mercredi 2 septembre 2015

Roumanie / Port de Mangalia


Roumanie.

Enveloppe pre-timbrée illustrée montrant le phare du port de Mangalia (farul de aterizare, far principal din Mangalia).


 




Année d'émission : 1982
Autorité postale émettrice : Posta Romana
Valeur faciale : 2.00 lei [ROL]
Prix de vente : 2.45 lei [ROL]
Illustration : à partir de l'œuvre (peinture à l'huile) de Valentin Donici (1931 - 2005)
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Édition : IPT
Code : 0179/82

 

Cachet commémoratif de l'exposition philatélique sur la marine roumaine "Marina '82"
[Expozitia Filatelica "Marina '82", ziua navigatiei maritime]
Constanza, le 04.08.1982





Le phare principal du port de Mangalia (43° 49' N & 28° 34' E) se trouve sur une colline située au nord-ouest du port.
La ville de Mangalia, sur la côte de la mer Noire, est à une quarantaine de kilomètres au sud de Constanţa et à une dizaine de kilomètres de la frontière bulgare. Elle occupe le site de l'ancienne Callatis (Καλλατις) grecque (V siècle av. J.-C.).

Construit en pierre apparente en 1958, le phare se présente comme une fine tour blanche de base rectangulaire (parallélépipède rectangle) de 42 m (138 pieds, 198 marches) de hauteur. 
Au sommet, une lanterne de plan hexagonal appuyée sur une base circulaire (avec une rambarde métallique), dépasse largement la section rectangulaire de la tour. 

Géré par la Direcţia Hidrografică Maritimă, sur un plan focal de 72 m (236 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 5.5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 1.3s + éclat 0.1s + obscurité 4s.
Sa portée lumineuse est de 22 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E5018.









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2014/07/roumanie-ancien-feu-du-port-de-mangalia.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/04/roumanie-port-de-constanza-alb.html



.

samedi 29 août 2015

Estonie / Ruhnu


Estonie.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le phare de Ruhnu (Ruhnu Tuletorn).
La lanterne du phare illustre le cachet commémoratif.

 




Enveloppe oblitérée à Tallinn, le 11.02.1997

Édition : Eesti Post
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm [DIN C6]
Référence : 1997-2


 




Thème du timbre : phare de Ruhnu
Date d'émission : 11.02.1997
Autorité postale émettrice : Eesti Post
Valeur faciale : 3.30 couronnes estoniennes (EEK)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20g dans le régime intérieur.
Dessinateur : Roman Matkiewicz
Impression : offset
Imprimeur : AS Vaba Maa (Tallinn, Estonie)
Dimensions : 33.0 mm x 27.5 mm
Dentelé : 14 x 13 ¾
Papier : couché
Taille de la feuille : 50 timbres (5 x 10)
Tirage : 1 991 150
Numéros des catalogues : Yv 293 / SG 287 / S 318 / M 293
Numéro du catalogue EHS (Estonie) : 129




Le phare de Ruhnu (57° 48' N & 23° 16' E) se trouve sur l'île (12 km²) du même nom située dans la partie centrale du golfe de Riga, en mer Baltique. Il est le plus méridional des phares estoniens.

Structure métallique (fer de fonte) préfabriquée au Havre (France) par la Société Nouvelle des Forges et Chantiers de la Méditerranée en 1875, elle est installée sur l'île en 1877 [1].

La tour de 40 m (131 pieds) de hauteur est constituée d'un cylindre central vertical (avec un escalier en colimaçon) associé à quatre contreforts écartés qui donnent à la construction le profil d'une pyramide de base carrée. Les deux éléments sont rendus solidaires grâce à des croisillons disposés sur deux plans superposés.
Le dernier segment vertical a un diamètre plus grand de façon à accueillir les gardiens (chambre technique) et préparer le support sur lequel s'installe la lanterne.
L'ensemble est de couleur brun foncé.

Électrifié, automatisé en 2004, sur un plan focal de 65 m (212 pieds) ; son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 4 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 3s.
Sa porté lumineuse est de 11 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par l'Administration maritime estonienne (Veeteede Amet), il est répertorié sous le numéro 990.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C3482.


[1] Un projet est attribué aux ingénieurs de la société Eiffel. La lanterne d'origine, remplacée en 1937, avait été détruite par les troupes allemandes en 1918.








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/10/estonie-vilsandi.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/estonie-juminda.html


.

lundi 24 août 2015

Islande / Vattarnes

 
Islande.

Enveloppe premier jour [FDC] célébrant le phare de Vattarnes (Vattarnesviti).
Enveloppe illustrée avec les images des phares de Vattarnes et de Skarðsfjara.






Enveloppe oblitérée à Reykjavík, le 12.09.2013
Le cachet commémoratif illustre la position des phares de la série sur une carte de l'île

Dimensions du pli : 162 mm x 114 mm [DIN C6]
Édition : Íslandspóstur hf (Iceland Post)




Thème du timbre : phare de Vattarnes dans la série "Phares III", deux timbres différents
Date d'émission : 12.09.2013
Autorité postale émettrice : Íslandspóstur hf (Iceland Post) 
Valeur faciale : 50g, lettre nationale non prioritaire [1]
Design : Örn Smári Gíslason et Friðrik Örn Hjaltested (photo)
Imprimeur : Cartor Security Printers (France)
Impression : offset (lithography)
Dimensions du timbre : 40 mm x 30 mm
Dentelé : 13 ¼, sur un coté
Taille de la feuille : 10 timbres (2H x 5V)
Papier : autocollant
Tirage : 380 000
Numéro des catalogues : Yv 1327 / M 1400 / S 1316
Numéro du catalogue AFA : 1380
Numéro WNS : IS024.13
Référence Íslandspóstur : 590A

[1] 130 couronnes islandaises (ISK), au moment de l'émission



 



Le phare de Vattarnes (64° 56' N & 13° 41' W) se trouve à l'embouchure du Reyðarfjörður, un fjord d'une trentaine de kilomètres, le plus long de la côte Est de l'Islande.
Le phare signale son extrême méridional, le départ de la voie maritime conduisant à la petite ville portuaire du même nom.

Oeuvre de l'ingénieur Axel Sveinsson [2] construit en 1957, le phare actuel remplace une structure bâtie en 1912, conçue par l’ingénieur Thorvald Krabbe.

La tour actuelle de 12.3 m (40 pieds) de hauteur, construite en béton et peinte en jaune safran, a la forme d'un tronc de cône élancé. Couronnée d'un cercle "percé" par des ouvertures de section carrée, cette espace héberge la lanterne appartenant à l'ancien phare (celui de 1912).

Relié au réseau public d'électricité en 1977, automatisé, il est répertorié sous le numéro 228 par l'Administration Maritime Islandaise (Siglingastofnun Íslands), responsable de sa gestion.

Sur un plan focal de 26 m (85 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.8s + obscurité 3.4s + éclat 0.8s + obscurité 10s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 15 milles marins, celle des lumières colorées est de 12 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : L4734.


[2] Axel Sveinsson (1896 – 1957) est aussi le concepteur d'autres phares islandais : Knarraros (1939), Þrídrangar (1942), Gardskaga (1944) et Hólmsberg (1956).









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/07/islande-hafnarfjorur.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/03/islande-kogur.html

 
 
 
.

 

mercredi 19 août 2015

Allemagne / Darßer Ort

 
Allemagne (République Démocratique, 1949 - 1990).

Lettre "R" ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Darßer Ort (Leuchtturm Darßer Ort).







Pli oblitéré à Annaberg-Buchholz, le 15.12.1975




Thème du timbre : phare de Darßer Ort dans la série "Seehydrographischer Dienst" (Service d'hydrographie marine), cinq timbres différents
Date d'émission : 07.05.1974
Autorité postale émettrice : Deutsche Post (Deutsche Post der DDR)
Valeur faciale : 20 Pfennigs (20/100 de mark est-allemand – DDM) [1948 – 1990]
Projet (design) : Jochen Bertholdt
Imprimeur : Deutsche Wertpapierdruckerei (VEB, Leipzig) [1]
Impression : offset
Dimensions du timbre : 28 mm x 34 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 50 timbres (5 x 10)
Tirage : 5 000 000 timbres
Numéros de catalogues : Yv 1636 / S 1555 / M 1955 / SG E1670


[1] VEB : Volkseigener Betrieb (entreprise propriété du peuple)


 



Le phare de Darßer Ort (54° 28' N & 12° 30' E) se trouve à l'extrémité nord-ouest de la péninsule de Fischland-Darss-Zingst, sur la côte de la mer Baltique du Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (territoire frontalier avec la Pologne).
La plaine de Darß est créée par des dépôts de sable et de sédiments emmenés par le courant dominant d'ouest durant les trois derniers siècles [2] [3].
Le phare est à l'intérieur du parc national "Vorpommersche Boddenlandschaft", le troisième du pays par son extension.

Opérationnel depuis le 1er janvier 1849, sa construction est réalisée durant la période 1847 – 1848 [4].

Le phare est constitué d'une tour de section circulaire bâtie en maçonnerie de brique que garde sa couleur rougeâtre naturelle.
Sa hauteur est de 35 m (115 pieds), le plan focal se trouve à 33 m (108 pieds).

Électrifié en 1936, automatisé ; il est opéré par l'autorité maritime de la ville de Stralsund (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA). Son optique émet six éclats (2 + 4) de lumière blanche toutes les 22 secondes.
Sa portée lumineuse est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C1440.

Au pied du phare, dans les anciens locaux techniques, se trouve le "Natureum" (1991), une destination très fréquentée par les touristes ; un annexe du Musée océanographique de Stralsund (Meeresmuseum).


[2] Cette dynamique est toujours d'actualité ; au-delà du phare, des nouvelles terres apparaissent et disparaissent au cours des années.

[3] Durant la période de la RDA le Darß avait été déclaré zone interdite ; cela avec l'objectif d'empêcher les citoyens est-allemands de fuir à travers la mer Baltique. Les côtes danoises du Sjælland, la région la plus méridionale du pays, se trouvent à seulement 35 km …

[4] Sous l'autorité du grand-duc Frédéric-François II de Mecklembourg-Schwerin (1842 - 1883).





Carte postale : phare de Darßer Ort
Photographe & éditeur : Arnt Löber (Ostseebad Ahrenshoop)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : Nr. 36









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/03/allemagne-dornbusch.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/08/allemagne-ueckermunde.html


.

vendredi 14 août 2015

Pologne / Darłowo

 
Pologne.

Carte maximum [maxicard] célébrant le phare de Darłowo (Latarnia Morska Darłowo).
L'image de la lanterne du phare d'Ustka illustre le cachet commémoratif.


 

Oblitération faite à Ustka, le 14.06.2013
Édition : Union des Philatélistes du District de Tarnów (PZF Okręg Tarnów)
Dimensions : 103 mm x 140 mm

 

Thème du timbre : phare de Darłowo dans la série "Phares III", quatre timbres différents
Date d’émission : 14.06.2013
Autorité postale émettrice : Poczta Polska
Valeur faciale : 1.60 Złoty [PLN]
Dessinateur : Jerzy Pietras
Impression : héliogravure
Imprimeur : PWPW SA (Panstwowa Wytwórnia Papierów Wartósciowych)
Dimensions : 31.25 mm x 43 mm
Dentelé : 11 ½ x 11
Papier : fluorescent
Taille de la feuille : 4 timbres
Dimensions de la feuille : 90 mm x 125 mm
Tirage : 300 000 feuillets
Numéros des catalogues : M 4609 (Bl 215) / S 4080a
Numéro du Katalog Znaków Pocztowych (kzp) : 4459 (blok 216)






Le phare de Darłowo (54° 27' N & 16° 23' E) se trouve sur la rive droite du fleuve Wieprza lorsque celui-ci se jette dans les eaux de la mer Baltique, dans le port de la ville.
Darłowo, ville hanséatique en 1412, disposait déjà d'un phare en 1715. Le gouvernement local avait décidé de signaler l'entrée du fleuve.

Construit en 1885, sous l'autorité de l'Empire allemand (Deutsche Kaiserreich, 1871 – 1918), le phare garde sa structure d'origine malgré les multiples restaurations subies tout au long de son histoire.

La tour de section carrée, construite en brique apparente (rouge), est un prolongement de l'arrière façade d'une maison de deux étages haussée par un sous-sol servant d'entrepôt.
Haute de 22 m (73 pieds), son plan focal se trouve à 20 m (64 pieds).
La lanterne circulaire, peinte en blanc, est entourée d'un balcon carré portant une rambarde métallique.

Géré par le Bureau Maritime de Słupsk (Urząd Morski w Słupsku), le phare émet deux longs éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 2s + obscurité 3s + éclat 2s + obscurité 8s, visible sur un angle de 180°.
La portée lumineuse est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C2918.





Enveloppe premier jour [FDC]
Un second timbre montre le phare de Jarosławiec







Enveloppe oblitérée à Ustka, le 14.06.2013


Enveloppe illustrée avec l'image du phare d'Ustka
La lanterne du phare d'Ustka illustre le cachet commémoratif
Édition : Poczta Polska
Dimensions du pli : 114 mm x 160 mm




Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC]

 




Pli oblitéré à Suwałki, le 14.06.2013






 
Carte postale : phare de Darłowo
Édition : WEGA (Połczyn-Zdrój)
Photographe : Roman Lis
Dimensions : 103 mm x 148 mm
Référence : I/31

 
 
 

lundi 10 août 2015

Malaisie / Pulau Angsa

 
Malaisie.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Pulau Angsa.

 
 

Pli oblitéré à Tropicana Mall, Selangor, le 27.02.2014


Thème du timbre : phare de Pulau Angsa, dans la série "Rumah Api 2" (Phares 2), trois timbres différents et un bloc-feuillet
Date d'émission : 30.04.2013
Autorité postale émettrice : Pos Malaysia
Valeur faciale : 60 sen (60/100 de ringgit malais – MYR)
Design : Jabatan Laut Malaysia (Département de la Marine)
Imprimeur : Chanwanich Security Printing (Thailand)
Impression : offset [lithography]
Taille de la feuille : 20 timbres (4H x 5V)
Dimension du timbre : 48 mm x 30 mm
Dentelé : 14
Papier : couché, phosphorescent, avec fibres
Numéros des catalogues : M 2039 / S 1456
Numéro WNS : MY016.13





Le phare de Pulau Angsa (03° 11' N & 101° 13' E) se trouve sur la petite île (pulau) du même nom située dans le détroit de Malacca, à une dizaine de kilomètres au large des côtes malaises, à environ 70 km au nord-est de Kuala Lumpur.

Le détroit de Malacca est le couloir maritime qui sépare la péninsule malaise (péninsule de Malacca) de l'île de Sumatra (Indonésie).

Le phare a été construit en 1887 durant la période coloniale britannique (1824 – 1946).
La tour tronconique de 10.5 m (35 pieds) de hauteur est construite en maçonnerie de briques et peinte en blanc. Son aspect extérieur est simple et rustique.
Un solide balcon entouré d'une rambarde métallique héberge la lanterne (blanche) dont le vitrage est de plan octogonale.

Sur un plan focal de 36 m (117 pieds), son optique émet un éclat de lumière blanche ou rouge (selon la direction) toutes les 10 secondes.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 22 milles marins, celle de la lumière rouge est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F1586.





Carte maximum [maxicard]






Oblitération premier jour (avec l'image d'un phare stylisé) faite à Kuala Lumpur, le 30.04.2013

Édition : Pos Malaysia
Dimensions : 102 mm x 152 mm
Référence : aucune
Prix de vente de la carte (lot indivisible de 4, sans affranchissement) : 4 ringgit malais (MYR)

 

jeudi 6 août 2015

France / Château d'If.

 
France.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission (FDC) avec un timbre montrant le phare du château d'If.
Le phare apparaît sur l'illustration du pli.




Oblitération faite à Marseille (13), le 09.06.2012

 



Thème du timbre : le feu du Château d'If dans la série "châteaux et demeures historiques de nos régions 2012, du Moyen-Age à l'époque moderne" (chapitre I)
Carnet de 12 timbres autocollants à validité permanente [1]
Date d'émission : 09.06.2012 (vente anticipée) ; 11.06.2012 (vente générale)
Autorité postale émettrice : La Poste
Valeur faciale : "lettre prioritaire 20g", dans le régime intérieur (0.60 euro)
Design : Stéphane Humbert-Basset
Photographe : Etienne Revault (CMN)
Imprimeur : Phil@poste (Boulazac)
Impression : héliogravure (quadrichromie), deux barres phosphorescentes
Dimensions de l'image : 35 mm x 26 mm
Dimensions du timbre : 40 mm x 30 mm
Taille de la feuille : 4 timbres
Dimensions de la feuille (4 timbres) : 130 mm x 65 mm (carnet)
Tirage : 4 000 000
Dentelé : 11
Numéro du catalogue Yvert & Tellier : AA 722

[1] Carnet en vente indivisible (7.20 euro) constitué de 3 feuilles-timbres et 8 feuilles-promotionnelles + couverture en papier de grammage supérieur
Code-barres : 3 561920 437354
Conception du carnet et du timbre à date “Premier Jour” réalisée par Grenade & Sparks (Asnières sur Seine)

 


Le phare du château d'If (43° 17' N & 05° 20' E) se trouve à l'intérieur du périmètre de cette fortification du XVIe siècle situé à 2 km au large de Marseille, en mer Méditerranée [2].

Construit en 1948, le phare remplace une structure bâtie en 1863 et détruite durant la Deuxième Guerre mondiale.

La tour cylindrique de 17 m (56 pieds) de hauteur est construite en maçonnerie de pierres de taille et placée au centre d'un local technique de plan rectangulaire. L'ensemble garde sa couleur blanchâtre naturelle ; la lanterne est peinte d'un rouge vif.

Automatisé, alimenté en électricité par des panneaux solaires, sur un plan focal de 27 m (89 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 6 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 1s + éclat 1s + obscurité 3s.
Sa portée lumineuse est de 11 milles marins (1 mille = 1852 m).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E0676.



[2] If est l'une des îles de l'archipel du Frioul constitué également par l'îlot Tiboulen et les îles Pomègues et Ratonneau. Ces deux dernières sont reliées à la ville de Marseille par la digue Berry (1822).
Le château d'If est l'ancienne prison d'Edmond Dantès, le héros du Comte de Monte Cristo, d'Alexandre Dumas.


 

Timbres autoadhésifs, issus de la feuille de 48 exemplaires vendue exclusivement aux entreprises (Courrier pour les Pros)
Date d'émission : 29.10.2012
Valeur faciale : "lettre prioritaire 20g", dans le régime intérieur (0.60 euro)
Numéro du catalogue Yvert & Tellier : AA 722a
Code-barres (feuille) : 3 561920 539003




Lettre ayant voyagé

 




Pli oblitéré à Lomme (PPDC 38770A) le 17.02.2014
PPDC : plate-forme de préparation et de distribution du courrier







Carte postale ayant voyagé le 18.07.1922







Carte postale : ancien phare du Château d'If (1863 – 1944)
Édition : Mireille (Marseille)
Dimensions : 90 mm x 140 mm
Référence : 39

jeudi 23 juillet 2015

Suède / Sydostbrotten

 
Suède.
 
Enveloppe souvenir du premier vol "SAS" Stockholm – Newark (New Jersey, États-Unis).
Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Sydostbrotten.








Pli oblitéré à Stockholm Flyg, le 13.05.1989

 

Thème du timbre : phare de Sydostbrotten dans la série "Phares" [Fyrar] de Suède, quatre timbres différents [1]
Date d'émission : 31.01.1989
Autorité postale émettrice : Posten AB
Valeur faciale : 3.80 couronnes suédoises (SEK)
Dessinateur : Bertil Kurvlien
Graveur : Martin Mörck
Imprimeur : PFA [Postens Frimärksavdelning] Svenska Frimärken (imprimerie de la poste)
Impression : Taille douce (multicolore)
Dimensions du timbre : 32 mm x 27 mm
Dentelé : 13 sur deux côtés (verticalement)
Numéros des catalogues : Yv 1510 / S 1721 / SG 1429 / M 1528
Numéros du catalogue Facit : 1539

[1] Les phares de Nidingen, Söderarm, Sydostbrotten et Sandhammaren





Le phare de Sydostbrotten (63° 20' N & 20° 11' E) se trouve sur un haut-fond du golfe de Botnie, en mer Baltique, à quelque 450 kilomètres au nord-est de Stockholm et à une cinquantaine de kilomètres au large (à l'est) de la ville de Domback.

Construit en 1963, ce phare remplace la présence des bateaux-feux depuis 1862.

Tour en béton à diamètres décroissants de 34 m (112 pieds) de hauteur ; elle est installée sur une plate-forme circulaire au niveau de la mer.
Peinte en orange avec deux bandes noires, la structure est couronnée d'un héliport.
Les installations techniques sont incluses dans le corps (base) de la tour ; un ascenseur facilite le déplacement des personnes et fournitures.

Automatisé, son optique émet trois longs éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 2.5s + obscurité 2.5s + éclat 2.5s + obscurité 2.5s + éclat 2.5s + obscurité 7.5s.
Sa portée lumineuse est de 9 milles marins (1 mille = 1852 m).

Sur un plan focal de 25 m (82 pieds) est installé un feu blanc fixe avec une portée lumineuse de 3 milles marins.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C5923.


 

lundi 13 juillet 2015

Russie / Solovetski

 
Russie.
 
Enveloppe souvenir de la 51e Expédition Antarctique Russe (РАЭ / RAE).
Le timbre montre le phare de Solovetski [Маяк Соловецкий].
 
 
 
 

Pli oblitéré à la base antarctique "Bellingshausen" (Беллинсгаузен), le 22.09.2006
Pli oblitéré à Saint-Pétersbourg (Санкт-Петербу́рг), le 10.03.2007

Cachets commémoratifs de la base "Bellingshausen". Encre bleu : image du continent antarctique ; encre noir : image de l'église de la base

Cachet personnel de M. Oleg S. Sakharov (Олег C. Сахаров), chef de la station (начальник станции)

Cachet souvenir de la base argentine "Jubany" (actuellement "Base Antártica Carlini")


 


Thème du timbre : phare de Solovetsky dans la série I "phares de la mer de Barents et de la mer Blanche", trois timbres différents
Date d'émission : 04.07.2005
Autorité postale émettrice : Poste Russe [Почта России, Pochta Rossii]
Valeur faciale : 6 roubles (RUB)
Dessinateur : A. Zharov [А. Жаров]
Dimensions : 42 mm x 30 mm
Dentelé : 12
Papier : couché, sans filigrane
Imprimeur : Goznak
Impression : offset (polychromie)
Taille de la feuille : 36 (6 x 6) timbres
Tirage : 200 000
Numéros des catalogues : Yv 6891 / M 1274 / S 6916 / SG 7361
Numéro du catalogue "Marka" (Марка) : 1042
Numéro WNS : RU051.05




Le phare de Solovetski [Solovki] (65° 06' N & 35° 35' E) se trouve sur l'île du même non (Солове́цкие острова) située dans la baie d'Onega, en mer Blanche (Бéлое мóре), au nord-ouest de la Russie [1].

Construit en 1863, le phare dont sa lanterne est le seul objet apparent, s'intègre dans la coupole rouge (clocher à bulbe) du monastère de l'Ascension (Свято-Вознесенский скит), au sommet du Mont Sekirnaya.

Placée à 27 m (90 pieds) de hauteur, automatisée et alimentée en électricité par un générateur Diesel et une éolienne placée à proximité ; son optique (Fresnel d'origine) émet sur un plan focal de 98 m (323 pieds) deux éclats de lumière blanche toutes les 8 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 1.5s + éclat 1s + obscurité 4.5s.
Sa portée lumineuse est de 18 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 123°.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : L6788.


[1] Solovki est la plus grande des six îles formant cet archipel dont la superficie totale est de 347 km². La mer Blanche est une mer épicontinentale de l'océan Arctique ; sa totalité est sous souveraineté russe et est considérée comme faisant partie des eaux intérieures de la Russie.



Lettre "R" ayant voyagé






Pli oblitéré à Krasnoborsk (Красноборск, 165430), oblast d'Arkhangelsk (Архангельской области), le 09.09.2006

Cachet commémoratif du 140e anniversaire de la naissance d'Alexandre Borissov (Алекса́ндр Алексе́евич Бори́сов).
Peintre russe (1866 – 1934), écrivain et explorateur des régions polaires ; le premier à avoir pris l'Arctique comme sujet principal de ses peintures









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/union-sovitique-letniy-orlov-russie.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/01/union-sovietique-sosnovetskiy.html



.

mercredi 8 juillet 2015

Pérou / Muelle de Guerra (Callao)

 
Pérou.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le feu du Muelle de Guerra (Torre Reloj) de Callao.






Pli oblitéré par l'Administration Postale de Miraflores (Filatelia), le 5 avril 2013


Thème du timbre : feu du Muelle de Guerra dans la série "Phares du Pérou [IV] (faros del Perú), deux timbres différents
Date d'émission : 09.03.2009
Autorité postale émettrice : Serpost S.A. (Servicios Postales del Perú)
Valeur faciale : 6.50 nuevos soles [PEN]
Dessinateur : Christian Álvarez M.
Imprimeur : Thomas Greg and Sons (Lima)
Impression : offset (polychromie)
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Taille de la feuille : 50 timbres (5 x 10)
Dentelé : 13 ½
Tirage : 50 000
Numéros de catalogues : Yv 1780 / SG 2617 / M 2362 / S 1671
Numéro WNS : PE007.09






Le feu du Muelle de Guerra [Muelle Dársena] (12° 03' S & 77° 09' W) se trouve à l'extrémité d'un môle (muelle) d'environ 60 m de longueur que renferme para le nord un petit bassin du port du Callao.
Port des Conquistadors de l'océan Pacifique depuis 1537, El Callao est situé à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Lima.

Le feu (sans lanterne) installé en 1930, est sur un court mât placé au sommet de la coupole de la Torre del Reloj (tour de l'horloge).
Cette structure de section circulaire, similaire à celle d'un phare, avait été fabriquée en Angleterre par la maison Smith & sons (Derby). Installée en 1889, elle complète les œuvres du nouveau môle construit en 1875.

Structure de section circulaire bâtie en fer de fonte, elle soutient une horloge à quatre faces dont son machinisme est entouré d'un simple balcon.
Peinte en bandes noires (2) et blanches (2), l'ensemble a une hauteur de 12 m (39 pieds).

Sur un plan focal de 15 m (49 pieds), le feu émet deux éclats de lumière verte toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 1.5s + éclat 0.5s + obscurité 7.5s.
Sa portée lumineuse est de 4 milles marins (1 mille = 1852 m).

Électrifié et automatisé, il est opéré par la Direction d'Hydrographie et Navigation de la marine de guerre du Pérou (HIDRONAV).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G2058.








Muchas gracias à Carlos (Argentine) pour son aimable participation … et pour cette photo prise en avril 2013.



 
 
 

.

jeudi 2 juillet 2015

Lettonie / Mērsraga

 
Lettonie.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Mersraga (Mērsraga bāka).







Enveloppe oblitérée à Riga, le 30.11.2010

 

Thème du timbre : phare de Mersraga
Date d'émission : 27.10.2006
Autorité postale émettrice : Latvijas Pasts
Valeur faciale : 40 santims (40/100 de lats - LVL)
Dessin : Arta Ozola-Jaunarāja
Imprimeur : Osterreichische Staatsdruckerei GmbH [OeSD] (Vienne, Autriche)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 29.5 mm x 37 mm
Dentelé : 14 ¼ x 13 ½
Taille de la feuille : 30 timbres
Tirage : 628 000
Numéros des catalogues : Yv 659 / M 685A / S 662
Numéro WNS : LV034.06






Le phare de Mersraga [Mērsraga] (57° 22' N & 23° 07' E) se trouve à l'extrémité du cap du même nom situé à proximité (au nord) de Mērsrags, un petit port (Mērsraga Osta) de la côte occidentale du golfe de Riga, en mer Baltique.

Le phare, une structure métallique préfabriquée en France, est installé depuis 1875.

Son aspect actuel date de 1922. Un couvercle en béton est appliqué sur les deux tiers inférieurs de la surface d'origine pour réparer les dommages occasionnés durant la Grande Guerre.

Tour de section circulaire de 19 m (62 pieds) de hauteur, elle se caractérise par le renforcement ténu par huit nervures verticales dans le secteur cimenté.
L'ensemble est peint en blanc sauf pour la rambarde métallique peinte en rouge qui entoure la lanterne. Celle-ci, de section octogonale, est au centre d'un balcon soutenu par de multiples consoles décorées. 

Alimenté en électricité par des panneaux solaires, sur un plan focal de 26 m (85 pieds), son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 4.8s.
Sa portée lumineuse est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 215°.

Il est répertorié par l'Administration Maritime de Lettonie (Latvijas Jūras administrācija) sous le numéro 375.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C3494.






Carnet 4 timbres
Émission spéciale pour la "Nordia 2006"
Exposition philatélique d'Helsinki (Finlande), du 27 au 29 octobre 2006








Imprimeur : Osterreichische Staatsdruckerei GmbH [OeSD] (Vienne, Autriche)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 30 mm x 48 mm
Dimensions du bloc-feuillet : 80 mm x 94 mm
Dimensions du carnet : 107 mm x 180 mm
Tirage : 7 000
Numéros des catalogues : Yv CA 659 / M MH 685


 

vendredi 26 juin 2015

Espagne / Cap de Sant Sebastià

 
Espagne.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare de Cap de Sant Sebastià.

 
 




Pli oblitéré à Palafrugell, le 11.04.2011
[Le bureau de poste de Palafrugell est le plus proche du phare]




Thème du timbre : phare de Cap de Sant Sebastià dans la série "phares" (Faros V), six timbres différents
Date d'émission : 11.04.2011
Autorité postale émettrice : Correos de España
Valeur faciale : 0.65 euro
Correspond à un affranchissement pour un envoi normalisé, jusqu'à 20 g, en Europe
Dimensions du timbre : 28.8 mm x 40.9 mm
Dentelé : 13 ¼ x 13 ¾
Taille de la feuille : 6 timbres
Dimensions de la feuille : 115.2 mm x 105.8 mm
Imprimeur : Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)
Impression : héliogravure
Papier : couché, phosphorescent
Tirage : 280 000 feuilles (timbres)
Numéros des catalogues : Yv 4305 / M 4600 / S 3788d
Numéro du catalogue Edifil : 4646D
Numéro WNS : ES038.11





Le phare de Cap de Sant Sebastià [Cabo de San Sebastián] (41° 54' N & 03° 12' E) se trouve sur la "montaña de San Sebastià de la Guarda", un promontoire sur la Méditerranée situé dans la province catalane de Gérone, à une centaine de kilomètres au sud de la frontière française.

Œuvre le l'ingénieur José María Faquineto y Ródenas (1827 – 1889), le phare est en service depuis l'année 1857.

Sa tour, de section circulaire, est entourée des bâtiments techniques disposés dans un plan carré. Haute de 12 m (39 pieds), elle dispose d'une rambarde métallique qui entoure la lanterne dont le toit est en verre transparent [1].

Électrifié en 1940, automatisé en 1999 (avec le départ du dernier gardien), sur un plan focal de 167 m (548 pieds), le phare émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 4.7s.
Sa portée lumineuse est de 32 milles marins (1 mille = 1852 m) sur un angle de 328°.

Il est répertorié par la Comisión de Faros sous le numéro 31250 (número nacional).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E0470.


[1] Lanterne aéro-maritime (aeromarine light) installée durant les années 1963 – 1966.





Enveloppe premier jour [FDC]


 



Pli oblitéré à Madrid, le 11.04.2011
Le phare de Chipiona illustre le cachet commémoratif







Carte postale : phare de Sant Sebastià
Édition : Ediciones M. Casanovas (Palafrugell)
Dimensions : 93 mm x 142 mm

Carte expédiée à Palafrugell en juillet 1958
 
 
 
 



Muchas gracias à Daniel (Espagne) pour son aimable participation.
 

samedi 20 juin 2015

Allemagne / Holtenau

 
Allemagne.

Cachet commémoratif montrant le phare de Holtenau (Leuchtturm Holtenau).






Oblitération faite à Kiel (24103), le 08.05.2013

Cachet commémoratif du 125e anniversaire de la "Dreikaiserjahr" (1888 – 2013) [1]
Illustration du phare de Holtenau avec la mention "Drei-Kaiser-Halle" [2]
Créateur du cachet : Stempel-Müller (Nuremberg)
Référence Deutsche Post : 08/084

[1] L'année 1888 est appelée en Allemagne "Année des trois empereurs (Dreikaiserjahr). À la mort de Guillaume I (le 9 mars) lui succède son fils Frédéric III. Malade, celui-ci décède le 15 juin ; c'est à son fils Guillaume II de prendre l'autorité de l'empire (jusqu'à sa fin, en 1918).

[2] La "Drei-Kaiser-Halle" est une salle située à la base du phare où sont placées trois plaques commémorant les phases de construction du Canal de Kiel.
Guillaume I : première pierre ; Frédéric III : démarrage des œuvres et Guillaume II : fin des travaux.


 



Le phare de Holtenau (54° 22' N & 10° 09' E) se trouve sur la rive nord de l'entrée du Canal de Kiel (Nord-Ostsee-Kanal), à l'embouchure du fleuve Elbe.
Le phare, inauguré en 1895, a été construit sur les déblais de dragage du canal.

Le Canal de Kiel, d'une centaine de kilomètres de longueur, traverse la péninsule de Jütland pour relier la mer du Nord à la mer Baltique.
Le Nord-Ostsee-Kanal est la voie d'eau non naturelle la plus fréquentée au monde ; elle réduit de manière très significative la durée de passage entre les deux mers.

La tour de section circulaire, s'appui sur une base de plan octogonal ("Drei-Kaiser-Halle") [3]. L'ensemble, de 20 m (66 pieds) de hauteur, est bâti dans un style massif, en brique apparente qui garde sa couleur rougeâtre naturelle.
La lanterne, peinte en noir, est coiffée d'une élégante coupole et entouré d'une rambarde métallique.

Sur un plan focal de 22 m (72 pieds), ce feu à occultations cache une lumière blanche ou verte (selon la direction) trois fois toutes les 12 secondes, selon la caractéristique suivante : éclat 2s + obscurité 1s + éclat 2s + obscurité 1s + éclat 5s + obscurité 1s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 11 milles marins et celle de la lumière verte est de 8 milles marins (1 mille = 1852 m).

Opéré par l'Administration fédérale des voies navigables du Nord [4], le phare signale l'entrée du Canal et assure la navigation sur le fjord de Kiel.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C1246.
 

[3] Cette salle historique est aujourd'hui utilisée pour la célébration de mariages.

[4] GDWS ASt Nord : Generaldirektion Wasserstraßen und Schifffahrt - Außenstelle Nord – à Kiel.





Cachet commémoratif de la Journée du Timbre (Tag der Briefmarke)
Célébration du centenaire de la pose de la première pierre (100 Jahre Grundsteinlegung) du Canal de Kiel (Nord-Ostsee-Kanal)





Oblitération faite à Kiel (2300), le 08.11.1987

 








Administration postale des Nations Unies (APNU / UNPA).

Cachet commémoratif montrant le phare de Holtenau (Leuchtturm Holtenau).

 



Timbre à date de l'exposition philatélique [Ausstellungsstempel] "Kiel 2000" organisée par l'Administration Postale des Nations Unies (Vienne) [5]
[Postverwaltung ders Vereinten Nationen, Wien]

À Kiel le 06 et le 07.05.2000

[5] Et la collaboration du ARGE Kieler BSV e. V. (groupe de travail, Arbeitsgemeinschaft), club philatélique local fondé en 1931.
Adresse postale : Rothenberg 9, 24109 Melsdorf



 








Carte postale : phare Holtenauer Schleusen (Kiel)
Édition : Eiland-Verlag (Sylt)
Photographe : Heinz Teufel
Dimensions : 103 mm x 151 mm
Référence : LT 8182 (serie Leuchttürme)
 

samedi 13 juin 2015

Belgique / Nieuwpoort


Belgique.
 
Cachet commémoratif montrant le phare de Nieuwpoort (Vuurtoren Nieuwpoort).






Oblitération faite à Oostende 1 (8400) le 13.10.1984
Avec la mention "Open-Deur Dagen" (journées portes ouvertes)
 
 
 
 



Le phare de Nieuwpoort (51° 09' N & 02° 44' E) se trouve à quelques mètres de la plage dans la ville du même nom, en Flandre-Occidentale, face à la mer du Nord.

La construction actuelle date de 1949. Celle-ci a remplacé le phare détruit durant la Deuxième Guerre Mondiale construit à son tour pour remplacer celui détruit durant la Première Guerre Mondiale ….
Le premier document mentionnant l'existence d'un phare à Nieuwpoort date de 1284 !

Tour en béton de 28 m (92 pieds) de hauteur, de forme tronconique ; elle est peinte en bandes rouges (2) et blanches (2).

Un double balcon proche de la lanterne (blanche) rend la structure facilement identifiable.

Automatisé depuis 1963 ; sur un plan focal de 26 m (85 pieds), son optique émet deux éclats de lumière rouge toutes les 14 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 2.6s + éclat 0.4s + obscurité 10.6s.

Sa portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).

Déclaré monument historique, ce phare est sous la responsabilité de l'AWZ (Administratie Waterwegen en Zeewezen), l'Administration des voies navigables et maritimes de Belgique.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B0074.
 
 
Enveloppe premier jour [FDC]
Le phare de Nieuwpoort apparaît sur le timbre, l'illustration du pli et le dessin du cachet commémoratif






Pli oblitéré à Nieuwpoort, le 13.05.2006








Thème du timbre : phare de Nieuwpoort dans la série "Phares à la côte belge", quatre timbres différents
Date d'émission : 15.05.2006
Autorité postale émettrice : La Poste (belge)
Valeur faciale : 0.46 euro
Création et gravure : Guillaume Broux
Impression : héliogravure et taille-douce combinées
Imprimeur : Imprimerie du timbre (Malines)
Dimensions du timbre : 27.66 mm x 40.20 mm
Dentelé : 11 ½
Taille de la feuille : 10 timbres (5 x 2)
Papier : polyvalent phosphorescent
Gravure des cylindres : Établissements De Schutter (Malines)
Numéros des catalogues : Yv 3515 / S 2152 / M 3577
Numéro du catalogue COB : 3529
Numéro WNS : BE063.06
 



Lettre ayant voyagé





Pli oblitéré à Bruxelles, le 06.03.2006
 





Flamme postale de l'Office de Tourisme de Nieuwpoort apposée sur lettre ayant voyagé (2002)


 




 



Carte postale : phare de Nieuwpoort
Édition : Couleur Locale (Oostende)
Photographe : Christophe Potigny
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : BK 24