samedi 28 janvier 2017

France / Berck Plage


France.

Lettre ayant voyagé avec une flamme postale (oblitération mécanique) montrant le phare de Berck Plage.






Lettre expédiée à Berck Plage, le 26.11.1957








Le phare de Berck Plage (50° 24' N & 01° 34' E) se trouve sur la pointe du Haut-Blanc, un musoir sablonneux situé sur la côte de la Manche, à l'embouchure (rive nord) de l'Authie [1].
Berck-Plage, station balnéaire du sud de la Côte d'Opale, est l'un de deux quartiers de la ville de Berck, dans le département du Pas de Calais (Région Hauts-de-France).

Mis en service en août 1951, ce phare remplace une structure fonctionnant en 1868 mais détruite par les troupes allemandes en 1944. Une première tour, devenue obsolète, avait été construite en 1836.

Le phare est constitué d'une tour cylindrique de 45 m (148 pieds) de hauteur construite sur un socle en béton coulé sur place, reposant sur un massif de béton armé. Chaque élément de la tour est préfabriqué et assemblé par le système de la précontrainte, à l'aide de vérins hydrauliques.

Peinte en bandes rouges (4) et blanches (4), la tour est un "projet pilote" cherchant à expérimenter un système de construction à bas coût ayant une bonne résistance à la force du vent.
Un bâtiment de service / résidence pour les gardiens est construit en briques rouges avec un toit recouvert d'ardoises.

Électrifié au moment de sa construction ; sur un plan focal de 44 m (144 pieds), son optique tournante de 4 panneaux émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 4.6s.
La portée lumineuse est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1202.

Le phare est reconnu Monument Historique (MH) depuis le 30 décembre 2010.


[1] Ce fleuve côtier (de 103 km de long) a été la frontière entre le royaume de France et les possessions des Habsbourgs (dont de la couronne d'Espagne).

 





Carte postale : phare de Berck Plage
Édition : Artaud Frères Éditeurs (Carquefou-Nantes)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 58 / XN 29







Carte postale : anciens phares de Berck Plage (1836 – 1868 et 1868 – 1944)
Édition : A. Lavallard (Berck Plage)
Dimensions : 89 mm x 140 mm
Référence : 30








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/12/france-goury.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2016/06/france-feu-de-la-jetee-ouest-du-treport.html


.

vendredi 20 janvier 2017

Allemagne / Ancien phare de Cuxhaven


Allemagne.

Cachet commémoratif montrant l'ancien phare de Cuxhaven ("Hamburger Leuchtturm").


 



Oblitération faite à Cuxhaven (27472), le 21.08.2012

 

Cachet commémoratif des "Journées d'Action" (Aktionstagen) "Phare de Hambourg" (Hamburger Leuchtturm)
Oblitération "Erlebnis : Briefmarken" (Expérience : Timbres , bureau de poste mobile de la Deutsche Post)
Créateur du cachet : Stempel-Müller (Nuremberg)
Référence Deutsche Post : 15/280






L'ancien phare de Cuxhaven (53° 52' N & 08° 42' E) se trouve dans le port de la ville, dans le secteur connu comme "Alte Liebe" (vieux amour) du nom d'une jetée construite sur deux niveaux. Cuxhaven, dont le symbole de la ville est un phare, se trouve sur la rive gauche du fleuve Elbe lorsque celui-ci se jette dans les eaux de la mer du Nord.

Construit en 1805 par la ville de Hambourg (Die Freie und Hansestadt Hamburg), il est resté opérationnel jusqu'en 2001.

Le phare se présente comme une tour cylindrique construite en brique apparente (rouge) couronnée d'une corniche à corbeaux en pierre blanche.
La lanterne ainsi que la rambarde métallique que l'entoure est peinte en noir. Sa coupole est verte cuivrée, rappelant le métal utilisé pour sa construction.
Avec ses 23 m (75 pieds) de hauteur, cette tour a été le terrain d'expérimentation du physicien Karl-Ferdinand Braun lors de ses expériences avec des ondes radio.
Propriété privée, l'ensemble a été restauré en 2005.
Il est toujours un lieu de référence pour la promenade du front de mer.



 
 


Carte postale : Ancien phare de Cuxhaven
Édition : Otto Schulze (Cuxhaven)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 70/92








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/03/allemagne-elbe-1.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/07/allemagne-ancien-phare-de-twielenfleth.html

 

.

samedi 14 janvier 2017

Brésil / Pedra do Sal


Brésil.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant des lieux touristiques brésiliens.
Un timbre montre le phare de Pedra do Sal.

 


Enveloppe oblitérée à Paraná, le 19.12.1975

Édition : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Dimensions du pli : 100 mm x 190 mm




Thème du timbre : phare de Pedra do Sal dans la série "Pontos Turísticos", trois timbres différents
Date d'émission : 19.12.1975
Autorité postale émettrice : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Valeur faciale : 70 centavos (70/100 de cruzeiro, BRB, 1970 – 1986)
Artiste : Martha Poppe
Dimensions du timbre : 41 mm x 29 mm
Dentelé : 11 ¾
Papier : phosphorescent
Imprimeur : Casa da Moeda do Brasil (CMB)
Impression : offset
Taille de la feuille : 50 timbres (5H x 10V)
Numéros des catalogues : Yv 1177 / S 1419 / SG 1569 / M 1515
Numéro du catalogue RHM (Brésil) : C-917






Le phare de Pedra do Sal (02° 48' S & 41° 44' W) se trouve sur une pointe rocheuse comblée par du sable située sur la côte nord du pays, à une dizaine de kilomètres au sud-est de l'embouchure du fleuve Parnaíba, sur la côte atlantique de l'état brésilien du Piauí.

Construit en 1928, ce phare remplace une structure bâtie en 1873.

Le phare actuel est constitué d'une tour en béton, de section octogonale, de 14 m (46 pieds) de hauteur et peinte en blanc.
Sans lanterne, le feu est disposé au sommet de la tour, au centre d'un balcon crénelé.
Électrifié en 1987, automatisé, sur un plan focal de 15 m (49 pieds), le phare émet un éclat de lumière blanche toutes les 6 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 5.5s.
Sa portée lumineuse est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G0102.








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/07/bresil-olinda.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/10/bresil-santa-marta.html


.

dimanche 8 janvier 2017

Espagne / La Entallada


Espagne.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare de La Entallada.





Pli oblitéré à Puerto del Rosario, le 11.04.2011
[Île de Fuerteventura]



Thème du timbre : phare de La Entallada dans la série "phares" (Faros V), six timbres différents
Date d'émission : 11.04.2011
Autorité postale émettrice : Correos de España
Valeur faciale : 0.65 euro
Correspond à un affranchissement pour un envoi normalisé, jusqu'à 20 g, en Europe
Dimensions du timbre : 28.8 mm x 40.9 mm
Dentelé : 13 ¼ x 13 ¾
Taille de la feuille : 6 timbres
Dimensions de la feuille : 115.2 mm x 105.8 mm
Imprimeur : Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)
Impression : héliogravure
Papier : couché, phosphorescent
Tirage : 280 000 feuilles (timbres)
Numéros des catalogues : Yv 4304 / M 4599 / S 3788c
Numéro du catalogue Edifil : 4646C
Numéro WNS : ES037.11


 



La Punta Lantailla est à l'extrémité orientale de l'Île de Fuerteventura ; elle constitue le point le plus proche des côtes africaines de l'île et de tout l'archipel des Canaries.
Le phare de La Entallada [Punta Lantailla] (28° 13' N & 13° 56' W), situé au sommet d'un promontoire, signale le passage maritime (océan Atlantique) entre archipel et la côte marocaine voisine du cap Juby.

Construit en 1955, ce phare est le dernier projet espagnol de signalisation maritime incluant une présence permanente.

Le bâtiment ne peut pas être inaperçu ou confondu avec une autre construction. La tour, de 12 m (39 pieds) de hauteur, de section carrée ; est un centre d'un imposant édifice de plan rectangulaire bâti en pierre volcanique (noire) liée par un mortier blanc et renforcé avec des chaînes d'angle en pierres apparentes de couleur marron.

La lanterne, alimentée en électricité par un groupe électrogène, est entièrement transparente ; elle fonctionne aussi comme un éclairage aéro-maritime (aeromarine light).

Géré par l'autorité maritime de Las Palmas (Autoridad Portuaria de Las Palmas), sur un plan focal de 196 m (643 pieds), son optique (Barbier Bernard & Turenne, catadioptrique) émet trois (2 + 1) éclats de lumière blanche toutes les 18 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 1.2s + éclat 0.4s + obscurité 7.8s + éclat 0.4s + obscurité 7.8s.
Sa portée lumineuse est de 21 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D2795.




Enveloppe premier jour [FDC]






Pli oblitéré à Madrid, le 11.04.2011

Le cachet commémoratif montre le phare de Chipiona




lundi 2 janvier 2017

Vietnam / Kê Gà


Vietnam.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare de Kê Gà (hải đăng Kê Gà).
Le cachet commémoratif (premier jour) montre une image stylisée du phare de Dai Lanh.






Oblitération premier jour faite à Hà Nội, le 15.05.2013

Édition : Bưu điện Việt Nam (Vietnam Post)
Dimensions : 100 mm x 150 mm
Prix d'achat lors de la parution (4 cartes) : 49 500 đồng [VND]




Thème du timbre : le phare de Ke Ga dans la série "Phares du Vietnam", quatre timbres différents
Date d'émission : 15.05.2013
Autorité postale émettrice : Bưu điện Việt Nam (Vietnam Post)
Valeur faciale : 14 500 đồng [VND]
Dessinateur : Nguyễn Du (Vietnam Post)
Imprimeur : Post Stamp Printing Enterprise [INTEVINA] (Ho Chi Minh Ville)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 31 mm x 46 mm
Taille de la feuille : 25 timbres
Dentelé : 13 ¼ x 13
Date de retrait : 31.12.2014
Numéros des catalogues : Yv 2445 / S 3476 / M 3639
Numéro WNS : VN011.13
Numéro Vietnam Post : 3592






Le phare de Ke Ga [Kê Gà] (10° 42' N & 109° 00' E) se trouve sur une petite île (à marée haute) située à environ 300 m de la côte du cap Ke Ga [Mũi Kê Gà].
Ce cap du littoral de la mer de Chine Méridionale, est à quelque 40 km au sud-ouest de la ville de Phan Thiet, chef lieu de la province de Binh Thuan, dans le sud du pays.

Opérationnel depuis 1900, le phare a été construit durant les années 1897 – 1899 par l'administration coloniale française (Indochine française, Đông Dương thuộc Pháp) ; il est le plus ancien phare du pays.

La tour, de section octogonale, de 41 m (135 pieds, 184 marches) de hauteur, est construite en pierre (granit) dont chaque bloc est taillé (et emboîté) pour occuper une place spécifique. Elle garde sa couleur brunâtre naturelle.
La lanterne est rehaussée par une base circulaire et entourée d'un solide balcon octogonal, en encorbellement, bâti dans la même pierre.

Électrifié, sur un plan focal de 65 m (213 pieds), son optique émet quatre (3 + 1) éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes.
Sa portée lumineuse est de 7 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F3116.





Enveloppe souvenir