dimanche 30 janvier 2011

Turquie / Şile


Turquie.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le 150e anniversaire du phare de Şile (Şile Deniz Feneri).
Le phare apparaît aussi dans l'illustration du pli et le dessin du cachet commémoratif.





Enveloppe oblitérée à Istanbul, le 01.05.2010
Édition : Direction générale des PTT
Dimensions du pli : 110 mm x 183 mm


Thème du timbre : phare de Şile
Date d'émission : 01.05.2010
Autorité postale émettrice : PTT Genel Müdürlüğünü (Direction générale des PTT)
Valeur faciale : 75 kuruş (75/100 de nouvelle livre turque - TRY)
Design : Bülent Ateş
Imprimeur : Ajans–Türk A.Ş. (Istanbul)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 26 mm x 41 mm
Dentelé : 12 x 13 ¼
Taille de la feuille : 100 timbres
Tirage : 250 000
Numéros des catalogues : Yv 3510 / M 3821 / S 3217





Le phare de Şile [Şile Burnu] (41° 11' N & 29° 37' E) se trouve face à la mer Noire, sur un promontoire de la ville du même nom, à environ 50 km au nord-est d'Istanbul (et de la rive asiatique du Bosphore).

Mis en service en 1860, sous le sultanat d'Abdülmecit Ier (1839 – 1861), ce phare a été l'un des nombreux projets réalisés par la Compagnie des Phares de l'Empire Ottoman [1]. Celle-ci est le résultat de l'alliance stratégique créée comme conséquence de la participation française dans la guerre de Crimée (1853 – 1856) [2].

La tour de section octogonale est bâtie en pierre (à la base, les murs ont une épaisseur de 1.10 m) et attachée à la maison des gardiens.
Haute de 19 m (62 pieds), elle est peinte en bandes horizontales noires (étroites) et blanches (larges).

Géré par le Directorate General of Coastal Safety (Kıyı Emniyeti Genel Müdürlüğü), électrifié en 1968, l'optique conserve son mécanisme d'origine (remontage mécanique, bain de mercure, …).
Sur un plan focal de 60 m (197 pieds), le phare émet un éclat de lumière blanche toutes les 15 secondes, selon la caractéristique suivante : éclat 1.5s + obscurité 13.5s.
Sa portée lumineuse est de 21 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E5832.

Le site du phare (tour et bâtiments annexes) est répertorié sur la liste du Patrimoine historique turc.



[1] Marius Michel, dit Michel Pacha (1819 – 1907), homme d'affaires français est nommé (sous Napoléon III, en 1855), Directeur des Phares de l'Empire Ottoman.
Entre 1855 et 1864, cent-onze feux seront construits par cette entreprise pour le compte de l'Empire Ottoman ; sur les côtes de la Mer Noire, la mer de Marmara, la mer Égée et la Méditerranée orientale.


[2] La guerre de Crimée (1853 - 1856) affronte la Russie à une coalition comprenant l’empire Ottoman, le Royaume-Uni, la France et le royaume de Sardaigne (Piémont - Sardaigne, 1720 – 1861).



Lettre ayant voyagé





Enveloppe oblitérée à Eryamanevleri (Eryaman, Ankara) Istanbul, le 23.08.2010





Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/03/turquie.html









.

Aucun commentaire: