lundi 29 juin 2009

Espagne / Torredembarra

Espagne.
 
Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare de Torredembarra.

Enveloppe oblitérée à Torredembarra, le 02.09.2008
[Le bureau de poste de Torredembarra est le plus proche du phare]


Thème du timbre : phare de Torredembarra dans la série "phares" [Faros II], six timbres différents
Date d'émission : 02.09.2008
Autorité postale émettrice : Correos de España
Valeur faciale : 0.60 euro
Dimensions du timbre : 28.8 mm x 40.9 mm
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 6 timbres
Dimensions de la feuille : 115.2 mm x 105.8 mm
Imprimeur : Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)
Impression : héliogravure
Papier : couché, phosphorescent
Tirage : 500 000 feuilles (timbres)
Numéros des catalogues : Yv 4050 / M 4345 / S 3595a
Numéro du catalogue Edifil : Yv 4430E
 
 
 


Le phare de Torredembarra (41° 08' N & 01° 24' E) se trouve sur le secteur le plus élevé de la Punta de la Galera, dans la ville touristique de Torredembarra, province de Tarragone, face à la mer Méditerranée.
Torredembarra est un lieu touristique de la "Costa Dorada" (Daurada, en catalan), située à quelque 80 km au sud-ouest de Barcelone.

Projet de l'architecte José Llínás Carmona, le phare est entré en service le 1er janvier 2000, à 00.00 heures.
La tour, de section octogonale inscrite dans un cercle de 4 m de diamètre, est bâtie en béton armé blanc (de 40 cm d'épaisseur).
Sur cette construction en béton (de 33 m de hauteur), s'appuie une structure métallique (portant les 8 fenêtres de la lanterne) à la forme d'un parasol.
L'escalier interne dispose de 217 marches et reçoivent la lumière extérieure par 48 fenêtres qui suivent un schéma hélicoïdal.
Ces deux éléments architecturaux (parasol et fenêtres de la tour) donnent au phare son aspect caractéristique.
Torredembarra est le plus haut phare de la Catalogne, sa hauteur est de 38 m (125 pieds) et son plan focal se trouve à 58 m (190 pieds).

Son système optique, confectionné par la maison Maquinista Valenciana, émet cinq éclats de lumière blanche toutes les 30 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 4.8s + éclat 0.2s + obscurité 4.8s + éclat 0.2s + obscurité 4.8s + éclat 0.2s + obscurité 4.8s + éclat 0.2s + obscurité 9.8s.
Sa portée lumineuse est de 19 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E0393.7.




Enveloppe premier jour [FDC]






Enveloppe oblitérée à Barcelona, le 02.09.2008

Cachet commémoratif : phare de Punta Orchilla
Dimensions du pli : 162 mm x 229 mm [DIN C5]
Éditeur : S.F.C. (Servicio Filatélico de Correos)







Carte postale : phare de Torredembarra
Édition : Foto Raymond (Tarragone)
Dimensions : 105 mm x 150 mm
Année d'émission : 2002
Référence : T.-94-2002
Code-barres : 8 435047 380099








.

vendredi 26 juin 2009

Portugal / Cabo da Roca

Portugal.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] montrant le phare de Cabo da Roca (farol do Cabo da Roca).





Oblitération faite à Colares, le 19.06.2008
[Le bureau de poste de Colares est le plus proche du phare]


Thème du timbre : phares de Portugal (Faróis de Portugal), série de 12 timbres différents
Date d'émission : 19.06.2008
Autorité postale émettrice : Correios de Portugal [CTT]
Valeur faciale : 0.30 euro
Dessinateur : Hélder Soares (Atelier Acácio Santos)
Impression : offset
Imprimeur : Cartor Security Printers (France)
Dimensions du timbre : 30.6 mm x 40 mm
Dentelé : 13 avec "dentelure de sécurité" Cruz de Cristo (Croix du Christ)
Taille de la feuille : 10 (5 x 2)
Tirage : 300 000
Numéros des catalogues : M 3304 / S 3008
Numéro du catalogue Afinsa : 3721



Le phare de Cabo da Roca (38° 47' N & 09° 30' W) se trouve à l'extrémité occidentale de l'Europe continentale.
À une trentaine de kilomètres à l'ouest de Lisbonne, le phare occupe le sommet d'une remarquable colline surplombant l'océan Atlantique.
Le "Promontorium Magnum" des Romains est aussi l'endroit où le poète Luís de Camões (1524 - 1580) a dit : "C'est ici que la terre finit et que la mer commence".

Le phare de Cabo da Roca est en fonctionnement depuis 1772.
La tour de section carrée est construite en pierre et peinte en blanc en gardant sa couleur ocre naturelle dans les bords renforcés et le sommet. La Lanterne est peinte en rouge.
Haute de 22 m (72 pieds), elle est au centre d'un bâtiment hébergeant les installations techniques et la maison des gardiens.

Depuis sa création, l'intensité lumineuse du phare a été considérée toujours comme insuffisante.
C'est seulement à partir de 1897 avec l'installation d'un équipement électrique autonome que la situation a favorablement évolué.
Relié au réseau public de l'électricité en 1980, automatisé en 1990, il est toujours gardienné par une équipe de 3 personnes responsables du signalement maritime sur ce secteur de la côte portugaise.

Sur un plan focal de 165 m (541 pieds), l'optique émet quatre éclats de lumière blanche toutes les 18 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 2.7s + éclat 0.3s + obscurité 2.7s + éclat 0.3s + obscurité 2.7s + éclat 0.3s + obscurité 8.7s.
Sa portée lumineuse de 26 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D2108.




Enveloppe souvenir du premier jour d'émission [FDC]
Le cachet commémoratif montre le phare de Cabo da Roca


 



Oblitération faite à Sintra, le 19.06.2008



 


Phare de Cabo da Roca
Photographe : Maurício Abreu
Édition : Sofoto Digital, Lda. (Parede, Portugal)
Référence : CR 1
Dimensions : 120 mm x 170 mm


Un grand merci à Luis pour son aide toujours précieuse.






Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/10/portugal-leca-da-palmeira.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/12/portugal-aores-capelinhos.html




.

mercredi 24 juin 2009

Japon / Muroto-Saki

 
Japon.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le parc "quasi-national" Muroto-Anan Kaigan.
Le phare du cap Muroto (Muroto-Saki) apparaît sur le timbre, le dessin du cachet commémoratif et l'illustration du pli.



Enveloppe oblitérée à Muroto, le 22.03.1966 [1]

Dimensions du pli : 165 mm x 96 mm
Éditeur : La Poste japonaise [Japan Stamp Publicity Association]
Référence : No. 174-A

Dessinateur du cachet commémoratif : Saburo Watanabe

[1] 1966 est l'année impériale Showa 41 ; Showa étant le nom japonais de l'empereur Hirohito

 

Thème du timbre : phare du cap Muroto (Muroto-Saki) dans la série "Parc Muroto-Anan Kaigan", deux timbres différents
Date d'émission : 22.03.1966
Autorité postale émettrice : La Poste japonaise
Valeur faciale : 10 yens [JPY]
Dessinateur : Saburo Watanabe
Imprimeur : La Poste japonaise
Impression : héliogravure (quadrichromie)
Dimensions du timbre : 37 mm x 26 mm
Dimensions de l'image : 33 mm x 22.5 mm
Dentelé : 13 ½
Taille de la feuille : 20 timbres (5H x 4V)
Tirage : 21 500 000
Numéros des catalogues : Yv 832 / S 876 / M 924 / SG 1037
Numéro du catalogue Sakura (Japon) : P224





Le phare de Muroto-Saki (33° 15' N & 134° 10' E) se trouve à l'extrémité du cap du même nom (saki = cap), un prolongement vers le sud de la côte pacifique de l'île de Shikoku, l'une des quatre grandes îles du Japon, dans le sud-est du pays.

En fonction depuis le 1er avril 1899, électrifié en 1917, endommagé para un typhon en 1934 et par des tirs, lors du débarquement américain en 1945 ; il est le premier phare automatisé du Japon (1953).

Construit en fer de fonte, la tour de section circulaire émerge du centre du local technique, également circulaire et qui confère au phare son aspect particulier.
L'ensemble est peint en blanc.
Haut de 15 m (50 pieds), le plan focal se trouve à 155 m (509 pieds).

L'optique Fresnel à 2 lentilles au ½ ("clamshell") est d'origine ; avec une intensité lumineuse de 1 600 000 candela, elle émet un éclat de lumière blanche toutes les 10 secondes. Sa portée lumineuse est de 30 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : M5586.


Lors de la construction, toutes les composantes du phare ont été acheminées par voie maritime jusqu'au pied du site de montage. La suite du parcours a été effectuée en utilisant un chemin de fer spécialement conçu pour cette opération.




Enveloppe premier jour [FDC] [II]
 
 


Enveloppe oblitérée à Muroto, le 22.03.1966 [1]

Dimensions du pli : 163 mm x 94 mm
Édition : Bunkyo Stamp Bureau
Design : Minoru Hisano (Ministère des Postes)








Carte postale : phare du cap Muroto
Édition : Kaiga
Dimensions : 89 mm x 141 mm




 
.




lundi 22 juin 2009

Brésil / Santo Antônio da Barra


Brésil.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le 450e anniversaire de la ville de Salvador.
Le timbre montre le phare de Santo Antônio da Barra.


Enveloppe oblitérée à Salvador (BA), le 29.03.1999
Cachet d'oblitération : 450 ans de Salvador (logo)
Édition : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Dimensions du pli : 100 mm x 189 mm
Code-barres : 85130035-9


Thème du timbre : phare de Santo Antônio da Barra dans une série de 2 timbres différents "450e anniversaire de la ville de Salvador"
Date d'émission : 29.03.1999
Autorité postale émettrice : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Valeur faciale : 1.05 reals brésiliens [BRL]
Design : Márcio Rocha
Dimensions des dessins : 54 mm x 20 mm
Dimensions des timbres : 59 mm x 25 mm
Dentelé : 11 ½ x 11
Papier : couché
Imprimeur : Casa da Moeda do Brasil (CMB)
Impression : offset
Taille de la feuille : 24 timbres
Tirage : 1 200 000
Numéros des catalogues : Yv 2505 / S 2935 / SG 3012 / M 2708




Le phare de Santo Antônio da Barra (13° 01' S & 38° 32' W) se trouve dans la pointe du Padrão, extrémité sud-ouest de la ville de Salvador, à l'entrée nord de la baie de Todos os Santos, dans l'état de Bahia.
Il est situé à l'intérieur du fort de Santo Antônio da Barra, place fortifiée de la fin du XVIème siècle, construite à l'emplacement où Gonçalo Coelho avait pris possession du site au nom de la Couronne portugaise, en 1501.

Inauguré le 2 décembre 1839, le jour de l'anniversaire de l'empereur Don Pedro II, ce phare "moderne" remplace une ancienne structure de base carrée (uma torre quadrada) dont sa construction commencée en 1697, faisait partie des travaux de restauration du fort.
Tour de section circulaire, haute de 22 m (72 pieds), son plan focal est à 39 m (128 pieds).
Peinte en bandes noires et blanches, la lanterne est noire.

Feu isophase, son optique (BBT) émet un éclat de lumière blanche durant 5 secondes suivi de 5 secondes d'obscurité. Une fois sur trois, la lumière blanche est remplacée par une lumière rouge.
Sa portée lumineuse est de 17 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G0242.

Le lieu abrite le Musée Naval de Bahia (Museu Náutico da Bahia).




Notice philatélique (Edital)


Carte maximum [maxicard]





Carte oblitérée à Olinda (Pernambouc), le 28.09.1995

Un phare stylisé est représenté dans le dessin du cachet d'oblitération
Dimensions du pli : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Édition : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Imprimeur : GEPRO / ECT





Thème du timbre : phare de Santo Antônio da Barra dans la série "phares brésiliens" (faróis brasileiros), 3 timbres différents
Date d'émission : 28.09.1995
Autorité postale émettrice : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Valeur faciale : 0.15 real brésilien [BRL]
Dessinateur : Izabel Persijn
Dimensions du dessin : 33 mm x 33 mm
Dimensions du timbre : 38 mm x 38 mm
Dentelé : 11 ½
Papier : couché, bande phosphorescente (marges)
Imprimeur : Casa da Moeda do Brasil (CMB)
Impression : offset
Taille de la feuille : 24 timbres
Tirage : 1 000 200
Date de retrait : 31.12.1996
Numéros des catalogues : Yv 2245 / S 2552 / SG 2721 / M 2663
Numéro du catalogue RHM : C1962


Carte postale : phare de Santo Antônio da Barra
Édition : Pau Brasilis (Salvador, Brésil)
Photographe : Christian Fehr
Dimensions : 105 mm x 145 mm
Référence : 178


Cartão telefônico (carte téléphonique prépayée)
Telebahia
Crédit : 20 unités
Référence : L4-03-01/99
Tirage : 220 000
 
.

vendredi 19 juin 2009

Îles Caïmans / South West Point


Îles Caïmans.

Enveloppe premier jour [FDC] montrant l'ancien phare de South West Point [South Sound].


Enveloppe oblitérée à George Town, le 02.03.1953
Destination : Kingston, Jamaïque (par avion)


Thème du timbre : phare de South West Point
[Dans la série courante de 15 timbres en hommage à la reine Elizabeth II]
Date d'émission : 02.03.1953
Autorité postale émettrice : administration postale britannique [Dépendance de la Jamaïque]
Valeur faciale : 4 d (4 pence ; £ 1 = 240 pence)
Imprimeur : Bradbury Wilkinson & Co, Angleterre
Dessin : à partir d'une photographie de la reine prise par Dorothy Wilding (1893 - 1976)
Papier : avec CA multiples en filigrane
Impression : taille douce
Dimensions du timbre : 25 mm x 38 mm
Dimensions du dessin : 22.5 mm x 35 mm
Dentelé : 11 x 11 ½
Taille de la feuille : 60 (6 x 10) timbres
Numéros des catalogues : Yv 147 / SG 155 / S 142 / M 143



L'ancien phare de South Sound (19° 16' N & 81° 23' E) se trouvait sur un banc de sable (South Sound) situé à quelque 500 m au large de l'extrémité sud-ouest de l'île et à moins de 5 km au sud du centre historique de George Town, capitale du "British Overseas Territory" des Îles Caïmans.

Construit en 1937, le phare apparaît comme une tour métallique en treillis, de section carrée (pyramidale tronquée), soutenant une plateforme circulaire qui permet l'accès au feu (sans lanterne).
En bas de cette plateforme, on distingue deux secteurs ; le supérieur (peint en blanc) où le treillis est manifeste et l'inférieur (peint en noir), où des plaques métalliques font un blindage. L'ensemble est appuyé sur une base carrée, en béton.

En 1992, l'Autorité portuaire des îles Caïmans (responsable du signalement maritime) a déplacé cette structure vers "Sand Key", un banc de sable situé à quelque 1000 mètres au large de South Sound.
La tour d'origine a été réutilisée ; elle a été rehaussée avec une nouvelle base en béton et des panneaux solaires ont été ajoutés.

Le 12 septembre 2004, l'ouragan Ivan avec des vents atteignant 275 km/h au large de Grand Cayman, a détruit le phare.
Ivan a été l'ouragan le plus fort de la saison cyclonique 2004, il a tué 124 personnes et produit des dommages estimés à 18 milliards de dollars.


 
Pour ce timbre, le catalogue britannique Stanley Gibbons identifie deux variétés additionnelles associées à de dates successives d'émission.

Date d'émission : 02.03.1953 (SG 155) bleu foncé (deep blue)
Date d'émission : 13.10.1954 (SG 155a) bleu verdâtre (greenish blue)
Date d'émission : 10.07.1962 (SG 155b) bleu vif (deep bright blue)

Dans l'image les timbres SG 155 et SG 155b.


Un grand merci à Paul pour ses inappréciables commentaires.
Un grand merci à Thomas (Tom) pour sa précieuse collaboration.



.

mardi 16 juin 2009

Antilles Néerlandaises / Malmok et Fort Oranje


Antilles Néerlandaises.

Lettre ayant voyagé avec des timbres montrant les phares de Malmok et Fort Oranje.





Enveloppe oblitérée à Bonaire, le 14.08.2008





Thème des timbres : phares de Malmok et Fort Oranje, dans la série "Vuurtorens van de Nederlandse Antillen" / 6 timbres différents
Date d'émission : 21.01.2008
Autorité postale émettrice : Nieuwe Post Nederlandse Antillen (NPNA)
Valeurs faciales : 158 cents [1.58 Antilliaanse gulden / florins antillais] (ANG)
Dessinateur : André van Hoop
Imprimeur : Johan Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset (polychromie)
Papier : couché, sans filigrane
Dimensions des timbres : 36 mm x 25 mm
Dimensions des dessins : 33 mm x 22 mm
Dentelé : 13 x 12
Taille de la feuille : 12 timbres (2 x 6)
Dimensions de la feuille : 144 mm x 150 mm
Retrait des ventes : 20.01.2009
Numéros des catalogues (Fort Oranje) : Yv 1728 / S 1170a / M 1606
Numéros des catalogues (Malmok) : Yv 1729 / S 1170b / M 1607







A. Le phare de Malmok [Ser'I Bentana / Seru Bentana / "Ricardo Winklar"] (12° 18' N & 68° 23' W) se trouve à proximité de l'extrémité nord de l'île de Bonaire, dans l'archipel des Antilles, à une centaine de kilomètres au nord des côtes du Venezuela.

La tour, de section carrée, est attachée à un petit local technique ; l'ensemble est bâti en maçonnerie de briques et peint en blanc [ce qui couvre à peine sa couleur grisâtre naturelle].
Haute de 10 m (34 pieds), son plan focal se trouve à 44 m (144 pieds).

Son optique émet quatre éclats de lumière blanche toutes les 22 secondes.
Sa portée lumineuse est de 17 milles marins (1 mille = 1852 m) et visible sur deux secteurs angulaires.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J6416.

Dans la nuit du 19 octobre 1954, le phare, après avoir été frappé par la foudre, a été incendié, le gardien Ricardo Winklar y est mort tragiquement.

En 1999, les autorités de la réserve naturelle "Washington Slagbaai National Park", qui assurent la gestion du phare, décident d'honorer la mémoire du gardien en ajoutant son nom à ce signalement.

Dans la pointe la plus septentrionale de Bonaire, se trouvent les ruines de l'ancien phare de Malmok, construction en pierre de section circulaire dont la notice philatélique (erronée) fait mention en décrivant ce timbre.


 

 



B. Le phare de Fort Oranje (12° 09' N & 68° 16' W) se trouve dans l'enceinte de cette forteresse construite en 1639 et aujourd'hui, intègre le centre ville de Kralendijk, chef-lieu de Bonaire, sur la côte ouest de l'île.

La tour est une pyramide quadrangulaire tronquée où de grandes fenêtres quadrangulaires définissent une construction à quatre étages.

Construite en pierre en 1932, cette structure remplace des anciennes bâtisses (en bois) dont la première date de 1837.

Peinte en ocre ; plus foncé dans le tiers inférieur, la lumière s'appuie sur le toit de la tour (sans lanterne).
Sa hauteur est de 7 m (23 pieds), son plan focal se trouve à 13 m (44 pieds).

Son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 2 secondes.
Sa portée lumineuse est de 5 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 123°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J6408.3.

Fort Oranje est aujourd'hui le siège de différents services : pompiers, police, autorités portuaires, procureur de la Couronne …





Le phare de Fort Oranje
Curaçao, dénomination des timbres des Antilles néerlandaises durant la période 1873 - 1948

Date d'émission : 01.02.1943 (Série de 6 timbres différents)
Numéros des catalogues : Yv 149 / M 198 / S 164 / SG 195
Numéro du catalogue NVPH : 158







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2017/04/antilles-neerlandaises-la-tour-willem.html

 

.

samedi 13 juin 2009

États-Unis / White Shoal

États-Unis.

Cachet d'oblitération montrant le phare de White Shoal (White Shoal Lighthouse).






Oblitération faite à Alpena (Michigan, 49707), le 11.10.1997
Oblitération souvenir du "Deuxième Festival des Phares des Grands Lacs"


Le phare de White Shoal (45° 51' N & 85° 08' W) se trouve sur le lac Michigan, à une trentaine de kilomètres à l'ouest du détroit de Mackinac, le passage entre les lacs Michigan et Huron.

Ce phare, construit en 1910, signale la dangerosité d'un haut fond sablonneux. Cette structure remplace la présence (depuis 1891) d'un bateau-feu : le LV-56.

Tour conique construite en acier et revêtue en brique, celle-ci s'appuie sur une base de section carrée bâtie en béton et appuyée sur le fond lacustre.
Haute de 37 m (121 pieds), elle a hébergé jusqu'en 1976 (année de son automatisation), équipement et gardiens.

Peint en rouge et blanc avec un patron hélicoïdal (enseigne de salon de coiffure), ce phare est un model unique sur le territoire américain.

La lanterne est peinte en rouge, le plan focal se trouve à 38.1 m (125 pieds).
Son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 4 secondes.
Sa portée lumineuse est de 11 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par son propriétaire, les Gardes-côtes des États-Unis (United States Coast Guard, USCG), il est répertorié sous le numéro (LLNR) 17750.









Carte postale : phare de White Shoal
Édition : Penrod / Hiawatha (Michigan)
Photographe : John Penrod
Référence : L-16302
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Code-barres : 0 107199 3 16302

 

 





Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/tats-unis.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/08/etats-unis-clarks-point.html
 
 
.

 

mercredi 10 juin 2009

Brésil / Mãe Luiza


Brésil.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le 400e anniversaire de la ville de Natal.
Le timbre montre le phare de Mãe Luiza (farol de Mãe Luiza).




 
Enveloppe oblitérée à Natal (RN), le 06.01.1999
Cachet d'oblitération : 400 ans de Natal (logo)
Édition : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Dimensions du pli : 100 mm x 189 mm
Code-barres : 85130035-9


Thème du timbre : phare de Mãe Luiza dans la série "400e anniversaire de la ville de Natal", deux timbres différents
Date d'émission : 06.01.1999
Autorité postale émettrice : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Valeur faciale : 0.31 réal brésilien [BRL]
Design : Beatriz Souza Dantas
Photographe : Roberto Duarte Fernandes
Dimensions du dessin : 21 mm x 39 mm
Dimensions du timbre : 26 mm x 44 mm
Dentelé : 11 ½ x 11
Papier : couché, phosphorescent (marges)
Imprimeur : Casa da Moeda do Brasil (CMB)
Impression : offset
Taille de la feuille : 25 timbres
Tirage : 1 000 200
Numéros des catalogues : Yv 2489 / M 2923 / SG 3000 / S 2705






Le phare de Mãe Luiza (05° 48' S & 35° 11' W) se trouve dans la ville de Natal (état de Rio Grande do Norte) dans le quartier portant ce nom, face à l'océan Atlantique.

Construit durant les années 1949 – 1951, la tour tronconique avec un double balcon, est construite en béton et entièrement peinte en blanc.
Haute de 37 m (121 pieds, 151 marches), le plan focal se trouve à 87 m (285 pieds).

Électrifié, gardienné par le personnel de la Capitania dos Portos do Rio Grande do Norte, son optique émet cinq éclats de lumière blanche toutes les 25 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 2s + éclat 1s + obscurité 2s + éclat 1s + obscurité 2s + éclat 1s + obscurité 2s + éclat 1s + obscurité 12s.

La portée lumineuse est de 39 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 174°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G0177.




Notice philatélique (Edital)







Carte postale : phare de Mãe Luiza
Édition : Litocart (Rio de Janeiro)
Photographe : Esdras Fotografias
Dimensions : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Référence : 014-Natal-RN-Brasil
Code-barres : 7 898397 320015

 

 
 
 




Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/10/bresil-santa-marta.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/06/bresil-santo-antonio-da-barra.html

  
.

lundi 8 juin 2009

Roumanie / Remmarholmen (Finlande)

Roumanie.
 
Entier postal.
Enveloppe pre-timbrée illustrée montrant le feu de Remmarholmen (Finlande).

Enveloppe de la série "impresii de călătorie" (impressions de voyages)
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Année d'émission : 2001
Autorité postale émettrice : Posta Romana
Valeur faciale : 2200 lei [ROL, vieux leu]
Édition & impression : Edipost
Référence : 011/2001
Photographe : Dr Marian Vasile (Golful Finic la miezul nopţii - le golfe de Finlande à minuit)
Thème du timbre : hirondelle rustique (hirondelle de cheminée)


Le feu de Remmarholmen (60° 08' N & 25° 00' E) se trouve sur l'îlot du même nom situé à environ 5 km au sud-ouest d'Helsinki ; il participe à l'approche du port de la capitale finlandaise.

Remmarholmen est à un kilomètre au sud du Suomenlinna, une forteresse du XVIIIème construite sur des îles entourant Helsinki. Elle est inscrite, depuis 1991, sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

La tour, de section circulaire, est bâtie en béton et peinte en rouge dans sa base et en blanc dans sa partie supérieure. Celle-ci est caractérisée par un balcon (circulaire) entouré d'une rambarde métallique et d'une toiture en forme conique qui protège la lanterne.

Sur un plan focal de 11 m (36 pieds) est installé un feu scintillant qui émet deux éclats de lumière blanche, rouge et verte (selon les directions) toutes les 4 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 0.5s + éclat 0.5s + obscurité 2.5s.
La portée lumineuse est de 5 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C5195.




Russie.

Le feu de Remmarholmen (Finlande) illustre une enveloppe premier jour (FDC).
Émission commune de la Fédération de Russie et des îles Åland (Finlande) célébrant le transport maritime de passagers en mer Baltique [1].




Édition : Poste Russe [Почта России] du 11.06.2013
Design (artiste) : S. Ulyanovsky (С. Ульяновский)
Dimensions du pli : 114 x 162 mm (DIN C6)
Impression : offset
Imprimeur : Kurt et Cie [Курт и К]
Tirage : 8 000
Référence "Marka" (Марка) : 1753
Enveloppe oblitérée à Moscou (Москва 101000), le 05.08.2013


Timbre émis le 05.08.2013
Valeur faciale : 14.25 roubles (RUB)
Design : S. Ulyanovsky (С. Ульяновский)
Impression : offset
Imprimeur : Centre de Publications Commerciales "Marka" (entreprise d'état)
Papier : couché
Dentelé : 12 x 11 ¾
Taille de la feuille : 12 timbres (3H x 4V)
Tirage : 456 000 (38 000 feuilles)
Numéros des catalogues : Yv 7411 / M 1952
Numéro "Marka" (Марка) : 1720


[1] Entre Saint-Pétersbourg et Mariehamn

 

samedi 6 juin 2009

Union Soviétique / Zapadnyy (Ukraine)


Union Soviétique.

Enveloppe premier jour [FDC] montrant le feu de Zapadnyy.
Le phare de Vorontsov (Odessa) apparaît sur l'illustration du pli et du cachet commémoratif.






Enveloppe oblitérée à Moscou (Москва), le 29.12.1982

Cachet commémoratif avec l'inscription "Phares de la mer Noire et d'Azov" [Маяки Черного и Азовского морей]




Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Édition : Ministère des Postes et Télécommunications
Dessinateur : Yu. Bronfenbrener [Ю. Бронфенбренер]
Référence : N° 688 / 6279 (06.12.1982)
Imprimeur : Goznak [Гознак] (Perm, Fédération de Russie)
Prix de vente : 1 kopeck (1/100 de rouble - RUR)




Thème du timbre : feu de Zapadnyy dans la série "Phares I", cinq timbres différents
Date d'émission : 29.12.1982
Valeur faciale : 6 kopecks (6/100 de rouble - RUB)
Dessinateur : Yu. Bronfenbrener
Dimensions : 28 mm x 40 mm
Dentelé : 12 x 12 ½
Papier : couché, sans filigrane
Imprimeur : Goznak [Гознак]
Taille de la feuille : 36 (6 x 6) timbres
Tirage : 6 100 000
Numéros des catalogues : Yv 4969 / M 5242 / S 5110 / SG 5296
Numéro du catalogue "Souzpechat" : 5361




Le feu de Zapadnyy [Sapadno, Fifth Reach West] (46° 35' N & 31° 33' E) se trouve au large de la ville d'Ochakiv, en Ukraine, à environ 65 km au nord-est d'Odessa.
Ce feu, situé sur la mer Noire, signale l'entrée de l'estuaire du Dniepr.

Construit en 1956, l'ensemble de la station est soutenu par une base carrée, construite en béton et appuyée sur une colonne centrale qui la surélève du niveau des eaux.

La base bétonnée supporte le local technique, une passerelle allant vers le large (pour le ravitaillement) et une tour métallique, en treillis.

Haute de 28 m (92 pieds), cette tour est constituée de trois segments : une pyramide tronquée (de plan carré), une colonne (prolongement vers le haut de la base supérieur de la pyramide) et une plateforme, le support de la lanterne.
Sur le segment central (le plus long), il est installé un repère (daymark) d'une très grande dimension, en lattes horizontales. De couleur orange avec une bande centrale noire, cette structure s'identifie sans équivoque.

Feu isophase, son optique émet un éclat de lumière blanche d'une durée de 1.5 secondes suivi de 1.5 secondes d'obscurité (iso 3s). Son plan focal se trouve à 28 m (92 pieds).
Sa portée lumineuse est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : N5136.1.

 
Lettre ayant voyagé
 
 
 


 

Oblitération faite à Sébastopol (Севастополь), le 08.10.1990


Enveloppe commerciale de la "Black Sea Shipping Company" (Odessa)

Oblitération souvenir à bord du paquebot "Ivan Franko" (Ивaн Франкo) [1], le 05.10.1990
En "arc-en-ciel", la mention : "Черноморское морское пароходство" (Compagnie Maritime de la mer Noire / Black Sea Shipping Company)


[1] Paquebot pour 750 passagers, construit dans le chantier naval "Mathias-Thesen-Werft", de Wismar (ancienne RDA) en 1964 et recyclé en Inde, en 1997.




Lettonie.

Enveloppe premier jour [FDC] avec des timbres montrant le phare du port de Novorossijsk et le feu d'alignement de Zapadnyy.





Enveloppe oblitérée à Riga, le 26.02.1993
Timbres de l'URSS du 29.12.1982 montrant deux phares de la série "Phares I"

En surcharge cintrée : "êêê" et "Latvija".
En surcharge droite, la nouvelle valeur faciale :
100 roubles lettons : feu de Zapadnyy [encre violette]
300 roubles lettons : phare de Novorossiisk [encre outremer]

Ces timbres surchargés seront les derniers à utiliser le rouble letton.
Le 05.03.1993 (six jours après leur émission) faisant suite à un changement d'unité monétaire, 200 roubles lettons sont devenus 1 lats [LVL].
 
 
 


Date d'émission : 26.02.1993
Autorité postale émettrice : Latvijas Pasts
Tirage [feu de Zapadnyy] : 150 000
Tirage [phare de Novorossijsk] : 100 000
Numéros des catalogues [feu de Zapadnyy] : Yv 313 / M 349 / S 341 / SG 369
Numéros des catalogues [phare de Novorossiisk] : Yv 314 / M 350 / S 342 / SG 370



mercredi 3 juin 2009

Danemark / Kronborg


Danemark.

Enveloppe premier jour [FDC] avec un timbre montrant le phare du château de Kronborg.




Oblitération faite à Copenhague [København V], le 05.09.1985
Dimensions du pli : 110 mm x 155 mm
Édition : Post Danmark






Thème du timbre : phare de Kronborg (quatrième centenaire du château de Kronborg)
Date d'émission : 05.09.1985
Autorité postale émettrice : Post Danmark
Valeur faciale : 2.80 couronnes danoises (DKK)
           Affranchissement jusqu'à 20g dans le régime intérieur
Dessinateur : Alan Havsteen-Mikkelsen (architecte, 1938 – 2002)
Graveur : Czesław Słania (1921 – 2005) [1]
Impression : taille-douce / offset
Imprimeur : Post Danmark
Dimensions du timbre : 23.60 mm x 31.08 mm
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 50 timbres
Papier : fluorescent, sans filigrane
Numéros de catalogues : Yv 849 / S 783 / SG 807 / M 846
Numéro du catalogue AFA : 840


[1]  228ème timbre du graveur pour le compte de Post Danmark et 667ème de sa carrière




Le phare de Kronborg (56° 02' N & 12° 37' E) se trouve sur la tour gauche (NE) du château du même nom situé à proximité du port danois de d'Elseneur (Helsingør) face au détroit d'Øresund, un bras de mer reliant la mer Baltique avec le détroit de Kattegat et la mer du Nord.
L'Øresund sépare par une distance de 4 km la ville danoise d'Elseneur de la ville suédoise de Helsingborg.

Le Château de Kronborg (Kronborg Slot) a été inscrit en 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Château de la Renaissance (1574), considéré comme un symbole de l'identité danoise, il est particulièrement connu pour être le cadre de "Hamlet", la tragédie de William Shakespeare.

Situé à 31 m (103 pieds) du sol et sur un plan focal de 34 m (112 pieds), ce phare est opérationnel jour et nuit. Actif depuis 1772, il garde sa configuration actuelle depuis 1987.

Opéré par l'autorité du site historique (Slots og Ejendomsstyrelsen), ce feu à occultations dispose d'une optique qui cache la lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) deux fois toutes les 6 secondes, selon la caractéristique suivante : éclat 3s + obscurité 1s + éclat 1s + obscurité 1s.

La portée lumineuse est de 15 milles marins pour la lumière blanche et de 12 milles marins pour les secteurs rouges et verts (1 mille = 1852 m).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C 1908.






Carnet 10 timbres






Notice philatélique







Carte postale : phare du château de Kronborg
Édition : J.C.O. (Original-Fotografi)
Dimensions : 92 mm x 138 mm
Référence : 1171






.