mardi 29 décembre 2009

Allemagne / Westerheversand

 
Allemagne (République Fédérale).

Entier postal [Postkarte] montrant le phare de Westerheversand (Leuchtturm Westerheversand).


  


 
"Postkarte"
Année d'émission : 1984
Autorité postale émettrice : Deutsche Post
Valeur faciale : 60 Pfennig (60/100 de mark allemand) (DEM / 1948 - 2001)
Illustration du timbre : Château de Rheydt (Schloss Rheydt : Yv 878 / M 1028)
Dimensions du pli : 104 mm x 147 mm
Référence : n 10/145
Tirage : 40 000

 

Le phare de Westerheversand (54° 22' N & 08° 38' E) se trouve dans le secteur nord-ouest de la péninsule d'Eiderstedt, un prolongement du Land du Schleswig-Holstein dans la baie d'Helgoland, en mer du Nord. Il est à une soixantaine de kilomètres au sud de la frontière danoise. 

Mis en fonction en 1908, le phare est composé d'une tour tronconique de 40 m (131 pieds) de hauteur, bâtie en fer de fonte et appuyée sur un local technique construit en béton.
Cette partie inférieure est peinte en blanc tandis que la partie métallique est peinte en bandes rouges (3) et blanches (2). La lanterne, qui dispose d'un double balcon, est peinte en noire.
L'ensemble se complète avec deux élégantes maisons de gardiens de chaque côté de la tour. C'est cette unité architecturale qui rend le phare de Westerheversand facilement reconnaissable. 

Sur un plan focal de 41 m (135 pieds), ce feu à occultations dispose d'une optique (Fresnel) qui cache la lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) 3 fois toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 2s + obscurité 1s + éclat 2s + obscurité 1s + éclat 8s + obscurité 1s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 21 milles marins, celle de la lumière rouge, de 17 milles marins et celle de la lumière verte, de 16 milles marins (1 mille = 1852 m). 

Opéré par l'autorité maritime de la ville de Tönning (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA), ces installations s'intègrent dans le territoire du parc national de la Wattenmeer (Nationalpark Schleswig-Holsteinisches Wattenmeer), le plus grand parc national d'Europe centrale (440 000 ha), crée en 1985. 

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B1652.



 

Entier postal ayant voyagé

 


 

Pli oblitéré à Neustadt in Holstein, le 27.04.1984

  


Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le phare de Westerheversand



 

 

Enveloppe oblitérée à Bonn (53113), le 07.07.2005 

Oblitération illustrée avec trois phares stylisés et le mot "Leuchttürme"
Édition : Philacover (Kempen)
Dimensions du pli : 93 mm x 164 mm

 



 

Thème du timbre : phare de Westerheversand ; dans la série "phares", deux timbres différents
Date d'émission : 07.07.2005
Autorité postale émettrice : Deutsche Post
Valeur faciale : 0.55 euro
Dessin : Prof. Johannes Graf (Dortmund)
Photographe : Reinhard Scheiblich (Norderstedt)
Imprimeur : Mehrfarben-Offsetdruck der Bagel Security-Print GmbH & Co. (Mönchengladbach)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 35.00 mm x 35.00 mm
Papier ; couché, fluorescent (Type "Postwertzeichenpapier DP 2")
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 10 timbres (2 x 5)
Tirage : 16 000 000
Numéros des catalogues : Yv 2300 / M 2474 / SG 3366 / S 2345

 
 

  

Ersttagsblatt (souvenir) avec les phares de Brunsbüttel et Westerheversand (Bonn, 07.07.2005)


 

Entier postal
Le timbre-poste imprimé montre le phare de Westerheversand
Une carte géographique montrant la position de certains phares allemands (Leuchtturme in Deutschland) [1]



 


 

Enveloppe oblitérée à Helgoland (27498), le 22.09.2007 

Oblitération illustrée célébrant l'Institut Biologique de Helgoland (Biologische Anstalt Helgoland) avec le bateau "Uthörn" de l'Alfred Wegener Institute (AWI) de recherches polaires
Édition : Deutsche Post
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)

   


[1] Roter Sand, Hohe Weg, Simon-Loschen-Turn, Brunsbüttel Mole, Westerheversand, Amrum, Hörnum, Neuland, Warnemünde, Greifswalder Oie.


 

 

Carte postale : phare de Westerheversand
Édition : Leuchtturm © (édition commerciale)
Dimensions : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Référence : Motiv 1


 

 

Telefonkarte (carte téléphonique prépayée)
Deutsche Telekom
Référence : PD 11 98
Crédit : 12 marks allemands



  

 
Sous bock brasserie "Jever"

 

samedi 26 décembre 2009

Islande / Grotta


Islande.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le phare Grotta [Gróttuviti].
Le phare apparait sur le timbre et le dessin du cachet d'oblitération.

 


Enveloppe oblitérée à Reykjavík, le 18.04.2002
Dimensions du pli : 162 mm x 114 mm [DIN C6]
Édition : Íslandspóstur hf (Iceland Post)






Thème du timbre : phare Grotta dans la série "phares", deux timbres différents
Date d'émission : 18.04.2002
Autorité postale émettrice : Íslandspóstur hf (Iceland Post)
Valeur faciale : 60 couronnes islandaises (ISK)
Maquette (design) : Hlynur Ólafsson
Imprimeur : Walsall Security Printers
Impression : offset (lithography)
Dimensions du timbre : 23.5 mm x 36.0 mm
Dentelé : 12 ¾ x 13 ¼ (sur deux ou trois côtés)
Taille de la feuille : 4 timbres (carnet)
Dimensions de la feuille : 48 mm x 118 mm
Numéro des catalogues : Yv 933 / M 1007 / S 961 / SG 1019




Le phare Grotta (64° 10' N & 22° 01' W) se trouve sur une petite île du même nom accessible à marée basse à l'extrémité de la presqu'île de Seltjanarnes, à une dizaine de kilomètres à l'ouest du centre ville de Reykjavík.

Ce phare, construit en 1947 à partir d'un projet de l'ingénieur Axel Sveinsson, est le successeur de différentes structures de signalement qui ont permis un accès sécurisé au port de la capitale islandaise, depuis le XIXe siècle.

La tour, de section circulaire et peinte en blanc, a une hauteur de 23 m (75 pieds). Construite en béton, elle est couronnée par une rambarde (en béton) ayant la forme d'une roue dentée ; celle-ci renferme la lanterne peinte en rouge.

Électrifié, automatisé, il est répertorié sous le numéro 28 par l'Administration Maritime Islandaise (Siglingastofnun Íslands) qui assure sa gestion.

Sur un plan focal de 24 m (79 pieds), son optique émet trois éclats de lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 2.5s + éclat 1s + obscurité 2.5s + éclat 1s + obscurité 12s.

La portée lumineuse de la lumière blanche est de 15 milles marins, celle de la lumière rouge et verte est de 13 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : L4501.


 
 
 

Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/03/islande-kogur.html





.

mardi 22 décembre 2009

Royaume-Uni / Lundy (The Old Light)

Royaume-Uni.

Oblitération mécanique (flamme illustrée) montrant l'ancien phare de Lundy (The Old Light).


 


Carte postale oblitérée à Bideford (Devon), le 24.07.2002
Carte publicitaire du ferry "MS Oldenburg" faisant la liaison Bideford – Île de Lundy

Cachet d'oblitération "MS Oldenburg, posted on board"
Cachet d'oblitération "Lundy, delayed by storm"
Le "timbre" de Lundy (E) montre un phare dans l'arrière plan



L'ancien phare de Lundy (51° 10' N & 04° 40' W) se trouve sur Chapel Hill, la plus haute colline de l'île de Lundy.
Cette île de 4.24 km² est située à l'extrémité sud-ouest du canal de Bristol (Bristol Channel), un bras de mer connu pour ses grandes marées (parmi les plus hautes du monde) séparant le Pays de Galles et l'Angleterre du Sud-Ouest.

Le phare, construit en 1820, est l'œuvre de l'ingénieur Daniel Alexander (Trinity House).
Sa tour, d'une hauteur de 29 m (96 pieds), est bâtie en granite et se dresse face à la maison des gardiens ; l'ensemble, est entouré d'un petit mur construit en pierre sèche.

Au moment de sa mise en fonction, le phare disposait de deux lumières blanches : une lumière fixe, sur un plan focal de 154 m (508 pieds) ; l'autre (sur un plan focal de 164 m / 538 pieds) produisant un éclat toutes les 60 secondes.
Très novateur pour l'époque, ce système n'a pas fait ses preuves ; la durée de l'éclipse étant trop longue, le phare était aperçu comme une seule lumière fixe …Cela a provoqué quelques naufrages.
Pour mettre fin aux protestations ; en 1897, deux nouveaux phares (Lundy South* et Lundy North*) ont été construits dans chaque extrémité de l'île. C'est ainsi que le "Old Light" a cessé son fonctionnement.

[*] Lundy North / ALL A5616 ; Lundy South / ALL : A5618



L'île de Lundy est une réserve naturelle pour de nombreux oiseaux marins, parmi eux, le macareux, une espèce du genre Fratercula.
Progressivement, cet oiseau est devenu le symbole de Lundy et l'objet d'illustration des timbres émis localement (cinderella stamps).

Nommé "puffin" en anglais, il est connu comme "lundar" en Islande, "lunde" en Norvège, "lundi" aux Îles Féroé et "lunni" en Finlande ... Plus qu'un symbole !




Carte postale oblitérée à Bideford (Devon), le 20.05.1992
Le "timbre" de Lundy (29 puffin) montre un phare dans l'arrière plan








Carte postale : phare de Lundy (The Old Light)
Photographe : Richard Hayman
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2014/08/royaume-uni-smeatons-tower.html
https://pharoteliste.blogspot.fr/2009/01/royaume-uni-scurdie-ness.html?m=1

.

samedi 19 décembre 2009

Brésil / Archipel de São Pedro e São Paulo


Brésil.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le programme de développement durable dans l'archipel de São Pedro e São Paulo.
Un timbre montre le phare de cet archipel.


Enveloppe oblitérée à Brasilia, le 05.03.1999
Cachet d'oblitération : bateau scientifique "Riobaldo" et "revizee e proarquipélago"
Édition : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Dimensions du pli : 100 mm x 190 mm
Code-barres : 85130035-9




Thème du timbre : phare de l'archipel de São Pedro e São Paulo dans une série (bloc) de 6 timbres différents
Date d'émission : 05.03.1999
Autorité postale émettrice : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Valeur faciale : 0.31 real brésilien [BRL]
Design : Mauro Campello
Dimensions des dessins : 35 mm x 25 mm
Dimensions des timbres : 40 mm x 30 mm
Dentelé : 12 ½ x 12
Papier : couché, phosphorescent
Imprimeur : Casa da Moeda do Brasil (CMB)
Impression : offset
Taille de la feuille : 24 timbres (6 x 4 / 4 blocs de 6 timbres)
Tirage : 3 600 000
Numéros des catalogues : Yv 2495 / S 2925 / SG 3002 / M 2706a





Le phare de l'archipel de São Pedro e São Paulo (00° 55' S & 29° 21' W) se trouve sur la Rocha Sudoeste (roche sud-ouest), l'une des surfaces émergées de ce territoire situé à quelque 1000 km des côtes brésiliennes.

L'archipel, d'une surface totale de 1.7 hectares est situé en hémisphère nord ; il est constitué d'une douzaine d'îlots et de rochers : une partie émergée des crêtes de la dorsale médio-atlantique.

Un premier phare a été installé sur l'îlot Belmonte (5 380 m², siège de la station scientifique) en 1930 - 1931 mais il a été détruit par un tremblement de terre (en apparence), en 1933.

Le phare actuel fait suite à l'implantation de la "Estação Científica" inaugurée en 1998.
Construite en fibre de verre, sa tour est de section circulaire avec un diamètre d'un mètre ; elle est peinte en blanc avec des bandes rouges.
Sa hauteur est de 6 m (20 pieds) et son plan focal est à 29 m (95 pieds).

Automatisé, son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 9s.

Sa portée lumineuse est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G0130.


L'affleurement rocheux qui forme l'archipel est constitué de péridotite, une roche issue d'un refroidissement lent du magma …
Il est le seul endroit au monde où le manteau abyssal émerge de la surface de la mer …



Notice philatélique (Edital)



Un grand merci à Fernando, pour son aimable collaboration.





mercredi 16 décembre 2009

Pologne / Jastarnia

Pologne.

Entier postal montrant le phare de Jastarnia (Latarnia Morska Jastarnia).



 
Carte postale (kartka pocztowa) célébrant le port de pêche de Jastarnia (Port Rybacki Jastarnia)
Illustrée avec une expression en langue kachoube : "Kaszëbsczi Mòrze Zaprôszô" (invitation pour la mer kachoube)


Date d'émission : juin 1998
Autorité postale émettrice : Poczta Polska [DOP GD Dyrekcji Okręgów Poczty - Gdańsk]
Direction du District postal de Gdańsk (Poczta Polska)
Dimensions de la carte : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : PRT-024/44/97



Le phare de Jastarnia (54° 42' N & 18° 41' E) se trouve sur la côte nord la ville du même nom située sur la presqu'île de Hel, une bande de sable et de forêts (de 34 km de long), formée par des mouvements marins (mer Baltique).

La structure actuelle, construite en 1950 remplace un ancien phare qui était opérationnel depuis 1938. Celui-ci a été détruit par une unité de l'armée polonaise (1939) lors de l'invasion allemande durant la Deuxième Guerre Mondiale.

La tour actuelle est cylindrique, construite en acier riveté et peinte en bandes rouges (2) et blanches (2). Haute de 13.5 m (44 pieds), son plan focal se trouve à 22 m (72 pieds).
La lanterne (rouge) est ceinturée d'un balcon circulaire avec rambarde et un sol constitué d'un grillage métallique. La toiture a la forme d'un entonnoir inversé qui s'appui sur le bord des 10 fenêtres entourant l'optique.

Géré par le Bureau Maritime de Gdynia (Urząd Morski w Gydni), le phare émet deux longs éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 2s + obscurité 2s + éclat 9s + obscurité 7s … [la lettre "A" dans le code Morse].
La portée lumineuse est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C2965.



Carte postale




Pli souvenir "Poczta kutrowa" (courrier par bateau) Jastarnia – Puck (28.06.1998)
Carte oblitérée à Jastarnia et à Puck, le 28.06.1998








Carte postale : phare de Jastarnia
Édition : Krajowa Agencja Widawnicsa (Agence nationale d'édition) (Varsovie)
Photographe : M. Raczkowski
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Année d'émission : 1994
Tirage : 20 000 exemplaires
Référence : 22-4434/VI – K-108 II-3/473/86/S
Prix de vente : 17.50 złoty + 0.50 złoty pour le CZMP [Centrum Zdrowia Matki Polki / Polish Mother's Memorial Hospital]



.

samedi 12 décembre 2009

Saint Pierre et Miquelon / Pointe Plate


Saint Pierre et Miquelon.

Enveloppe premier jour [FDC] avec un timbre montrant le phare de la Pointe Plate.
Ce phare apparaît aussi dans l'illustration du pli.
Le cachet d'oblitération montre un phare stylisé.






Enveloppe oblitérée à Saint Pierre, le 30.09.1998

Dimensions du pli : 90 mm x 165 mm
Édition : FDC (marque déposée) pour le compte de La Poste Saint-Pierre et Miquelon




Thème du timbre : phare de la Pointe Plate dans le triptyque "Patrimoine naturel" (deux timbres différents reliés par une vignette centrale) (Yv 682a)
Date d'émission : 30.09.1998
Autorité postale émettrice : La Poste Saint-Pierre et Miquelon
Valeur faciale : 3 francs français (FRF) (1960 – 2002)
Artiste : Joëlle Olaisola
Graveur : Jacques Jubert
Impression : taille-douce (multicolore)
Imprimeur : ITVF (Phil@poste Boulazac)
Dimensions du timbre : 52 mm x 41 mm
Dentelé : 13 x 12 ½
Taille de la feuille : 10 timbres (5 x 2 différents) + 5 vignettes [cinq triptyques]
Numéros des catalogues : Yv 681 / S 672a / SG 801 / M 764


Le phare de la Pointe Plate (46° 49' N & 56° 24' W) se trouve à l'extrémité sud-ouest de l'île Miquelon (Langlade), au large de Terre-Neuve, sur la façade atlantique canadienne.

Mis en service le 15 juillet 1883, les travaux de construction se sont étalés sur 5 ans.
L'accès au site (par voie maritime ou terrestre) était très difficile. Les matériaux ont été acheminés depuis Saint Pierre par des embarcations à fonds plats jusqu'au large de la Pointe Plate pour être transférés plus tard, sur des chaloupes jusqu'au lieu de construction.

La tour, peinte en blanc, a une hauteur de 43 m (141 pieds). Elle est constituée d'un cylindre métallique de 2.60 m de diamètre soutenu par quatre piliers qui confèrent à l'ensemble l'aspect d'une pyramide à base carrée.
Due à la corrosion, la structure a été recouverte de béton en 1928 et en 1950.
La lanterne est peinte en rouge.
Automatisé en 1968, il est depuis 1986 alimenté en électricité grâce à un aérogénérateur.
Sur un plan focal de 48 m (157 pieds), son optique émet un éclat de lumière blanche ou rouge (selon la direction) toutes les 4 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 3s.

La portée lumineuse est de 12 milles marins pour la lumière blanche et de 9 milles marins pour la lumière rouge (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : H0330.



L'archipel de Saint Pierre et Miquelon malgré son faible étendu géographique, dispose d'une haute densité de phares.
Une succession de naufrages dans ses eaux ont conduit les autorités britanniques (du Canada) à faire une pétition au gouvernement français pour la mise en place d'un signalement maritime approprié.
La construction du phare de la Pointe Plate fait suite à cette demande.




Thème du timbre : phare de la Pointe Plate dans la série "phares et faune", trois timbres différents
Date d'émission : 21.10.1975
Autorité postale émettrice : La Poste Saint-Pierre et Miquelon
Valeur faciale : 0.06 franc français (FRF) (1960 – 2002)
Dessin & gravure : Pierre Forget (1923 – 2005)
Impression : taille-douce
Imprimeur : ITVF
Dimensions du timbre : 40 mm x 30 mm
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 25 timbres
Numéros des catalogues : Yv 445 / M 510 / S 443 / SG 539







Épreuve de luxe du timbre (feuillet non gommé)
Imprimerie des Timbres-poste
Dimensions : 130 mm x 100 mm
 

Thème du timbre : phare de la Pointe Plate dans la série "phares", quatre timbres différents
Date d'émission : 08.07.1992
Autorité postale émettrice : La Poste Saint-Pierre et Miquelon
Valeur faciale : 2.50 francs français (FRF) (1960 – 2002)
Artiste : Jean-Claude Girardin
Impression : taille-douce (polychromie)
Imprimeur : ITVF
Dimensions du timbre : 40 mm x 26 mm
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 40 (4H x 10V) timbres [10 x 4 timbres différents]
Numéros des catalogues : Yv 564 / M 642 / S 580d / SG 685




Enveloppe premier jour [FDC]

 




Pli oblitéré à Saint Pierre, le 08.07.1992




Lettre ayant voyagé







Pli oblitéré à Saint Pierre, le 15.11.2016


 




Thème du timbre : phare de la Pointe Plate
Date d'émission : 08.10.2016
Autorité postale émettrice : La Poste Saint-Pierre et Miquelon
Valeur faciale : 0.80 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g pour la France Métropolitaine, les DOM et COM
Design : Joël Lemaine
Gravure : Elsa Catelin
Impression : taille-douce
Imprimeur : Phil@poste
Dimensions du timbre : 52 mm x 31 mm
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 25 timbres
Référence La Poste : 12 16 057
Numéros de catalogues : Yv 1171 / M 1264
Numéro WNS : PM018.16
 




Un grand merci à Jean-Jacques Tillard, président du Club Philatélique de Saint Pierre et Miquelon, pour son aimable collaboration.






Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/10/saint-pierre-et-miquelon-pointe-aux.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/05/saint-pierre-et-miquelon-cap-blanc.html



.





mercredi 9 décembre 2009

États-Unis / Garden Key


États-Unis.

Enveloppe premier jour [FDC] célébrant l'ancien phare de Garden Key (Garden Key Light).




Pli oblitéré à Biloxi (Mississippi, 39530), le 23.07.2009
Dimensions de l'enveloppe : 92 mm x 165 mm (US No 6)
Édition : United States Postal Service (USPS)


Thème du timbre : l'ancien phare de Garden Key (Fort Jefferson) dans la série "Gulf Coast Lighthouses" (phares de la côte du golfe de Mexique), cinq timbres différents
Date d'émission : 23.07.2009
Autorité postale émettrice : United States Postal Service (USPS)
Valeur faciale : 44 cents (44/100 dollar américain - USD)
Artiste : Howard Koslow (New Jersey)
Design : Howard E. Paine (Virginia)
Maquette : Joseph Sheeran
Impression : offset / pentachromie (Mueller Martini, A76)
Imprimeur : Ashton Potter (USA) Limited (Williamsville, New York)
Papier : sans phosphorescence (Type III, Block Tagged), autocollant
Dimensions de l'image : 21.37 mm x 36.07 mm
Dimensions du timbre : 24.89 mm x 39.62 mm
Tirage : 100 000 000 / 5 timbres différents
Taille de la feuille : 20 timbres (5 x 4) / 5 timbres différents
Dimensions de la feuille : 150.37 mm x 190.50 mm
Numéros des catalogues : Yv 4175 / S 4413 / M 4512 / SG 4968
Numéro WNS : US046.09





L'ancien phare de Garden Key (Garden Key Light) (24° 38' N & 82° 52' W) se trouve sur un secteur périphérique du mur d'enceinte de Fort Jefferson, dans le sud-ouest de la Floride.
Fort Jefferson est la plus grande forteresse construite au XIXe siècle aux États-Unis, elle occupe depuis 1846 la petite île de Garden Key, au sein du parc national Dry Tortugas, un ensemble de sept îles [1] situées à une centaine de kilomètres à l'ouest de Key West, dans le golfe de Mexique (océan Atlantique).

Mise en fonction le 5 avril 1876, cette structure a remplacé un ancien phare construit (comme le Fort Jefferson) en 1846. Ce vieux phare, fortement endommagé par un ouragan en 1873, a été détruit après cette mise en fonction.

Il a fonctionné jusqu'en 1921.

La tour est construite en fer de fonte et peinte en noir avec des portes et fenêtres de couleur blanche.
Elle a une allure caractéristique dans laquelle sont identifiables trois segments ; celui du bas : de section hexagonale aux parois verticales ; celui du milieu, de forme tronc-pyramidale et un troisième segment, de section circulaire, qui commence par un balcon (avec rambarde) légèrement surdimensionné.
La lanterne, que dispose aujourd'hui d'une lumière ornementale, suit cette dernière partie pour finir dans une toiture à la forme d'un entonnoir inversé.
L'ensemble fait environ 25 m (82 pieds) de hauteur.


[1] Découvertes par Ponce de León en 1513.





Entier postal (Premium Stamped Postal Card)
 
 
 




Date d'émission : 23.07.2009
Valeur faciale : 28 cents (28/100 dollar américain - USD)
Artiste : Howard Koslow (New Jersey)
Design : Howard E. Paine (Virginia)
Maquette : Joseph Sheeran
Impression : offset (Heidelberg, Speedmaster), 3 coleurs
Imprimeur : Sterling Sommer, Inc. (New York)
Finitions : Ashton Potter (USA) Limited (New York)
Papier : sans phosphorescence (Type III, Block Tagged)
Dimensions de l'image : 104.78 mm x 150.62 mm
Dimensions de la carte : 104.78 mm x 166.50 mm
Tirage : 601 200 / 5 modèles différents
Présentation : carnet de 20 cartes (5 modèles différents)
Prix de vente : 14.95 dollars américains
Référence USPS : 896800
Numéro du catalogue Scott : UX566

 
 
[verso]


 


Lettre ayant voyagé
Pli oblitéré à Manchester (48158, Michigan), le 18.08.2009




Carte postale : phare de Fort Jefferson [Dry Tortugas]
Édition : Tichnor Bros. (Boston)
Dimensions : 89 mm x 140 mm (3 ½" x 5 ½")
Référence : 9 / 64755
Carte expédiée à Key West (Florida), le 01.03.1946


samedi 5 décembre 2009

Åland / Gustaf Dalén


Åland.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare Gustaf Dalén.

Enveloppe oblitérée à Kökar, le 16.06.2008
[Le bureau de poste de Kökar est le plus proche du phare]


Thème du timbre : phare Gustaf Dalén dans la série "phares", 4 timbres différents
Date d'émission : 06.06.2008
Autorité postale émettrice : Posten Åland
Valeur faciale : première classe "Europa" [0.75 euro]
Photographe : Kjell Söderlund
Design : Cecilia Mattsson
Dimensions du timbre : 26.78 mm x 39 mm
Taille de la feuille : carnet 8 timbres (2 x 4)
Dentelé : 13
Impression : offset (quadrichromie)
Imprimeur : Posten Sverige (la poste suédoise)
Papier : 98 g/m²
Tirage : 120 000 carnets
Numéros des catalogues : Yv 297 / M 297 / S 277b / SG 312



Le phare Gustaf Dalén (60° 05' N & 20° 59' E) se trouve en mer Baltique à quelque 180 km au nord-est de Stockholm (Suède), 80 km au sud-ouest de Turku (Finlande) et 60 km à l'est de Mariehamn, capitale de l'archipel d'Åland.
Le phare Gustaf Dalén est sur la route maritime (des ferries Viking Line & Silja Line) reliant ces trois villes.

Construit en béton en 1947, il est le premier phare du pays appuyé sur un fond marin.
Sa réalisation a dû tenir compte de la résistance des matériaux de construction face aux conditions environnantes extrêmes (incluant les glaces à la dérive).
La tour, de section circulaire et peinte en rouge, est facilement identifiable. Elle est constituée de deux segments : un support circulaire soutenant la lanterne et une base cylindrique au diamètre élargi. L'ensemble est relié par quatre colonnes de section carrée.
L'inscription "Gustaf Dalén" (lettres blanches, isolées et soutenues par un support) y figure au pied de ces colonnes.
L'ensemble a une hauteur de 11.70 m (38 pieds) et coïncide avec celle du plan focal.

L'optique originale (1946) est un cadeau de la firme "AGA" (Suède) pour célébrer le 250ème anniversaire du pilotage maritime en Finlande (instauré par le roi Charles XI de Suède, en 1696).
Pour remerciement, l'Administration Maritime Finlandaise a donné au phare le nom du fondateur d'AGA et l'inventeur de la vanne solaire (Solventil).
C'est grâce à l'invention de Gustaf Dalén que les phares ont pu s'allumer et s'éteindre de manière autonome.

Géré par l'Administration Maritime Finlandaise (Merenkulkulaitos), ce feu scintillant émet deux éclats de lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) toutes les 6 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 2.2s + éclat 0.1s + obscurité 2.2s + éclat 0.3s + obscurité 0.7s + éclat 0.3s + obscurité 4.7s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 6.5 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C4629


Carte maximum [maxicard] montrant le phare Gustaf Dalén.




Oblitération faite à Mariehamn, le 06.06.2008
Édition : Posten Åland
Photographe : Kjell Söderlund
Dimensions de la carte : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Référence : maximum card n° 60
Image du verso de la carte.

Carte postale ayant voyagé avec un timbre montrant le phare Gustaf Dalén
Oblitération souvenir "Postrodden" avec un phare stylisé ; faite à Eckerö, le 14.06.2008
Oblitération "Postrotebåt över Ålands hav" [bateau postal en mer d'Åland]


"Postrodden" est une course de bateaux postaux anciens qui se déroule annuellement vers la mi-juin entre les villes d'Eckerö (Åland) et Grisslehamn (Suède).
Route postale historique entre la Suède et la Finlande, c'est une distance d'environ 40 km qui sépare ces deux rives de la mer d'Åland (Ålands hav, en suédois).
"Postrodden" commémore le travail des agriculteurs-marins que durant des siècles ont transporté sur cette route maritime du courrier, des marchandises et des personnes sur des petits bateaux appelés "postkagge".


Carte maximum (maxicard) ayant voyagé avec un timbre montrant le phare Gustaf Dalén
Oblitération faite à Märket (Hammarland), le 12.08.2009 (avec le dessin du phare de Märket)



Carte postale ayant voyagé avec un timbre montrant le phare Gustaf Dalén
Oblitération faite à Märket (Hammarland), le 12.08.2009 (avec le dessin du phare de Märket)







Un grand merci à Jens (Allemagne), ami-philatéliste et (à ma demande) photographe de phares.




.












mercredi 2 décembre 2009

France / Pierres Noires


France.

Entier postal (enveloppe pré-timbrée) montrant le phare des Pierres Noires.



Pli oblitéré à Ergué-Gabéric, le 17.09.2008

Enveloppe pré-timbrée à validité permanente [PAP] [1]
Enveloppe de la série "Phares du Finistère" (An Tour Tan E Penn-Ar-Bed, en langue bretonne)
Illustration de Jean-Benoît Héron (© 2007)


Date d'émission : 2 juillet 2007
Autorité postale émettrice : La Poste
Timbre-poste imprimé : "Prêt à poster / France 20 g" (arbre à lettres, lettre prioritaire avec anti-contrefaçon)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20g dans le régime intérieur
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Imprimeur : Phil@poste (Boulazac)
Tirage : non déterminé
Références : agrément N° 809 / lot B2K/07U135
Code-barres : 012298 / 3 561920 078571
Enveloppe précasée "Lettre Prioritaire" ; "NF-environnement" et logo "Pour la Planète" (verso)
Vente indivisible par lot de 10 enveloppes différentes (8 euro)

[1] PAP : Prêt-à-Poster (La Poste).


Le phare des Pierres Noires (48° 19' N & 04° 55' W) se trouve sur un rocher du même nom situé à environ 11 km au large de la Pointe Saint Mathieu, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Brest, dans le Finistère (Bretagne).

Mis en service en 1872, ce phare est construit par les services de l'État (le caractère hasardeux du projet avait découragé les entrepreneurs privés).

La tour tronconique en maçonnerie de pierres (granite) apparentes s'appuie sur un soubassement qui s'intègre à la roche et héberge les gardiens et locaux techniques.

Haute de 28 m (92 pieds), son plan focal se trouve à 27 m (89 pieds).
Peinte en blanc dans sa moitié inférieure et suivi d'une bande rouge portant l'inscription "Pierres Noires" (en blanc) ; la corniche formée de plates-bandes supportant une balustrade à dés, garde sa couleur brunâtre naturelle.
La lanterne située au sommet de la structure est peinte en rouge.

Électrifié en 1984, automatisé en 1992, son optique (lentille à 4 panneaux au ¼ avec une lampe halogène de 250 W) émet un éclat de lumière rouge toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 4.6s.
Sa portée lumineuse est de 19 milles marins (1 mille = 1852 m).

L'installation dispose également d'une corne de brume (vibrateur électroacoustique) émettant 2 sons toutes les 60 secondes.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1886.






Carte postale : phare des Pierres Noires
Édition : Jack, Éditions d'Art (Louannec)
Photographe : V. Hache
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 2640
Code-barres : 3 660081 000015






Carte postale : phare des Pierres Noires
Édition : Éditions Jos Le Doaré (Châteaulin)
Illustration : Renaud Marca
Photographe : Jo Labbé
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 9911805153
Code-barres : 3 389570 000007






Carte postale : phare des Pierres Noires
Édition : Gulf Stream (Île d'Yeu)
Illustration : Jean-Benoît Héron
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Année d'émission : 1998
Référence : CF04/3
Code-barres : 3 700124 825271






 

 


.