dimanche 2 janvier 2011

Estonie / Vaindloo


Estonie.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le phare de Vaindloo (Vaindloo Tuletorn).
Le phare (lanterne) apparaît dans l'illustration du cachet commémoratif.




Enveloppe oblitérée à Tallinn, le 25.09.1996
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm [DIN C6]
Édition : Eesti Post
Référence : 1996 - 9



Thème du timbre : phare de Vaindloo
Date d'émission : 25.09.1996
Autorité postale émettrice : Eesti Post
Valeur faciale : 2.50 couronnes estoniennes (EEK)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20g dans le régime intérieurDessinateur : Roman Matkiewicz
Impression : offset (polychromie)
Imprimeur : AS Vaba Maa (Tallinn, Estonie)
Dimensions : 33.0 mm x 27.5 mm
Dentelé : 14 x 13 ¾
Papier : couché
Taille de la feuille : 50 timbres (5 x 10)
Tirage : 706 150
Numéros des catalogues : Yv 283 / SG 280 / S 309 / M 283
Numéro du catalogue EHS (Estonie) : 119



Le phare de Vaindloo (59° 49' N & 26° 21' E) se trouve sur la petite île (6 ha) du même nom, le point le plus septentrional de l'Estonie, à une centaine de kilomètres au nord-est de Tallin, dans la partie centrale du golfe de Finlande.

Installée sur l'île en 1871, cette structure a été préfabriquée au Royaume-Uni par l'ingénieur Alexander Gordon [1] et érigée sur le site de Vormsi (59° 02' N & 23° 07' E), en 1864.
Elle remplace un phare construit en bois, actif durant les années 1718 – 1868.

La tour, en fer de fonte et de section circulaire, est peinte en blanc. Un élégant balcon de section octogonale entoure la lanterne à la toiture rouge.
Haute de 17 m (56 pieds), elle positionne le plan focal à une hauteur de 20 m (65 pieds).

Alimenté en électricité par des panneaux solaires, son optique émet un éclat de lumière blanche et rouge (selon la direction) toutes les 15 secondes.
Sa porté lumineuse est de 11 milles marins pour la lumière blanche et de 7 milles marins pour la lumière rouge (1 mille = 1852 m).
Géré par l'Administration maritime estonienne (Veeteede Amet), il est répertorié sous le numéro 45.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C3876.

L'île de Vaindloo accueille une délégation des gardes-côtes estoniens (Piirivalve).



[1] Alexander Gordon (1818 – 1895), ingénieur écossais spécialiste de la construction de phares préfabriqués en fer.
Quelques exemples :
Morant Point (Jamaïque, 1841)
Gibbs Hill (Bermudes, 1846)
Cape Pine (Terre-Neuve, 1850)
South Point (Barbade, 1852)
Troubridge Island (Australie, 1855)





Lettre ayant voyagé






Pli oblitéré à Kuressaare, le 27.11.1996

 
 
 

Vous pouvez aussi visiter :

Aucun commentaire: