mardi 25 juillet 2017

France / Biarritz


France.

Flamme postale (oblitération mécanique) avec l'image du phare de Biarritz.






Pli oblitéré à Anglet Principal, le 12.08.1991

Flamme célébrant le Festival du dessin humoristique d'Anglet




 

Le phare de Biarritz (43° 30' N & 01° 33' W) se trouve sur la Pointe Saint-Martin, un promontoire situé au nord de la ville marquant, dans le golfe de Gascogne (océan Atlantique), la limite entre les côtes sablonneuses des Landes (au nord) et les côtes bordées de falaises du Pays Basque (au sud).
Ville du département des Pyrénées-Atlantiques, Biarritz est à moins de 25 km de la frontière espagnole.

Construit à partir de 1829, l'allumage est effectué le 1er février 1834 [1].
La tour, de 47 m (154 pieds, 248 marches) de hauteur, est de section circulaire (légèrement tronconique). Bâtie en maçonnerie de pierre lisse [2] à partir d'un soubassement de forme octogonale, celui-ci a été modifié en 1950 pour les besoins de l'électrification. L'ensemble est peint en blanc.
Au sommet, un balcon portant une rambarde métallique, renferme une lanterne de 4 m de diamètre. L'ensemble est peint en noir.

Phare toujours gardienné, électrifié en 1953 et automatisé en 1980 ; sur un plan focal de 73 m (240 pieds), son optique Fresnel (BBT) de 4 panneaux au ¼, émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 2.4s + éclat 0.1s + obscurité 7.4s.
Sa portée lumineuse est de 27 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D1410.
Propriété de l'État, le site est classé Monument Historique (MH) depuis 2009.


[1] Le plan est dessiné par Augustin Fresnel (architecte) et Philippe Vionnois (ingénieur des Ponts & Chaussées).

[2] Issues de carrières locales, la pierre de taille est un grès et le moellon est un calcaire compact.



Dominica.

Le phare de Biarritz dans un timbre de la série "Centenaire Picasso" [3], quatre timbres différents et un bloc-feuillet.
 




Date d'émission : 30.12.1981
Autorité postale émettrice : General Post Office (Dominica)
Valeur faciale : 60 cents (60/100 de dollar des Caraïbes orientales – XCD)
Design : John Waddington Studio
Dimensions du timbre : 30 mm x 48 mm
Taille de la feuille : 50 timbres
Dentelé : 14 ½
Impression : offset
Imprimeur : Format International Security Printers Ltd.
Papier : avec filigrane ("Multiple Crown & Script CA")
Numéros des catalogues : Yv 717 / M 754 / S 740 / SG 788



[3] Pablo Picasso (1881 – 1973), Les baigneuses. Biarritz, été 1918.
Huile sur toile, 26 cm x 21,7 cm. Musée Picasso, Paris.




Enveloppe souvenir (peut être, enveloppe premier jour)





Pli oblitéré à Roseau (GPO), le 31.12.1981 [4]


Édition : General Post Office
Dimensions : 100 mm x 190 mm


[4] Souvenir philatélique excluant le dernier timbre de la série (valeur faciale : 4 dollars)





 



Carte postale : phare de Biarritz
Édition : Éditions d'Art Yvon (Paris)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 10 64 0487
Code-barres : 3 045670 644878







Carte postale : phare de Biarritz
Édition : Gulf Stream 2000
Illustration Jean-Benoît Héron
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : CF 04/24









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/10/france-cap-ferret.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/12/france-goury.html



.

Aucun commentaire: