mercredi 4 août 2010

Venezuela / Punta Tigre

Venezuela.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le 160e anniversaire de la signalisation maritime au Venezuela.
Un timbre montre le phare de Punta Tigre.
Un autre timbre montre une bouée latérale (rouge) de la Base Navale “Mariscal Juan Crisóstomo Falcón” (BNFA).
Phare et lanterne stylisés illustrent le pli et le cachet commémoratif.



Enveloppe oblitérée à Caracas (Auditorium Planétarium Humboldt, Parque del Este) [1]
Date d'oblitération : 10.05.2002
Édition : Ipostel (Instituto Postal Telegráfico de Venezuela)
Dimensions du pli : 165 mm x 95 mm
Tirage : 5000 exemplaires


[1] Le Planétarium Humboldt est une dépendance du "Servicio de Hidrografía y Navegación" de la Marine vénézuélienne.


Thème des timbres : le phare de Punta Tigre et la bouée latérale de la Base Navale “Mariscal Falcón” (BNFA) dans la série "signalisation maritime", dix timbres différents [2]
Date d'émission : 10.05.2002
Autorité postale émettrice : Ipostel (Instituto Postal Telegráfico de Venezuela)
Valeurs faciales : 300 bolívares [VEB] (bouée) et 500 bolívares [VEB] (phare) [3]
Dessinateur : José Luis de Faria Rodrigues
Dimensions des timbres : 35 mm x 40 mm
Dimensions de la feuille : 210 mm x 120 mm
Taille de la feuille : 10 timbres (différents)
Prix de la feuille : 4 000 bolívares [VEB]
Imprimeur : Gráficas Armitano (Caracas)
Impression : offset (polychromie)
Dentelé : 12 ¼
Tirage : 50 000
Numéros des catalogues : Yv 2216 et 2223 / M 3483 et 3490 / SG 3691b et 3691i / S 1626b et 1626i


[2] Cette série est la première émission de l'année 2002.
Une seconde émission (du 29.10.2002), comportant aussi 10 timbres différents renferme le calendrier d'émissions vénézuéliennes de l'année 2002.
Entre le 29.10.2002 et le 19.09.2003 aucun timbre n'a été émis.

[3] Le bolívar, unité monétaire du pays entre 1879 et 2008




A. Le phare de Punta Tigre (11° 05' N & 64° 13' W) se trouve sur la côte nord-occidentale de l'île Margarita, à environ 300 km au nord-est de Caracas, en mer des Caraïbes.
La Isla Margarita, de 1 071 km², est le seul état insulaire vénézuélien (Nueva Esparta).

Opérationnel depuis le 08.09.1999, sans lanterne, le feu est soutenu par une tour cylindrique construite en fibre de verre et peinte en bandes blanches (4) et oranges (4).

Alimenté par des panneaux solaires (batterie), sur un plan focal de 12 m (39 pieds), le feu émet un éclat de lumière blanche toutes les 12 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1.2s + obscurité 10.8s.
La portée lumineuse est de 11 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J6499.



B. La bouée latérale (rouge) présentée sur le timbre se trouve au large de la Base Navale “Mariscal Juan Crisóstomo Falcón” [4] (BNFA) (11° 42' N & 70° 13' W).
Celle-ci est située au nord de la ville de Punto Fijo, dans la partie sud-ouest de la péninsule de Paraguaná, dans les eaux du golfe de Venezuela, en mer des Caraïbes.

Cette "boya lateral" (bouée latérale) indique tribord ; son voyant est conique (castillete) et sa couleur est rouge car le Venezuela appartient à la "zone B" (Amériques, Pacifique, Japon, …).

Installée le 18.10.2002 par le Bureau de coordination d'hydrographie et navigation (Oficina coordinadora de Hidrografía y Navegación / OCHINA / V-2002-1), cette marque latérale a une hauteur de 3 m et émet un éclat de lumière rouge toutes les 4 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 3.5s.
La portée lumineuse est de 3 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J6301.2.


[4] Juan Crisóstomo Falcón, président du Venezuela de 1863 à 1868.



Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/12/venezuela-punta-brava-et-punta-macolla.html


.

Aucun commentaire: