mercredi 29 avril 2009

Argentine / Primero de Mayo & Año Nuevo

 
Argentine.
 
Lettre ayant voyagé avec deux timbres montrant les phares Primero de Mayo et Año Nuevo.
 
 


Oblitération faite à Isla de los Estados (V9410XAE), le 10.08.2006.

Ce bureau de poste, opérationnel durant la dernière décennie du XIX siècle, a repris officiellement son activité à la date ci-dessus.
Il est le seul sur le territoire de l'île et le plus proche du phare Año Nuevo.



Oblitération commémorative "Día Nacional de la Isla de los Estados" (Journée Nationale).
Sur le dessin du cachet d'oblitération, une souris (Abrothrix llanoi), seul mammifère terrestre originaire de l'île.




Thème des timbres : phares d'Argentine (Faros Argentinos) série III, bloc feuillet, quatre timbres différents
Date d'émission : 18.03.2006
Autorité postale émettrice : Correo Argentino
Valeurs faciales : 0.75 pesos argentins (ARS)
Dessinateur : Leandro Dopacio & Carlos Adrián García
Dimensions des timbres : 34 mm x 44 mm
Dimensions du bloc feuillet : 88 mm x 108 mm
Dentelé : 14
Imprimeur : Letra Viva S.A. (Buenos Aires)
Impression : offset (quadrichromie + encre métallisée)
Papier : sans filigrane, sans phosphorescence
Tirage : 104 000
Numéros des catalogues : Yv 2582 – 2585 / M 3036 – 3037 / SG 3154 – 3155 / S 2377a



A. Le phare Primero de Mayo (64° 18' S & 62° 59' W) se trouve à l'extrémité nord-est d'une île du même nom (ou île Lambda) faisant partie de l'archipel de Melchior, dans le secteur occidental de la péninsule antarctique, dans l'océan glacial Antarctique.

Construit par le bateau de la marine argentine "Primero de Mayo", il entre en fonctions le 1er mars 1942. Il a été installé pour guider les bateaux d'approvisionnement de la base navale de Melchior (de la marine argentine, dans île d'Anvers).

Tour métallique (fer) en treillis de forme tronc-pyramidale et peinte en rouge, sa structure supporte un caisson de couleur orange réservé aux accumulateurs (piles sèches) qui sont à renouveler tous les deux ans.
Sa hauteur est de 11 m (36 pieds), le plan focal se trouve à 26.8 m (88 pieds).

L'optique (AGA) émet un éclat de lumière blanche toutes les 8 secondes.
Sa portée lumineuse est de 14.5 milles marins (1 mille = 1852 m).


Premier phare argentin sur le territoire antarctique, il est classé monument historique par le Comité International pour le Patrimoine Historique Polaire (IPHC).


 
 
 

 
 


B. Le phare Año Nuevo (54° 39' S & 64° 08' W) se trouve sur l'île Observatorio, l'un des îles du groupe Año Nuevo situé sur la côte nord de l'Île des États (Isla de los Estados), à l'extrémité orientale de la Terre de Feu, dans l'océan Atlantique Sud.

Año Nuevo (Nouvel An) est le nom choisi pour rendre hommage au capitaine James Cook, arrivant à ces îles le 1er janvier 1775 (durant l'été australe).

Construit en 1902, ce phare permet de guider les bateaux empruntant le détroit Le Maire (entre la Terre de Feu et l'Île des États) pour se rendre en Antarctique.
Tour en fer de fonte de forme tronconique, elle est partagée en deux sections ; l'inférieure étant d'un diamètre majeur.
Peinte en bandes noires et blanches (3 + 3), elle est haute de 23.5 m (77 pieds). Le plan focal se trouve à 65.5 m (215 pieds).

L'optique (Barbier, Bénard et Turenne) émet trois éclats de lumière blanche, écartés de 8 secondes, toutes les 32 secondes.
Sa portée lumineuse est de 12.8 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G1279.

Ce phare a remplacé celui de San Juan del Salvamento, construit en 1884 dans l'Île des États (le phare du bout du monde).

En 1999, il a été déclaré monument historique par le gouvernement argentin.


 



Oblitération souvenir du bureau de poste d'Ushuaia (V9410ZAA) montrant le phare Año Nuevo, dans l'île Observatorio

 







Cachet commémoratif (2017) du bureau de poste d'Ushuaia (V9410ZAA) célébrant le 115e anniversaire du phare Año Nuevo, dans l'île Observatorio
Lettre ayant voyagé





 
 
Feuille souvenir
Muchas gracias à Carlos (Argentine) pour son aimable attention.





Correo Argentino.
Enveloppe premier jour [FDC] célébrant le 60ème anniversaire de la prise de possession des îles Orcadas du Sud [revendication territoriale suspendue par le Traité Antarctique]

Oblitération faite à Santa Fe, le 22.02.1964




L'île Laurie, la deuxième en superficie des îles Orcades du Sud, est le siège d'une station météorologique argentine depuis l'année 1904. C'est la base habitée la plus ancienne de l'Antarctique (son personnel vive de manière permanente depuis cette date).



 

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare Año Nuevo


 
 
 

Oblitération faite à Haedo (B1706ZAB), le 16.04.2009



 


Carte postale : phare Año Nuevo
Référence : 47 / Ushuaia série U1
Photographe : Carlos Vairo
Édition : Zagier & Urruty Publications (Buenos Aires, 2003)
Dimensions : 120 mm x 155 mm








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/12/argentine-san-jorge.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/05/argentine-punta-mogotes.html










.

lundi 27 avril 2009

Malaisie / Tanjung Tuan


Malaisie.

Enveloppe premier jour [FDC] avec un feuillet montrant le phare de Tanjung Tuan.
Le cachet d'oblitération est illustré avec la figure d'un phare stylisé.
Lettre ayant voyagé.

Oblitération premier jour faite à Kuala Lumpur, le 31.01.2004
Dimensions de l'enveloppe : 110 mm x 220 mm [DL]
Illustration de l'enveloppe : phare de Kuala Selangor
Édition : Pos Malaysia
Prix d'achat : 30 sen (30/100 de ringgit malais - MYR)
Tirage : 100 000 exemplaires
Référence : 229990-M
 
 
 

Thème du feuillet : phare de Tanjung Tuan, dans la série "phares" (Rumah Api) : un bloc-feuillet et quatre timbres différents
Date d'émission : 31.01.2004
Autorité postale émettrice : Pos Malaysia
Valeur faciale : 1 ringgit malais (MYR)
Design : Reign Associates Sdn. Bhd.
Impression : offset [lithography]
Imprimeur : Percetakan Keselamatan Nasional Sdn. Bhd. [Security Printers (M) Sdn. Bhd]
Dimension du feuillet : 70 mm x 100 mm
Dimension du timbre : 30 mm x 40 mm
Dentelé : 14
Papier : [Tera Air SPM, Bersalut Fosfor] couché, phosphorescent, avec filigrane SPM
Numéros des catalogues : Yv BF70 / M Block 82 (1237) / SG MS1185 / S SS960



Le phare de Tanjung Tuan [Cape Rachado] [1] (02° 24' N & 101° 51' E) se trouve sur la côte ouest du pays face au détroit de Malacca, couloir maritime situé entre l'île de Sumatra (Indonésie) et la péninsule malaise (péninsule de Malacca).
Tanjung Tuan est à environ 80 km au sud de Kuala Lumpur et à quelque 250 km au nord-ouest de Singapour.

Ce phare est le plus ancien du pays ; il est mentionné qu'un signalement maritime a été construit par les Portugais au début du XVIème siècle …
Mais c'est en 1817, durant la période coloniale hollandaise, qu'un véritable phare a été installé.
Le phare représenté sur le timbre a été construit en 1863 durant la période coloniale britannique (1824 – 1946), sur ce territoire connu sous le nom de "Straits Settlement of Malacca".

La tour, de section circulaire, est construite en maçonnerie de briques et peinte en blanc.
Sa hauteur est de 24 m (78 pieds, 72 marches) et celle du plan focal est de 118 m (388 pieds).

Le phare, les bâtiments annexes hébergeant les gardiens et une tour en béton (construite en 1990) qui sert de support à des antennes satellites ; s'intègrent dans un ensemble fortifié au sommet d'une colline.

Son optique (Fresnel, d'origine) émet trois éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes.
Sa portée lumineuse est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F1626.

Tanjung Tuan est situé sur le secteur le plus étroit du détroit de Malacca ; la côte indonésienne de Sumatra est à quelque 40 km, elle est visible depuis le sommet du phare.
Le site est aujourd'hui un lieu privilégié pour l'observation ornithologique, en particulier durant les périodes migratoires d'automne et de printemps.


[1] "Cabo Rachado" (cap fissuré) est le nom donné par les premiers navigateurs portugais.


Lettre ayant voyagé

Oblitération faite à Ipoh (Perak), le 02.04.2009







Notice philatélique


 
 
 
.

samedi 25 avril 2009

Espagne / Cabo Silleiro

Espagne.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare de Cabo Silleiro.



Enveloppe oblitérée à Santa María de Oia, le 02.09.2008
[Le bureau de poste de Santa María de Oia est le plus proche du phare]






Thème du timbre : phare de Cabo Silleiro dans la série "phares" [Faros II], six timbres différents
Date d'émission : 02.09.2008
Autorité postale émettrice : Correos de España
Valeur faciale : 0.60 euro
Dimensions du timbre : 28.8 mm x 40.9 mm
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 6 timbres
Dimensions de la feuille : 115.2 mm x 105.8 mm
Imprimeur : Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)
Impression : héliogravure
Papier : couché, phosphorescent
Tirage : 500 000 feuilles (timbres)
Numéros des catalogues : Yv 4053 / M 4348 / S 3595d
Numéro du catalogue Edifil : 4430d



Le phare de Cabo Silleiro (42° 06' N & 08° 54' W) se trouve perché à mi-flanc d'une colline face à l'océan Atlantique, dans la région de Galice, à l'angle nord-ouest de l'Espagne.
À environ 25 km au nord de la frontière portugaise, ce phare signale l'entrée sud de la ria de Vigo, du nom du port situé à une vingtaine de kilomètres au nord-est du phare.

Œuvre de l'ingénieur Mauro Serret, il est en fonction depuis le mois d'août 1924. Cette structure remplace un ancien phare établi en 1866 et aujourd'hui en ruines.

La tour, de section octogonale, est bâtie en pierre et peinte en bandes blanches (3) et rouges (2) (la lanterne, peinte en rouge, est aperçue comme sa troisième bande).
Haute de 30 m (98 pieds), le plan focal se trouve à 85 m (279 pieds).
Elle est attachée à la façade du bâtiment destiné aux gardiens : une construction de deux étages, de plan rectangulaire et peinte en blanc.

Phare gardienné, son optique émet trois (2 + 1) éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes selon le schéma suivant : éclat 0.4s + obscurité 2.2s + éclat 0.4s + obscurité 5.8s + éclat 0.4s + obscurité 5.8s.
Sa portée lumineuse est de 24 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D1916.
 
 
 
 

Enveloppe premier jour [FDC]

 


Enveloppe oblitérée à Barcelona, le 02.09.2008

Cachet commémoratif : phare de Punta Orchilla
Dimensions du pli : 162 mm x 229 mm [DIN C5]
Éditeur : S.F.C. (Servicio Filatélico de Correos)
 
 



Lettre recommandée ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Cabo Silleiro
Enveloppe oblitérée à San Cibrao das Viñas, le 16.04.2009







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/11/espagne-irta.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/08/espagne-pechiguera.html







.











mercredi 22 avril 2009

Canada / Phare stylisé : "Breakwater"


Canada.

Enveloppe premier jour [FDC] avec un timbre montrant un phare stylisé.
Image de "Breakwater" (brise-lames), œuvre de l'artiste Christopher Pratt représentant la Terre-Neuve [Newfoundland] pour l'émission de la Fête du Canada [Canada Day].




Oblitération faite à Ottawa, le 30.06.1982

Dimensions du pli : 92 mm x 165 mm
Édition : Colorano "Silk" Cachet


Thème du timbre : phare stylisé, dans une série de 12 timbres différents
Date d'émission : 30.06.1982
Autorité postale émettrice : Postes Canada
Valeur faciale : 30 cents (30/100 de dollar canadien / CAD) [1]
Lettre prioritaire nationale jusqu'à 30 g (Domestic First Class Letter, 0-1 oz.) Dimensions du timbre : 41 mm x 31 mm
Dimensions du dessin : 33 mm x 23 mm
Dentelé : 12 ½ x 12
Taille de la feuille : 12 timbres
Dimensions de la feuille : 139 mm x 139 mm
Papier : sans filigrane
Impression : photolithographie Imprimeur : Ashton-Potter Limited (Ontario, Canada)
Projet : Jean Morin & Pierre Sasseville (Montréal, Canada)
Œuvre originale : "Breakwater" de Christopher Pratt
Tirage : 5 771 000
Numéros de catalogues : Yv 802 / M 837 / S 957 / SG MS1047 c


[1] Postes Canada a maintenu le prix de cet affranchissement entre le 01.01.1982 et le 15.01.1983.




Pour célébrer la Fête du Canada, la Société canadienne des Postes présente un feuillet-miniature "Le Canada vu par ses artistes".
Ce feuillet montre douze tableaux d'artistes, chacun des timbres illustrant une scène caractéristique de la province ou du territoire représenté.
Le paysage marin, "Breakwater" est une sérigraphie de Christopher Pratt, de 1976, appartenant à la collection David Silcox, Ottawa, Ontario.
 





 

samedi 18 avril 2009

Lituanie / Pervalka

 
Lituanie.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare de Pervalka (Pervalkos Švyturys).
Ce même phare apparait dans le dessin du cachet commémoratif.

  



 Oblitération faite à Klaïpeda, le 15.03.2003


Édition : Lietuvos Pastas (2003)
Photographe : V. Jasanausko
Dimensions de la carte : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Impression : Spausdino UAB "Petro ofsetas" (Vilnius)
Référence : Kartmaksimumas Nr 31


 


Thème du timbre : phare de Pervalka dans la série "phares", deux timbres différents
Date d'émission : 15.02.2003
Autorité postale émettrice : Lietuvos Pastas
Valeur faciale : 1 litas (LTL)
Dessinateur : A. Repšys
Dimensions du timbre : 30 mm x 36.5 mm
Dentelé : 12
Imprimeur : Budapest's Securities printing-house (Imprimerie de Sécurité de Budapest)
Impression : offset
Taille de la feuille : 50 timbres
Papier : "art paper"
Tirage : 500 000
Numéro des catalogues : Yv 712 / M 814 / SG 806 / S 741
Référence Lietuvos Pastas : 350


 



Le phare de Pervalka (55° 25' N & 21° 07' E) se trouve sur une très petite île artificielle proche de la côte du Žirgų ragas (cap des Chevaux), au nord-est de la ville de Pervalka, dans les eaux de la lagune de Courlande (Kuršių marios).
Celle-ci est séparée de la mer Baltique par l'isthme de Courlande (inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO), une longue et étroite bande sablonneuse qui abrite certaines des plus hautes dunes d’Europe.

 Le phare de Pervalka a été érigé en 1900 ; la structure actuelle est le résultat des restaurations effectuées en 1948 et en 1960.

Tour tronconique en fer de fonte et peinte en rouge, elle possède un balcon entouré d'une rambarde métallique.
Sa hauteur est de 14 m (46 pieds), la même que celle du plan focal.

La lanterne (peinte en blanc avec le toit noir, en étain) est de section circulaire. Elle dispose de multiples fenêtres et d'un diamètre légèrement supérieur à celui du haut de la tour ; ce qui donne au phare un aspect inattendu.

Automatisé, son optique émet une lumière blanche de caractéristique inconnue dont sa portée lumineuse est de 13 milles marins (1 mille = 1852 m).
Situé sur le secteur protégé du parc national de Kursiu Nerija, sa gestion est assurée par l'Inspection de navigation des eaux intérieures (Valstybinė vidaus vandenų laivybos inspekcija / VVVLI).





Lettre recommandé à destination de Serbie et Monténégro
Enveloppe oblitérée à Neringa, le 28.05.2003
[Le bureau de poste de Neringa est le plus proche du phare]








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/05/lituanie-uostadvaris_9593.html






.


vendredi 17 avril 2009

Norvège / Lyngør

Norvège.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare de Lyngør (Lyngør fyrstasjon).

 
Enveloppe oblitérée à Tvedestrand, le 12.04.2008
[Le bureau de poste de Tvedestrand est le plus proche du phare]



Thème du timbre : phare de Lyngør dans la série "tourisme" (6 timbres différents)
Date d'émission : 12.04.2008
Autorité postale émettrice : Posten Norge
Valeur faciale : A-Prioritaire Monde (11 couronnes norvégiennes / NOK)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g pour une livraison à l'échelle internationale
Création : Hilde Hannestad Wulff et Jørn O. Jøntvedt (Making Waves, Oslo)
Dimensions du timbre : 22 mm x 36 mm
Dentelé : simulé 13 ½
Taille de la feuille : carnet de 10 timbres (5 x 2 timbres différents)
Impression : héliogravure / offset
Imprimeur : Joh Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Papier : autocollant
Tirage : 1 500 000 (300 000 carnets)
Numéros des catalogues : Yv 1596 / M 1653 / S 1546
Numéro du catalogue Facit (Suède) : 1686
Numéro du catalogue NK [Norgeskatalogen] : 1688
Numéro WNS : NO019.08




Le phare de Lyngør (58° 38' N & 09° 09' E) se trouve sur la côte orientale du pays, sur un îlot du détroit du Skagerrak, au large de la ville de Tvedestrand, à environ 170 km au sud-ouest d'Oslo.

En fonctionnement depuis 1879, le phare est associé à une grande bâtisse qui inclut la maison du gardien, la salle de machines, un dépôt de carburant, une forge, un hangar, …
L'ensemble est peint en blanc avec une bande horizontale rouge.

La tour, construite en béton, est de section carrée et peinte en blanc ; elle soutient la lanterne qui est peinte en rouge.
Sa hauteur est de 17 m (55 pieds) ; le plan focal se trouve à 21 m (69 pieds).

Automatisé en 2004, l'optique (Fresnel, avec le mécanisme de rotation d'origine) émet une lumière blanche continue (feu fixe) avec un éclat (flash) toutes les 60 secondes.
Sa portée lumineuse est de 14 milles marins (1 mille = 1852 m).

Propriété de l'état norvégien, sa gestion est assurée par la Direction du Patrimoine Culturel.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B2738



Carte postale : phare de Lyngør
Édition : Enerett K. Harstad kunstforlag (Oslo)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 3015







 
.

mercredi 15 avril 2009

Maurice / Phares de Maurice


Maurice (Mauritius).

 Aérogramme montrant les phares de l'Île aux Fouquets, la Pointe aux Caves et l'Île Plate.






Aérogramme [Aerogramme] "Phares de Maurice"
Date d'émission : 16.06.1999
Autorité postale émettrice : The Mauritius Post Ltd. [Mauritius Postal Services]
Valeur faciale : 5 roupies mauriciennes [MUR]
Dessinateur : Nick Shewring
Imprimeur : Johan Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Dimensions du pli : 170 mm x 315 mm, avec trois pattes gommées sur 1/3
Tirage : 1 000 000

 

 



A. Le phare de l'Île aux Fouquets (20° 24' S & 57° 46' E) se trouve sur la petite île de ce nom à l'entrée de la baie de Mahébourg, sur la côte sud-est de l'île Maurice, dans l'océan Indien.
La baie de Mahébourg tient son nom de la ville portuaire qui remémore Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais (1699 – 1753), gouverneur de Maurice (1735) durant la période coloniale française (1715 – 1810).

Le phare, construit en 1865, a été abandonné en 1945 ; il est aujourd'hui hors d'usage.
Les ruines ont su garder l'identité du site : la tour de section circulaire et les bâtiments annexes …





B. Le phare de la Pointe aux Caves [Albion] (20° 11' S & 57° 25' E) se trouve sur une colline surplombant la mer, à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de Port Louis, sur la côte nord-ouest de l'île Maurice [Commune de Petite Rivière].

Mis en fonction en octobre 1910, sous le gouvernement de Sir Cavendish Boyle (1907 - 1911), il a gardé jusqu'en 1969, sa configuration d'origine : une lampe à pétrole, un système de contrepoids, son mécanisme d'horlogerie … et garde toujours, sa belle allure britannique.
La tour, en maçonnerie de brique de section circulaire, est peinte en blanc avec deux larges bandes rouges vers la moitié supérieure. La lanterne est peinte en blanc.
Sa hauteur est de 29.5 m (97 pieds) et celle du plan focal est de 46 m (152 pieds).

Électrifié, automatisé et toujours gardienné, l'optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 1.6s + éclat 0.2s + obscurité 8s.
Sa portée lumineuse est de 29 milles marins (1 mille = 1852 m).

Sur un plan focal 30 m (99 pieds) est installé un feu fixe rouge dont sa portée lumineuse est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m) ; il indique aux navires le passage vers la rade de Port Louis.

Le phare est géré par la "Mauritius Ports Authority" (MPA).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D7096.

 



C. Le phare de l'Île Plate [Flat Island] (19° 53' S & 57° 39' E) se trouve sur la côte sud-est (la partie la plus élevée) d'une île portant ce nom.
Située à une quinzaine de kilomètres au nord de l'extrémité nord de l'île Maurice (cape Malheureux), l'île Plate parle de sa géographie d'une manière ambiguë : elle se présente comme une haute émergence rocheuse où seulement le sommet est plat.

Construite en 1855, sa tour de section circulaire est bâtie en maçonnerie de brique et peinte en blanc. La lanterne est peinte en rouge.
Sa hauteur est de 16 m (53 pieds) et celle du plan focal est de 111 m (364 pieds).

Alimenté en électricité par des panneaux solaires, automatisé, l'optique émet quatre éclats de lumière blanche toutes les 30 secondes.
Sa portée lumineuse est de 29 milles marins (1 mille = 1852 m).

Le phare est géré par la "Mauritius Ports Authority" (MPA).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D7102.



Pli ayant voyagé


 




Lettre expédiée à Bambous, le 02.07.1999




Bloc feuillet regroupant les "Phares de Maurice", quatre timbres différents.

 
 

Date d'émission : 28.08.1995
Autorité postale émettrice : The Mauritius Post Ltd. [Mauritius Postal Services]
Dessinateur : Nick Shewring
Imprimeur : Johan Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset (lithography)
Papier : avec filigrane "CA"
Dentelé : 13 x 14 ½
Valeur faciale du feuillet : 18.70 roupies mauriciennes [MUR]
Dimensions des timbres : 42 mm x 28.08 mm
Dimensions du feuillet : 130 mm x 100 mm
Numéros des catalogues (feuillet) : Yv BF17 / S 812a / SG MS930 / M B17


Phare de l'Île Plate [0.30 MUR]. Catalogues : Yv 838 / S 809 / SG 926 / M 800
Phare de la Pointe aux Caves [0.40 MUR]. Catalogues : Yv 839 / S 810 / SG 927 / M 801
Phare de l'Île aux Fouquets [8 MUR]. Catalogues : Yv 840 / S 811 / SG 928 / M 802
Phare Pointe aux Canonniers [10 MUR]. Catalogues : Yv 841 / S 812 / SG 929 / M 803







D. Le phare de la Pointe aux Canonniers (20° 00' S & 57° 33' E) se trouve sur ce petit cap situé à une dizaine de kilomètres à peine au nord-ouest de l'extrémité nord de l'île Maurice.

Le phare, construit en 1855, a été abandonné quelques années plus tard.
Il fait part aujourd'hui des espaces communs de l'hôtel Canonnier Beachcomber Golf Resort & Spa.

La lanterne, la seule partie visible de l'extérieur, est dans l'enceinte d'une tour fortifiée construite en pierre, connue comme tour Martello [1].
L'empire britannique les a construit à partir des guerres napoléoniennes. Avec une hauteur d'environ 12 mètres, leur structure ronde et leurs murs solides et épais les rendaient très résistantes aux tirs de canon.
À l'île Maurice, cinq tours Martello ont été construites par les autorités britanniques entre 1831 et 1834.

[1] En 1855, la tour a été transformée en phare pour guider les navires dans leur approche vers Port-Louis. Le site a été démilitarisé en 1895.




 

Carte postale : phare de la Pointe aux Caves
Édition : AGEDIS-T
Photographe : F. Bettex
Dimensions : 120 mm x 170 mm
Référence : CS008
Code-barres : 3 489734 300179

 

dimanche 12 avril 2009

Royaume-Uni / Beachy Head


Royaume-Uni.

Le phare de Beachy Head dans l'illustration de l'enveloppe souvenir du 36e Congrès Philatélique Britannique.


 

Lettre ayant voyagé
Enveloppe illustrée souvenir du 36e Congrès Philatélique Britannique : Eastbourne, 25 - 28.05.1954
Oblitération (last day) avec le dessin du phare, faite à Eastbourne, le 28.05.1954

Dimensions du pli : 92 mm x 152 mm



Le phare de Beachy Head (50° 44' N & 00° 15' E) se trouve sur une étroite plage bordée de hautes falaises située à proximité de la ville d'Eastbourne, sur la côte anglaise de la Manche (English Channel).
Eastbourne, dans le Sussex de l'Est (East Sussex) est à environ 80 km au sud de Londres et 95 km à l'ouest de Boulogne-sur-Mer (France).

Construit en 1902, sous la direction de Sir Thomas Matthews, ingénieur en chef de la Trinity House, sa construction a été rendue possible grâce à l'installation d'un téléphérique (en partant du haut des falaises) pour transporter les matériaux de construction (incluant 3660 tonnes de granite de Cornouailles !).

La tour de section circulaire, de 43 m (141 pieds) de hauteur, est peinte en blanc avec une large bande centrale rouge.

La lanterne (rouge) place sur un plan focal de 31 m (102 pieds), une optique qui émet avec une intensité lumineuse de 635 000 candela, deux éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.8s + obscurité 3.2s + éclat 0.8s + obscurité 15.2s.
La portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 147°.
Le phare reste allumé sans interruption les jours de faible visibilité.

Électrifié en 1920, automatisé en juin 1983, il est surveillé en permanence par le centre de contrôle des opérations de la Trinity House (Harwich, Essex).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A0840.








Enveloppe premier jour [FDC I] montrant le phare de Beachy Head
Émission commémorative du 200ème anniversaire de la sécurité en mer
Oblitération faite au Musée Maritime de Londres (Greenwich), le 18.06.1985
Lettre ayant voyagé

Dimensions du pli : 115 mm x 210 mm
Édition : Howards Printers (Slough) Ltd.





Thème du timbre : phare de Beachy Head dans la série "sécurité maritime" [Safety at Sea], quatre timbres différents
Date d'émission : 18.06.1985
Autorité postale émettrice : Royal Mail of Great Britain
Valeur faciale : 22 pence (22/100 de livre sterling - GBP)
Dessinateurs : F. Newell & J. Sorrell
Impression : offset (lithography)
Imprimeur : John Waddington Security Print Ltd. (Leeds)
Papier : couché, phosphorescent, sans filigrane
Gomme : APV avec gomme dextrine
Dimensions du timbre : 41 mm x 30 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 100 timbres (10 x 5 x 2 planches)
Numéros des catalogues : Yv 1183 / SG 1287 / S 1108 / M 1032


 
 

La série dans sa pochette de présentation illustrée avec le phare de Skerryvore
Artiste : Andrew Davidson, Northern Lighthouse Board
Référence Royal Mail : Pack number 162
Design : F. Newell & J. Sorrell






Enveloppe premier jour [FDC II]

Oblitération faite à Hythe (Kent), le 18.06.1985
Avec l'inscription "Lukin's Patent for Lifeboat Design"



 


Enveloppe premier jour [FDC III]

Oblitération faite à Eastbourne (East Sussex), le 18.06.1985
Avec le dessin d'une bouée de sauvetage







Enveloppe premier jour [FDC IV]

Oblitération faite à Edinburgh, le 18.06.1985
Avec le dessin d'un écran radar




Carte souvenir du premier jour d'émission montrant le phare de Beachy Head


 
 

Oblitération faite à Whitley Bay (Tyne and Wear), le 18.06.1985

Cachet d'oblitération "The Lighthouse Club" avec le dessin d'un phare stylisé
Édition : Benham (Folkestone)
Dimensions de la carte : 90 mm x 138 mm
Identification de la carte : 1985 BPC 4d





Carte postale [PHQ card] de l'émission commémorative du 200ème anniversaire de la sécurité en mer. Phare de Beachy Head

Édition : Post Office
Imprimeur : The House of Questa (London)
Design : à partir des dessins de F. Newell & J. Sorrell
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Année d'émission : 1985
Référence : PHQ 84(b) 6/85
Prix d'achat : 14 pence




Carte souvenir du vol inaugural Birmingham – Frankfurt (Lufthansa)

 
 



Pli ayant voyagé le 01.04.1986

 
 

Lettre ayant voyagé
Flamme postale avec l'image du phare

 



Oblitération faite Eastbourne, 17.02.1967









Lettre ayant voyagé
Cachet commémoratif "Association of Clinical Biochemists" avec l'image du phare

Pli oblitéré à Eastbourne, le 12.05.1987






Enveloppe premier jour [FDC]







Pli oblitéré à Edinburgh, le 07.02.2006

Édition : Royal Mail
Design : Russell Warren-Fisher
Dimensions : 125 mm x 220 mm


 

Thème du timbre : phare de Beachy Head dans la série "Paysages VIII" (British Journey), dix timbres différents
Date d'émission : 07.02.2006
Autorité postale émettrice : Royal Mail of Great Britain
Valeur faciale : [première classe] 30 pence (30/100 de livre sterling - GBP)
Dessinateurs : Phelan Barker Design Consultants (Tollesbury)
Photographe : Rob Talbot (Talbot-Whiteman)
Impression : héliogravure
Imprimeur : De La Rue Security Print (Dunstable)
Papier : couché, phosphorescent, sans filigrane, gomme APV
Dimensions du timbre : 35 mm x 35 mm
Dentelé : 14 ½
Taille de la feuille : 10 timbres (se-tenant) (30/60)
Numéros des catalogues : Yv 2721 / SG 2598 / S 2344 / M 2376
Numéro WNS : GB010.06




 






Carte postale : phare de Beachy Head
Édition : Salmon Cameracolour (Sevenoaks)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 2–63–05-19
Code-barres : 5 012493 020002








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/01/royaume-uni-scurdie-ness.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/12/royaume-uni-lundy-old-light.html


.