samedi 28 mai 2016

Malaisie / Kuala Selangor


Malaisie.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Kuala Selangor.







Pli oblitéré à Pangkor, Perak, le 21.06.2004



Thème du timbre : phare de Kuala Selangor dans la série "Phares de Malaisie" (Rumah Api), quatre timbres différents et un bloc feuillet
Date d'émission : 31.01.2004
Autorité postale émettrice : Pos Malaysia
Valeur faciale : 30 sen (30/100 de ringgit malais - MYR)
Design : Reign Associates Sdn. Bhd.
Impression : offset
Imprimeur : Percetakan Keselamatan Nasional Sdn. Bhd. [Security Printers (M) Sdn. Bhd]
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Dentelé : 14
Papier : couché, phosphorescent, avec filigrane SPM
Taille de la feuille : 20 timbres (4H x 5V)
Numéros des catalogues : Yv 1020 / M 1235 / SG 1183 / S 958


 


Le phare de Kuala Selangor (03° 20' N & 101° 15' E) se trouve sur la Bukit Melawati, une colline qui surplombe la ville de Kuala Selangor ; capital administrative de la région, baignée par les eaux du détroit de Malacca.
Kuala Selangor a été l'ancienne capital du Selangor avant l'arrivée des Hollandais, en 1784.

Construit en 1907, la tour de section circulaire est bâtie en "deux étages", l'inférieur en maçonnerie et le supérieur, en fer de fonte. L'ensemble est peint en blanc.
La hauteur du phare est de 27 m (90 pieds), le plan focal étant à 73 m (240 pieds).

Son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 3.4s + éclat 0.4s + obscurité 10.8s.
Sa portée lumineuse est de 18 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F1578.



samedi 21 mai 2016

Espagne / Monte Igueldo


Espagne.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare du Monte Igueldo (faro del Monte Igueldo).








Pli oblitéré à Donostia (San Sebastián), le 15.04.2009
[Ce bureau de poste est le plus proche du phare]

 



Thème du timbre : phare du Monte Igueldo dans la série "phares" [Faros III], six timbres différents
Date d'émission : 15.04.2009
Autorité postale émettrice : Correos de España
Valeur faciale : 0.62 euro
Dimensions du timbre : 28.8 mm x 40.9 mm
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 6 timbres
Dimensions de la feuille : 115.2 mm x 105.8 mm
Imprimeur : Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)
Impression : héliogravure
Papier : couché, phosphorescent
Tirage : 350 000 feuilles (timbres)
Numéros des catalogues : Yv 4114 / M 4409 / S 3637c / SG 4437
Numéro du catalogue Edifil : 4483C
Numéro WNS : ES036.09

 




Le phare du Monte Igueldo [Igeldo] (43° 19' N & 02° 01' W) se trouve à flanc de cette colline située dans la partie occidentale de la ville de Saint-Sébastien (San Sebastián / Donostia), sur la façade espagnole du golfe de Gascogne (mar Cantábrico).
Le mont Igueldo, d'environ 400 m de hauteur, renferme par l'ouest la playa de la Concha, l'une de plus célèbres plages urbaines du pays.

Opérationnel depuis 1855, le phare est un projet de l'ingénieur des Ponts et Chaussées Manuel Peironcely. Son aspect actuel date de 1912 année dans laquelle l'architecte Luis Elizalde introduit à la bâtisse un étage supplémentaire avec des larges fenêtres et une terrasse ayant vue sur le paysage maritime et la ville de San Sebastián.

La tour de section circulaire de 13 m (42 pieds) de hauteur s'intègre au mur extérieur d'un bâtiment de deux étages, de plan carré et toiture horizontale. L'ensemble est peint entièrement en blanc.

Phare gardienné, relié au réseau public d'électricité en 1918, il est géré par l'autorité maritime du port de Pasaia (Autoridad Portuaria de Pasaia) [1].

Sur un plan focal de 134 m (440 pieds), son optique émet trois (2 + 1) éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 1.8s + éclat 0.4s + obscurité 6s + éclat 0.4s + obscurité 6s.
Sa portée lumineuse est de 26 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D1483.


[1] Pasaia est le port industriel de la ville de San Sebastián. La rade de Pasaia est considérée comme la plus sûre de la côte basque espagnole, voire de la côte du golfe de Gascogne dans son ensemble.





Lettre ayant voyagé





 

Pli oblitéré à Alicante, le 03.06.2009

 




Carte postale : phare du Monte Igueldo
Édition : Mayor Hermanos (San Sebastián)
Dimensions : 85 mm x 133 mm
Référence : 116







 




Photo prise en novembre 2009


dimanche 15 mai 2016

Allemagne / List-Ost


Allemagne.

Entier postal ayant voyagé avec un cachet commémoratif montrant le phare de List-Ost (Leuchtturm List-Ost).
Enveloppe illustrée "Leuchttürme in Deutschland".
Le timbre-poste imprimé montre le phare de Westerheversand.


 



Oblitération faite à Westerland (25980), le 15.10.2007

Oblitération commémorative du 150e anniversaire du phare (150 Jahre Leuchtturm List-Ost)
Référence Deutsche Post : 20/481
"Erlebnis : Briefmarken" (Expérience : Timbres) ; bureaux de poste mobiles de la Deutsche Post


 




Le phare de List Ost [Est] (55° 03' N & 08° 27' E) se trouve sur la côte nord de l'île de Sylt, la plus grande et la plus septentrionale des îles Frisonnes allemandes, en mer des Wadden (mer du Nord).
Le phare est face au Listerdyb, le passage maritime entre Sylt et l'île danoise de Rømø.

Construit en 1858 par le gouvernement danois (Sylt faisait partie de son territoire) [1], le phare est composé d'une tour de section circulaire, fabriquée en fer de fonte et peinte en blanc avec une bande centrale rouge.
Cette couleur est également réservée pour la rambarde qui entoure une lanterne circulaire dont sa coupole, garnie avec une succession de paratonnerres inclinés, donne l'aspect d'une couronne royale.
L'ensemble a une hauteur de 13 m (43 pieds).

Opéré par l'autorité maritime de la ville de Tönning (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA), le phare est électrifié depuis 1936 et automatisé depuis 1977.
Sur un plan focal de 22 m (72 pieds) ; ce feu à occultations cache un faisceau de lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) toutes les 6 secondes.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 14 milles marins, celle de la lumière rouge est de 11 milles marins et celle de la lumière verte est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B1748.


[1] Le Listerdyb est signalé par un second phare construit par les Danois en 1858 : le List-West (B1746).


 




Carte postale : phare de List Ost
Édition : H. Krackenberger (Aubenas, France)
Photographe : Ulrike Romeis
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 80 15 12




L'image du phare dans un sous bock de la brasserie "Jever"




mardi 10 mai 2016

Pays-Bas / Texel


Pays-Bas.
 
Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Texel (Vuurtoren Texel).






Enveloppe oblitérée PostNL, le 01.05.2014



Thème du timbre : phare de Texel, dans la série "Vuurtorens" (cadre bleu), timbres personnalisés [1]
Date d'émission : 24.02.2014
Autorité postale émettrice : PostNL
Valeur faciale : 1 (tarif intérieur, lettre normalisée prioritaire de moins de 20 grammes) [2]
Impression : offset (quadrichromie)
Imprimeur : Joh. Enschedé Security Printers (Haarlem)
Papier : phosphorescent
Dimensions de l'image : 27 mm x 27 mm
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Dentelé : 13 x 13 ¼
Taille de la feuille : 10 timbres (5H x 2V)
Dimensions de la feuille : 122 mm x 170 mm
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : 3013e
Code-barres : 8 714341 081889
Référence PostNL : 340363


[1] Persoonlijke Postzegels, en néerlandais. Le nom du pays (Nederland) apparaît en caractères bleus.

[2] Postzegel Nederland 1 : 0.69 euro au moment de l'émission

 


 

Le phare de Texel [Eirland] [3] (53° 11' N & 04° 51' E) se trouve à l'extrémité nord de l'île du même nom, dans l'archipel des îles Frisonnes Occidentales, au large des côtes hollandaises de la mer du Nord.

Construit en 1864, l'aspect actuel est le résultat des travaux de restauration effectués après la Deuxième Guerre mondiale (1948 – 1949) et en 1996.

La tour, de section circulaire est construite en brique [4] et peinte d'une couleur rouge vif. Elle est couronnée avec une structure métallique (peinte entièrement en blanc) de deux étages incluant la lanterne. L'ensemble a une hauteur de 35 m (114 pieds).

Sur un plan focal de 53 m (174 pieds), le phare émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 2.3s + éclat 0.2s + obscurité 7.3s.
Sa portée lumineuse est de 29 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B0886.


[3] Eirland était le nom d'une petite île reliée à Texel au cours du XVIIe siècle.

[4] Une paroi extérieure construite sur le mur d'origine renforce l'ancienne structure endommagée durant la Deuxième Guerre mondiale.






Photo prise par Pharoteliste en août 2003
[le phare était peint en rose]







Carte postale : phare de Texel
Édition : Stuurman Drukwerk (Sneek)
Photographe : Salko de Wolf
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : SD 2279








Carte postale : phare de Texel (tempera)
Artiste : Ole West
Édition : Tidenhub Verlag OHG (Norderney)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 270 1352 (art. 71)









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/07/pays-bas-de-brandaris.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/09/pays-bas-nieuwe-sluis-breskens.html



.

jeudi 5 mai 2016

France / Chausey


France.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Chausey.







Pli oblitéré à Mulhouse, le 03.01.2011
Mulhouse PIC (13934A / Plateformes Industrielles du Courrier)






Thème du timbre : phare de Chausey dans une série "Collector" consacrée à la région Basse Normandie, dix timbres différents [1]
Date d'émission (vente anticipée) : 12.06.2010
Date d'émission (vente générale) : 14.06.2010
Autorité postale émettrice : La Poste
Valeur faciale : 0.60 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur [2]
Design : Agence Atlante
Impression : héliogravure (quadrichromie) avec 2 barres phosphorescentes
Imprimeur : Phil@poste
Dimensions de l'image : 35.5 mm x 26.5 mm
Dentelé : simulé avec "dentelure de sécurité"
Taille du livret (fermé) : 140.5 mm x 210 mm
Papier : autocollant
Tirage : 25 000
Prix de vente (livret) : 8.90 euro
Code-barres (livret) : 3 561920 347158
Code produit (livret) : 21 10 904

[1] La série "Collector" est composée de 10 timbres autocollants différents. Présenté sous forme d'un livret de 4 pages décrivant notamment les visuels des timbres, il est accompagné d'une brochure "Itinéraire timbré" qui rappelle, sous forme de poster, les timbres que La Poste a déjà émis sur la région.

[2] Au départ de la France métropolitaine vers la France, Andorre et Monaco. Au départ de la France métropolitaine vers les DOM et inversement. A l'intérieur des DOM (Département d'outre-mer).





 

Le phare des Îles Chausey (48° 52' N & 01° 49' W) se trouve sur la Grande-Île de cet archipel normand situé au large de la baie du Mont Saint-Michel, dans le département de la Manche, en région de Basse-Normandie.

En service depuis le 27 mai 1848, l'aspect actuel fait suite aux travaux de restauration / reconstruction effectués en 1950 pour réparer les dommages produits durant le Deuxième Guerre mondiale.

La tour de 19 m (62 pieds) de hauteur, de section carrée ; est attachée à la façade arrière d'une maison des gardiens de deux étages. L'ensemble est construit en pierre locale [3].

Automatisé mais gardienné [4], sur un plan focal de 39 m (128 pieds), le phare émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 4.7s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

L'installation dispose aussi d'une corne de brume qui émet deux signaux par minute.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1654.

Le phare est inscrit sur la liste des Monuments historiques depuis 2009.


[3] Au XIXe siècle, les îles comptaient jusqu'à 500 carriers pour l'extraction d'un granite de qualité reconnue.

[4] Les gardiens contrôlent également les phares de Granville et de la Pointe d'Agon.





Carte postale : phare des Îles Chausey
Édition : Artaud Frères (Carquefou)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : HR 56 (Collection Blondeau)








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2014/03/guernesey-les-hanois.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/08/france-pontusval.html


.

mercredi 27 avril 2016

Danemark / Lyngvig


Danemark.

Flamme postale montrant le phare de Lyngvig (Lyngvig fyr).

 




Carte postale oblitérée à Hvide Sande, le 03.08.1972
[Ce bureau de poste est le plus proche du phare]

 

 




Le phare de Lyngvig (56° 03' N & 08° 06' E) se trouve dans la bande dunaire [1] qui renferme le fjord de Ringkjøbing, un large bassin situé sur la côte occidentale du Jutland, la péninsule qui forme la partie continentale du Danemark.
Construit en 1906, le phare dispose d'une tour de section circulaire de 38 m (125 pieds, 228 marches) de hauteur, bâtie en béton et peinte entièrement en blanc. Une rambarde métallique renferme la lanterne dont sa coupole est peinte d'un rouge vif.

Électrifié en 1955, automatisé en 1965 ; sur un plan focal de 53 m (174 pieds), son optique Fresnel émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes.
Sa portée lumineuse est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

Il est répertorié par l'Autorité Maritime Danoise [Farvandsvæsenet, FRV] sous le numéro 215 [2].

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B1868.



[1] Le fjord de Ringkøbing est séparé et protégé de la mer du Nord par un isthme appelé Dunes de Holmsland (Holmsland Klit), une formation sablonneuse d'une quarantaine de kilomètres de long. Le canal Hvide Sande, situé vers la partie centrale de l'isthme, dispose d'une écluse qui permet un accès à la mer.

[2] En 2009, l'Autorité Maritime Danoise transfert la gestion du lieu du phare au ministère de l'Environnement (Miljøministerie). Le lieu devient ainsi le point de départ d'un parcours de sensibilisation à la sauvegarde de l'espace naturel, sur un terrain de 250 ha.








Carte postale : phare de Lyngvig
Édition : Wadmanns Forlag (Thisted)
Photographe : Erik Bro
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 90113
Code-barres : 5 709793 000017





 

samedi 23 avril 2016

Monténégro / Volujica et Verige

 
Monténégro.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les feux de Volujica et de Verige.







Oblitération faite à Podgorica, le 06.07.2012

Enveloppe illustrée avec l'image des feux et leur position sur une carte
Cachet commémoratif avec l'image du feu de Verige
Édition : Pošta Crne Gore
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Référence : 14/2012




Thème des timbres : feux de Volujica et de Verige dans la série "Maritime 2012 : Phares" (Pomorstvo 2012 Svetionici), deux timbres différents
Date d'émission : 06.07.2012
Autorité postale émettrice : Pošta Crne Gore
Valeurs faciales : 0.30 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Création : Slađana Bajić-Bogdanović
Dimensions du timbre : 28 mm x 42.0 mm
Dentelé : 13 ¼
Taille de la feuille : 8 timbres (3H x 3V, avec une vignette centrale) [1]
Imprimeur : Blicdruk d.o.o. (Sarajevo)
Impression : offset
Papier : Tullis Russell ("Chancellor Litho"), 102 g/m², gomme APV
Tirage : 40 000 (20 000 + 20 000)
Numéros des catalogues : Yv 306 – 307 / M 306 – 307


[1] La vignette centrale est illustrée avec une image du timbre dépouillé des légendes mais portant l'inscription "Pomorstvo 2012" (Maritime 2012)






Le feu du Cap Volujica [Rt Volujica] (42° 05' N & 19° 04' E) se trouve à l'extérieur d'un mur d'enceinte fermant des installations pétrolières (réservoirs) situées à l'extrémité sud de la baie de Bar.
Bar, en mer Adriatique, est la principale ville portuaire du littoral monténégrin et une cité balnéaire prisé par le tourisme estival.

Construit en 1879, le feu (sans lanterne), est constitué d'une tour en béton de section hexagonal de 6 m (20 pieds) de hauteur peinte en bandes horizontales noires et blanches.

Sur un plan focal de 30 m (98 pieds), il émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes. Sa portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par le Département d'Océanographie et Hydrographie du Service d'Hydrométéorologie du Monténégro [Hidrometeorološki zavod Crne Gore / HMZCG] (à Lepetane) ; il est répertorié sous le numéro 784.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E3690.

 



 

Le feu de Verige [Rt Turski] (42° 29' N & 18° 41' E) se trouve dans le cap Turski, l'extrémité nord-ouest du détroit de Verige, la partie la plus étroite des Bouches de Kotor (Boka kotorska). Ce détroit de seulement 340 m de large, ouvre le port de Kotor à la mer Adriatique.

Le feu (sans lanterne), construit en 1910, est soutenu par une tour métallique de forme conique peinte entièrement en blanc.

Avec une hauteur de 8 m (26 pieds), le sommet est élargi d'un support de section carré dont une petite rambarde permet la fixation de deux panneaux solaires.
Sur un plan focal de 9 m (28 pieds), le feu émet deux éclats de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 1s + éclat 0.5s + obscurité 3s.
Sa portée lumineuse est de 6 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par le Département d'Océanographie et Hydrographie du Service d'Hydrométéorologie du Monténégro [Hidrometeorološki zavod Crne Gore / HMZCG] (à Lepetane) ; il est répertorié sous le numéro 762.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E3658.




Lettre ayant voyagé
Les timbres montrent les feux de Volujica et de Verige


 



Pli oblitéré à Kotor (853339), le 23.07.2012

 

Un grand merci à Miomir (Serbie), pour son aimable participation.







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/07/montenegro-feu-de-la-jetee-pristan.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/03/croatie-gruica.html


.

mardi 19 avril 2016

Irlande / Kish Bank


Irlande (Éire).
Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Kish Bank.






Pli oblitéré à Cill Dalua, Luimneach, le 21.07.1987



Thème du timbre : phare de Kish Bank dans la série "Commissioners of Irish Lights", deux timbres différents
Date d'émission : 10.07.1986
Autorité postale émettrice : An Post
Valeur faciale : 24 pence (24/100 de livre irlandaise - IEP)
Dessin : Robert Ballagh
Imprimeur : Irish Security Stamp Printing Ltd (Dublin, Irlande)
Impression : offset (polychromie)
Dentelé : 14 x 15
Dimensions du timbre : 29.79 mm x 40.64 mm
Tirage : 1 000 000
Numéros des catalogues : Yv 604 / S 667 / SG 644 / M 601
Numéro du catalogue Hibernian : C438





Le phare de Kish Bank (53° 19' N & 05° 55' W) se trouve sur l'affleurement rocheux (haut fond) du même nom, dans la baie de Dublin, face à la ville, en mer d'Irlande.
Il a été construit en 1965 par Christiani & Nielsen (entreprise danoise, aujourd'hui thaïlandaise), l'un des leaders du génie maritime international.

La structure préfabriquée (à Dun Laoghaire) a été conduite sur place pour être "coulée" (170 pieds / 52 m) dans l'endroit précis. Plus tard, des sections télescopiques de la tour ont été rehaussées pour atteindre la hauteur désirée.
Ce chef d'œuvre de l'ingénierie a remplacé les bateaux-feux installés sur place depuis 1811.

Tour en béton et en acier à diamètres décroissants, elle est haute de 31 m (100 pieds). Peinte en blanc avec une large bande centrale rouge, elle est couronnée d'un héliport. Les installations techniques sont incluses dans le corps de la tour. Le plan focal se trouve à 29 m (94 pieds).
Opérationnel depuis le 9 novembre 1965, automatisé en 1992, l'optique (AGA PRB 21) émet (jour et nuit) deux éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes. Sa portée lumineuse est de 22 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A5865.




Entier postal [carte port payé]
Le timbre de 1986 est utilisé comme modèle pour l'illustration de la carte





Carte Postale émise lors de la rétrospective consacrée à Robert Ballagh [1]
Carnet avec 6 cartes différentes
Édition : An Post
Date d'émission : 15.09.2006
Artiste : Robert Ballagh
Valeur faciale : sans valeur faciale (postage paid to anywhere in the world)
Dimensions (carte) : 102 mm x 145 mm
Prix de vente (lors de l'émission) : 9 euro
Code produit (An Post) : 06PC


[1] Hôtel des Postes (GPO) de Dublin du 15.09.2006 au 13.10.2006.
Robert Ballagh est parmi les artistes irlandais le plus reconnus, créateur de quelque 70 timbres pour le compte de la poste irlandaise.

 



Oblitération premier jour faite à Báile Átha Cliath, le 15.09.2006








Carte postale : phare de Kish Bank
Photographe et éditeur : John Eagle (West Cork, Irlande)
Référence : 72 de la série "Irish Lighthouses"
Dimensions : 148 mm x 100 mm (carte Hagaki)









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/01/irlande-daunt-rock.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/irlande-fastnet.html


.

jeudi 14 avril 2016

Åland / Rannö

 
Åland.

Enveloppe souvenir. Le timbre montre le phare de Rannö.
 
 




Pli oblitéré à Kastelholms Slott (Château de Kastelholm), le 04.01.1993




Thème du timbre : phare de Rannö dans la série "phares" (Åländska fyrar / Fyrar på Åland), quatre timbres différents
Date d'émission : 08.05.1992
Autorité postale émettrice : Posten Åland
Valeur faciale : 2.10 marks finlandais (FIM)
Design : Allan Palmer
Dimensions du timbre : 29.07 mm x 35.65 mm
Taille de la feuille : carnet 4 timbres
Dentelé : 13 x 12
Impression : offset (quadrichromie)
Imprimeur : Setec Oy (Finlande) [1]
Papier : 105 g/m² (90 + 15)
Tirage : 400 000
Numéros des catalogues : Yv 57 / S 64 / SG 56 / M 57
Numéro du catalogue Lape : 57
Numéro de référence Posten Åland : 57


[1] Ex-Setelipaino Sedeltryckeriet (Bank of Finland Security Printing House)



 


Le phare de Rannö (60° 32' N & 20° 12' E) se trouve sur une petite île située au nord de l'archipel d'Åland, en mer Baltique.

Construction en bois installée en 1962, le feu (sans lanterne) est soutenu par une tour pyramidale de base pentagonale bâtie en treillis. Une succession de lattes horizontales noircies, sur quatre côtés, donne à la structure une fonction d'amer (daymark).

Automatisé, alimenté en électricité par des panneaux solaires ; sur un plan focal de 20 m (66 pieds), un feu blanc à scintillements rapides (quick flashing) émet deux éclats toutes les 5 secondes [Q(2) W 5s].
Sa portée lumineuse est de 5 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C4464.4.




samedi 9 avril 2016

Allemagne / Buk


Allemagne (République Démocratique, 1949 - 1990).

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Buk (Leuchtturm Buk).






Pli oblitéré à Hohen Neuendorf, le 12.11.1974


Thème du timbre : phare de Buk dans la série "Seehydrographischer Dienst" (Service d'hydrographie marine), cinq timbres différents
Date d'émission : 07.05.1974
Autorité postale émettrice : Deutsche Post der DDR
Valeur faciale : 10 Pfennig (10/100 de mark est-allemand - DDM) [1948 – 1990]
Projet (design) : Jochen Bertholdt
Imprimeur : Deutsche Wertpapierdruckerei (VEB, Leipzig) [1]
Impression : offset
Dimensions du timbre : 28 mm x 34 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 50 (10 x 5) timbres
Tirage : 5 000 000
Numéros des catalogues : Yv 1634 / S 1553 / M 1953 / SG E1668


[1] VEB : Volkseigener Betrieb (entreprise propriété du peuple)




Le phare de Buk [Bastorf] (54° 08' N & 11° 42' E) se trouve sur une colline au sud-ouest de Kühlungsborn, une petite ville au bord de la mer Baltique, à environ 25 km au nord-ouest de Rostock, dans le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (limitrophe avec la Pologne).

La construction du phare, en 1878, a été faite sous l'autorité du Grand-duché de Mecklembourg-Schwerin (1815 - 1918) [2].

La tour, de section circulaire, est construite en brique apparente que garde sa couleur rougeâtre d'origine. Jusqu'en 1993, elle était peinte en rouge et blanc, les couleurs qui apparaissent sur l'illustration du timbre.
La lanterne, de section circulaire, est peinte en rouge.
L'ensemble, d'une hauteur de 21 m (69 pieds) positionne le plan focal à 95 m (313 pieds).
L'installation se complète avec une élégante maison de gardiens, de deux étages, aussi en brique apparente ouverte à la visite des touristes.

Automatisé, électrifié en 1912 et actuellement relié au réseau public d'électricité ; il est opéré par l'autorité maritime de la ville de Lübeck (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA).

L'optique (Fresnel, d'origine) émet quatre longs éclats de lumière blanche ou rouge (selon la direction) toutes les 45 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 2.1s + obscurité 6.9s + éclat 2.1s + obscurité 6.9s + éclat 2.1s + obscurité 6.9s + éclat 2.1s + obscurité 15.9s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 24 milles marins et celle de la lumière rouge est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C1400.

[2] En 1871, dans le cadre de l'Unification Allemande, le duché s'intègre à l'Empire Allemand. En 1918, à la fin de la première Guerre mondiale (fin de la monarchie allemande), le duché se constitue en État Libre de Mecklembourg-Schwerin au sein de la République de Weimar, mettant fin à son existence juridique.




Enveloppe premier jour [FDC]



 

Oblitération premier jour faite à Berlin, le 07.05.1974

Les timbres montrent les phares de Buk, Warnemünde et Arkona




Lettre ayant voyagé (II)





Pli oblitéré à Stassfurt, le 26.11.1975




Allemagne.

Carte postale (Deutsche Post) ayant voyagé le premier jour d'émission (FDC) avec un timbre montrant le phare de Buk.
Cachet commémoratif avec l'image du phare.





Pli oblitéré à Bastorf (18230), le 03.07.2014

Oblitération célébrant la Journée du phare (Leuchtturmtag)
Timbre à date "Erlebnis : Briefmarken" (Expérience : Timbres, bureau de poste mobile de la Deutsche Post)
Créateur du cachet : Stempel-Müller (Nuremberg)
Référence Deutsche Post : 12/162






Thème du timbre : phare de Buk dans la série "Phares 2014" [Leuchttürme], deux timbres différents [3]
Date d'émission : 03.07.2014
Autorité postale émettrice : Deutsche Bundespost
Valeur faciale : 0.45 euro
Dessinateur : Professeur Johannes Graf (Dortmund)
Imprimeur : Bagel Security-Print GmbH & Co. (Mönchengladbach)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 35 mm x 35 mm
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 10 timbres
Dimensions de la feuille : 210 mm x 105 mm
Papier : blanc, fluorescent, du type DP 2
Numéros des catalogues : Yv 2908 / S 2793 / M 3089 / SG 3925


[3] Phares de Buk (0.45 euro) et de Pellworm (0.60 euro)









Carte postale : phare de Buk [Bastorf]
Édition : Decard (Dörflingen)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 1-KUH-001
Code-barres : 7 612761 100023








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/04/allemagne-greifswalder-oie.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2015/08/allemagne-darer-ort.html


.

lundi 4 avril 2016

Pologne / Czołpino


Pologne.

Lettre "R" ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare de Czołpino (Latarnia Morska Czołpino).






Pli oblitéré à Suwałki 1, le 14.06.2013

 

Thème du timbre : phare de Czołpino dans la série "Phares III", quatre timbres différents
Date d’émission : 14.06.2013
Autorité postale émettrice : Poczta Polska
Valeur faciale : 3.80 Złoty [PLN]
Dessinateur : Jerzy Pietras
Impression : héliogravure
Imprimeur : PWPW SA (Panstwowa Wytwórnia Papierów Wartósciowych)
Dimensions : 31.25 mm x 43 mm
Dentelé : 11 ½ x 11
Papier : fluorescent
Taille de la feuille : 4 timbres
Dimensions de la feuille : 90 mm x 125 mm
Tirage : 300 000 feuillets
Numéros des catalogues : M 4612 (Bl 215) / S 4080d
Numéro du Katalog Znaków Pocztowych (kzp) : 4462 (blok 216)
 

 




Le phare de Czołpino (54° 43' N & 17° 14' E) se trouve sur un point élevé de la forêt qui constitue le Parc National de Słowiński (Słowiński Park Narodowy), à environ un kilomètre de la plage. Le phare est à quelque 100 km à l'ouest de la presqu'île de Hel, une bande de sable et de forêts qui constitue un point de repère dans la côte polonaise de la mer Baltique [1].

La structure actuelle, achevée le 15 janvier 1875, est la conclusion d'un travail de trois ans dans une région où tous les matériaux de construction ont été acheminés par barge. Le projet de construction est attribué au célèbre mathématicien allemand Ernst Kummer (1810 – 1893).

La tour, de section circulaire, est construite en brique apparente. Haute de 25 m (83 pieds), elle culmine avec une corniche décorée avec une arcature aveugle (petits arcs) [2].

La lanterne, peinte en noir, est rehaussée avec un muret en brique de plan circulaire et entourée avec rambarde métallique.
Relié au réseau public d'électricité, automatisé, il garde toujours l'optique Fresnel "hyper-radiante de 1.80 m de diamètre intérieur et de 2.75 m de hauteur, fabriquée en France en 1926.

Géré par le Bureau Maritime de Słupsk (Urząd Morski w Słupsk), sur un plan focal de 75 m (246 pieds), ce feu à occultations dispose d'une optique qui cache sa lumière blanche deux fois toutes les 8 secondes, selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 2s + éclat 3s + obscurité 2s.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C2940.



[1] Dans le passé, le parc occupait une baie de la mer Baltique. Peu à peu, les mouvements marins ont comblé cet espace avec des formes dunaires à la croissance rapide (3 à 10 mètres par an). Les dunes, fixées avec une végétation à base de conifères, sont considérées en Europe comme une curiosité naturelle.
Les eaux (lacs et rivières) couvrent encore 55% de la superficie du parc.

[2] Restauré en 1994 pour faciliter l'accès au publique, le phare n'a subi aucun dommage pendant les deux guerres mondiales. Au centre d'une zone militaire durant le Guerre froide, toute prise de vue pouvait être l'objet d'accusations d'espionnage.




Carte maximum [maxicard]

 




Oblitération faite à Ustka, le 14.06.2013


Cachet commémoratif "Latarnie Morskie" (Phares) avec l'image de la lanterne du phare d'Ustka
Édition : Poczta Polska
Dimensions de la carte : 103 mm x 140 mm







Bloc feuillet avec les phares de l'émission : Darłowo, Jarosławiec, Ustka et Czołpino







Carte postale : phare de Czołpino
Édition : Leander (Gravesend, U.K.)
Photographe : Gregor Podbial
Dimensions : 100 mm x 149 mm
Année d'émission : 1999
Référence : L1019
 
 
 
 

jeudi 31 mars 2016

France / Pointe Saint Mathieu


France.

Entier postal illustré avec l'image du phare de la Pointe Saint Mathieu.
Enveloppe pré-timbrée à validité permanente [PAP] [1].
Le phare du Stiff illustre le timbre imprimé.






Enveloppe de la série "Phares du Finistère" (An tour tan e Penn-ar-Bed, en langue bretonne) [2]
Autorité postale émettrice : La Poste
Date de parution : juin 2006
Illustrations : Jean-Benoît Héron (2006)
Photographe (timbre) : F. Rozet (Agence Images)
Timbre-poste imprimé : "Le phare du Stiff", France 20 g (régime intérieur)
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Imprimeur : Phil@poste
Références : agrément N° 809 / lot G4S/0600406
Code-barres : 012707 / 3 561920 211527


[1] PAP, Prêt-à-Poster (La Poste)

[2] Vendu comme lot indivisible de 10 [phares] enveloppes différentes
[Ar-Men, Créac'h, Eckmühl, Île Vierge, Kéréon, La Jument, La Vieille, Le Stiff, Penfret, Pointe de Saint Mathieu]
Avec la participation du Conseil général du Finistère et le soutien de l'État.

 

Le phare de la Pointe Saint Mathieu [3] (48° 20' N & 04° 46' W) se trouve sur un promontoire situé dans la commune de Plougonvelin, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Brest, dans département du Finistère, dans la région Bretagne.
Le lieu du phare abrite également une ancienne abbaye, un sémaphore et un mémorial des marins disparus en mer [4].

Construit en 1835, ce phare est constitué d'une fine tour tronconique érigée au centre d'une bâtisse circulaire dont les fenêtres cintrées rappellent le style gothique de l'abbaye voisine.
L'ensemble est construit en pierre [5] et peint en blanc ; la couleur rouge est réservée à l'extrémité de la tour (incluant la lanterne) et aux grands caractères portant l'inscription "Saint Mathieu".
La tour, avec un cerclage horizontal à différents niveaux, de 37 m (121 pieds) de hauteur ; positionne le plan focal à 56 m (184 pieds).

Électrifié en 1932, automatisé en 1996 [6] ; son optique, constituée de deux lentilles Fresnel au ½ ("clamshell") (BBT) émet un éclat de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 14.8s.
Sa portée lumineuse est de 29 milles marins (1 mille = 1852 m).

Sur un plan focal de 54 m (177 pieds), un feu auxiliaire fixe blanc, d'une portée lumineuse de 28 milles marins (1 mille = 1852 m) est visible lors de l'alignement avec le phare de Kermorvan. Cet alignement indique la direction du chenal du Four (axe nord-sud entre la côte et les îles de l'archipel de Molène).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1874.1.

Le phare est classé Monument Historique depuis le 23.05.2011.


[3] Beg Lokmazhe, en langue bretonne

[4] L'intérêt des visiteurs est aussi attiré par le fait que la pointe Saint Mathieu est le point le plus à l'ouest de la partie continentale de la France métropolitaine.
[5] Certaines pierres de l'ancienne abbaye ont été utilisées comme matériel de construction de la tour.

[6] Le phare n’est plus gardienné depuis février 2006.




Entier postal [PAP]
Lettre ayant voyagé


 
 


Pli oblitéré à Guivapas Brest CTC (05505A), le 08.04.2013

 

Enveloppe de la série "Phares du Finistère" (An tour tan e Penn-ar-Bed, en langue bretonne)
Autorité postale émettrice : La Poste
Année de parution : 2006
Timbre-poste imprimé : "France 20 g, Prêt à Poster"
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20g dans le régime intérieur
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Imprimeur : Phil@poste
Références : agrément N° 809 / I / 014
Code-barres : 012298 / 3 561920 078571




Enveloppe premier jour [FDC] célébrant la Pointe Saint Mathieu
L'image du phare illustre le timbre


 




Enveloppe oblitérée à Plougonvelin (Finistère), le 22.06.2012


Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Cachet commémoratif "la Pointe Saint Mathieu" avec l'image du phare
 

 




Thème du timbre : le phare de la Pointe Saint Mathieu
Date d'émission : 22.06.2012 (vente générale : 25.06.2012)
Autorité postale émettrice : La Poste
Valeur faciale : 0.57 euro
Correspond à un affranchissement pour une Lettre Verte (tarif réduit) jusqu'à 20g dans le régime intérieur
Dimensions du timbre : 40 mm x 30 mm
Dentelé : 13 ¼
Imprimeur : Phil@poste
Impression : taille-douce (polychromie) avec deux bandes de phosphore
Design : Pierre Bara
Gravure : Claude Jumelet
Taille de la feuille : 48 timbres (6H x 8V)
Tirage : 1 800 000
Numéros des catalogues : Yv 4679 / M 5421
Numéro WNS : FR119.12





Lettre ayant voyagé






Lettre expédiée au Conquet (Le Conquet, Finistère) le 18.07.2012
Oblitération mécanique faite à Brest CTC [Guipavas] (05505A), le 18.07.2012




Cachet commémoratif avec l'image du phare






Oblitération faite à Plougonvelin, le 02.08.2006



 
 
 
 
 
 
 

Carte postale : phare de la Pointe Saint Mathieu
Édition : Gulf Stream (Île d'Yeu)
Illustration : Jean-Benoît Héron
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Année d'émission : 2000
Référence : CF04/12
Code-barres : 3 700124 825363







Carte postale : phare de la Pointe Saint Mathieu
Édition : Éditions Jos Le Doaré (Châteaulin)
Illustration : Renaud Marca
Photographe : Michel Le Coz
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 9911805151
Code-barres : 3 389570 000007


 


Carte postale : phare de la Pointe Saint Mathieu
Édition : Leuchtturm / Lighthouse ©
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : Motiv 9








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/12/france-pierres-noires.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/05/france-eckmuhl.html



.