jeudi 3 février 2011

Australie / Troubridge Island


Australie.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare de Troubridge Island.





Oblitération faite à Beacon (6472), West Australia, le 12.03.2002
Le cachet commémoratif montre le phare du cap Bruny


Carte postale port payé (postage pre-paid Australia) utilisé comme une simple carte postale
(Régime international)
Photographe : John Ibbotson (Melbourne)
Dimensions : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Prix d'achat : 5.93 dollars australiens [AUD] [lot de 4 cartes différentes]


Thème du timbre : phare de Troubridge Island dans la série "phares" (2002), quatre timbres différents
Date d'émission : 12.03.2002
Autorité postale émettrice : Australia Post
Graphisme : Sean Pethick (Melbourne)
Valeur faciale : 49 cents (49/100 de dollar australien – AUD)
Dimensions du timbre : 26.0 mm x 37.5 mm
Dentelé : 14 ½ x 13 ¾ (14.6 x 13.86)
Taille de la feuille : 50 timbres
Imprimeur : McPherson's Printing Group (Mulgrave, Victoria)
Impression : offset (offset lithography)
Papier : Tullis Russell (couché)
Numéros des catalogues : Yv 2022 / S 2049 / SG 2189 / M 2127
Numéro du catalogue ASC (Australian Stamp Catalogue) : 1970



Le phare de Troubridge Island (35° 07' S & 137° 50' E) se trouve sur l'île du même nom, située au large de la ville d'Edithburgh, dans les eaux du golfe Saint Vincent (océan Indien).

Reserve naturelle de 260 ha [1], l'île de Troubridge, est à une soixantaine de kilomètres à l'ouest d'Adelaïde, capitale de l'état d'Australie Méridionale (South Australia).

La tour, de section circulaire et d'une hauteur de 24 m (79 pieds), a été préfabriquée en Grande-Bretagne [2] et installée sur l'île, en 1856.
Construite en fer de fonte, elle est peinte en trois bandes horizontales rouge-blanc-rouge ; sa lanterne est entièrement blanche (parois et toiture).


Électrifié dans les années 1930, il a cessé de fonctionner en 2002 lorsque le phare de Troubridge Hill (35° 10' S & 137° 38' E), construit en 1980, l'a définitivement remplacé.

Des anciennes installations annexes ont été reconverties à l'accueil de touristes ; des chambres sont ainsi disponibles pour la location.
Étant un lieu protégé, les visiteurs doivent obtenir au préalable une autorisation de la part du bureau australien du patrimoine et l'environnement (Department for Environment and Heritage).



[1] Il s'agit du Troubridge Island Conservation Park [1982].
À la fragilité du milieu naturel (un banc de sable assez vulnérable) s'ajoute des importantes colonies d'oiseaux qui ont choisi l'île comme lieu de reproduction. Parmi ces espèces figure le manchot pygmée (Eudyptula minor), la plus petite espèce de manchots, au plumage bleuâtre.

[2] Sous la direction technique d'Alexander Gordon (1818 – 1895), ingénieur écossais spécialiste de la construction de phares préfabriqués en fer de fonte.
Quelques exemples de ses phares : Morant Point (Jamaïque, 1841), Gibbs Hill (Bermudes 1846), Cape Pine (Terre-Neuve, 1850), South Point (Barbade, 1852), …






Carnet de 10 timbres (5 x 2) autocollants montrant les phares de Troubridge Island et de Cape Naturaliste

Date d'émission : 12.03.2002
Imprimeur : SNP Ausprint (Mount Waverley)
Papier : JAC B 100


Nota bene.
Il existe aussi une présentation en bande "en gouttière" (gutter strip), avec 10 (2 x 5) timbres.







La série "phares" (2002) dans sa pochette de présentation (illustrée avec le phare du cap Bruny)








.

Aucun commentaire: