mardi 13 octobre 2015

Israël / Ancien phare de Tel Aviv

 
Israël.

Carte maximum [maxicard] montrant l'ancien phare de Tel Aviv (Reading Light).

 



Pli oblitéré à Tel Aviv-Yafo, le 26.11.2009


Édition : Israel Postal Authority
Dimensions de la carte : 105 mm x 145 mm
Photographie et traitement de l'image : Osnat Eshel (אסנת אשל)

 

Thème du timbre : ancien phare de Tel Aviv dans la série "phares", trois timbres différents [Philately Day]
Date d'émission : 26.11.2009
Autorité postale émettrice : Israel Postal Authority
Valeur faciale : 6.70 shekalim (nouveau shekel - ILS)
Dimensions du timbre : 40.0 mm x 30.8 mm
Design : Osnat Eshel (אסנת אשל)
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 15 timbres (et 5 vignettes)
Imprimeur : E. Lewin-Epstein Ltd (Bat Yam)
Impression : offset (polychromie)
Papier : sans filigrane, avec deux barres phosphorescentes
Numéros des catalogues : Yv 2003 / M 2094 / S 1799
Numéro WNS : IL048.09
Numéro de référence Israel Postal Authority : 2039





L'ancien phare de Tel-Aviv (32° 06' N & 34° 47' E) se trouve à quelques mètres de la plage, sur la rive nord (droite) du fleuve Yarkon lors de son embouchure en mer Méditerranée.
Le feu est sur la chaussée qui conduit au brise-lames sud du port, à proximité de la centrale électrique (Reading Power Station).

Construit en 1935 sous l'autorité du Mandat Britannique en Palestine (Mandatory Palestine, 1923 – 1948), le phare a fonctionné jusqu'en 1965, date de la fermeture officielle du port faisant suite à l'ouverture du port d'Ashdod, plus au sud.

La structure a une forme particulière : un simple feu est au sommet d'une tour de section carrée qui se dresse de la partie centrale d'une large fondation de section circulaire entourée d'une rambarde métallique. Cette base bétonnée abrite un "tel", un lieu archéologique qui désigne un site en forme de monticule [1].

L'ensemble, d'environ 17 m (56 pieds) de hauteur, s'intègre récemment (2013) dans un plan d'aménagement de l'espace urbain et de nettoyage du fleuve. La tour, retrouve ainsi trois bandes noires qui rappellent le quadrillé (échiquier) noir et blanc d'origine.

[1] Connu comme Tel Kudadi.

 





Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/01/israel-ashdod.html

Aucun commentaire: