samedi 6 août 2016

Royaume-Uni / Flannan Islands


Royaume-Uni.

Aérogramme illustré montrant le phare de Flannan Islands.
Pli commémoratif du "Mystère" du phare.





Le phare est le lieu d'un mystère jamais éclairci : la disparition sans aucune trace des trois gardiens du phare en décembre 1900.
Le 26 décembre 1900, le bateau ravitailleur arrive au phare mais il ne peut que constater que les dernières prises de données (température et vitesse du vent) datent du 15 décembre …

 

Date d'émission : 24.03.1998 [1]
Autorité postale émettrice : Royal Mail
Dimensions (plié) : 210 mm x 100 mm
Valeur faciale : première classe (26 pence)
Design : Trickett & Webb Limited
Imprimeur : McCorquodale Envelopes Limited


[1] à cette date, sont apparus trois aérogrammes montrant des phares : Longstone (Angleterre), Flannan (Écosse) et Smalls (Pays de Galles)

 

 



Les petites îles Flannan font partie de l'archipel des Hébrides extérieures. Elles sont au large de la côte ouest de l'Écosse constituant une avancée des îles britanniques dans l'océan Atlantique. Le phare (58° 17' N & 07° 35' W) occupe le sommet d'Eilean Mor, la plus grande des îles Flannan avec seulement 150 m de long.

Projet de David Alan Stevenson [2], sa mise en fonction date de l'année 1899.

Le phare dispose d'une tour de section circulaire de 23 m (75 pieds) de hauteur, bâtie en maçonnerie de pierre et peinte en blanc. Elle est élargie vers la partie supérieure pour accueillir une lanterne dont sa coupole est peinte en noir.
Attachée à la tour, se trouve une maison blanche de plain-pied (toiture horizontale). L'ensemble est entouré par un petit mur d'enceinte.

L'optique est constituée de deux lentilles Fresnel au ½ ("clamshell"). Sur un plan focal de 101 m (330 pieds), le phare émet, avec une intensité de 140 000 candela, deux éclats de lumière blanche toutes les 30 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 5.5s + éclat 0.5s + obscurité 23.5s.
La portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Fonctionnant à l'acétylène, automatisé en septembre 1971 ; il est opéré par le Northern Lighthouse Board depuis le phare de Butt of Lewis, dans les îles Hébrides extérieures.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A4028.


[2] David Alan Stevenson (1854 – 1938), ingénieur écossais héritier de la célèbre lignée de concepteurs de phares. Sa signature apparaît dans les projets de 26 phares en et autour de l'Écosse.








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/10/royaume-uni-caldey.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/10/royaume-uni-flamborough-head.html




.

Aucun commentaire: