant le phare de Porer
Enveloppe illustrée avec l'image du phare de Glavat
Édition : PTT (Yougoslavie)
Dimensions du pli : 115 mm x 163 mm
Référence : 14D/91

 
 

samedi 4 juin 2016

Portugal / Esposende



Portugal.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare d'Esposende (farol de Esposende).









Pli oblitéré à Esposende, le 19.06.2008
[Le bureau de poste d'Esposende est le plus proche du phare]




Thème du timbre : phare d'Esposende dans la série "phares" (Faróis de Portugal), 12 timbres différents
Date d'émission : 19.06.2008
Autorité postale émettrice : Correios de Portugal [CTT]
Valeur faciale : 0.30 euro
Dessinateur : Hélder Soares (Atelier Acácio Santos)
Impression : offset
Imprimeur : Cartor Security Printers (France)
Dimensions du timbre : 30.6 mm x 40 mm
Dentelé : 13 avec "dentelure de sécurité" Cruz de Cristo (Croix du Christ)
Taille de la feuille : timbres 10 (5H x 2V)
Tirage : 300 000
Numéros des catalogues : Yv 3282 / S 3010 / M 3301
Numéro WNS : PT050.08
 

 





Le phare d'Esposende (41° 32' N & 08° 47' W) se trouve sur la rive droite du fleuve Cávado lorsque celui-ci se jette dans les eaux de l'océan Atlantique.
À quelques mètres de la plage, le phare s'érige à côté du mur extérieur du fort de São João Baptista, place défensive construite à la fin du XVIII siècle.
La ville d'Esposende appartient au district de Braga, dans le nord du pays.

Inauguré en 1922, cette structure remplace un ancien bâtiment établi en 1866.

La tour, construite (préfabriquée) en fer de fonte, est de section circulaire avec quatre nervures verticales en saillie. Peinte entièrement en rouge, elle s'appuie sur une base élargie, de section circulaire faite en béton.
La hauteur est de 15 m (49 pieds), le plan focal se trouve à 20 m (65 pieds).

Rallié au réseau public de l'électricité en 1938, depuis 1999 le phare dispose d'un système "TRB-400 Max Lumina" émettant un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 4.9s.
Sa portée lumineuse de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D2016. 

Les derniers gardiens ont quitté le site en 2003 ; le phare reste sous le contrôle technique du phare de Montedor (ALL : D2008).




Enveloppe souvenir du premier jour d'émission [FDC]
Le cachet commémoratif montre le phare d'Esposende



 



Oblitération faite à Esposende, le 19.06.2008







En souvenir de Luis.

  


.

samedi 28 mai 2016

Malaisie / Kuala Selangor


Malaisie.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Kuala Selangor.







Pli oblitéré à Pangkor, Perak, le 21.06.2004



Thème du timbre : phare de Kuala Selangor dans la série "Phares de Malaisie" (Rumah Api), quatre timbres différents et un bloc feuillet
Date d'émission : 31.01.2004
Autorité postale émettrice : Pos Malaysia
Valeur faciale : 30 sen (30/100 de ringgit malais - MYR)
Design : Reign Associates Sdn. Bhd.
Impression : offset
Imprimeur : Percetakan Keselamatan Nasional Sdn. Bhd. [Security Printers (M) Sdn. Bhd]
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Dentelé : 14
Papier : couché, phosphorescent, avec filigrane SPM
Taille de la feuille : 20 timbres (4H x 5V)
Numéros des catalogues : Yv 1020 / M 1235 / SG 1183 / S 958


 


Le phare de Kuala Selangor (03° 20' N & 101° 15' E) se trouve sur la Bukit Melawati, une colline qui surplombe la ville de Kuala Selangor ; capital administrative de la région, baignée par les eaux du détroit de Malacca.
Kuala Selangor a été l'ancienne capital du Selangor avant l'arrivée des Hollandais, en 1784.

Construit en 1907, la tour de section circulaire est bâtie en "deux étages", l'inférieur en maçonnerie et le supérieur, en fer de fonte. L'ensemble est peint en blanc.
La hauteur du phare est de 27 m (90 pieds), le plan focal étant à 73 m (240 pieds).

Son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 3.4s + éclat 0.4s + obscurité 10.8s.
Sa portée lumineuse est de 18 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F1578.



samedi 21 mai 2016

Espagne / Monte Igueldo


Espagne.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare du Monte Igueldo (faro del Monte Igueldo).








Pli oblitéré à Donostia (San Sebastián), le 15.04.2009
[Ce bureau de poste est le plus proche du phare]

 



Thème du timbre : phare du Monte Igueldo dans la série "phares" [Faros III], six timbres différents
Date d'émission : 15.04.2009
Autorité postale émettrice : Correos de España
Valeur faciale : 0.62 euro
Dimensions du timbre : 28.8 mm x 40.9 mm
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 6 timbres
Dimensions de la feuille : 115.2 mm x 105.8 mm
Imprimeur : Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)
Impression : héliogravure
Papier : couché, phosphorescent
Tirage : 350 000 feuilles (timbres)
Numéros des catalogues : Yv 4114 / M 4409 / S 3637c / SG 4437
Numéro du catalogue Edifil : 4483C
Numéro WNS : ES036.09

 




Le phare du Monte Igueldo [Igeldo] (43° 19' N & 02° 01' W) se trouve à flanc de cette colline située dans la partie occidentale de la ville de Saint-Sébastien (San Sebastián / Donostia), sur la façade espagnole du golfe de Gascogne (mar Cantábrico).
Le mont Igueldo, d'environ 400 m de hauteur, renferme par l'ouest la playa de la Concha, l'une de plus célèbres plages urbaines du pays.

Opérationnel depuis 1855, le phare est un projet de l'ingénieur des Ponts et Chaussées Manuel Peironcely. Son aspect actuel date de 1912 année dans laquelle l'architecte Luis Elizalde introduit à la bâtisse un étage supplémentaire avec des larges fenêtres et une terrasse ayant vue sur le paysage maritime et la ville de San Sebastián.

La tour de section circulaire de 13 m (42 pieds) de hauteur s'intègre au mur extérieur d'un bâtiment de deux étages, de plan carré et toiture horizontale. L'ensemble est peint entièrement en blanc.

Phare gardienné, relié au réseau public d'électricité en 1918, il est géré par l'autorité maritime du port de Pasaia (Autoridad Portuaria de Pasaia) [1].

Sur un plan focal de 134 m (440 pieds), son optique émet trois (2 + 1) éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 1.8s + éclat 0.4s + obscurité 6s + éclat 0.4s + obscurité 6s.
Sa portée lumineuse est de 26 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D1483.


[1] Pasaia est le port industriel de la ville de San Sebastián. La rade de Pasaia est considérée comme la plus sûre de la côte basque espagnole, voire de la côte du golfe de Gascogne dans son ensemble.





Lettre ayant voyagé





 

Pli oblitéré à Alicante, le 03.06.2009

 




Carte postale : phare du Monte Igueldo
Édition : Mayor Hermanos (San Sebastián)
Dimensions : 85 mm x 133 mm
Référence : 116







 




Photo prise en novembre 2009


dimanche 15 mai 2016

Allemagne / List-Ost


Allemagne.

Entier postal ayant voyagé avec un cachet commémoratif montrant le phare de List-Ost (Leuchtturm List-Ost).
Enveloppe illustrée "Leuchttürme in Deutschland".
Le timbre-poste imprimé montre le phare de Westerheversand.


 



Oblitération faite à Westerland (25980), le 15.10.2007

Oblitération commémorative du 150e anniversaire du phare (150 Jahre Leuchtturm List-Ost)
Référence Deutsche Post : 20/481
"Erlebnis : Briefmarken" (Expérience : Timbres) ; bureaux de poste mobiles de la Deutsche Post


 




Le phare de List Ost [Est] (55° 03' N & 08° 27' E) se trouve sur la côte nord de l'île de Sylt, la plus grande et la plus septentrionale des îles Frisonnes allemandes, en mer des Wadden (mer du Nord).
Le phare est face au Listerdyb, le passage maritime entre Sylt et l'île danoise de Rømø.

Construit en 1858 par le gouvernement danois (Sylt faisait partie de son territoire) [1], le phare est composé d'une tour de section circulaire, fabriquée en fer de fonte et peinte en blanc avec une bande centrale rouge.
Cette couleur est également réservée pour la rambarde qui entoure une lanterne circulaire dont sa coupole, garnie avec une succession de paratonnerres inclinés, donne l'aspect d'une couronne royale.
L'ensemble a une hauteur de 13 m (43 pieds).

Opéré par l'autorité maritime de la ville de Tönning (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA), le phare est électrifié depuis 1936 et automatisé depuis 1977.
Sur un plan focal de 22 m (72 pieds) ; ce feu à occultations cache un faisceau de lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) toutes les 6 secondes.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 14 milles marins, celle de la lumière rouge est de 11 milles marins et celle de la lumière verte est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B1748.


[1] Le Listerdyb est signalé par un second phare construit par les Danois en 1858 : le List-West (B1746).


 




Carte postale : phare de List Ost
Édition : H. Krackenberger (Aubenas, France)
Photographe : Ulrike Romeis
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 80 15 12




L'image du phare dans un sous bock de la brasserie "Jever"




mardi 10 mai 2016

Pays-Bas / Texel


Pays-Bas.
 
Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Texel (Vuurtoren Texel).






Enveloppe oblitérée PostNL, le 01.05.2014



Thème du timbre : phare de Texel, dans la série "Vuurtorens" (cadre bleu), timbres personnalisés [1]
Date d'émission : 24.02.2014
Autorité postale émettrice : PostNL
Valeur faciale : 1 (tarif intérieur, lettre normalisée prioritaire de moins de 20 grammes) [2]
Impression : offset (quadrichromie)
Imprimeur : Joh. Enschedé Security Printers (Haarlem)
Papier : phosphorescent
Dimensions de l'image : 27 mm x 27 mm
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Dentelé : 13 x 13 ¼
Taille de la feuille : 10 timbres (5H x 2V)
Dimensions de la feuille : 122 mm x 170 mm
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : 3013e
Code-barres : 8 714341 081889
Référence PostNL : 340363


[1] Persoonlijke Postzegels, en néerlandais. Le nom du pays (Nederland) apparaît en caractères bleus.

[2] Postzegel Nederland 1 : 0.69 euro au moment de l'émission

 


 

Le phare de Texel [Eirland] [3] (53° 11' N & 04° 51' E) se trouve à l'extrémité nord de l'île du même nom, dans l'archipel des îles Frisonnes Occidentales, au large des côtes hollandaises de la mer du Nord.

Construit en 1864, l'aspect actuel est le résultat des travaux de restauration effectués après la Deuxième Guerre mondiale (1948 – 1949) et en 1996.

La tour, de section circulaire est construite en brique [4] et peinte d'une couleur rouge vif. Elle est couronnée avec une structure métallique (peinte entièrement en blanc) de deux étages incluant la lanterne. L'ensemble a une hauteur de 35 m (114 pieds).

Sur un plan focal de 53 m (174 pieds), le phare émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 2.3s + éclat 0.2s + obscurité 7.3s.
Sa portée lumineuse est de 29 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B0886.


[3] Eirland était le nom d'une petite île reliée à Texel au cours du XVIIe siècle.

[4] Une paroi extérieure construite sur le mur d'origine renforce l'ancienne structure endommagée durant la Deuxième Guerre mondiale.






Photo prise par Pharoteliste en août 2003
[le phare était peint en rose]







Carte postale : phare de Texel
Édition : Stuurman Drukwerk (Sneek)
Photographe : Salko de Wolf
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : SD 2279








Carte postale : phare de Texel (tempera)
Artiste : Ole West
Édition : Tidenhub Verlag OHG (Norderney)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 270 1352 (art. 71)









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/07/pays-bas-de-brandaris.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/09/pays-bas-nieuwe-sluis-breskens.html



.

jeudi 5 mai 2016

France / Chausey


France.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Chausey.







Pli oblitéré à Mulhouse, le 03.01.2011
Mulhouse PIC (13934A / Plateformes Industrielles du Courrier)






Thème du timbre : phare de Chausey dans une série "Collector" consacrée à la région Basse Normandie, dix timbres différents [1]
Date d'émission (vente anticipée) : 12.06.2010
Date d'émission (vente générale) : 14.06.2010
Autorité postale émettrice : La Poste
Valeur faciale : 0.60 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur [2]
Design : Agence Atlante
Impression : héliogravure (quadrichromie) avec 2 barres phosphorescentes
Imprimeur : Phil@poste
Dimensions de l'image : 35.5 mm x 26.5 mm
Dentelé : simulé avec "dentelure de sécurité"
Taille du livret (fermé) : 140.5 mm x 210 mm
Papier : autocollant
Tirage : 25 000
Prix de vente (livret) : 8.90 euro
Code-barres (livret) : 3 561920 347158
Code produit (livret) : 21 10 904

[1] La série "Collector" est composée de 10 timbres autocollants différents. Présenté sous forme d'un livret de 4 pages décrivant notamment les visuels des timbres, il est accompagné d'une brochure "Itinéraire timbré" qui rappelle, sous forme de poster, les timbres que La Poste a déjà émis sur la région.

[2] Au départ de la France métropolitaine vers la France, Andorre et Monaco. Au départ de la France métropolitaine vers les DOM et inversement. A l'intérieur des DOM (Département d'outre-mer).





 

Le phare des Îles Chausey (48° 52' N & 01° 49' W) se trouve sur la Grande-Île de cet archipel normand situé au large de la baie du Mont Saint-Michel, dans le département de la Manche, en région de Basse-Normandie.

En service depuis le 27 mai 1848, l'aspect actuel fait suite aux travaux de restauration / reconstruction effectués en 1950 pour réparer les dommages produits durant le Deuxième Guerre mondiale.

La tour de 19 m (62 pieds) de hauteur, de section carrée ; est attachée à la façade arrière d'une maison des gardiens de deux étages. L'ensemble est construit en pierre locale [3].

Automatisé mais gardienné [4], sur un plan focal de 39 m (128 pieds), le phare émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 4.7s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

L'installation dispose aussi d'une corne de brume qui émet deux signaux par minute.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1654.

Le phare est inscrit sur la liste des Monuments historiques depuis 2009.


[3] Au XIXe siècle, les îles comptaient jusqu'à 500 carriers pour l'extraction d'un granite de qualité reconnue.

[4] Les gardiens contrôlent également les phares de Granville et de la Pointe d'Agon.





Carte postale : phare des Îles Chausey
Édition : Artaud Frères (Carquefou)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : HR 56 (Collection Blondeau)








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2014/03/guernesey-les-hanois.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/08/france-pontusval.html


.

mercredi 27 avril 2016

Danemark / Lyngvig


Danemark.

Flamme postale montrant le phare de Lyngvig (Lyngvig fyr).

 




Carte postale oblitérée à Hvide Sande, le 03.08.1972
[Ce bureau de poste est le plus proche du phare]

 

 




Le phare de Lyngvig (56° 03' N & 08° 06' E) se trouve dans la bande dunaire [1] qui renferme le fjord de Ringkjøbing, un large bassin situé sur la côte occidentale du Jutland, la péninsule qui forme la partie continentale du Danemark.
Construit en 1906, le phare dispose d'une tour de section circulaire de 38 m (125 pieds, 228 marches) de hauteur, bâtie en béton et peinte entièrement en blanc. Une rambarde métallique renferme la lanterne dont sa coupole est peinte d'un rouge vif.

Électrifié en 1955, automatisé en 1965 ; sur un plan focal de 53 m (174 pieds), son optique Fresnel émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes.
Sa portée lumineuse est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

Il est répertorié par l'Autorité Maritime Danoise [Farvandsvæsenet, FRV] sous le numéro 215 [2].

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B1868.



[1] Le fjord de Ringkøbing est séparé et protégé de la mer du Nord par un isthme appelé Dunes de Holmsland (Holmsland Klit), une formation sablonneuse d'une quarantaine de kilomètres de long. Le canal Hvide Sande, situé vers la partie centrale de l'isthme, dispose d'une écluse qui permet un accès à la mer.

[2] En 2009, l'Autorité Maritime Danoise transfert la gestion du lieu du phare au ministère de l'Environnement (Miljøministerie). Le lieu devient ainsi le point de départ d'un parcours de sensibilisation à la sauvegarde de l'espace naturel, sur un terrain de 250 ha.








Carte postale : phare de Lyngvig
Édition : Wadmanns Forlag (Thisted)
Photographe : Erik Bro
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 90113
Code-barres : 5 709793 000017





 

samedi 23 avril 2016

Monténégro / Volujica et Verige

 
Monténégro.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les feux de Volujica et de Verige.







Oblitération faite à Podgorica, le 06.07.2012

Enveloppe illustrée avec l'image des feux et leur position sur une carte
Cachet commémoratif avec l'image du feu de Verige
Édition : Pošta Crne Gore
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Référence : 14/2012




Thème des timbres : feux de Volujica et de Verige dans la série "Maritime 2012 : Phares" (Pomorstvo 2012 Svetionici), deux timbres différents
Date d'émission : 06.07.2012
Autorité postale émettrice : Pošta Crne Gore
Valeurs faciales : 0.30 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Création : Slađana Bajić-Bogdanović
Dimensions du timbre : 28 mm x 42.0 mm
Dentelé : 13 ¼
Taille de la feuille : 8 timbres (3H x 3V, avec une vignette centrale) [1]
Imprimeur : Blicdruk d.o.o. (Sarajevo)
Impression : offset
Papier : Tullis Russell ("Chancellor Litho"), 102 g/m², gomme APV
Tirage : 40 000 (20 000 + 20 000)
Numéros des catalogues : Yv 306 – 307 / M 306 – 307


[1] La vignette centrale est illustrée avec une image du timbre dépouillé des légendes mais portant l'inscription "Pomorstvo 2012" (Maritime 2012)






Le feu du Cap Volujica [Rt Volujica] (42° 05' N & 19° 04' E) se trouve à l'extérieur d'un mur d'enceinte fermant des installations pétrolières (réservoirs) situées à l'extrémité sud de la baie de Bar.
Bar, en mer Adriatique, est la principale ville portuaire du littoral monténégrin et une cité balnéaire prisé par le tourisme estival.

Construit en 1879, le feu (sans lanterne), est constitué d'une tour en béton de section hexagonal de 6 m (20 pieds) de hauteur peinte en bandes horizontales noires et blanches.

Sur un plan focal de 30 m (98 pieds), il émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes. Sa portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par le Département d'Océanographie et Hydrographie du Service d'Hydrométéorologie du Monténégro [Hidrometeorološki zavod Crne Gore / HMZCG] (à Lepetane) ; il est répertorié sous le numéro 784.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E3690.

 



 

Le feu de Verige [Rt Turski] (42° 29' N & 18° 41' E) se trouve dans le cap Turski, l'extrémité nord-ouest du détroit de Verige, la partie la plus étroite des Bouches de Kotor (Boka kotorska). Ce détroit de seulement 340 m de large, ouvre le port de Kotor à la mer Adriatique.

Le feu (sans lanterne), construit en 1910, est soutenu par une tour métallique de forme conique peinte entièrement en blanc.

Avec une hauteur de 8 m (26 pieds), le sommet est élargi d'un support de section carré dont une petite rambarde permet la fixation de deux panneaux solaires.
Sur un plan focal de 9 m (28 pieds), le feu émet deux éclats de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 1s + éclat 0.5s + obscurité 3s.
Sa portée lumineuse est de 6 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par le Département d'Océanographie et Hydrographie du Service d'Hydrométéorologie du Monténégro [Hidrometeorološki zavod Crne Gore / HMZCG] (à Lepetane) ; il est répertorié sous le numéro 762.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E3658.




Lettre ayant voyagé
Les timbres montrent les feux de Volujica et de Verige


 



Pli oblitéré à Kotor (853339), le 23.07.2012

 

Un grand merci à Miomir (Serbie), pour son aimable participation.







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/07/montenegro-feu-de-la-jetee-pristan.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/03/croatie-gruica.html


.