mercredi 2 janvier 2013

Algérie / llot d'Arzew, Cap Sigli et Ras Afia

 
Algérie.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares d'Algérie.
Les timbres montrent les phares de l'îlot d'Arzew, du Cap Sigli et de Ras Afia.
Le phare de l'îlot d'Arzew illustre le pli.






Enveloppe oblitérée à Alger, le 14.02.2007
Dimensions du pli : 162 mm x 114 mm (DIN C6)
Édition : Algérie Poste

Cachet commémoratif "Phares d'Algérie" avec l'image d'un phare stylisé

 
 




Thème des timbres : phares d'Algérie, série III, trois timbres différents
Date d'émission : 14.02.2007
Date d'émission (vente générale) : 17.02.2007
Autorité postale émettrice : Algérie Poste
Valeur faciale phare de l'îlot d'Arzew : 15.00 dinars algériens [DZD]
Valeur faciale phare de Cap Sigli : 20.00 dinars algériens [DZD]
Valeur faciale phare de Ras Afia : 38.00 dinars algériens [DZD]
Dessinateur : Kamardine Krim
Impression : offset (polychromie)
Imprimeur : Banque Centrale d'Algérie (BCA)
Dimensions des timbres : 35 mm x 25 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 25 timbres
Numéros des catalogues : Yv 1458 - 1460 / S 1392 – 1394 / M 1510 – 1512


 


A. Le phare de l'îlot d'Arzew (35° 52' N & 00° 17' W) se trouve sur un affleurement rocheux situé à environ 400 m de la côte, dans la partie nord du port d'Arzew, à l'entrée de la baie qui porte son nom.
La baie d'Arzew, à l'ouest de l'Algérie, abritait un Portus Magnus lorsque les Romains considéraient la mer Méditerranée comme la Mare Nostrum.
Construit en 1865, le phare dispose d'une tour de section circulaire intégrée aux bâtiments annexes (logement, locaux techniques) de plan rectangulaire.
Haute de 12 m (40 pieds), cette tour positionne le plan focal à 19 m (62 pieds).
La lanterne, peinte en vert foncé, émerge d'un ensemble peint en blanc.
Géré par l'Office National de Signalisation Maritime (ONSM), alimenté en électricité par des panneaux solaires, son optique émet un éclat de lumière rouge toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.6s + obscurité 4.4s.
Sa portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E6672.


 
 
 

B. Le phare de Cap Sigli (36° 53' N & 04° 45' E) se trouve sur un promontoire (surplombant la Méditerranée) situé à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Béjaïa, à l'est d'Alger, dans la partie centrale du pays.

Construit en 1905, le phare a une tour de section octogonale qui est associée aux constructions annexes bâties sur des niveaux successifs suivant le relief de la falaise.

Avec une hauteur de 25 m (83 pieds), le plan focal se trouve à 57 m (187 pieds).
La lanterne, coiffée d'une élégante coupole, est entourée d'une rambarde octogonale (en fer) peinte en noir.

Géré par l'Office National de Signalisation Maritime (ONSM), électrifié (220 V), son optique (Henry-Lepaute) émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.6s + obscurité 4.4s.
Sa portée lumineuse est de 17 milles marins (1 mille = 1852 m).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E6578.





C. Le phare de Ras Afia (36° 49' N & 05° 41' E) se trouve à l'extrémité d'une presqu'île située à proximité de la ville de Jijel [Djidjelli], à environ 300 km à l'est d'Alger.
La corniche jijelienne est une région où la montagne joint la mer Méditerranée et forme une côte très découpée, riche en falaises, caps et promontoires.

Construit en 1867, le phare dispose d'une tour de section octogonale de 14 m (46 pieds, 36 marches) de hauteur qui s'intègre à la façade d'un bâtiment de deux étages de plan rectangulaire. L'ensemble est bâti en maçonnerie lisse, peinte en blanc, avec chaînes d'angle en pierres apparentes (peintes).

La lanterne, peinte en rouge et entourée d'une rambarde circulaire (en fer), est fabriquée par la maison Barbier, Bénard et Turenne (1870).
Électrifié, son optique émet un éclat de lumière rouge toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 4.5s.

Sa portée lumineuse est de 24 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 228°.

Un feu auxiliaire, situé dans une cabane blanche à proximité du phare, signale la présence de trois bancs rocheux. Il émet sur un plan focal de 28 m (92 pieds) un éclat de lumière rouge toutes les 4 secondes.
Sa portée lumineuse est de 14 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 30°.

Le phare est gardienné par le personnel de l'Office National de Signalisation Maritime (ONSM).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E6558.


 
 

 
 
Notice philatélique.
 
 
 

Aucun commentaire: