lundi 24 novembre 2008

Argentine / Recalada a Bahía Blanca


Argentine.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare (faro) Recalada a Bahía Blanca.



Enveloppe oblitérée à Monte Hermoso (B8153ZAA), le 15.08.2006
[Le bureau de poste de Monte Hermoso est le plus proche du phare] [1]



Thème du timbre : phare Recalada a Bahía Blanca dans la série phares d'Argentine III ("Faros Argentinos III"), 4 timbres différents
Date d'émission : 18.03.2006
Autorité postale émettrice : Correo Argentino
Valeurs faciales : 0.75 pesos argentins (ARS)
Dessinateur : Leandro Dopacio & Carlos Adrián García
Dimensions du timbre : 34 mm x 44 mm
Dimensions du bloc feuillet : 88 mm x 108 mm
Dentelé : 14
Imprimeur : Letra Viva S.A. (Buenos Aires)
Impression : offset (quadrichromie + encre métallisée)
Papier : sans filigrane, sans phosphorescence
Tirage : 104 000
Numéro des catalogues : Yv 2585 / M 3039 / SG 3157 / S 2377d






Le phare Recalada a Bahía Blanca (39° 00' S & 61° 16' W) se trouve sur la côte sud de la province de Buenos Aires face aux eaux de la mer Argentine (mar Argentino).
Il est à proximité de la ville balnéaire de Monte Hermoso et à une centaine de kilomètres au sud-est de la ville de Bahía Blanca.

Tour métallique (fer de fonte) en treillis de forme pyramidale et section octogonale, la structure repose sur un cylindre central de 1.50 m de diamètre (avec un escalier interne de 328 marches) entouré de 8 colonnes.
C'est le phare en treillis le plus haut de l'Amérique du Sud.
Peint en bandes rouges et blanches, sa hauteur est de 67 m (220 pieds), le plan focal se trouve à 75 m (246 pieds).

Gardienné, automatisé, il est en service depuis le 1er janvier 1906.
Électrifié depuis 1974, son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 9 secondes.
Sa portée lumineuse est de 28 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G0986.

La tour a été préfabriquée en France dans les ateliers Eiffel & Cie, à Levallois-Perret, pour le compte de Barbier, Bénard et Turenne, fournisseur du système d'optique d'origine.
La structure était contenue dans une centaine de caisses en bois identifiées "Monte Hermoso" [1].







Notice philatélique (volante filatélico n° 1030)









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/07/argentine-querandi.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/01/argentine-el-rincn.html






.

Aucun commentaire: