mardi 18 janvier 2011

Japon / Inubo Saki

 
Japon.

Cachet commémoratif montrant le phare d'Inubo Saki (犬吠崎灯台).
Oblitération premier jour (FDC) de l'émission commémorative du poisson "masaba".

Oblitération faite à Chōshi [銚子], le 01.09.1966 [1]
Édition : Matsuya Co. Ltd.
Design : Hideo Haseba
Dimensions du pli : 90 mm x 160 mm

[1] 1966 correspond à l'année impériale Showa 41. Showa (昭和) est le nom japonais de l'empereur Hirohito.


Thème du timbre : "masaba" (poisson de la famille des maquereaux)
Date d'émission : 01.09.1966
Numéros des catalogues : Yv 828 / SG 1027 / S 866 / M 914
Numéro du catalogue Sakura (Japon) : C447






Le phare d'Inubo Saki (35° 42' N & 140° 52' E) se trouve au sud-est de la ville de Chōshi, sur un promontoire surplombant l'océan Pacifique, à environ 100 km à l'est de Tokyo (côte orientale de l'île de Honshū).
Il signale au trafic maritime la fin d'une presqu'île d'environ 25 km de longueur : l'extrémité orientale de la préfecture de Chiba.

Mis en fonction le 15 novembre 1874, sa construction a été effectuée à partir d'un projet de l'ingénieur britannique Richard Henry Brunton (1841 – 1901), le père des phares japonais [2].

Phare de style occidental ; sa tour, blanche, de section circulaire, est bâtie en briques dont la plupart sont importées du Royaume-Uni.
Disposant d'un ascenseur, avec ses 32 m (105 pieds, 99 marches) de hauteur, il est le plus haut phare du Japon construit dans ce matériel.

Toujours gardienné, le phare est au centre d'une importante station de météorologie marine, d'une station de radio (émetteur de radionavigation) et d'un centre de relèvement terrestre pour le GPS Différentiel (Differential Global Positioning System / DGPS).

Électrifié en 1923, son optique, (fabriqué en France et partiellement détruite pendant la Deuxième Guerre mondiale), d'une intensité de 1.1 millions de candela, émet un éclat de lumière blanche toutes les 15 secondes.
La portée lumineuse est de 19 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 142°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : M6478.


[2] "Ambassadeur" de la famille Stevenson, Richard Brunton est le concepteur de 26 phares japonais construits durant les années 1870 – 1876. Il est également responsable de la mise en place d'un système reprenant le modèle du Northern Lighthouse Board, pour la constitution et fonctionnement des équipes de gardiens des phares.




Enveloppe premier jour (FDC)
Enveloppe illustrée célébrant le 28e Rencontre sportif japonais [第28回国民体育大会記念]
En arrière-plan, le phare d'Inubo Saki (timbre et illustration)



Pli oblitéré à Chiba (千葉), le 14.10.1973
Dimensions du pli : 92 mm x 165 mm (US No 6)




Thème du timbre : [sprinter avec] le phare d'Inubo Saki
Date d'émission : 14.10.1973 (Showa 48)
Autorité postale émettrice : La Poste japonaise (日本郵政公社)
Valeur faciale : 10 yens [JPY]
Dessinateur : Takao Yamanōuchi (山野内 孝夫)
Imprimeur : Printing Bureau, Ministry of Finance
Impression : héliogravure (cinq couleurs)
Papier : sans filigrane
Dimensions du timbre : 28 mm x 38.5 mm
Dentelé : 13 ½
Taille de la feuille : 20 timbres (4H x 5V)
Tirage : 50 000 000
Numéros des catalogues : Yv 1092 / S 1150 / SG 1332 / M 1190
Numéro du catalogue Sakura [桜] (Japon) : C627




Pli expédié à Himeji, le 14.10.1973
Dimensions du pli : 92 mm x 165 mm (US No 6)
Édition : Matsuya Co., Ltd.




Grenade.

Phare d'Inubo-Saki
Bloc feuillet "Phares du Monde" (6 timbres différents)
Date d'émission : 27.08.2001
Valeur faciale : 1.50 dollars de la Caraïbe orientale [XCD]
Design : T. Wood
Impression : offset
Imprimeur : Walsall Security Printers Limited (Royaume-Uni)
Dimensions du timbre : 28.5 mm x 42.5 mm
Dentelé : 14
Dimensions du bloc feuillet : 116 mm x 133 mm (4 ½" x 5 ¼")
Numéros des catalogues SG 4500 / S 3174b






Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/03/japon-noma-saki.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/06/japon-muroto-saki_24.html

Aucun commentaire: