mardi 28 décembre 2010

Nouvelle Zélande / Old Pencarrow


Nouvelle Zélande.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant l'ancien phare Pencarrow (Old Pencarrow Lighthouse).




Pli oblitéré à Eastbourne, le 20.01.2009
[Le bureau de poste d'Eastbourne est le plus proche du phare]



Thème du timbre : ancien phare Pencarrow dans la série "150e anniversaire des phares de Nouvelle Zélande", série de cinq timbres différents
Date d'émission : 07.01.2009
Autorité postale émettrice : New Zealand Post
Valeur faciale : 50 cents (50/100 de dollar néozélandais –NZD)
Design : Vertigo Design (Wellington)
Impression : offset (quadrichromie + encre luminescente) [1]
Imprimeur : Australia Post Sprintpak
Papier : Tullis Russell (104 g/m²) red phosphor gummed stamp paperDimensions du timbre : 40 mm x 30 mm
Dentelé : 13 x 13 1/3
Taille de la feuille : 25 timbres
Date limite de ventes : 06.01.2010
Numéros des catalogues : Yv 2465 / M 2564 / S 2226 / SG 3107


[1] Le triangle représentant un faisceau lumineux est capable de luire dans l'obscurité (glow-in-the-dark)




L'ancien phare Pencarrow (41° 21' S & 174° 51' E) se trouve sur la colline du même nom (Pencarrow Head), située dans la partie orientale de la baie de Wellington.
Wellington, capitale de la Nouvelle-Zélande, baigne dans les eaux de cette baie de la côte septentrionale du détroit de Cook, le bras de mer qui sépare l'Île du Nord et l'Île du Sud.

Premier phare permanent du pays [2], il a été érigé en 1858 et est devenu opérationnel le 1er janvier 1859.
Il a servi jusqu'en 1935.

Propriété de l'office néozélandais du Patrimoine (New Zealand Historic Places Trust) depuis 1966, le phare possède une tour de section octogonale, peinte en blanc et d'une hauteur de 11.5 m (38 pieds).

Projet de l'ingénieur Edward Roberts, cette structure en fer de fonte a été préfabriquée en Angleterre par la maison Woodside Iron Works (Dudley) [3] et expédiée en pièces vers la colonie.

Sur un plan focal de 98 m (321 pieds), le phare avait une portée lumineuse de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

Destination appréciée du public, il a aussi été le premier et l'unique phare du pays gardienné par une femme : Mary Jane Bennett (mère de cinq enfants et épouse du gardien accidentellement décédé).



[2] Cette série "150e anniversaire" commémore la mise en fonction du phare Pencarrow.

[3] Usine qui a construit également le pont de Westminster (1862) et le pont ferroviaire de la gare de Charing Cross (1864), à Londres.







Lettre ayant voyagé
Pli oblitéré à Christchurch, le 03.07.2009
Sur cette même enveloppe, un timbre montrant le phare de Cape Egmont









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/03/nouvelle-zelande-cape-egmont.html



.

Aucun commentaire: