jeudi 6 mai 2010

Argentine / Punta Mogotes


Argentine.

Entier postal (carte postale préaffranchie) montrant le phare de Punta Mogotes.


Thème du pli : phare de Punta Mogotes dans la célébration du 50e anniversaire du cercle philatélique (Peña Filatélica) de Mar del Plata
Date d'émission : 13.09.2008
Autorité postale émettrice : Correo Argentino
Valeur faciale : 1 peso argentin (ARS)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Sujet du timbre : lion marin ("lobo marino" / Otaria flavescens)
Design : Usina1811
Photographe : Juan Pablo Miri
Dimensions du pli : 158 mm x 106 mm
Impression : offset (quadrichromie + encre métallisé)
Papier : couché, 285 g/m²
Imprimeur : Letra Viva S.A. (Buenos Aires)
Tirage : 5 000 exemplaires


Le phare de Punta Mogotes (38° 05' S & 57° 32' W) se trouve au sud de la ville balnéaire de Mar del Plata, sur la côte sud de la province de Buenos Aires face à la mer Argentine (océan Atlantique sud).

Mis en service le 5 août 1891, la tour a été préfabriquée en France dans les ateliers Eiffel & Cie, à Levallois-Perret, pour le compte de Barbier, Bénard et Turenne, fournisseur du système d'optique d'origine.
Elle a été assemblée par un entrepreneur local sur la surface rocheuse du site [1], sous la direction du capitaine de frégate Alfredo Iglesias.
Cette tour tronconique "aiguë", de 35.5 m (116 pieds, 154 marches) de hauteur, est construite en fer de fonte (tôle de 6 mm de épaisseur) et s'appuie sur une base de section circulaire servant de local technique (aujourd'hui, la salle historique du phare).
Elle est peinte en bandes rouges (3) et blanches (3)

Automatisé, géré par le "Servicio de Hidrografía Naval", gardienné par le personnel de la Marine argentine, ce phare est le premier radiophare du pays (1934), il émet en code morse les lettres PM (Punta Mogotes).

Sur un plan focal de 55 m (180 pieds), son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 10 secondes
Sa portée lumineuse est de 25 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 190°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G0913.


[1] Mogote : formation rocheuse aux bords arrondis, de faible élévation.





Carte postale expédiée à Rafaela (S0126), le 26.02.2010
Complément d'affranchissement (5.00 pesos) avec une vignette autocollant ("marbete")



Pli avec complément d'affranchissement (1.00 peso) avec un timbre célébrant la "fête nationale de la mer", à Mar del Plata




Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares argentins (faros argentinos)
Quatre timbres montrent les phares de Punta Mogotes, Río Negro, Cabo San Antonio & Cabo Blanco
Le cachet d'oblitération est illustré avec le phare Río Negro
L'enveloppe est illustrée avec le phare Punta Mogotes




Pli oblitéré à Buenos Aires (1000), le 05.12.1992
Dimensions du pli : 148 mm x 186 mm
Édition : Correo Argentino










Thème du timbre : phare Punta Mogotes ("Faros Argentinos", série I), 4 timbres différents
Date d'émission : 05.12.1992
Autorité postale émettrice : Correo Argentino
Valeur faciale : 0.38 pesos argentins (ARS)
Dessinateur : Néstor Martín
Imprimeur : Sociedad del Estado Casa de Moneda
Impression : offset (polychromie)
Dimensions des timbres : 34 mm x 45 mm
Dentelé : 13 ½
Papier : sans filigrane, sans phosphorescence
Dimensions de la feuille : 95 mm x 115 mm
Tirage : 54 000 blocs-feuillets
Numéros des catalogues : Yv B54a / M 2157 / S 1784a / SG 2325





Notice philatélique N° 1146 [el mensajero n° 31] (2008)





Le phare Punta Mogotes dans le cachet commémoratif du Rencontre des Grands Voiliers (Encuentro y Regata Internacional de Grandes Veleros "Sudamérica 2010")
Oblitération faite à Mar del Plata (B7600ZAA), le 22-26.03.2010










Carte postale : phare de Punta Mogotes
Dimensions : 120 mm x 170 mm
Référence : MP-16
Code-barres : 7 798026 980019


Un grand merci à Carlos (pharotéliste argentin) pour son aimable collaboration.








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/11/argentine_24.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/11/argentine-cabo-vrgenes.html




.

Aucun commentaire: