vendredi 17 juillet 2009

Côte française des Somalis (Djibouti) / Ras – Bir


Côte française des Somalis.
[administration postale française] [1].
Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare Ras – Bir.





 
Enveloppe oblitérée à Djibouti, le 30.03.1960



Thème du timbre : phare Ras Bir
Date d'émission : 04.06.1956
Autorité postale émettrice : La Poste (Postes de la Côte française des Somalis)
Valeur faciale : 40 francs Djibouti [DJF]
Dessinateur et graveur : Robert Cami (1900 – 1975)
Impression : taille-douce
Imprimeur : ITVF
Dimensions du timbre : 26 mm x 40 mm
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 50 timbres
Numéros des catalogues : Yv 286 / S 269 / M 313 / SG 429
Numéro du catalogue Dallay : 288






Le phare Ras – Bir (11° 59' N & 43° 22' E) se trouve à l'est de la petite ville portuaire d'Obock sur la côte septentrionale du golfe de Tadjourah, le secteur le plus occidental du golfe d'Aden, dans la république de Djibouti.

Le phare signale l'extrémité sud du détroit de Bab-el-Mandeb, un bras de mer séparant la péninsule arabique et l'Afrique et l'un des couloirs de navigation les plus fréquentés au monde.

Obock a été le premier établissement français dans cette région.
La ville est le résultat d'un accord passé avec les autorités locales (Afars) le 11 mars 1862. L'objectif du gouvernement français était la création d'un poste de ravitaillement pour les bateaux qui allaient désormais traverser le canal de Suez (1869).

Construit en 1952 durant la période du protectorat français ; sa tour en béton de section circulaire, dispose de quatre nervures verticales en saillie.
Haute de 50 m (164 pieds), elle est peinte en blanc avec une fine bande rouge à l'extrémité supérieure. Celle-ci est associée à une structure décorative (cinq cercles horizontaux en saillie) et un balcon. La lanterne est peinte en blanc.

Phare gardienné, toutes les installations sont entourées d'une enceinte (mur en pierre) de plan carré.

Sur un plan focal de 74 m (243 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 2s + éclat 0.5s + obscurité 7s.
La portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D7272.






Territoire Français des Afars et des Issas (TFAI).
Le phare Ras Bir apparaît (petit) sur le timbre montrant la carte du Territoire.


 




Date d'émission : 15.11.1968
Autorité postale émettrice : Office des Postes et Télécommunications du TFAI
Valeur faciale : 500 francs Djibouti [DJF]
Design et gravure : Claude Haley (1923 – 1988)
Impression : taille douce
Imprimeur : ITVF
Dimensions du timbre : 52 mm x 31 mm
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 25 timbres
Numéros des catalogues : Yv PA59 / S C53 / SG 533 / M 18
Numéro du catalogue Dallay : PA4


 

[1] L'histoire postale de la région a connu quatre dénominations :
a. Obock (1892 – 1894)
b. Côte française des Somalis (1894 – 1966)
c. Territoire français des Afars et des Issas (1967 – 1977)
d. République de Djibouti (1977 -)

 
 

Aucun commentaire: