vendredi 26 décembre 2008

Turquie / Fenerbahçe


Turquie (Postes Ottomanes).

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Fenerbahçe.
 
 


Pli oblitéré à Jérusalem, le 18.11.1914 
 

 

Thème du timbre : phare de Fenerbahçe
Autorité postale émettrice : Postes Ottomanes
Date d'émission : 20.01.1914 ("première édition de Londres")
Dessinateur & imprimeur : Bradbury Wilkinson & Co (New Malden, Surrey, UK)    
Impression : taille douce
Dentelé : 12
Papier : sans filigrane
Taille de la feuille : 100
Valeur faciale : 10 paras (40 paras = 1 piastre turque) [1]
Numéros des catalogues : Yv 181 / S 258 / SG 503 / M 233
Türk Pulları Borsası Kataloğu (Turquie) : 405


[1] Ancienne monnaie de l'Empire ottoman.
Le kuruş (piastre), sous-unité monétaire (1/100) de la livre turque, valait 40 paras.

 

Le phare de Fenerbahçe (40° 58' N & 29° 02' E) se trouve sur un cap de la rive orientale (Asie) de la ville d'Istanbul, face à la mer de Marmara.
Le signalement maritime du cap Fenerbahçe date de l'époque Byzantine mais, sur ses rochers côtiers, il y avait déjà un temple dédié à la déesse Héra, illuminé durant la nuit.

Le phare actuel a été mis en service en 1857 par l'Autorité Maritime de l'Empire Ottoman. 

Tour cylindrique bâtie en pierre et peinte en blanc, elle a un double balcon caractéristique.
Haute de 20 m (66 pieds), le plan focal se trouve à 25 m (82 pieds). 

Phare gardienné, électrifié, l'optique émet un long éclat (2 secondes) de lumière blanche toutes les 12 secondes.
Sa portée lumineuse est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m).    

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E4910. 

Le phare et la maison du gardien ont été déclarés patrimoine historique par la Direction générale de la sécurité côtière et sauvetage en mer.

  
Thème du timbre : phare de Fenerbahçe avec surcharge "étoile rouge" ("première édition de Londres") [2]
Autorité postale émettrice : Postes Ottomanes
Année d'émission : 1914
Valeur faciale : 10 paras
Numéros des catalogues : Yv 194 / S 271 / SG 516 / M 246
Türk Pulları Borsası Kataloğu (Turquie) : 418

[2] Pour faire face à la concurrence des bureaux étrangers installés sur le territoire turc, la poste ottomane vend ses timbres aux négociants avec un escompte. En 1914, cette remise est indiquée avec une (surcharge) étoile rouge.
 
 
Thème du timbre : phare de Fenerbahçe avec surcharge "Abrogation des Capitulations / 1330" (en rouge, de la "première édition de Londres") [3]
Année d'émission : 1914
Autorité postale émettrice : Postes Ottomanes
Impression de la surcharge : Imprimerie Arşak Garoyan (Arşak Garoyan Matbaası)
Valeur faciale : 10 paras
Numéros des catalogues : S 279 / SG 526 / M 253 / Yv 201
Türk Pulları Borsası Kataloğu (Turquie) : 429 

[3] Les capitulations étaient des contrats qui donnaient aux Européens protégés par les puissances, un statut d’extra territorialité face à la justice turque. Ils étaient des entraves majeures à la souveraineté intégrale de l'État ; ils ont été supprimés le 9 septembre 1914. 
 
 
Thème du timbre : phare de Fenerbahçe avec surcharge "Paras 60" (en noir, "seconde édition de Londres")
Année d'émission : 1921 - 1922
Autorité postale émettrice : Postes Ottomanes
Valeur faciale : 60 paras
Numéros des catalogues : Yv 627 / S 601 / SG 971 / M 686
Türk Pulları Borsası Kataloğu (Turquie) : 872
Numéro du catalogue Pulko : 784
Numéro du catalogue Isfila : 943
Numéro du catalogue Pulhan : 781
 
Thème du timbre : phare de Fenerbahçe avec surcharge "Gouvernement Arabe" (en noir)
Année d'émission : 1920
Autorité postale émettrice : Gouvernement Arabe Syrien
Valeur faciale : 4 millièmes (10 millièmes = 40 paras = 1 piastre turque)
Numéros des catalogues : Yv 7 / S 8 / M 12 / SG K13

   

Thème du timbre : phare de Fenerbahçe avec surcharge "Iraq / in British Occupation" (en noir)
Date d'émission : 01.09.1918 [4]
Autorité postale émettrice : British post office in Iraq
Valeur faciale : ½ anna (16 annas = 1 roupie indienne / Empire Britannique)
Numéros des catalogues : Yv 27 / S N29 / SG 2 / M 2
 

[4] Le 01.09.1918, la mention "Iraq / in British Occupation" remplace toutes les surcharges précédentes sur le territoire iraquien. 

En 1917, l'Iraq est occupé par l'armée britannique mettant un terme à quatre siècles de présence ottomane.
Pour des raisons économiques ou peut être pour le manque de temps, l'occupant n'a pas utilisé des timbres britanniques ou indiens ; ils ont surchargés des timbres turcs avec la mention "occupation britannique" suivi du changement de l'unité monétaire turque (para, piastre) par la monnaie indienne (anna, roupie).
Les premiers timbres iraquiens sont apparus (tardivement) en 1923. Ils montraient quelques vues de l'Iraq, des reliques et des mosquées.
Cependant, ils ont conservé la monnaie indienne jusqu'en 1932, lorsque la monnaie iraquienne (fils, dirham et dinar) prend le relais.


Timbre fiscal [bloc de 4]
Émission des Postes Ottomanes, surchargée durant l'occupation britannique de l'Iraq
 
 
  

Thème du timbre : le phare de Fenerbahçe avec surcharge "Iraq / in British Occupation" & "Revenue" (en noir)
Année d'émission : 1920
Valeur faciale : ½ anna (16 annas = 1 roupie indienne / Empire Britannique)
Numéro du catalogue Ross & Powell ("Revenue Stamps of Iraq - 2002") : 96


 
 

 

Thème du timbre : phare de Fenerbahçe dans un bloc-feuillet célébrant le centenaire du Club sportif de Fenerbahçe
Date d'émission : 03.05.2007
Autorité postale émettrice : General Directorate of PTT
Valeur faciale : 60 yeni kuruş (60/100 de nouvelle livre turque – TRY)
Design : Bülent Ateş
Imprimeur : Ajans–Türk A.Ş. (Istanbul)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 52 mm x 36 mm
Dentelé : 13 ½
Taille de la feuille : feuillet de 4 timbres différents
Dimensions du bloc-feuillet : 113 mm x 84 mm
Tirage : 100 000 feuillets
Numéros des catalogues : Yv BF44 / M 3580 (Block 61) / SG MS3769 / S 3045a

   



 

Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/01/turquie-sile.html



   

.

Aucun commentaire: