samedi 22 janvier 2011

Chili / Phare stylisé (Océans)

 
Chili.

Enveloppe premier jour [FDC] célébrant l'Année Internationale des Océans.
Le timbre montre un phare stylisé.




Enveloppe illustrée avec l'image d'un phare, oblitérée à Valparaiso, le 31.08.1998
Édition : Correos de Chile
Dessinateur : Mauricio Navarro González
Dimensions du pli : 100 mm x 170 mm




Thème du timbre : phare stylisé célébrant l'Année Internationale des Océans (Año Internacional del Océano), dans une série de quatre timbres différents
Hommage à la Dirección General del Territorio Marítimo y Marina Mercante de ChileDate d'émission : 31.08.1998
Autorité postale émettrice : Correos de Chile
Valeur faciale : 500 pesos chiliens (CLP)
Dessinateur : Mauricio Navarro González
Impression : offset, polychromie
Imprimeur : Casa de Moneda de Chile
Papier : Harrison ®
Dimensions des timbres : 48 mm x 30 mm
Dentelé : 13 ¼
Taille de la feuille : 50 timbres (5H x 10V)
Tirage : 50 000
Date de retrait : 31.12.1999
Numéros des catalogues : Yv 1457 / M 1860 / S 1251 / SG 1825
Numéro du Catálogo Especializado de Filatelia Chilena : 1910



La Dirección General del Territorio Marítimo y Marina Mercante de Chile, (DIRECTEMAR), est une administration de la Marine chilienne pour laquelle l'État surveille le respect des lois et des accords internationaux.
Contribuant au développement de la nation, ses fonctions exercées sur le territoire maritime, concernent la protection de la vie humaine, l'environnement, les ressources naturelles et la régulation des activités ayant pour cadre le milieu marin.

La Commission Océanographique Intergouvernementale de l'UNESCO est représentée au Chili par le Servicio Hidrográfico y Oceanográfico de la Armada (SHOA) ; l'organisme technique, officiel et permanent de l'État en matière de recherche scientifique, diffusion, éducation et de transfert de technologie.

Les ressources maritimes sont limitées, tant du point de vue de leur quantité que de celui de leur capacité à absorber les effets d'un développement sauvage et de la pollution. Des signes de tensions sont déjà visibles, en particulier dans les zones côtières basses et dans les petites îles.
Le bilan de santé de l'océan qui ressort des observations réalisées de par le monde n'est guère rassurant. Au nombre des symptômes constatés figurent la pollution, l'épuisement des ressources halieutiques, la disparition des lignes de côte, l'élévation du niveau de la mer, une hausse des températures de surface qui menace les courants pélagiques, des tempêtes plus fréquentes, la fonte des calottes glaciaires...
Visitez http://www.unesco.org/bpi/fre/98iyo/iyo-98.htm








.

Aucun commentaire: