lundi 24 juin 2019

France / Sept-Îles


France.

Enveloppe illustrée pré-timbrée à validité permanente [PAP] [1] montrant le phare des Sept-Îles.
Le phare du cap Fréhel illustre le timbre-poste imprimé.






Date d'émission : 09.2008
Autorité postale émettrice : La Poste
Timbre-poste imprimé : phare du cap Fréhel, France lettre prioritaire [2]
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Imprimeur : Phil@poste
Illustrations : Jean-Benoît Héron
Références : agrément N° 809 Lot : 42J/08F378
Code-barres : aucun
Valeur faciale : 0.54 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Bloc-feuillet en vente indivisible (3.24 euro) / Yvert bloc 114
Numéros des catalogues : Yv 4112 / M 4331


[1] PAP, Prêt-à-Poster (La Poste)

[2] À partir du timbre du 12.11.2007 (bloc feuillet Les Phares)





Le phare des Sept-Îles, dit phare de l'Île aux Moines (48° 53' N & 03° 29' W) se trouve sur cette île située à environ 7 km au nord-ouest de Perros-Guirec, ville balnéaire du département des Côtes-d'Armor, dans la région Bretagne.

L'île aux Moines, dans les eaux de La Manche, fait partie du petit archipel des Sept-Îles, lieu de résidence de la plus ancienne réserve (colonie) ornithologique privée de France (1912).

Mis en service en 1952 le phare remplace une structure construite en 1854 [3] et détruite par l'armée allemande en août 1944.

La tour, de section semi-oblongue de 20 m (66 pieds) de hauteur, est construite en pierre apparente qui garde sa couleur grisâtre naturelle. La lanterne, entourée d'une rambarde métallique, est peinte en noir. Solidaires à la tour, les anciens locaux techniques sont regroupés dans un bâtiment d'un étage dont le plan forme une lettre "L".

Électrifié en 1957 (aérogénérateur) et automatisé en 2007, sur un plan focal de 59 m (194 pieds), son optique (tournante à 3 panneaux avec une lampe de 70 W) émet trois éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 4s + éclat 0.2s + obscurité 4s + éclat 0.2s + obscurité 11.4s.
La portée lumineuse est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).
 
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1786.


[3] Remplaçant à son tour le premier phare construit durant les années 1832 – 1835.




Enveloppe illustrée [PAP]
Lettre ayant voyage






Pli oblitéré à Cestas (339340), le 15.10.2018

 

Date d'émission : 07.2008
Autorité postale émettrice : La Poste
Timbre-poste imprimé : Marianne (France Lettre Prioritaire) [4]
Timbre à dentelure figurée avec deux bandes de phosphore à droite et à gauche du timbre
Valeur faciale : aucune [5]
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Enveloppe du type "précasée", autocollante
Imprimeur : Phil@poste
Références : agrément provisoire N° 809 / lot G4S/08R235
Code-barres : aucun


[4] Création et gravure d'Yves Beaujard

[5] Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur









Carte postale : phare des Sept Îles
Édition : Éditions du Palais de la Dentelle Bretonne (Perros-Guirec)
Dimensions : 88 mm x 139 mm
Référence : 4







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2013/02/france-ploumanach.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2016/02/france-phare-de-la-croix.html


.

 

lundi 17 juin 2019

Saint Pierre et Miquelon / Ancien phare de l'Île aux Marins


Saint Pierre et Miquelon.

Enveloppe premier jour (FDC) montrant l'ancien phare de l'Île aux Marins.







Enveloppe oblitérée à Saint Pierre, le 08.07.1992




Thème du timbre : l'ancien phare de l'Île aux Marins dans la série "phares", quatre timbres différents
Date d'émission : 08.07.1992
Autorité postale émettrice : La Poste Saint-Pierre et Miquelon
Valeur faciale : 2.50 francs français (FRF) (1960 – 2002)
Artiste : Patrick Derible
Impression : taille-douce (polychromie)
Imprimeur : ITVF (Phil@poste Boulazac)
Dimensions du timbre : 40 mm x 26 mm
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 40 timbres (4H x 10V) [10 x 4 timbres différents]
Numéros des catalogues : Yv 565 / M 639 / S 580a / SG 682

 




L'ancien phare de l'Île aux Marins (46° 47' N & 56° 09' W) se trouve à l'extrémité sud-ouest de cette l'île (50 ha) située à un kilomètre au large du port de Saint Pierre.
L'Île aux Marins fait partie de l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, territoire français au large de Terre-Neuve, sur la façade atlantique canadienne.

Mis en service en 1874, le phare a été éteint en 1961.

Bâtiment toujours sur place, l'ancien phare est constitué d'une tour cylindrique de 14 m (47 pieds) de hauteur fabriquée en fer de fonte en peinte (actuellement) entièrement en rouge.
Un balcon circulaire entoure une lanterne coiffée d'une simple coupole.




L'ancien phare de l'Île aux Marins dans un timbre de l'année 2018






 

Date d'émission (vente anticipée, Saint Pierre) : 10.10.2018
Date d'émission (vente générale, Métropole) : 13.10.2018
Autorité postale émettrice : La Poste Saint-Pierre et Miquelon
Valeur faciale : 0.95 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20g au départ de Saint-Pierre-et-Miquelon, vers les DOM et la France métropolitaine
Maquette : Klervia Desbois
Gravure : André Lavergne
Impression : taille-douce + offset
Imprimeur : Phil@poste
Dimensions du timbre : 40 mm x 30 mm
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 25 timbres (5H x 5V)
Numéros des catalogues : Yv 1210 / M 1303
Numéro WNS : PM014.18
Référence La Poste : 1218057








Pli oblitéré à Saint Pierre, le 31.10.2018








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/12/saint-pierre-et-miquelon-pointe-plate.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/05/saint-pierre-et-miquelon-cap-blanc.html

 

.

lundi 10 juin 2019

Lettonie / Ainaži


Lettonie.

Enveloppe premier jour [FDC] célébrant le phare d'Ainaži (Ainažu bāka).
Lettre ayant voyagé.








Pli oblitéré à Riga, le 12.09.2014
Cachet commémoratif avec l'image du phare


Édition : Latvijas Pasts
Design : Arta Ozola-Jaunarāja
Dimensions du pli : 162 mm x 114 mm [DIN C6]
Tirage : 1 500






Thème du timbre : phare d'Ainaži [1]
Date d'émission : 12.09.2014
Autorité postale émettrice : Latvijas Pasts
Valeur faciale : 0.71 euro
Design : Arta Ozola-Jaunarāja
Imprimeur : Baltijas Banknote (Riga)
Impression : offset (quadrichromie)
Dimensions du timbre : 30 mm x 37 mm
Dentelé : 13 ¼
Taille de la feuille : 20 timbres (4H x 5V)
Tirage : 50 000
Numéros des catalogues : Yv 892 / M 920 / S 886








Le phare d'Ainaži (57° 52' N & 24° 22' E) se trouve dans la petite ville du même nom située sur la côte orientale du golfe de Riga (mer Baltique), dans le nord du pays, à environ 1 kilomètre de la frontière avec l'Estonie.
Construit en 1930, partiellement détruit durant la Seconde Guerre mondiale et restauré à la fin du conflit ; son aspect actuel est le résultat des travaux effectués dans les années 1990.

Le phare est constitué d'une tour de section octogonale comportant deux segments : l'inférieur, plus large et court et le supérieur, plus étroit et long. Construite en maçonnerie de brique, cette tour de 18 m (59 pieds) de hauteur est peinte en blanc avec une bande verticale (occupant toute une façade de la partie supérieure) de couleur orange.
La lanterne, entourée d'une rambarde métallique, a l'allure d'une petite maison : quatre parois blanches et toiture en tuiles rouges.

Sur un plan focal de 22 m (72 pieds), un feu isophase émet un éclat de lumière blanche d'une durée de deux secondes suivi de deux secondes d'obscurité (Iso 4s). Sa portée lumineuse est de 12 milles marins (1 mille = 1852 m) sur un angle de 212°.

Sa gestion est assurée par le Service Hydrographique de l'Administration Maritime de Lettonie (Hidrogrāfijas dienests Latvijas Jūras administrācija). Il est répertorié sous le numéro 001.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C3590.

 

[1] Sur le timbre apparait aussi l'ancien phare d'Ainaži construit en 1908. Ce phare qui avait sombré dans la mer en 1986, a été ensuite récupéré, restauré et installé à Ainaži en tant que monument historique.








Vous pouvez aussi visiter :



.
 

lundi 3 juin 2019

Allemagne / Dahmeshöved


Allemagne.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission (FDC) avec un timbre célébrant le phare de Dahmeshöved (Leuchtturm Dahmeshöved).
L'image du phare illustre le cachet commémoratif.







Pli oblitéré à Dahme (23747), le 07.07.2011

Oblitération commémorative de la "Leuchtturmfest" (fête du phare)
Créateur du cachet : Stempel-Müller (Nuremberg)
Référence Deutsche Post : 12/222
"Erlebnis : Briefmarken" (Expérience : Timbres) sont des bureaux de poste mobiles de la Deutsche Post







Thème du timbre : phare de Dahmeshöved dans la série "Phares 2011", deux timbres différents [1]
Date d'émission : 07.07.2011
Autorité postale émettrice : Deutsche Post
Valeur faciale : 0.90 euro
Design : Prof. Johannes Graf (Dortmund)
Photographe : Reinhard Scheiblich (Norderstedt)
Imprimeur : Mehrfarbenoffsetdruck der Bagel Security-Print GmbH & Co. (Mönchengladbach)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 35.00 mm x 35.00 mm
Papier : couché, fluorescent (Type "Postwertzeichenpapier DP 2")
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 10 timbres (5H x 2V)
Numéros des catalogues : Yv 2704 / M 2879 / SG 3727 / S 2630


[1] Phares d'Arngast et Dahmeshöved






Le phare de Dahmeshöved (54° 12' N & 11° 05' E) se trouve au sud de Dahme, petite station balnéaire de la mer Baltique, dans la péninsule de Wagrien, au nord-ouest de la baie de Lübeck [2].

Œuvre de l'ingénieur Ludwig Alexander Veitmeyer [3] le phare est opérationnel depuis le 1er février 1880.
 
La tour de section octogonale et construite en brique gardant sa couleur brunâtre d'origine. 
La lanterne de section circulaire, peinte en rouge, est au centre de la tour. L'ensemble, d'une hauteur de 28 m (92 pieds) positionne le plan focal à 34 m (110 pieds).

Automatisé en 1978, il est opéré par l'autorité maritime de la ville de Lübeck (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA) ; l'optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 12 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.8s + obscurité 2.2s + éclat 0.8s + obscurité 2.2s + éclat 0.8s + obscurité 5.2s.
Sa portée lumineuse est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C1342.



[2] La baie de Lübeck est sur la côte balte du land du Schleswig-Holstein, le territoire limitrophe avec la frontière danoise.


[3] Ludwig Alexander Veitmeyer (1820 - 1889) était un ingénieur berlinois, ancien président de l'Association des ingénieurs allemands du Génie (VDMI). Veitmeyer se rend à Paris pour la livraison de l'appareil de Fresnel destiné au phare de Dahmeshöved.



 




Carte postale : phare de Dahmeshöved
Édition : Eiland-Verlag (Sylt)
Photographe : Klaus-Dieter Rabe
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2019/01/allemagne-pelzerhaken.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2017/11/allemagne-bulk.html

.