mardi 18 juin 2013

Japon / Daiozaki

 
Japon.
 
Enveloppe premier jour [FDC] de la série Furusato (Préfecture de Mie) 1996. Le phare de Daiozaki (大王埼燈台) apparaît sur le timbre dédié aux plongeuses.







Enveloppe oblitérée à Tokyo Central (東京中央), le 08.05.1996 [1]
Cachet ordinaire
Cachet commémoratif montrant la gare centrale de Tokyo (Tokyo Central)

Dimensions du pli : 163 mm x 95 mm
Édition : NCC
Référence : NCC – R-4/96

 [1] 1996 correspond à l'année impériale Heisei 8. Heisei (平成) est le nom japonais de l'empereur Akihito


 

Thème du timbre : phare de Daiozaki dans le timbre "plongeuses" [2], série de la Préfecture de Mie, deux timbres différents (se-tenant)
Date d'émission : 08.05.1996
Autorité postale émettrice : Préfecture de Mie (三重県)
Valeur faciale : 80 yens [JPY]
Artiste : Miho Tabata (田畑 美穂)
Imprimeur : La Poste japonaise
Impression : offset (pentachromie)
Dimensions du timbre : 22.5 mm x 33 mm
Dentelé : 13 ½ (sur 3 ou sur 4 cotés)
Papier : fluorescent
Taille de la feuille (dentelés 4 côtés) : 20 timbres (4H x 5V)
Tirage : 6 800 000 timbres (pour chaque timbre de la série)
Numéros des catalogues : Yv 2258 / M 2380A / SG Mie 5 / S Z184
Numéro du catalogue Sakura [桜] (Japon) : R184




Taille de la feuille (dentelés 3 côtés, non dentelé à droite) : 10 timbres (2H x 5V)
Tirage : 355 000 feuilles
Dimensions de la feuille : 51 mm x 190 mm
Numéros des catalogues : Yv 2258a / M 2380D / S Z184a
Numéro du catalogue Sakura [桜] (Japon) : R184P

 

[2] La plongée en apnée des femmes ("ama") est une ancienne tradition japonaise.
Les amas (le mot "ama" signifie littéralement "femme de la mer") sont connues surtout en tant que pêcheuses de perles mais leur activité est aussi étendue à la recherche de toute sorte de nourriture que la mer peut procurer.


 


Le phare de Daiozaki (Daio Saki) (34° 16' N & 136° 54' E) se trouve à l'extrémité (saki = cap) sud-est de la péninsule de Shima (Shima hantō), la entrée occidentale de la baie d'Ise.
Au centre de l'île de Honshū, à environ 300 km au sud-ouest de Tokyo, la baie d'Ise (océan Pacifique) renferme la ville de Nagoya, la quatrième plus grande agglomération du pays avec plus de 8 millions d'habitants.
Le phare est opérationnel depuis le 5 octobre 1927.
La tour, de section circulaire, est construite en béton à l'arrière d'un bâtiment de deux étages qui lui est joint. Haute de 22.5 m (74 pieds), elle dispose d'un large balcon avec une rambarde métallique qui entoure la lanterne. L'ensemble est peint en blanc.

Sur un plan focal de 46 m (151 pieds), son optique émet de manière alternative [Al] un éclat de lumière blanche et rouge toutes les 30 secondes, visibles sur un angle de 120°.
Sa portée lumineuse est de 18.5 (et 17.5) milles marins (1 mille = 1852 m).
Un feu fixe rouge, sur un secteur angulaire de 36°, signale la dangerosité des rochers avoisinant les falaises.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : M6036.

Il est géré par la quatrième circonscription de la garde côtière japonaise [海上保安庁] (depuis la ville d'Irifune) ; il est répertorié sous le numéro 2781.











Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/11/japon-irago-misaki.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/01/japon-inubo-saki.html



 

.

 

Aucun commentaire: