dimanche 21 décembre 2008

Venezuela / Punta Brava et Punta Macolla


Venezuela.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le 160ème anniversaire de la signalisation maritime au Venezuela.
Deux timbres montrent les phares de Punta Brava et Punta Macolla.
Phare et lanterne stylisés illustrent le pli et le cachet d'oblitération.



Enveloppe oblitérée à Caracas (Auditorium Planetarium Humboldt, Parque del Este) [1]
Date d'oblitération : 10.05.2002
Édition : Ipostel (Instituto Postal Telegráfico de Venezuela)
Dimensions du pli : 165 mm x 95 mm
Tirage : 5000 exemplaires


[1] Le Planétarium Humboldt est une dépendance du "Servicio de Hidrografía y Navegación" de la Marine vénézuélienne.


Thème des timbres : phares de Punta Brava et Punta Macolla, émission de dix timbres différents sur la Signalisation maritime
Date d'émission : 10.05.2002
Autorité postale émettrice : Ipostel (Instituto Postal Telegráfico de Venezuela)
Valeurs faciales : 2 x 450 bolívares [VEB]
Dessinateur : José Luis de Faria Rodrigues
Dimensions du timbre : 35 mm x 40 mm
Dimensions de la feuille : 210 mm x 120 mm
Taille de la feuille : 10 timbres différents
Prix de la feuille : 4 000 bolívares [VEB]
Imprimeur : Gráficas Armitano (Caracas)
Impression : offset (polychromie)
Dentelé : 12 ¼
Tirage : 50 000
Numéros des catalogues : Yv 2217 - 2218 / SG MS 3691c – 91d / M 3484 – 3485 / S 1626c -26d






A. Le phare de Punta Brava (10° 30' N & 68° 00' W) se trouve sur la côte vénézuélienne de la mer des Caraïbes, dans le golfe Triste, à quelque 120 kilomètres à l'ouest de la ville de Caracas.
Au nord de Puerto Cabello, ce phare signale la dangerosité du site à l'approche de cette ville portuaire. Ces menaces ont été reconnues dès 1842 où un décret du Congrès instaure la signalisation maritime dans le pays et avec elle, la construction de quatre phares (incluant celui de Punta Brava).

La structure actuelle, bâtie en 1901 sous la direction de l'ingénieur Teodoro Chattaing, remplace le premier phare (1864) détruit par un incendie au début de l'année 1893.

Tour en forme de pyramide tronquée, à base carrée, construite en béton, elle est rehaussée d'une plateforme métallique soutenant la lanterne.
Peinte en bandes horizontales rouges (3, larges) et blanches (4, étroites), sa hauteur est de 35 m (115 pieds).

L'optique, dont le plan focal est à 37 m (121 pieds), émet un éclat de lumière blanche toutes les 10 secondes.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J6448.




B. Le phare de Punta Macolla (12° 06' N & 70° 13' W) se trouve sur la façade nord-ouest de la péninsule de Paraguaná, dans la partie orientale du golfe de Venezuela, en mer des Caraïbes.

Construite en 1927, la tour en treillis de section octogonale est appuyée sur une base en béton. À partir d'un cylindre central (vertical), se développe un système de poutres et de croisillons verticaux et horizontaux.
En hauteur, dans son tiers inférieur, il est installé un local technique de plan octogonal.

Peinte en blanc avec bandes horizontales de couleur orange, sa hauteur est de 37 m (121 pieds), le plan focal étant à 48 m (157 pieds).
L'optique émet un éclat de lumière blanche (durant 1 seconde) toutes les 6 secondes.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J6312.







.

Aucun commentaire: