lundi 16 février 2009

Espagne / Ceuta


Espagne.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare de Ceuta (faro de Ceuta).




Dimensions de la carte : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Oblitération faite à Ceuta, le 06.09.2007 (cachet d'oblitération montrant le phare)




Thème du timbre : phare de Ceuta, dans la série "phares" [Faros], six timbres différents
Date d'émission : 06.09.2007
Autorité postale émettrice : Correos de España
Valeur faciale : 0.42 euro
Dimensions du timbre : 28.8 mm x 40.9 mm
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 6 timbres
Dimensions de la feuille : 115.2 mm x 105.8 mm
Imprimeur : Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)
Impression : héliogravure
Papier : couché, phosphorescent
Tirage : 500 000 feuilles (timbres)
Numéros des catalogues : Yv 3955 / M 4250 / S 3518c
Numéro du catalogue Edifil : 4348c



 

Le phare de Ceuta (35° 54' N & 05° 17' W) se trouve à l'extrémité de la pointe Almina, dans la ville autonome de Ceuta, une enclave espagnole (depuis 1668) sur la côte marocaine de la mer Méditerranée, proche du détroit de Gibraltar.

Construit en 1855, son aspect actuel est dû aux reformes faites en 1919.

La tour de section cylindrique, de 7 m (23 pieds) de hauteur, se dresse de la toiture de la maison du gardien. L'ensemble est bâti en maçonnerie lisse et peint en blanc.

La lanterne (Henry-Lepaute, 1919) dont le plan focal se trouve à 148 m (486 pieds), émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 2.1s + éclat 0.4s + obscurité 7.1s.
Sa portée lumineuse est de 22 milles marins (1 mille = 1852 m).

Il est opéré par l'autorité maritime du port de Ceuta (Autoridad Portuaria de Ceuta).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D2482.





Billet de loterie (Lotería Nacional / Loterías y Apuestas del Estado)
Tirage du 02.09.2006
Imprimeur : Real Casa de la Moneda (RCM) / Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/12/espagne-melilla.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/01/espagne-cabo-de-palos.html







.


 

samedi 14 février 2009

Falkand Islands / Cape Pembroke


Falkand Islands (Îles Malouines).

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le centenaire de la fin du royaume de la reine Victoria (1837 – 1901).
Un timbre montre le phare de Cape Pembroke.




Enveloppe oblitérée à Falkand Islands, le 24.05.2001
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm (DL / "DIN Long")
Édition : Falkand Islands Philatelic Bureau

 
 




Thème du timbre : phare de Cape Pembroke (premier téléphone sur l'île) dans une série de 6 timbres et un bloc feuillet (The Age of Victoria)
Date d'émission : 24.05.2001
Autorité postale émettrice : Falkand Islands Philatelic Bureau
Valeur faciale : 43 pence (43 /100 de livre sterling – GBP)
Dessinateur : Nick Shewring
Imprimeur : The House Of Questa
Impression : offset
Dimensions du timbre : 28.45 mm x 42.58 mm
Taille de la feuille : 50 (2 x 25) timbres
Dentelé : 14
Papier : avec filigrane "Crown Agents Spiral"
Numéros des catalogues : Yv 811 / SG 899 / S 784 / M 812




Le phare de Cape Pembroke (51° 41' S & 57° 43' W) se trouve à l'extrémité du cap du même nom, le point le plus oriental des Îles Malouines, à une dizaine de kilomètres à l'est de Port Stanley, capital de l'archipel.
Cape Pembroke honore l'amiral (Lord High Admiral) Thomas, comte (earl) de Pembroke et Montgomery (1656 - 1733).

Structure construite en fer de fonte par la maison William Wilkins of Long Acre de Londres, le phare est entré en fonction en décembre 1855.
La tour, d'une hauteur de 18 m (60 pieds), était peinte en bandes horizontales rouges et blanches (comme dans les timbres).

En 1906, le phare a été déplacé d'environ 200 m vers l'ouest à cause d'un affaiblissement du terrain qui mettait en danger sa stabilité.
L'entreprise a nécessité 700 tonnes de nouveaux matériaux et l'appui technique de la Trinity House (et du personnel métropolitain).
Mis en marche en juin 1907, il a fonctionné de manière ininterrompue jusqu'au mois d'avril 1982, date de l'invasion des "Islas Malvinas" par l'armée argentine.

Remplacé depuis 1987 par une structure située à proximité et bâtie en plastique renforcé de fibres de verre, le "Pembroke I" a été restauré grâce à des fonds publics gérés par le Falkland Islands Museum and National Trust, une organisation responsable du patrimoine local.
Pour la fête de son 150ème anniversaire (le 1er décembre 2005), le phare s'est montré avec sa couleur d'avant-guerre (1982) : une large bande blanche centrale sur un fond noir qui inclut la lanterne.


La première ligne téléphonique des Iles Malouines (1897) faisait la liaison entre ce phare et la ville de Port Stanley.
Le gardien du phare avait une vue privilégiée sur le trafic maritime entrant au port.
 



Thème du timbre : phare de Cape Pembroke dans la série "phares", trois timbres différents
Date d'émission : 04.08.1997
Autorité postale émettrice : Falkand Islands Philatelic Bureau
Valeur faciale : 30 pence (30/100 de livre sterling – GBP)
Dessinateur : James Peck
Imprimeur : Walsall Security Printers Ltd.
Impression : offset
Dimensions du timbre : 28.45 mm x 42.58 mm
Taille de la feuille : 50 (2 / 5 x 5)
Dentelé : 14
Papier : avec filigrane "Crown Agents Spiral"
Tirage : 35 000
Numéros des catalogues : Yv 698 / S 677 / SG 793 / M 699




Le phare de Cape Pembroke (en petit taille) dans un timbre de la série "Paysages" avec le portrait du roi George VI, quatorze timbres différents



 

Date d'émission : 02.01.1952
Autorité postale émettrice : Falkand Islands Post Office
Valeur faciale : 9 pence (9/240 de livre sterling – GBP) [1]
Imprimeur : Waterlow & Sons Ltd. (Londres)
Impression : taille-douce (recess)
Taille de la feuille : 60 (6H x 10V)
Dentelé : 13 x 13 ½
Papier : avec filigrane " Multiple Script CA"
Numéros des catalogues : S 114 / SG 179 / M 109 / Yv 108



[1] La monnaie locale, la livre des Îles Malouines (FKP), est liée à la livre sterling (GBP).
Les îles utilisèrent leur propres billets depuis 1899 et des pièces depuis 1974 (après la décimalisation de 1971).




Le timbre de la série "Paysages" de 1952 réimprimé avec le portrait de la reine Élisabeth II. Six timbres différents émis entre 1955 et 1957

  
 



Date d'émission : 23.09.1957
Autorité postale émettrice : Falkand Islands Post Office
Valeur faciale : 9 pence (9/240 de livre sterling – GBP)
Imprimeur : Waterlow & Sons Ltd. (Londres)
Impression : taille-douce (recess)
Taille de la feuille : 60 (6H x 10V)
Dentelé : 13 x 13 ½
Papier : avec filigrane " Multiple Script CA"
Numéros des catalogues : S 126 / SG 191 / M 121 / Yv 120

 



Le phare de Cape Pembroke (petit) sur un timbre (bloc-feuillet) célébrant la visite du paquebot "Queen Elisabeth II" à Port Stanley






Date d'émission : 22.01.1993
Autorité postale émettrice : Falkand Islands Post Office
Valeur faciale : 2 livres sterling (GBP)
Design : Nick Shewring
Imprimeur : The House of Questa
Impression : offset
Dimension du bloc-feuillet : 60 mm x 42 mm
Dimension du timbre : 42.58 mm x 28.45 mm
Dentelé : 14 ¼
Papier : avec filigrane "Multiple Script CA"
Numéros des catalogues : Yv BF10 / S 572 / SG MS675 / M 579
 

 

 
 

 

 
Carte postale : phare de Cape Pembroke
Photographe : Rob Yssel & Jan Yong (Alastair Cameron Memorial Trust)
Dimensions : 105 mm x 150 mm
Année d'émission : 1999

  
.
 



 

lundi 9 février 2009

Espagne / Cabo de Gata

Espagne.

Enveloppe premier jour [FDC] montrant le phare de Cabo de Gata (Faro de Cabo de Gata).



Enveloppe oblitérée à Madrid, le 08.03.2002
Cachet d'oblitération "Parque Natural Cabo de Gata"
Dimensions du pli : 100 mm x 170 mm
Édition : S.F.C. (Servicio Filatélico de Correos)



Thème du timbre : phare de Cabo de Gata dans la série "Nature" [Naturaleza], deux timbres différents
Date d'émission : 08.03.2002
Autorité postale émettrice : Correos de España
Valeur faciale : 2.10 euro
Dimensions du timbre : 40.9 mm x 28.8 mm
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 50 timbres
Imprimeur : Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)
Impression : héliogravure
Papier : couché, phosphorescent
Tirage : "illimité"
Numéros des catalogues : Yv 3450 / SG 3855 / M 3730 / S 3154
Numéro du catalogue Edifil : 3885








Le phare de Cabo de Gata (36° 43' N & 02° 12' W) se trouve dans l'extrémité du cap portant ce nom (Cabo de Gata = Cap-de-Chatte), à une trentaine de kilomètres au sud-est de la ville d'Almeria (Andalousie), en mer Méditerranée.


Le phare se situe sur un promontoire rocheux d'origine volcanique, connu par des noms différents tout au long de son histoire : Charidemo (Phéniciens), Vénus (Romans) et Cabo de las Ágatas.

L'existence d'un fond marin émergent (laja) jusqu'à 3 m de la surface et entouré de profondeurs de 30-40 m fait du site une zone où les naufrages étaient très fréquents.

En 1737, a été bâtie sur place la forteresse "San Francisco de Paula" mais celle-ci a été démolie prématurément pour laisser la place au phare ; celui-ci, a reçu, comme seul héritage, le périmètre consolidé de l'ancienne construction.

Le phare a été inauguré le 30 avril 1863 après deux ans de travaux.

Tour tronconique construite en pierre et peinte en blanc, elle a une hauteur de 19 m (62 pieds), le plan focal étant à 55 m (180 pieds).

Phare gardienné, son optique émet un éclat de lumière blanche ou rouge, selon le secteur, toutes les 4 secondes.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 24 milles marins ; celle de la lumière rouge est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).    

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E0106.


Durant les années 1960 - 1970, la région du Cabo de Gata a été le décor pour la réalisation des films comme "Lawrence d'Arabie", Patton", …

En 1987, le Cabo de Gata est devenu le premier parc naturel maritime et terrestre d'Andalousie (El Parque Natural de la Sierra de Gata). Sa surface de 33.663 hectares est répertoriée comme zone de protection spéciale pour les oiseaux et depuis 1997, Réserve de la Biosphère, par l'Unesco.



 



Carte postale artisanale de type "maxicard" avec oblitération souvenir "Parque Natural Cabo de Gata"
Níjar, le 08.03.2002 (premier jour)





 
Carte postale : phare de Cabo de Gata
Édition : Triangle Postals
Photographe : Manel Pérez
Dimensions : 114 mm x 158 mm
Année d'émission : 1997
Référence : 8041
Code-barres : 8 424455 400000





Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/09/espagne-torre-de-hercules.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/04/espagne-cabo-silleiro.html











.









vendredi 6 février 2009

Pérou / Pijuayal et Suana


Pérou.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares du Pérou (faros del Perú).
Les timbres montrent les phares de Pijuayal et Suana.
Le phare de l'Isla Lobos de Tierra apparait dans l'illustration du pli.
 



Oblitération premier jour [avec le dessin d'un phare] faite à Lima, le 06.12.2004

Édition : Serpost S.A. (Servicios Postales del Perú)
Dimensions de l'enveloppe : 100 mm x 165 mm


Thème des timbres : phares du Pérou II (faros del Perú II), deux timbres se-tenant
Date d'émission : 06.12.2004
Autorité postale émettrice : Serpost S.A. (Servicios Postales del Perú)
Valeurs faciales : 4.50 nuevos soles (PEN)
Dessinateur : Christian Álvarez
Imprimeur : Thomas Greg and Sons (Lima, Pérou)
Impression : offset (polychromie)
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Taille de la feuille : 50 timbres (5 x 10)
Dentelé : 13 ¾
Tirage : 50 000 (25 000 + 25 000)
Numéros de catalogues : Yv 1470 – 1471 / SG 2286 – 2287 / M 1989 – 1990 / S 1461



A. Le phare de Pijuayal (03° 20' S & 71° 50' W) se trouve dans le village du même nom sur la rive gauche du fleuve Amazone, à environ 180 km en amont de la frontière colombienne et à 280 km de la frontière brésilienne (le fleuve servant de démarcation entre ces deux pays et le Pérou).
Pijuayal, à 97 m de hauteur et à environ 1100 km au nord-est de Lima, est l'entrée administrative du pays pour les bateaux remontant l'Amazone.

Opérationnel depuis septembre 2000, construit en fibre de verre, la tour de section circulaire à deux diamètres décroissants (du bas vers le haut) est peinte en bandes rouges (5) et blanches (4) et appuyée sur une base tronconique en béton.

Sans lanterne, le feu est soutenu par une colonne métallique et alimenté par des panneaux solaires (batterie). L'ensemble est entouré d'une rambarde métallique.

La hauteur est de 12 m (39 pieds). Son plan focal, sur les eaux du fleuve, est le même.

L'optique [Tideland ML300], émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 4.5s.
Sa portée lumineuse est de 12 milles marins (1 mille = 1852 m).

Il est géré par le "Servicio de Hidrografía y Navegación de la Amazonía" (Marine péruvienne) et répertorié sous le numéro 4.

 





B. Le phare d'Isla Suana (16° 20' S & 68° 51' W) se trouve sur l'île du même nom dans les eaux territoriales péruviennes du lac Titicaca.

L'île Suana, de quelque 3 km de longueur, est située à plus de 3830 m sur le niveau de la mer. Elle est la plus méridionale des îles sous autorité péruvienne ; la frontière bolivienne (sur les eaux du lac) se trouve à 2 ou 3 km des côtes de l'île.

La tour de 9 m (30 pieds) de hauteur est constituée d'un doble cylindre dont la partie inférieure a un diamètre élargi. Peinte en bandes horizontales noires (2) et blanches (3), le feu extérieur (sans lanterne) est alimenté par des panneaux solaires.

De caractéristique inconnue, sa portée lumineuse est de 6 milles marins (1 mille = 1852 m).







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/prou-punta-capones-islas-chincha.html





.





mardi 3 février 2009

États-Unis / Butler Flats


États-Unis.

Cachet commémoratif montrant le phare de Butler Flats (Butler Flats Light Station).







Oblitération faite à New Bedford (02744), Massachusetts, le 30.04.1998
Oblitération commémorative du centenaire du phare [1]





Le phare de Butler Flats (41° 36' N & 70° 54' W) se trouve dans les eaux de la baie des Buzzards, au large de la ville de New Bedford, sur la côte sud de l'état de Massachusetts, à quelque 80 km au sud de Boston.
Le phare signale l'approche au port de New Bedford et en particulier, la route des bateaux venant du sud, des îles de Martha's Vineyard et Cuttyhunk.

Construit en 1898 par l'ingénieur Francis Hopkinson Smith, c'est une structure du type "Sparkplug" (sa forme rappelle une bougie de voiture), celle-ci étant conçue pour des phares installés au large.

Une double tour en brique de section circulaire repose sur un troisième cylindre : un caisson en fer de fonte consolidé avec du béton.
La double tour (peinte en blanc) est réservée aux locaux techniques (bas) et à la lanterne (peinte en noir), au sommet.
La hauteur est de 16 m (53 pieds), la même que celle du plan focal.


Automatisé en 1978 ; en 1998 il a été doté d'un moderne système optique [Tideland RB-300 MaxLumina] alimenté par énergie solaire.
Le phare émet un éclat de lumière blanche toutes les 4 secondes. Sa portée lumineuse est de 13 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J0498.


Propriété des Gardes-côtes des États-Unis (United States Coast Guard, USCG), il reste en service jusqu'à 1975.
En 1978, il a été cédé à la ville New Bedford (actuel propriétaire). Un groupe de volontaires aidé par des internes de la prison du conté de Bristol ont réalisé les travaux de restauration.


[1] Le 30 avril 1998, pour fêter le centenaire du phare, l'optique original Fresnel a été remplacé par le système actuel, l'un des plus modernes des États-Unis.





 

Carte postale : phare de Butler Flats
Édition : New Bedford News Co. (Massachusetts)
Dimensions : 89 mm x 139 mm
Référence : 22 / 44903







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/tats-unis-block-island-southeast.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/08/etats-unis-sabine-pass.html




.