jeudi 29 avril 2010

États-Unis / New Point Comfort


États-Unis.

Cachet d'oblitération montrant le phare de New Point Comfort.

 
 
 
 
Enveloppe officielle de l'USPS (United States Postal Service)
Pli oblitéré à Lighthouse Station [1] (New Point, Virginia, 23125), le 20 juin 2003
Dimensions du pli : 99 mm x 225 mm

[1] Lighthouse Station est le bureau de poste le plus proche du phare.
Cette proximité lui permet l'utilisation du nom.
Il est ouvert tous les matins, du lundi au samedi entre 8.00 heures et 13.30 heures, au 393 Sand Bank Road, New Point.


Le phare de New Point Comfort (37° 18' N & 76° 17' W) se trouve sur la côte sud-ouest de la baie de Chesapeake, dans l'état de Virginie, l'estuaire le plus grand des États-Unis et la voie maritime pour les villes de Washington et Baltimore.

Mis en fonction le 17 janvier 1805, il est l'œuvre d'Elzy Burroughs, ingénieur, bâtisseur et gardien de phares !

Désactivé en 1963 par la garde côtière (U.S. Coast Guard), il a été remplacé par le New Point Comfort Spit Light, un feu rouge clignotant (USCG 14075).

Propriété du comté de Mathews, la structure du vieux phare est une victime permanente de l'érosion : la pierre et les parties fabriquées en fer de fonte mais également l'îlot où se trouve le phare !
Un groupe local, le New Point Comfort Lighthouse Preservation Task Force (2001), avec l'aide du gouvernement de l'état de Virginie, travaille à la restauration complète du site. En 2007, il lui a été accordé une importante somme d'argent destinée à la construction d'un mur périmétral en granite …

Haute de 17.5 m (58 pieds), sa tour de section octogonale, est bâtie en pierre (grès) et peinte en blanc. La lanterne, entourée d'une rambarde métallique, est peinte en noir.
La maison du gardien et les installations annexes ont disparu victimes du passage du temps.

Rallumé d'une manière non officielle le 12 décembre 1999, New Point Comfort fait partie du groupe de phares appelés "Early Federal Octagonals" (1792 – 1817) ; bâtiments de construction sommaire et robuste dont leur construction dépendait des plus hauts responsables du gouvernement ; le Congrès, voire le président des États-Unis.

La sécurité maritime a été définie comme une priorité pour le jeune état.
 


Cachet souvenir du bicentenaire du phare


 



Oblitération faite à Mathews, le 01.09.2000

Entier postal montrant le phare de Block Island Southeast (1999)





 


Photo du phare vers 1890.
Cette image apparaît dans le web-site officiel de la l'Association "New Point Comfort Lighthouse Preservation Task Force" et illustrait une édition plus récente de cartes postales dédiées au phare.


Un grand merci à Scot Turner, membre de l'Association, pour cet apport.
http://www.newpointcomfort.com/







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/02/etats-unis-vieux-phare-de-cape-henry.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/08/etats-unis-sabine-pass.html



.

dimanche 25 avril 2010

France / îlet de l'Enfant Perdu

France.

Lettre ayant voyagé avec un "souvenir philatélique" (bloc feuillet) montrant le phare de l'îlet de l'Enfant Perdu.
Émission commémorative en hommage à Albert Londres (journaliste, 1884 – 1932).






Enveloppe oblitérée à Paris (Louvre), le 04.03.2008


Thème du bloc feuillet : phare de l'îlet de l'Enfant Perdu (dans une série de six souvenirs philatéliques consacrée à Albert Londres, tous montrant le même timbre)
Date d'émission : 16.03.2007
Autorité postale émettrice : La Poste
Valeur faciale : 0.54 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20g dans le régime intérieur
Prix d'achat (référence 2507870) : 15 euro (lot indivisible de 6 feuillets) [1]
Dimensions du bloc feuillet : 205 mm x 95 mm
Dimensions du dessin : 35 mm x 26 mm
Dimensions du timbre : 40 mm x 30 mm
Dentelé : 13 ½
Imprimeur : Phil@poste
Impression : taille-douce (avec deux barres phosphorescentes verticales)
Conception et illustration des feuillets : Patrice Serres
Gravure : Jacky Larrivière
Mise en page : Didier Thimonier
Photogravure des feuillets : Philippe Bauducel

[1] Cartes souvenir à deux volets à l’intérieur desquelles sont insérés les feuillets gommés.


Le timbre est également émis en feuilles de 48 unités (6h x 8v)
Tirage : 3 000 000 exemplaires
Numéro du catalogue Yvert (timbre) : 4027



Le phare de l'îlet de l'Enfant Perdu (05° 02' N & 52° 21' W) se trouve sur un rocher de forme arrondie situé à 11.1 km au large de Cayenne (Guyane), dans les eaux de l'océan Atlantique.

La structure représentée dans le bloc feuillet est l'héritière d'un premier phare inauguré par le gouverneur (1859 – 1864) Tardy-de-Montravel, le 2 décembre 1863.

Haute de 15 m (49 pieds), la tour est constituée de deux parties : la première dispose d'une base en béton, de section circulaire et peinte en gris blanchâtre avec l'inscription "EP".
À celle-ci suit une seconde, une structure métallique (qui inclut une double rambarde), peinte en noire, sur laquelle s'appuie la lanterne.

Automatisé en 1989 et alimenté en électricité par des panneaux solaires, le phare a repris à cette date une fonction interrompue en 1968, lorsqu'il avait été remplacé par une bouée.

Sur un plan focal de 17 m (56 pieds), son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 4s.

Sa portée lumineuse est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J6901.


Avant la fermeture définitive du Bagne de Guyane, l’entretien du phare était assuré par deux bagnards.
Après la fermeture, le gardiennage était la responsabilité du service des ponts et chaussées de la Guyane.
Face aux nombreuses contraintes liées à son fonctionnement, les autorités ont prit la décision (en 1968) de l’éteindre pendant un an, à titre probatoire. Une bouée lumineuse placée à proximité devait remplacer le phare …
Les problèmes techniques et/ou la torpeur administrative a fait que l'essai soit prolongé durant une vingtaine d'années et cela malgré les nombreuses demandes de réactivation du phare.

Le journaliste Albert Londres, suite à une large enquête, avait dénoncé publiquement les conditions de vie inhumaines dans le Bagne de Guyane.
Chaque année, le Prix Albert Londres récompense (depuis 1933) un grand journaliste francophone de la presse écrite.


Bloc feuillet.

mercredi 21 avril 2010

Bermudes / Saint David

 
Bermudes (Bermuda).
 
Un timbre montrant le phare de St. David sur un fragment de lettre ayant voyagé.





Oblitérations faites à Hamilton (Bermuda), le 18.08.1938 [oblitération mécanique] et le 19.08.1938 [oblitération manuelle]





Thème du timbre : phare de St. David dans la série "Paysages", 10 timbres différents [1]
Date d'émission : 20.01.1938
Autorité postale émettrice : Bermuda Post Office
Valeur faciale : 3 pence (3/240 de livre sterling - GBP)
Imprimeur : Bradbury Wilkinson & Co, Angleterre
Impression : taille-douce (carmin & noir)
Dentelé : 12
Papier : avec filigrane ("Multiple Crown & Script CA")
Taille de la feuille : 60 timbres (6h x 10v)
Tirage : 745 000
Numéros des catalogues : Yv 110 / M 107 / S 121 / SG 114

[1] Appartenant à la même série, un timbre en noir & bleu (deep-ultra)
Date d'émission : 16.07.1941 (premier usage officiel connu)
Tirage : 5 500 000 timbres (sur 11 réimpressions, jusqu'en 1952)
Numéros des catalogues : Yv 111 / M 108 / S 121a / SG 114a






Le phare de St. Davis (32° 22' N & 64° 39' W) se trouve dans l'extrémité nord-est de l'île du même nom, à proximité de l'aéroport international L. F. Wade.
La capitale de l'archipel : Hamilton, sur l'île de Grande Bermude, est située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest du phare.
Les Bermudes, à plus de 1000 kilomètres des côtes des États-Unis, dans la mer des Sargasses (océan Atlantique Nord) est un Territoire d'outre-mer du Royaume-Uni.

Construite en 1879, la tour est bâtie en maçonnerie de pierre ; de section octogonale, elle est peinte en blanc avec une large bande centrale de couleur rouge.
Haute de 22 m (72 pieds), elle dispose d'un double balcon.
Le supérieur entoure la lanterne et l'inférieur, confère à la tour une originalité particulière et une élégance architecturale à l'ensemble de la structure. 

Géré par le Bermuda Department of Marine and Ports Services, automatisé en 1922, l'éclairage se fait par le biais d'un brûleur à incandescence par la vapeur de pétrole. 

Sur un plan focal de 65 m (213 pieds), l'optique émet ainsi deux éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 2.9s + éclat 0.4s + obscurité 16.3s.
Accessoirement, sur un plan focal de 63 m (207 pieds), un feu fixe rouge et vert (selon les directions) signale la présence des bas-fonds.
La portée lumineuse est de 15 milles marins pour la lumière blanche et de 20 milles marins pour la lumière rouge et la lumière verte (1 mille = 1852 m).
 
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J4472.







Thème du timbre : phare de St David dans la série "Phares", quatre timbres différents [2]
Date d'émission : 15.08.1996
Autorité postale émettrice : Bermuda Post Office
Valeur faciale : 80 cents (80/100 de dollar bermudien - BMD)
Design : Nick Shewring
Imprimeur : Joh Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset (lithography)
Dimensions du timbre : 42 mm x 27.55 mm
Dentelé : 13 ¼ x 14 ¾
Taille de la feuille : 50 (2 x 25)
Papier : avec filigrane (CA Spiral)
Numéros des catalogues : Yv 722 / S 729 / M 711 / SG 763

[2] Cette émission commémore le sesquicentenaire de l'installation du phare de Gibbs Hill (1846).





 

Thème du timbre : phare de St David dans la série "Phares" (1996), émission spéciale à l'occasion de l'exposition philatélique "Hong Kong '97"
Date d'émission : 12.02.1997
Autorité postale émettrice : Bermuda Post Office
Valeur faciale : 80 cents (80/100 de dollar bermudien – BMD)
Design : Nick Shewring
Imprimeur : Walsall Security Printers
Impression : offset (lithography)
Dimensions du timbre : 42.58 mm x 28.45 mm
Dentelé : 14 ¼ (14.1)
Taille de la feuille : 50 (2 x 25)
Papier : avec filigrane (CA Spiral)
Numéros des catalogues : Yv 733 / S 739 / M 721 / SG 782







Thème du timbre : le phare de St David (timbre de 1938) dans un timbre de la série "Mailboxes", quatre timbres différents
Date d'émission : 05.10.1999
Autorité postale émettrice : Bermuda Post Office
Valeur faciale : 95 cents (95/100 de dollar bermudien - BMD)
Imprimeur : The House of Questa (Londres)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 29 mm x 43 mm
Dentelé : 14 ¼
Papier : avec filigrane ("Multiple Crown & Script CA")
Numéros des catalogues : Yv 785 / SG 836 / M 770 / S 785




Billet de banque
Bermuda Monetary Authority / 25.03.1995 / 5 dollars (PK041 / série 1992 – 1996)








Billet de banque
Bermuda Monetary Authority / 24.05.2000 / 5 dollars (PK051 / série 2000)

 




Un grand merci au Bureau Philatélique des Bermudes (Burmuda Philatelic Bureau) pour son aimable collaboration.





Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/09/bermudes-gibbs-hill.html





.




dimanche 18 avril 2010

Belgique / Phare stylisé "XIII"


Belgique.

Enveloppe premier jour [FDC] avec un timbre montrant un phare stylisé.




Enveloppe illustrée oblitérée à Bruxelles, le 17.01.2004
Dimensions du pli : 94 mm x 165 mm
Édition : La Poste (belge)
Référence : P. 1455
Code-barres : 5 412885 012057



Thème du timbre : phare stylisé accompagnant l'image du personnage de bande dessinée "XIII", de William Vance (Philatélie jeunesse)
Date d'émission : 19.01.2004
Autorité postale émettrice : La Poste (belge)
Valeur faciale : 0.41 euro
Tarif intérieur, lettre normalisée non prioritaire de moins de 50 grammes
Dessin : William Vance
Impression : héliogravure
Imprimeur : La Poste, Imprimerie du Timbre (Mechelen)
Dimensions du timbre : 40.2 mm x 27.66 mm
Dentelé : 11 ½ (11.5 x 11.7)
Taille de la feuille : 10 timbres
Papier : phosphorescent
Numéros des catalogues : Yv 3220 / M 3282 / SG 3805 / S 1997
Numéro du catalogue COB : 3233






XIII est un personnage de fiction crée par William Vance (dessin) et Jean Van Hamme (scénario).
Rendu amnésique par une blessure par balle, XIII est tatoué avec ce chiffre sur sa clavicule gauche.
En quête permanente pour découvrir sa vraie identité, le personnage s'interroge sur sa culpabilité dans l'assassinat du président William Sheridan …

Cette histoire s'étale sur 20 albums dont un hors-série en édition limitée, durant les années 1984 - 2007.
La série a connu un grand succès ; elle est devenue au fur et à mesure des albums, un best seller de la bande dessinée.





 

Feuillet (impression en) noir et blanc
Dimensions : 90 mm x 125 mm
Numéro du catalogue Michel : 3282SD



Lettre ayant voyagé






Pli expédié à Bruxelles De Brouckère (1000), le 13.03.2010
 

mercredi 14 avril 2010

Pologne / "Moulin" de Świnoujście


Pologne.

Entier postal (Kartka Pocztowa) montrant le "moulin" de Świnoujście (Stawa Młyny).

Carte Postale célébrant la ville de Świnoujście
Année d'émission : 1971
Autorité postale émettrice : Poczta Polska
Valeur faciale : 40 grosze (40/100 de vieux złoty) (PLZ / 1950 – 1994)
Affranchissement dans le régime intérieur
Dimensions : 105 mm x 145 mm
Projet / Artiste : T. Michaluk
Imprimeur : PPTiT (Poczta Polska)
Tirage : 500 000 exemplaires



Le "moulin" de Świnoujście (53° 58' & 14° 17' E) se trouve à l'extrémité du brise-lames ouest (court) du port de Świnoujście pour signaler l'embouchure (rive gauche) du fleuve Świna.
Cette voie fluviale relie la mer Baltique à la lagune de Szczecin, un bassin fluvial de l'Oder, le fleuve frontalier entre l'Allemagne et la Pologne.
Le port de Szczecin se trouve à une vingtaine de kilomètres en amont.

Construit en 1873, ce feu "déguisé" en moulin est l'un des symboles de la ville de Świnoujście et un amer (daymark) qui ne laisse pas de place à l'ambiguïté.

La tour cylindrique, construite en brique et peinte en blanc avec sa toiture noire ; a une hauteur de 11 m (36 pieds), la même que celle du plan focal.
Quatre pales métalliques (fixes), peintes en blanc, complètent le "moulin".

Aligné avec le phare de Świnoujście (ALL : C2668), ce feu à occultations géré par le Bureau Maritime de Szczecin (Urząd Morski w Szczecinie), a une optique qui cache la lumière blanche une fois toutes les 10 secondes, selon la caractéristique suivante : lumière 7.5s + obscurité 2.5s.
Sa portée lumineuse est de 17 milles marins (1 mille = 1852 m) sur un angle de 8°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C2670.




Carte postale : le "moulin" de Świnoujście
Édition : A.R.W. Pan Dragon (Gdańsk)
Photographe : Piotr Januszewki / MJ
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 5-2761
Code-barres : 5 907736 300037






Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/05/pologne-gaski.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/pologne.html





.

samedi 10 avril 2010

Australie / Point Lonsdale


Australie.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare de Point Lonsdale.





Oblitération faite à Beacon (West Australia, 6472), le 02.05.2006
[Le cachet d'oblitération montre un phare stylisé]
Dimensions de la carte : 104 mm x 146 mm
Photographe : John Ibbotson
Édition : Australia Post


Thème du timbre : phare de Point Lonsdale, dans le série "phares du XXe siècle" (cinq timbres différents)
Date d'émission : 02.05.2006
Autorité postale émettrice : Australia Post
Valeur faciale : 50 cents (50/100 de dollar australien - AUD)
Design : Belinda Witkowski (Australia Post Design Studio, Melbourne)
Impression : offset (lithography)
Imprimeur : SEP Sprint Australia Pty (Mount Waverley)
Papier : Tullis Russell B100
Dimensions du timbre : 26 mm x 37.5 mm
Dentelé : 14 ½ x 14 (14.60 x 13.86)
Taille de la feuille : 50 timbres
Numéros des catalogues : Yv 2535 / M 2647 / SG 2628 / S 2508






Présentations alternatives.

A. Feuille de dix timbres (10 x 50 cents) avec cinq interpanneaux (gutter pairs) montrant les différents phares de la série.

B. Carnet "Prestige" (prestige booklet) de vingt timbres (20 x 50 cents) avec 5 blocs de 4 timbres (SG SP100 / S 2512d).

C. Timbre autocollant [timbres de roulette] (100 x 50 cents), montrant successivement les différents phares de la série.
Papier : Tullis Russell B90
Numéros des catalogues (phare de Point Lonsdale) : Yv 2540 / M 2652 / SG 2633 / S 2513



Le phare de Point Lonsdale (38° 18' S & 144° 37' E) se trouve à l'extrémité sud-ouest de la baie de Port Phillip, au sud de Melbourne, un endroit où la côte australienne de l'océan Indien prend la forme de la lettre oméga.

Construit en 1902, ce phare remplace une structure (tour en bois) établie en 1863.
Tour de section circulaire bâtie en béton et peinte en blanc, c'est à partir de 1950 qu'elle est entourée d'un bâtiment de plan octogonal servant de plateforme d'observation.
Haute de 21 m (70 pieds), son plan focal se trouve à 37 m (120 pieds).

Le phare est automatisé (1999) mais le personnel de la Victorian Regional Channels Authority (Geelong), exerce une surveillance permanente du site et des eaux de la baie.

La lanterne (peinte en noir) héberge le mécanisme qui émet deux éclats de lumière blanche ou rouge (selon la direction) toutes les 15 secondes, selon la caractéristique suivante : éclat 2s + obscurité 2s + éclat 2s + obscurité 9s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 12 milles marins et celle de la lumière rouge est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : K2194.




Enveloppe premier jour [FDC]
Timbre avec vignette (interpanneau)


 




Pli oblitéré à Beacon (West Australia, 6472), le 02.05.2006

  
 
 
 



Enveloppes premier jour [FDC] montrant la série "phares du XXe siècle"
Timbres gommés (classiques) et autocollants







Enveloppes oblitérées à Beacon (WA 6472), le 02.05.2006
Dimensions du pli : 110 mm x 190 mm
Édition : Australia Post
Illustration des plis : phare de Wollongong Head
Photographe (enveloppes) : John Ibbotson
Code-barres : 9 312650 340551







Cachet d'oblitération montrant le phare de Point Lonsdale
Oblitération faite à Queenscliff (Victoria, 3225), le 27.04.1999
[Le bureau de poste de Queenscliff est le plus proche du phare]



 




Carte postale : phare de Point Lonsdale (circa 1955)
Édition : Rose Stereograph Company (Victoria)
Dimensions : 95 mm x 140 mm
Référence : Rose Series 3914 / Réimpression Rose Series P.9383
Code-barres : 9 327321 000030


 


Le phare de Point Lonsdale dans l'illustration de la pochette ("stamp pack") contenant les timbres de la série "phares du XXème siècle".

Design : Belinda Witkowski (Australia Post Design Studio, Melbourne)
Photographes : John Ibbotson et Belinda Witkowski
Prix de vente (émission) : 2.95 dollars australiens (AUD)
Code-barres : 9 312650 340575