mercredi 23 juillet 2014

Roumanie / Ancien feu du port de Mangalia (brise-lames Nord-est)

 
Roumanie.
 
Entier postal.
L'ancien feu du brise-lames Nord-est du port de Mangalia illustre l'enveloppe et le timbre-poste imprimé.





Enveloppe préaffranchie
Année d'émission : 1982
Autorité postale émettrice : Poşta Română
Valeur faciale : 2 lei (ancien leu – ROL) (1952 - 2005)
Prix de vente : 2.45 lei (ancien leu – ROL) (1952 - 2005)
Illustration : à partir de l'œuvre (peinture à l'huile) de Valentin Donici (1931 - 2005)
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Édition : IPT
Code : 0180/82







Cachet commémoratif de l'exposition philatélique sur la marine roumaine "Marina '82"
[Expozitia Filatelica "Marina '82", ziua marinei R.S. Romania]
Mangalia, le 01.08.1982




La ville de Mangalia, sur la côte de la mer Noire, est à une quarantaine de kilomètres au sud de Constanţa et à une dizaine de kilomètres de la frontière bulgare. Elle occupe le site de l'ancienne Callatis (Καλλατις), ville fondée au début du Ve siècle av. J.-C. par des colons arrivant de Milet (Μίλητος), l'ancienne cité grecque ionienne.

L'ancien feu d'entrée du port [Farul vechi din Mangalia] (43° 48' N & 28° 35' E) se trouve à l'extrémité du tracé initial du brise-lames Nord-est, une construction qui est aujourd'hui prolongée (vers le sud-est) de plus de 1 000 mètres. Cet élargissement rend désuet le signalement lumineux.
Construite en 1898, la tour tronconique de 7 m (23 pieds) de hauteur est bâtie en maçonnerie de brique et peinte en blanc.

La lanterne, aujourd'hui sans verres de protection, est coiffée d'une élégante coupole d'inspiration ottomane, peinte en bleu. Une rambarde métallique dont le bord supérieur est légèrement penché vers l'extérieur renferme un ensemble très réussi.





L'ancien feu de Mangalia dans la série "Faruri din Romania" (2010)
Enveloppe premier jour [FDC]






Pli oblitéré à Bucarest, le 05.03.2010

La lanterne d'un phare stylisé illustre le cachet commémoratif
Les timbres montrent le phare de Tuzla et les anciens feux de Mangalia et de Sulina

Édition : Poşta Română
Dimensions du pli : 115 mm x 168 mm
Référence : 0149


 







Thème du timbre : ancien feu de Mangalia dans la série "Faruri din Romania", cinq timbres différents
Date d'émission : 05.03.2010
Autorité postale émettrice : Poşta Română
Valeur faciale : 1.20 lei (RON)
Design : Mihai Vamasescu
Imprimeur : Fabrica de Timbre (Bucarest)
Impression : offset (quadrichromie)
Dimensions du timbre : 27 mm x 48 mm
Taille de la feuille : 8 timbres + vignette
Dentelé : 13 ½
Dimensions de la feuille : 93 mm x 162 mm
Tirage : 116 200
Numéros des catalogues : Yv 5415 / M 6420


 
 

 
 

lundi 14 juillet 2014

Pérou / Isla Lobos de Tierra et Isla Blanca

 
Pérou.
 
Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares du Pérou (faros del Perú).
Le bloc-feuillet montre les phares de Isla Lobos de Tierra et d'Isla Blanca.
Le phare de Isla Lobos de Tierra apparaît dans l'illustration du pli et du cachet commémoratif.




Oblitération premier jour faite à Lima, le 10.05.2006

Édition : Serpost S.A. (Servicios Postales del Perú)
Dimensions de l'enveloppe : 100 mm x 160 mm




Thème des timbres : phares de Isla Lobos de Tierra et Isla Blanca dans le bloc-feuillet (deux timbres) de la série phares du Pérou [III] (faros del Perú)
Date d'émission : 10.05.2006
Autorité postale émettrice : Serpost S.A. (Servicios Postales del Perú)
Valeurs faciales : 6.00 nuevos soles (PEN)
Design : Christian Álvarez M.
Imprimeur : Thomas Greg and Sons (Lima, Pérou)
Impression : offset (polychromie)
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Dimensions du bloc-feuillet : 103 mm x 81 mm
Dentelé : 14 x 13 ½
Tirage : 25 000 feuillets (50 000 timbres)
Numéros de catalogues : Yv BF32 / SG MS2404 / M 2100 – 2101 (Block 34) / S 1519



 
 

A. L'Isla Lobos de Tierra [1] est située à environ 750 km au nord-ouest de Lima, capital du pays.
Affleurement granitique dans les eaux de l'océan Pacifique, cette île de 30 km² est à une vingtaine de kilomètres au large des côtes péruviennes.
Le phare (06° 28' S & 80° 51' W) est situé dans la partie méridionale de l'île.

Construit en 1994, il remplace une première structure bâtie en 1937.
La tour tronconique, construite en fer de fonte, s'appuie sur une base en béton et finit dans un balcon entouré d'une rambarde métallique qui renferme la lanterne.
Peinte en bandes rouge-blanc-rouge, comme le drapeau péruvien ; la lanterne est blanche avec une toiture rouge.
La hauteur est de 4.30 m (14 pieds) et le plan focal se trouve à 82 m (269 pieds).

L'optique (35 000 candela), qui est alimenté par des panneaux solaires (batterie), émet quatre éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.25s + obscurité 3s + éclat 0.25s + obscurité 3s + éclat 0.25s + obscurité 3s + éclat 0.25s + obscurité 10s.
Sa portée lumineuse est de 17 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G2124.

 

B. L'Isla Blanca (île blanche) est un îlot blanchi par le guano qui renferme par le nord la baie du port de Chimbote [2], dans la région centrale du Pérou, à environ 400 km au nord-ouest de Lima.

Le feu d'Isla Blanca (09° 06' 29.4" S & 78° 37' 10.8" W) n'est plus opérationnel mais la tour est toujours à son emplacement, au sud de l'île face au Paso del Medio ; un passage maritime d'environ 3 km de large, très fréquenté, situé entre l'île Blanca (au nord) et l'île Ferrol del Norte (au sud).

La tour, de section carrée et construite en béton, était le pied d'un feu extérieur (sans lanterne) entouré d'une rambarde métallique qui était par la même occasion, le support d'une batterie de panneaux solaires.
Peinte en noir avec une bande centrale blanche, le feu émettait un éclat de lumière blanche toutes les 10 secondes avec une portée lumineuse de 14 milles marins (1 mille = 1852 m).

Il était l'ancien "G2084" de l'Admiralty List of Lights and Fog Signals.

 

[1] À partir de "lobo marino", le nom espagnol de l'otarie à crinière (Otaria flavescens).

 [2] La ville portuaire de Chimbote, a été durant les années 1950, le port de pêche le plus productif du monde. L'activité, amoindrie, reste actuellement un important pilier de leur économie.
 
 



Verso du bloc-feuillet
 
 
 
 
 
 
 
 
 

mardi 17 juin 2014

Union Soviétique / Russkiy

 
Union Soviétique.

Enveloppe pre-timbrée illustrée montrant le phare Russkiy (маяк Русский).





Enveloppe de la série artistique (художественных маркированных конвертов, ХМК)
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Date d'émission : 24.11.1988
Valeur faciale : 5 kopecks (5/100 de rouble - RUR)
Prix de vente : 6 kopecks (6/100 de rouble - RUR)
Design : V. Khmeleva (В. Хмелева)
Édition : Ministère des Communications
Imprimeur : Goznak [Гознак] (Perm, Fédération de Russie)



Le phare Russkiy (69° 05' N & 36° 21' E) se trouve à l'extrémité nord-ouest de la petite île de Bolshoy Oleniy (Большой Олений) [1] située au large de la presqu'île de Kola, en mer de Barents (océan Arctique), à environ 120 km à l'est de Mourmansk.
Construit en 1953, cette structure remplace un phare bâti en 1925 [2].

La tour, de section circulaire, construite en béton armé, a une hauteur de 24 m (79 pieds). Peinte en jaune, elle portait lors de sa mise en fonction, une lanterne en acier, de couleur rouge (la couleur du feu).
En 1998, le phare a été automatisé utilisant comme source d'énergie un générateur thermoélectrique à radioisotope (GTR), un générateur électrique nucléaire de conception simplifié.
Durant l'été 2005, le phare a bénéficié d'une rénovation profonde incluant la restauration de la façade, le démantèlement de la lanterne, l'installation d'un système d'alimentation photovoltaïque (panneaux solaires) et la pose d'un nouvel équipement optique.

Sur un plan focal de 49 m (162 pieds), le phare émet aujourd'hui trois éclats de lumière blanche toutes les 14 secondes, selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 0.5s + éclat 1s + obscurité 0.5s + éclat 0.5s + obscurité 11s.
La portée lumineuse est de 19 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : L6472.



[1] Île des "grands cerfs". Répertoriée et cartographiée en 1779 par les officiers de la frégate "Eustace" (Евстафий), sous l'autorité du contre-amiral S. P. Hmetevskogo (С. П. Хметевского).

[2] Une structure en bois de forme pyramidale de base carrée peinte en bandes horizontales noires et blanches. Une intensité lumineuse trop faible et des conditions climatiques très défavorables, allouent au phare une importance très relative : celle de signaler un point d'encrage.
 
 

 



Lettre ayant voyagé

1. Oblitération faite à Mourmansk (Му́рманск), le 15.09.1989
2. Oblitération faite à Vostok (Восток), le 18.01.1990 [3]
3. Oblitération "Expédition Antarctique" (Антарктическая Зкспедиция) numéro 34
4. Oblitération souvenir du brise-glace Krasin (Красин), à l'encre rouge


[3] Vostok est la plus isolée des stations scientifiques du continent Antarctique.
Construite en 1957, l'année géophysique internationale, cette base russe est située à proximité du pôle sud magnétique, un lieu parfait pour l'étude des variations du champ magnétique terrestre.
Cependant, ce positionnement impose à ses habitants un parcours de 1260 km pour arriver à la côte la plus proche et un séjour à une altitude de 3844 m au-dessus du niveau de la mer [avec des températures descendant jusqu'à – 89.2° C].
 





Lettre ayant voyagé

1. Oblitération faite à Mourmansk (Му́рманск 38), le 09.07.1989
2. Cachet commémoratif montrant un phare stylisé. Oblitération souvenir "Journée du Pêcheur" (День Рыбака) faite à Mourmansk (Му́рманск), le 09.07.1989



 

Un très grand merci à Andrei (Андрей) pour son aimable participation.

 

samedi 14 juin 2014

Canada / Cape Spear

 
Canada.
 
Entier postal [carte port payé] montrant l'ancien phare de Cape Spear.

 




Carte Postale de la série "Splendeurs naturelles du Canada"
"Dépôt en Canada et livraison à l'échelle internationale"
Année d'émission : 2002
Photo : Newfoundland Historic Parks
Design et impression : The Postcard Factory ® (Ontario)
Dimensions : 118 mm x 170 mm
Référence : POST57- NFLD069
Code-barres : 0 64392 60109 2




L'ancien phare de Cape Spear (47° 31' N & 52° 37' W) se trouve à l'extrémité nord-est de l'île de Terre-Neuve (Newfoundland), sur la façade atlantique du pays. Cape Spear est le point le plus oriental du Canada et de l'Amérique du Nord [1].

Le phare a été construit en 1836 et remplacé en 1955 par le bâtiment actuel [2].
En 1962, l'ancienne bâtisse a été déclarée "Lieu Historique" (National Historic Site of Canada) pour être le plus ancien phare de Terre-Neuve ayant survécu et son rôle majeur dans les manœuvres d'approche au port de St. John.

La tour de 11 m (35 pieds) de hauteur émerge de la toiture (en ardoise) , à quatre pentes, d'une maison de gardien de plan carré peinte entièrement en blanc.
La lanterne, entourée d'un balcon circulaire, est peinte en blanc avec une coupole qui alterne bandes verticales rouges et blanches.

La restauration du site a été réalisée en suivant l'état du bâtiment en 1839.

L'ancienne résidence du gardien et sa famille est aujourd'hui un lieu d'accueil pour les visiteurs incluant un magasin de souvenirs (gift shop).



[1] Nommé par les Portugais "Cabo da Esperança" et repris par les Français comme Cap d'Espoir, il devient finalement Cape Spear.
Curiosité canadienne : le cap est à quelque 4 000 km de Paris et à environ 5 000 km de Vancouver …

[2] Le nouveau phare de Cape Spear (ALL : H0454) est situé à une courte distance de cette ancienne structure.









Carte postale : ancien phare de Cape Spear
Édition : The Postcard Factory (Weverley, Nova Scotia)
Photographe : B. Hansen
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : PC46-ATC066v
 

dimanche 18 mai 2014

Allemagne / List-West

 
Allemagne.

Cachets commémoratifs montrant le phare de List-West.
Lettres ayant voyagé.


"Jumelage des phares du Nord et du Sud de l'Allemagne"
Deutschlands nördlichster und südlichster Leuchtturm
List-West - Lindau & Lindau - List-West Leuchtturmtage 2008






Oblitération faite à Westerland (25980), le 20.10.2008





Oblitération faite à Lindau (88131), le 20.10.2008





Le phare de List-West (55° 03' N & 08° 24' E) est le plus septentrional des phares allemands ; il se trouve à l'extrémité nord-ouest de l'île de Sylt, dans l'archipel des îles Frisonnes Septentrionales, dans la baie d'Helgoland, en mer du Nord.
Construit en 1858 par le gouvernement danois (Sylt faisait alors partie de son territoire), le phare est composé d'une tour tronconique en fer de fonte peinte en blanc ; la lanterne et sa rambarde métallique, sont peintes en rouge.
L'ensemble a une hauteur de 10.5 m (35 pieds), le plan focal se trouve à 19 m (62 pieds).

Opéré par l'autorité maritime de la ville de Tönning (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA), ce feu à occultations dispose d'une optique (Fresnel) qui cache la lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) toutes les 6 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 4.5s + obscurité 1.5s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 14 milles marins, celle de la lumière rouge est de 11 milles marins et celle de la lumière verte est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B1746.

 

 



Carte postale : phare de List-West
Édition : Verlag Schöning & Co + Gebrüder Schmidt (Lübeck)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)










Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/11/allemagne-lindau-et-list-west.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/02/allemagne-norddorf.html



 

.

mercredi 23 avril 2014

Algérie / Cap Ivi

 
Algérie.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares d'Algérie.
Le phare de Cap Ivi illustre le timbre, l'enveloppe et cachet commémoratif.






Enveloppe oblitérée à Alger, le 27.02.2013
Dimensions du pli : 162 mm x 114 mm (DIN C6)
Édition : Algérie Poste [FDC PTT]



Thème du timbre : phare de Cap Ivi, dans la série "phares d'Algérie", trois timbres différents
Date d'émission : 27.02.2013
Vente générale : 02.03.2013
Autorité postale émettrice : Algérie Poste
Valeur faciale : 30.00 dinars algériens [DZD]
Dessinateur : Kamardine Krim
Impression : offset (polychromie)
Imprimeur : Imprimerie de la Banque d'Algérie
Dimensions : 43 mm x 29 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 25 timbres
Numéros des catalogues : Yv 1647 / M 1715




Le phare de Cap Ivi (36° 07' N & 00° 14' E) se trouve sur une colline surplombant la mer Méditerranée, à proximité de la ville de Ben Abdelmalek-Ramdane dans la wilaya de Mostaganem dont le chef-lieu, du même nom ; était déjà un port à l'époque punique (phénicienne) [1].
Construit en 1898, le phare dispose d'une tour de 18 m (59 pieds) de hauteur, de section octogonale, avec un encorbellement à la base de la lanterne et chaînes d'angles en maçonnerie de pierres apparentes. Elle "émerge" du toit (horizontal) d'un bâtiment de plan carré dont les angles sont élargis à la manière de contreforts.
Un mur d'enceinte, de plan rectangulaire, confère au site un aspect de petit château fort.
L'ensemble est peint dans une couleur jaune clair ; une couleur plus foncée (brunâtre) est utilisée pour faire ressortir les pierres apparentes.

Électrifié (220 V), gardienné par le personnel de l'Office National de Signalisation Maritime (ONSM), sur un plan focal 118 m (387 pieds), son optique (Henry-Lepaute) émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 4.6s.
Sa portée lumineuse est de 29 milles marins (1 mille = 1852 m) sur un angle de 180°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E6658.

[1] La ville portuaire de Mostaganem est située à environ 80 km au nord-est d'Oran et à quelque 330 km au sud-ouest d'Alger.

 


Lettre "R" ayant voyagé


 



Pli oblitéré à El Harrach, le 02.03.2013




 



.

mardi 15 avril 2014

Portugal / Berlenga

 
Portugal.
 
Carte maximum [maxicard] montrant le phare de Berlenga (Farol da Berlenga).

 


Oblitération faite à Lisboa, le 12.06.1987, avec l'image de la lanterne du phare et la mention "faróis da costa portuguesa"

Dimensions de la carte : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Édition : CTT, Correios de Portugal
Référence : BPC-85
Prix de vente : 23 escudos (PTE)

 

Thème du timbre : phare de Berlenga dans la série "phares de la côte portugaise", quatre timbres différents
Date d'émission : 12.06.1987
Autorité postale émettrice : Correios de Portugal
Valeur faciale : 25 escudos (PTE)
Dessinateur : Maria de Lourdes Ribeiro (Maluda)
Impression : offset
Imprimeur : Imprensa Nacional - Casa da Moeda (INCM)
Papier : papel esmalte (enamel paper, papier glacé) avec une bande phosphorescente
Dimensions du timbre : 30.6 mm x 40 mm
Dentelé : 12 x 12 ½
Taille de la feuille : 16 (4 x 4) (4 timbres différents, par ligne et par colonne)
Dimensions de la feuille : 152 mm x 205 mm
Tirage : 1 000 000
Numéros des catalogues : Yv 1702 / S 1704 / SG 2080 / M 1725





Le phare de Berlenga (39° 25' N & 09° 31' W) se trouve sur la petite île (environ 1 km²) de Berlenga Grande, la plus étendue de l'archipel des Berlengas, un ensemble granitique de l'océan Atlantique.
Berlenga Grande, située à une dizaine de kilomètres au large du cap Carvoeiro, est visible à l'œil nu depuis Peniche, une ville qui est à quelque 120 km au nord-ouest de Lisbonne.
En 2011, l'UNESCO classe l'archipel comme Réserve de biosphère, un lieu de reproduction des oiseaux marins et habitat d'espèces végétales endémiques.

Œuvre de l'ingénieur Gaudêncio Fontana [1], mis en fonctionnement en 1842, le phare clôt un premier projet de construction qui avait déjà été considéré en 1758 par le Marquis de Pombal [2].

La tour pyramidale tronquée à base carrée est construite en brique avec les angles en pierre de taille. Elle a une hauteur de 29 m (95 pieds) et place le plan focal à une hauteur de 121 m (397 pieds). Située au centre des maisons des gardiens et des locaux techniques disposés en plan carré ; l'ensemble est peint en blanc (en préservant la couleur grisâtre naturelle des pierres d'angle).
La lanterne, de section circulaire, est peinte en rouge vif.
Automatisé en 1985, alimenté en électricité par des panneaux solaires ; le phare dispose aujourd'hui d'un système optique AGA PRB 21 qui a remplacé une célèbre lentille hyper radiante Fresnel (3 panneaux fabriqués par la maison Barbier, Bénard et Turenne), installée en 1897 [3].
Le phare émet un éclat de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 9s.
La portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D2086.


[1] Directeur général des Phares du Royaume (Director-Geral dos Faróis do Reino) durant les années 1835 – 1847 ; il est également le constructeur des phares de Cabo Mondego et Cabo da Roca.

[2] Premier ministre du roi Joseph Ier de Portugal (1750 – 1777) depuis 1756, "bâtisseur" de la nouvelle Lisbonne (détruite par le tremblement de terre de 1755) et l'un des hommes politiques les plus importants dans l'histoire du Portugal.

[3] Un panel Fresnel est conservé au musée de la Direcção de Faróis de la Marine portugaise (à Paço de Arcos) et un deuxième, au musée du phare de Santa Marta (à Cascais).
Le troisième, légèrement endommagé durant la désinstallation, est maintenu en dépôt.


 
 




Carte souvenir de la CAPEX '87
[International Philatelic Exhibition, Toronto, 13 – 21 juin 1987]

Le cachet commémoratif (portugais) de l'exposition est opposé sur le timbre du phare de Berlenga
Le phare de Gibraltar Point (Canada, 1808) illustre la carte




Édition : CTT, Correios de Portugal
Dimensions de la carte : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : BPE-1 (Bilhete Postal Especial para Exposições n° 1/87)




Enveloppe premier jour [FDC]







Pli oblitéré à Lisboa, le 12.06.1987

Enveloppe illustrée et cachet commémoratif avec l'image du phare
Édition : CTT, Correios de Portugal
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)



 
 
 

mercredi 9 avril 2014

Estonie / Käsmu

 
Estonie.
 
Lettre ayant voyagé avec des timbres montrant le phare de Käsmu (Käsmu tuletorn).
Enveloppe premier jour [FDC].


 



Pli oblitéré à Tallinn, le 13.09.2012



Thème du timbre : phare de Käsmu
Date d’émission : 13.09.2012
Autorité postale émettrice : Eesti Post
Valeur faciale : 0.45 euro
Dessinateur : Roman Matkiewicz
Impression : offset (polychromie)
Imprimeur : AS Vaba Maa (Tallinn, Estonie)
Dimensions : 33.0 mm x 27.5 mm
Dentelé : 14 x 13 ¾
Papier : couché
Taille de la feuille : 10 timbres (2 x 5)
Tirage : 50 000 (5 000 feuilles)
Numéros des catalogues : Yv 686 / M 736
Référence Eesti Post : 521





Le phare de Käsmu (59° 36’ N & 25° 55’ E) se trouve dans le village du même nom situé sur la côte ouest de la baie Kasper (Käsmu Laht), sur le secteur méridional du golfe de Finlande, en mer Baltique.

Construit en 1891, il a été opérationnel jusqu'au début des années 1990 et conservé comme amer (daymark) jusqu'en 2004.

Classé monument historique en 1998, sa construction est due à une initiative locale [1].

Maison en bois de deux étages, de plan carré et toiture à deux pentes ; la lumière sortait de la salle de l'étage supérieur dont la fenêtre avait de vitres colorées en rouge et en vert.
Peint en blanc, le bâtiment a une hauteur de 7 m (23 pieds), approximativement.

Les structures en bois encore existantes sont très rares dans le pays ; le cas le plus marquant est celui du feu antérieur de Suurupi (C3786), bâti en 1859.
 

[1] Sur l'initiative de la célèbre école navale ayant fonctionné durant les années 1884 – 1931. Son siège, un bâtiment en front de mer, héberge depuis 1993 le musée maritime de Käsmu.
La petite station balnéaire est fréquentée par des touristes étrangers …




Enveloppe premier jour (FDC)





Oblitération faite à Tallinn, le 13.09.2012
 
L'image du phare illustre le cachet commémoratif
Édition : Eesti Post
Dessinateur : Roman Matkiewicz
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Référence : 2012-18

Avec une illustration au verso (Roman Matkiewicz) célébrant le 120e anniversaire du phare

 


Carte maximum [maxicard] montrant phare de Käsmu





 

Oblitération faite à Tallinn, le 13.09.2012

L'image du phare illustre le cachet commémoratif
Édition : Eesti Post (2012)
Dessinateur : Roman Matkiewicz
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : Maksimumkaart 88

Avec une illustration au verso montrant la position du phare sur une carte de 1938




 

Notice philatélique (format carte postale)
Dimensions : 108 mm x 156 mm


 
 
 
 



.





dimanche 30 mars 2014

Danemark / Hirtshals


Danemark.

Enveloppe premier jour [FDC] montrant le phare de Hirtshals (Hirtshals fyr).
Timbre de l'émission commune Danemark, Îles Féroé et Groenland célébrant le centième anniversaire du Conseil International pour l'Exploration de la Mer (CIEM / ICES) [1]







Pli oblitéré à Copenhague (København K), le 25.09.2002
Édition : Post Danmark
Dimensions du pli : 110 mm x 180 mm
Dessinateur : Martin Mörck
Référence : FDC/S153






Thème du timbre : le phare de Hirtshals dans un timbre de la série "CIEM / ICES" ; deux timbres différents et un bloc feuillet avec ces mêmes valeurs
Date d'émission : 25.09.2002
Autorité postale émettrice : Post Danmark
Valeur faciale : 10.50 couronnes danoises (DKK)
Dessin et gravure : Martin Mörck
Impression : taille-douce + offset
Imprimeur : Post Danmark
Taille de la feuille : 40 timbres (8H x 5V)
Dimensions du timbre : 29 mm x 40 mm
Dimensions du bloc-feuillet : 186 mm x 61 mm
Dentelé : 13 x 13 ½
Numéros de catalogues : Yv 1320 (BF 21) / M 1317 (Block 19) / SG 1272 (MS1273) / S 1238 (1238a)
Numéro du catalogue AFA : 1327




[1] Chaque pays dispose de deux timbres différents. Cependant, les six timbres sont représentés sur un bloc-feuillet commun. Sur le bloc-feuillet de chaque pays concerné apparaissent ainsi les deux timbres dentelés avec le nom du pays.






Le phare de Hirtshals (57° 35' N & 09° 57' E) se trouve au sud-ouest de la ville du même nom située sur la côte nord-occidentale de la péninsule du Jutland (Jylland), face à la mer du Nord.

La ville de Hirtshals est le point d'amarrage sur le territoire danois de la compagnie norvégienne de ferrys Color Line. Celle-ci fait la liaison entre Hirtshals (DK) et Kristiansand (NO) en un peu plus de trois heures.

Allumé pour la première fois le 1er janvier 1863, le phare est constitué d'une tour circulaire bâtie en briques et appuyée sur un piédestal de granite [2]. Elle est placée sur l'axe de symétrie de deux belles maisons de gardien. Sa hauteur est de 35 m (115 pieds, 144 marches).
La lanterne fabriquée en cuivre, montre une élégante coupole peinte en noir.

Électrifié en 1939, automatisé en 1973 ; sur un plan focal de 57 m (187 pieds), le phare montre en permanence une lumière blanche (feu fixe) dont l'intensité (éclat) augmente toutes les 30 secondes (éclat 0.3s + obscurité 29.7s).
La portée lumineuse du feu fixe est de 18 milles marins, celle de l'éclat est de 25 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B2106.

Depuis 2011, les phares du pays sont sous la tutelle de l'Autorité maritime danoise (Søfartsstyrelsen) depuis son siège de Valby (quartier de Copenhague).

 

[2] Construit sous l'autorité de l'ingénieur Carl Frederik Grove (1822 – 1883) à partir d'un plan de l'architecte Niels Sigfred Nebelong (1806 – 1871), auteur également du projet du phare de Skagen (ALL : C0002).





Îles Féroé.

Le phare de Hirtshals (hors timbre) illustrant le bloc feuillet de la série "CIEM / ICES".
Émission commune Îles Féroé, Danemark et Groenland.
Enveloppe premier jour [FDC].

 



Pli oblitéré à Tórshavn, le 23.09.2002
Édition : Postverk Føroya
Dimensions du pli : 155 mm x 220 mm
 

 
Bloc feuillet
 


Date d'émission : 23.09.2002
Autorité postale émettrice : Postverk Føroya (la poste féringienne)
Dessin et gravure : Martin Mörck
Impression : taille-douce + offset
Imprimeur : Post Danmark
Numéros des catalogues : Yv BF14 / SG MS 441 / M Block 14 / S 426a
Référence Postverk Føroya : FO 423-424




Groenland.

Le phare de Hirtshals (hors timbre) illustrant le bloc feuillet de la série "CIEM / ICES"
Émission commune Îles Féroé, Danemark et Groenland.
Enveloppe premier jour [FDC].
 


Date d'émission : 21.10.2002
Autorité postale émettrice : Post Greenland
Dessin et gravure : Martin Mörck
Impression : taille-douce + offset
Imprimeur : Post Danmark
Numéros des catalogues : Yv BF23 / SG MS421 / M B24 / S 402a
Numéro du catalogue Facit : BL26





Carte postale : phare de Hirtshals
Édition : Trojaborgs Forlag
Photographe : Robert Trojaborg
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : HIR 9
Code-barres : 5 709848 000016



Carte téléphonique (prépayée) montrant le phare de Hirtshals

 


Entreprise TDC (Danemark)
Crédit : 100 couronnes danoises
Référence : 3200-367.907
Émission : 30.09.2006
Code-barres (emballage plastique) : 5 709509 000034

 
 
 
 
 
 

dimanche 23 mars 2014

Singapour / Raffles


Singapour.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Raffles.






Pli oblitéré à Singapore, le 02.09.1982


Thème du timbre : phare de Raffles dans la série "Phares de Singapour" (Lighthouses of Singapore), trois timbres différents
Date d'émission : 07.08.1982
Autorité postale émettrice : Singapore Post
Valeur faciale : 1 dollar singapourien (SGD)
Dessinateur : Eng Siak Loy
Dimensions du timbre : 35 mm x 30 mm
Dimensions du bloc feuillet : 148 mm x 104 mm
Imprimeur : Secura Singapore Pte Ltd
Impression : offset
Dentelé : 14
Papier : sans filigrane
Taille de la feuille : 50 timbres
Numéro des catalogues (timbre) : Yv 397 / S 399 / M 405 / SG 429
Numéro des catalogues (bloc) : Yv BF14 / S 399a / M B14 / SG 430




Le phare de Raffles (01° 10' N & 103° 45' E) se trouve à environ 23 km au sud de l'île de Singapour, sur un îlot rocheux de 13 000 m² appelé Pulau Satumu ("l'île à un seul arbre", en malais). Il s'agit du territoire le plus méridional du pays et marque l'entrée occidentale du détroit de Singapour.

Le phare de Raffles tient son nom de Sir Thomas Stamford Bingley Raffles (1781 – 1826), fondateur de la nouvelle ville de Singapour (1819).

Construit en 1855, œuvre de l'ingénieur John Bennet, sa tour, de section circulaire, est construite en pierre (granite) et peinte en blanc. Sa hauteur est de 29 m (95 pieds) et celle du plan focal est de 32 m (105 pieds).

Électrifié depuis le 1er octobre 1968, son optique, d'une intensité lumineuse de 350 000 candela (cd), émet trois éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F1693.




Le phare de Raffles sur une pièce de monnaie représentée dans un timbre de 1972


 
 

Thème du timbre : phare de Raffles, dans la série "monnaies de Singapour", trois timbres différents
Date d'émission : 04.06.1972
Autorité postale émettrice : Singapore Post
Valeur faciale : 1 dollar singapourien (SGD)
Dessinateur : William Lee
Dimensions des timbres : 29 mm x 41 mm
Imprimeur : Bradbury Wilkinson & Co, Angleterre
Impression : offset
Dentelé : 13 ½
Papier : sans filigrane
Numéro des catalogues : Yv 151 / S 152 / SG 173 / M 155



Le timbre représente la pièce en or (22 carats) de 150 dollars singapouriens.
Frappée en 1969, elle est apparue à l'occasion du 155e anniversaire de la fondation de Singapour.
Elle commémore également le premier anniversaire de la Monnaie de Singapour (The Singapore Mint).







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/12/singapour-horsburgh.html






.

 

jeudi 20 mars 2014

Belgique / Phare stylisé (Amérique 500 ans)


Belgique.

Enveloppe premier jour [FDC] avec un timbre montrant un phare stylisé.





Enveloppe illustrée oblitérée à Arlon (6700), le 02.05.1992

Dimensions du pli : 94 mm x 165 mm
Édition : La Poste (belge)
Création et impression : S.A. Campo-Rodan
Référence : P. 1014



Thème du timbre : phare stylisé. Émission "Europa" commémorative du 500e anniversaire de la Découverte de l'Amérique, deux timbres différents
Date d'émission : 02.05.1992
Autorité postale émettrice : La Poste (belge)
Valeur faciale : 15 francs belges (BEF) [1832 – 2002]
Tarif intérieur, lettre normalisée non prioritaire de moins de 50 grammes
Dessin : Jacques Doppée
Impression : héliogravure
Gravure des cylindres : P.P.G. De Schutter (Malines)
Imprimeur : La Poste, Imprimerie du Timbre (Malines)
Dimensions du timbre : 48.5 mm x 38 mm
Dentelé : 11 ½
Taille de la feuille : 40 timbres (5H x 8V)
Papier : polyvalent phosphorescent
Tirage : 7 500 000
Numéros des catalogues : Yv 2454 / S 1451 / SG 3127 / M 2506
Numéro du catalogue COB : 2454






Les timbres "Europa", l'un des symboles de la volonté européenne d'intégration, consacre son millésime 1992 à la Découverte de l'Amérique par Christophe Colomb.

Lors de l'appel aux dessinateurs, la Régie des postes a interdit aux artistes d'utiliser l'image des caravelles ou le buste du "Gran Almirante" …

Jacques Doppée, auteur du modèle du timbre sélectionné, ne voulait pas d'Indiens ou de représentations de conquêtes ; il a composé une image où la mer, devenue protagoniste, est faite de vagues en forme de colombes de la paix.
Le phare, l'arc-en-ciel, le ciel étoilé et la boussole ajoutent une charge symbolique supplémentaire au message de rencontre entre les deux mondes.






Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/04/belgique-phare-stylise-xiii.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/11/cuba-phare-stylise-journee-de-lespace.html

 


.

jeudi 13 mars 2014

Guernesey / Les Hanois

 
Guernesey.
 
Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare Les Hanois.

 


Pli oblitéré à l'Office Postal de Guernesey (Gernsey Post Office), le 19.03.1976


 


Thème du timbre : phare Les Hanois dans la série "Phares de Guernesey", quatre timbres différents
Date d'émission : 10.02.1976
Autorité postale émettrice : Guernsey Post
Valeur faciale : 4 pence (4/100 de livre sterling - GBP)
Dimensions du timbre : 48.2 mm x 29 mm
Dentelé : 11 ½ x 11 ¾
Taille de la feuille : 25 timbres
Imprimeur : Hélio-Courvoisier S.A. (La Chaux-de-Fonds, Suisse)
Impression : héliogravure (polychromie)
Papier : papier de fils de soie (granite paper)
Numéros des catalogues : Yv 124 / M 129 / S 131 / SG 135




Le phare Les Hanois (49° 26' N & 02° 42' W) se trouve sur des affleurements rocheux proches de la côte sud-ouest de l'île de Guernesey.
Guernesey (78 km²) est une dépendance britannique dans la Manche, au large de la presqu'île du Cotentin (Normandie).

Le phare a été construit en 1862 sous l'autorité de James Douglass, ingénieur en chef de la Trinity House et bâtisseur du quatrième phare d'Eddystone [1].

La tour, de section circulaire, est édifiée en blocs de granite qui s'encastrent les uns aux autres, verticalement et horizontalement.
Sa hauteur; également celle du plan focal, est de 33 m (108 pieds).

Automatisé en 1996, alimenté en électricité par des panneaux solaires ; le phare dispose depuis 1979 d'un héliport situé au sommet de sa lanterne. Il est géré par la Trinity House depuis son "Operational Control Centre" de Harwich (Essex).

Avec une intensité lumineuse de 89 900 candela (cd), son optique émet 2 éclats de lumière blanche toutes les 13 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 3.1s + éclat 0.1s + obscurité 9.7s.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

L'installation dispose également d'une corne de brume émettant 2 sons toutes les 60 secondes.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1580.


[1] Sir James Nicholas Douglass (1826 – 1898), également concepteur des phares de Smalls (1861), Longships (1869), Souter (1871), Southwold (1890), …





Enveloppe premier jour [FDC]
L'un des timbres montre le phare Les Hanois.


 

Enveloppe oblitérée à Guernsey Post Office, le 26.04.2001

Édition : Guernsey Post Office
Dimensions du pli : 115 mm x 230 mm
Code-barres : 5 026720 114754


 


Thème du timbre : phare Les Hanois dans la série ordinaire "Couleurs de l'île", dix timbres différents
Date d'émission : 26.04.2001
Autorité postale émettrice : Guernsey Post
Valeur faciale : "UK rate" (27 pence, 27/100 de livre sterling - GBP)
Design : Sally Diamond
Photographe : Nick Després
Dimensions du timbre : 29 mm x 25 mm
Dentelé : simulé 14
Taille de la feuille : feuillet 10 timbres (5H x 2V) [2]
Impression : offset (feuillet)
Imprimeur : Joh. Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Papier : autocollant, 75 g/m²
Numéro des catalogues : Yv 908 / S 742i / SG 909 / M 898I

[2] Et rouleaux imprimés en héliogravure.
 Il existe un rouleau "GY" (dans le Bailiwick, jusqu'à 100g) et un rouleau "UK" (vers le Royaume-Uni, jusqu'à 60g) de 100 timbres (20 x 5) chacun.
Le timbre de rouleau porte le numéro 908a du catalogue Yvert et Tellier
 
 
 
 
Le phare Les Hanois dans un bloc-feuillet "Les papillons et les mois"
Émission spéciale célébrant l'exposition philatélique Hong Kong '97
 
 



Date d'émission : 12.02.1997
Autorité postale émettrice : Guernsey Post
Valeur faciale : 1 livre sterling (GBP)
Design : Andie Peck
Dimensions du timbre : 44.45 mm x 27.94 mm
Dentelé : 13 ¾
Dimensions de la feuille : 93 mm x 70 mm
Impression : offset (polychromie)
Imprimeur : BDT International Security Printing Ltd
Papier : couché, 102 g/m², sans filigrane, gomme APV
Numéro des catalogues : Yv BF36 / S 590 / SG MS734 / M B18 (733)