dimanche 5 août 2012

Japon / Imabari (feu du brise-lames Est)


Japon.

Cachet commémoratif montrant le feu du brise-lames Est du port d'Imabari [今治港東防波堤灯台].






Oblitération faite à Imabari [今治], le 05.05.1965
L'année 1965 correspond à l'année impériale Showa 40 (vue sur le cachet). Showa (昭和) est le nom japonais de l'empereur Hirohito.

Carte postale "Yumedono" (1961), du nom japonais du "Pavillon des Songes", bâtiment du temple bouddhiste de Hōryū-ji (Nara), inscrit depuis 1993 sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO.




La ville d'Imabari est une ville industrielle baignée par les eaux de la mer intérieure de Seto, dans la partie nord-ouest de l'île de Shikoku.

Le feu est situé à l'extrémité du brise-lames principal (Est) du port (34° 04' N & 133° 00' E) [1], une structure d'environ 500 m de longueur dont le premier tronçon a été construit en 1934.

Le feu est constitué d'une tour blanche de 18 m (59 pieds) de hauteur, bâtie en béton et de section circulaire. Le "bonnet d'âne" qui coiffe actuellement la lanterne, n'apparaît pas encore sur le dessin du cachet qui date de 1965.

Automatisé, sur un plan focal de 18 m (59 pieds), ce feu isophase émet un éclat de lumière verte durant 3 secondes (suivi de 3 secondes d'obscurité) [Iso G 6s].
Sa portée lumineuse est de 13 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par la Sixième circonscription de la Garde côtière japonaise (depuis la ville de Hiroshima) [2], il est répertorié sous le numéro 4601.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : M5467.


[1] Le port d'Imabari (今治港, Imabari-kō)

[2] Ville de l'île de Honshū, sur la côte nord de la mer intérieure de Seto, elle a été la cible du premier bombardement atomique de l'Histoire, le 6 août 1945.







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/07/japon-sada-misaki.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/06/japon-muroto-saki_24.html











.

Aucun commentaire: