samedi 24 octobre 2009

France / Cap-Ferret

 
France.

Enveloppe premier jour [FDC] montrant le phare du Cap-Ferret.



Enveloppe oblitérée à Lège-Cap-Ferret, le 18.09.2004


Édition : First Day Cover (E.P.P., Cérès Éditions)
Dimensions du pli : 92 mm x 165 mm
Référence : 2004/67




Thème du timbre : phare du Cap-Ferret dans une série de 10 timbres différents (Portrait de Régions, La France à voir N° 4)
Date d'émission : 20.09.2004
Autorité postale émettrice : La Poste
Valeur faciale : 0.50 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Bloc-feuillet en vente indivisible (5 euro) / Yvert bloc 77
Design : Bruno Ghiringhelli
Photographe : O. Anger (Agence Images)
Imprimeur : ITVF (Phil@poste, Boulazac)
Impression : héliogravure (polychromie)
Dimensions de l'image : 21 mm x 36 mm
Dimensions du timbre : 26 mm x 40 mm
Taille de la feuille : 10 timbres [bloc-feuillet]
Dimensions de la feuille : 286 mm x 110 mm
Dentelé : 13 x 13 ½
Retrait de la vente : 14.12.2007
Numéros des catalogues : Yv 3709 / SG MS 3996h / M 3857
Numéro du catalogue Dallay : 3735
Numéro WNS : FR080.04






Le phare du Cap-Ferret (44° 39' N & 01° 15' W) se trouve à l'extrémité sud de la presqu'île de Lège-Cap-Ferret, un cordon littoral qui sépare le bassin d'Arcachon de l'océan Atlantique.
Dans le département de la Gironde, à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Bordeaux, il est situé au cœur d'un lieu de villégiature singulier.

Construite en 1949, cette structure remplace un phare bâti en 1840 et détruit par les troupes allemandes durant l'été 1944.

La tour en béton, de section circulaire et peinte en blanc, est érigée sur la façade du local technique ; elle culmine avec un prolongement de section dodécagonale (peint en rouge) qui soutient la lanterne.
Haute de 52 m (171 pieds), son plan focal se trouve à 53 m (174 pieds).

Automatisé en 1995, son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 4.9s.
Sa portée lumineuse est de 27 milles marins (1 mille = 1852 m).
Sur un plan focal de 46 m (151 pieds) et visible sur un angle de 90°, il est installé un feu à occultations qui cache trois fois sa lumière blanche toutes les 12 secondes.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D1378.




Entier postal
Enveloppe pré-timbrée à validité permanente [PAP] [1]




Date de parution : été 2005
Autorité postale émettrice : La Poste
Timbre-poste imprimé : le phare du Cap-Ferret "France 20 g" (sans valeur faciale)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Imprimeur : ITVF, Imprimerie des Timbres-poste et des Valeurs Fiduciaires (Périgueux)
Tirage : non déterminé
Références : agrément N° 809 / lot 42k/0509054
Code-barres : 012434 / 3 561920 091372
Tirage : 20 000 exemplaires
Vente indivisible par lot de 10 enveloppes

[1] PAP, Prêt-à-Poster (La Poste)




Entier postal
Enveloppe pré-timbrée à validité permanente [PAP]
 
 
 




Date de parution : non déterminé
Autorité postale émettrice : La Poste
Timbre-poste imprimé : le phare du Cap-Ferret "France lettre prioritaire" (sans valeur faciale)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Imprimeur : Phil@poste
Tirage : non déterminé
Références : agrément N° 809 / lot G4K/08F055
Code-barres : 014415 / 3 561920 288727




Entier postal
Enveloppe pré-timbrée à validité permanente [PAP]




Année de parution : 2006
Timbre-poste imprimé : le phare du Cap-Ferret (sans valeur faciale)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Dimensions : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Références : agrément N° 809 / lot G4S/0601683
Code-barres : 012434 / 3 561920 091372



Lettre ayant voyagé

 



Pli oblitéré au Canon (Le Canon, Gironde), le 20.11.2006




Entier postal
Enveloppe pré-timbrée à validité permanente [PAP]
Lettre ayant voyagé






Pli oblitéré à Ergué-Gabéric (05513A), le 30.03.2012



Date de parution : 07.2010 [2]
Timbre-poste imprimé : le phare du Cap-Ferret (sans valeur faciale)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g à destination de la UE et de la Suisse
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Imprimeur : ITVF, Imprimerie des Timbres-poste et des Valeurs Fiduciaires (Périgueux)
Références : agrément N° 809 / lot 42K/10F233
Code-barres : aucun
Photographe : Brigitte Ruiz (SIBA)

[2] Issue dans une série de trois enveloppes "bassin d'Arcachon"







Carte postale : phare du Cap-Ferret
Édition : C.A.P. (Paris)
Dimensions : 85 mm x 139 mm
Référence : 2057







Carte postale : phare du Cap-Ferret
Édition : Gulf Stream
Illustration : Jean-Benoît Héron
Dimensions : 100 mm x 150 mm
Année d'émission : 2001
Référence : CF 04/27






Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/04/argentine-san-juan-de-salvamento.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/10/france-la-coubre.html



.

samedi 17 octobre 2009

États-Unis / Thirty Mile Point

 
États-Unis.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le phare de Thirty Mile Point (Thirty Mile Point Lighthouse).
Le phare apparaît sur le timbre et l'illustration du pli.




Enveloppe oblitérée à Cheboygan (Michigan, 49721), le 17.06.1995
Dimensions du pli : 92 mm x 165 mm (US No 6)
Dessin et impression : Postal Commemorative Society © (Norwalk, Connecticut)


Thème du timbre : phare de Thirty Mile Point dans la série "Phares des Grands Lacs", cinq timbres différents
Date d'émission : 17.06.1995
Valeur faciale : 32 cents (32/100 de dollar américain - USD)
Dessin : Howard Koslow
Maquette : Richard C. Sennett
Typographie : Thomas Mann
Impression : héliogravure 5 couleurs
Imprimeur : Sennett Security Products (SSP)
Dimensions de l'image : 21.3 mm x 35.8 mm (0.84 x 1.41 pouces)
Dimensions du timbre : 25.1 mm x 39.6 mm (0.99 x 1.56 pouces)
Taille de la feuille : 5 timbres différents (4 feuilles par carnet = 20 timbres)
Dentelé : 11 (perforation verticale)
Numéros des catalogues : Yv 2347 / SG 3038 / M 2580 / S 2973






Le phare de Thirty Mile Point (43° 22' N & 78° 29' W) se trouve sur la côte sud du lac Ontario, dans le secteur nord-ouest de l'état de New York, à environ 75 km au sud-est de la ville de Toronto (Canada).
Sa position lui donne son nom ; il est situé à "30 milles" à l'est de l'embouchure de la rivière Niagara lorsque celle-ci se jette dans les eaux du lac Ontario. Cette rivière, célèbre pour ses chutes d'eau, est la frontière américano-canadienne.

Construit en 1875, le phare avait pour objectif de signaler un haut fond sablonneux, lieu de naufrage de quelques bateaux depuis le XVIIème siècle.
Bâtie en pierre calcaire grisâtre, la tour de section carrée finit dans une corniche (peinte en noir) à partir de laquelle, un prolongement de section circulaire sert de support à la lanterne (noire à la toiture rouge).
Deux élégantes maisons d'allure familiale sont attachées à la tour ; dont la hauteur est de 18.5 m (61 pieds) et son plan focal se trouve à 18 m (60 pieds).

C'est l'un des premiers phares américains à être électrifié et, depuis 1935, à être opérée par les Gardes-côtes des États-Unis.
En 1958, dû à l'érosion du haut fond, son service devient superflu et il cesse d'opérer.

En 1984, les Gardes-côtes cèdent la propriété à l'Office de Parques de l'état de New York.
Une association locale, les "Friends of Thirty Mile Point Lighthouse", s'est occupée des travaux de restauration et rénovation.
Le site est aujourd'hui un lieu de camping accompagné de multiples possibilités d'activités en plein air ; les maisons servent à l'accueil de touristes.

En 1998, une lampe à faible puissance a été installée dans le phare ; celui-ci récupère ainsi en partie sa première vocation.







Oblitération commémorative du 125ème anniversaire du phare
Oblitération faite à Barker (14012), New York, le 08.07.2000










Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/11/etats-unis-split-rock.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/tats-unis-portland-head.html



.

mardi 13 octobre 2009

République Turque de Chypre du Nord / Phares


République Turque de Chypre du Nord (KKTC) [1].

Enveloppe premier jour [FDC].
Les timbres montrent le phare de Famagouste et deux feux du port de Kyrenia.
Le pli et le cachet d'oblitération montrent un phare et une optique stylisés inspirés par celui de Koruçam Burnu.

[1] KKTC : Kuzey Kıbrıs Türk Cumhuriyeti



Enveloppe oblitérée à Lefkoşa (Nicosie), le 16.12.1991

Cachet d'oblitération : lanterne de type Tideland © et "Deniz Fenerlerimiz" (phares)
Édition : KKTC Posta Dairesi
Dimensions du pli : 99 mm x 173 mm


Thème des timbres : "phares", série de 3 timbres différents
Date d'émission : 16.12.1991
Autorité postale émettrice : KKTC Posta Dairesi
Valeurs faciales : 250 ; 500 et 1500 anciennes livres turques (TRL)
Artiste : Hüseyin Billur
Dimensions des timbres : 41 mm x 26 mm
Dentelé : 12 x 12 ½
Papier : avec filigrane "Devlet Basimevi"
Imprimeur : Devlet Basimevi (Lefkosa / Nicosie) [2]
Impression : offset
Taille de la feuille : 40 timbres
Tirage : 150 000 exemplaires
Numéros des catalogues : Yv 297 – 299 / M 320 - 322 / S 314 - 316 / SG 322 - 324
Numéro du catalogue "Türkiye Cumhuriyeti Posta Pulları" : 323-325
Timbres à validité permanente

[2] [Maison d'impression du gouvernement chypriote turque]

A. Le phare du bastion Djamboulat [3] (Canbulat burcu) (35° 07' N & 33° 57' E) se trouve attaché à la tour circulaire portant ce nom et appartenant au secteur sud-est des murailles de la vieille citadelle de Famagouste (Famagusta / Ammochóstos / Gazimağusa / Gazimagusta), ville portuaire située sur la côte est de l'île de Chypre.

En fonctionnement depuis 1906, sa configuration actuelle date de 1972.
La tour, métallique, de section circulaire, s'appuie sur une base bâtie en pierre appartenant au phare d'origine.
L'ensemble est peint en blanc, incluant le balcon avec rambarde qui entoure le lanterne ; celle-ci, de section octogonale.

Sa hauteur est de 11 m (36 pieds) et celle du plan focal est de 23 m (75 pieds).

Son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 3s + éclat 1s + obscurité 15s.
La portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 140°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E5892.


[3] Pour honorer l'émir Djamboulat mort héroïquement en 1571 durant le siège de la ville (assaillie par les Turques et défendue par les Vénitiens). Son mausolée est édifié contre le rempart.

B. Le feu du port de yachts (marina) de Kyrenia (yat limani) (35° 21' N & 33° 19' E) se trouve sur le brise-lame ouest de cette ville portuaire de la côte nord de Chypre.
Kyrenia (Girne, en turc) est située à moins de 100 km des côtes turques et à une vingtaine de kilomètres au nord de Nicosie, capital du pays.

Construit en 1907, il a cessé son fonctionnement en 1963.
Il a été remplacé par un feu conventionnel situé à l'extrémité de ce même brise-lame (ALL : E5902).
La tour, de 7 m (23 pieds) de hauteur, est construite en pierre qui garde sa couleur ocre jaunâtre naturelle. Elle est de forme parfaitement conique et culmine avec une petite plateforme qui donne au sommet un aspect de chapeau mexicain.
Tout signe d'éclairage a disparu.


C. Le feu du port de tourisme de Kyrenia (turizim limani) (35° 20' N & 33° 20' E) se trouve à l'extrémité du brise-lame sud du port, lieu de départ des ferries faisant la liaison avec la ville turque de Mersin, sur la côte méditerranéenne, au sud-est du pays.

La tour a une hauteur de 8 m (26 pieds).
De section circulaire, disposant d'un double balcon ; elle a été construite en 1989. Bâtie en béton et peinte entièrement en blanc, le feu (sans lanterne) est soutenu par une courte colonne métallique positionnée au centre de la tour.

Le feu émet un éclat de lumière rouge toutes les 3 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 2.7s.
La portée lumineuse est de 4 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E5902.4.

Sur ce même timbre (1500 L), en arrière plan, s'aperçoit "la tour jumelle" du feu ; elle se trouve sur le brise-lame nord (ALL : E5902.6) et porte une lumière verte.






Notice philatélique
Numéro : 109
Dimensions : 150 mm x 210 mm



Un très grand merci au Bureau Philatélique des services postaux de la République Turque de Chypre du Nord pour son aimable collaboration.





 


.

vendredi 9 octobre 2009

Brésil / Santa Marta


Brésil.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le tricentenaire de la ville de Laguna.
Le timbre montre le phare de Santa Marta (farol de Santa Marta).



Enveloppe oblitérée à Bahia, le 29.07.1976

Édition : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Dimensions du pli : 100 mm x 192 mm



 


Thème du timbre : phare de Santa Marta (ville de Laguna)
Date d'émission : 29.07.1976
Autorité postale émettrice : Empresa Brasileira de Correios e Telégrafos
Valeur faciale : 1 cruzeiro (1942 - 1986) [BRZ]
Dessinateur : Bernardino Lancetta
Dimensions du dessin : 24 mm x 36 mm
Dimensions du timbre : 29 mm x 41 mm
Dentelé : 11 ½
Papier : phosphorescent
Imprimeur : Casa da Moeda do Brasil (CMB)
Impression : taille-douce
Taille de la feuille : 50 timbres
Date de retrait : 29.07.1978
Numéros des catalogues : Yv 1212 / S 1466 / SG 1619 / M 1551






Le phare de Santa Marta (28° 36' S & 48° 49' W) se trouve sur une colline surplombant l'océan Atlantique à une dizaine de kilomètres au sud de la ville de Laguna, dans l'état de Santa Catarina.

Opérationnel depuis le 11 juin 1891, il a été construit par des entrepreneurs français.
La tour (pyramidale tronquée) de section carrée, est bâtie en pierre et a une hauteur de 29 m (95 pieds, 142 marches). Peinte en blanc, elle "émerge" de la toiture rouge d'un bâtiment hébergeant les gardiens et les locaux techniques.
La lanterne est entourée d'une rambarde en pierre qui se prolonge avec une corniche moulurée.

Géré para la marine brésilienne, électrifié le 7 février 1941, le phare conserve son optique Fresnel d'origine, de la maison Barbier, Bénard et Turenne.
Sur un plan focal de 74 m (243 pieds), le phare produit trois occultations toutes les 30 secondes selon la caractéristique suivante : lumière 15s + éclipse 5.5s + éclat 0.3s + éclipse 3.4s + éclat 0.3s + éclipse 5.5s.
Feu à secteurs rouge et blanc, ses portées lumineuses sont de 46 milles marins pour la lumière blanche et de 39 milles marins pour la lumière rouge (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G0600.






Notice philatélique "Edital"




Un grand merci à Fernando, pour son aimable collaboration.








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/07/bresil-olinda.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/09/bresil-sao-joao.html




.

mardi 6 octobre 2009

Pays-Bas / Ameland

 
Pays-Bas.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare d'Ameland.

Enveloppe oblitérée à Haarlem, le 28.09.1994.


Thème du timbre : phare d'Ameland, dans la série "Vuurtorens", trois timbres différents
Date d'émission : 13.09.1994
Autorité postale émettrice : PTT Post B.V.
Valeur faciale : 80 cents (80/100 de florin néerlandais - NLG)
Design : Daria Scagliola (Rotterdam)
Impression : offset (quadrichromie)
Imprimeur : Joh. Enschedé Security Printers (Haarlem)
Papier : phosphorescent
Dimensions de l'image : 35 mm x 25 mm
Dimensions du timbre : 36 mm x 25 mm
Dentelé : 13 ¼ x 12 ¾
Taille de la feuille : 100 timbres (10 x 10)
Numéros de catalogues : Yv 1487 / S 869 / SG 1741 / M 1523
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : 1621



Le phare d'Ameland (53° 27' N & 05° 38' E) se trouve à l'extrémité ouest de l'île du même nom, dans l'archipel des îles Frisonnes Occidentales, au large des côtes hollandaises de la mer du Nord.

Préfabriqué en fer de fonte par la firme Nering Bögel (Deventer, Pays-Bas) à partir d'un projet de l'architecte Quirinus Harder (Scheveningen, IJmuiden, Texel, Den Helder, …), le phare d'Ameland est opérationnel depuis 1881.

La tour, de section circulaire et d'une hauteur de 55 m (181 pieds, 236 marches), est peinte en bandes horizontales rouges (5) et blanches (5).
La lanterne, blanche à la toiture rouge, renferme une optique moderne (1988) qui remplace le modèle Fresnel (1908) installé (déménagé) en 1952.

Avec une intensité lumineuse de 4 400 000 candela (cd), le phare émet sur un plan focal de 58 m (190 pieds), trois éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 2.8s + éclat 0.2s + obscurité 2.8s + éclat 0.2s + obscurité 8.8s.
Sa portée lumineuse est de 30 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B0920.

Ameland est une importante destination touristique et son phare est l'une des attractions préférées des visiteurs.
En 2004, la propriété du phare a été transmise aux autorités de l'île qui assurent sa gestion.

 
 

 


Enveloppe premier jour (FDC)


 
 


Pli oblitéré à La Haye (Den Haag), le 13.09.1994
Un phare stylisé illustre le cachet commémoratif
Édition : NVPH
Dimensions du pli : 100 mm x 190 mm
Référence : NR 327
 
 


 
 

Carte maximum [maxicard]





 



Pli oblitéré à Terschelling West, le 13.09.1994



Édition : van Rossum (Houten)
Photographe : VVV Ameland
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : R 324 W
 






Carte postale : phare d'Ameland
Édition : Rekker Zuidlaren
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : And 28
Code-barres : 8 716611 470003

 
 






Le phare d'Ameland illustre le ticket de bus faisant la liaison entre le port de Nes (veerhaven) et le phare (Hollum)





Ticket souvenir (visite du phare)

 





Photo prise le 22 août 2015

 



 



Vous pouvez aussi visiter :

 
  
 
.

vendredi 2 octobre 2009

Royaume-Uni / Caldey

Royaume-Uni.

Carte postale ayant voyagé avec une vignette (charity seal) montrant le phare de l'île Caldey (Caldey Island lighthouse).




Carte postale oblitérée à Caldey Island Tenby (Devon), le 02.09.2003
[Ce bureau de poste est le plus proche du phare]


Ces vignettes (charity seal) sont disponibles au "bureau de poste" de l'île.
Elles ont une valeur faciale de 2 dabs qui correspond à un prix de dix pence (10/100 de livre sterling – GBP).
Le nom "dab" (unité monétaire), reflète la vieille idée du troc ; dab est le nom local de la limande commune, un poisson qui a été l'aliment de base (et objet d'échange) des anciens habitants de l'île Caldey.




Carte postale (recto) : phare de l'île Caldey
Édition : Alan Shepherd Publishing
Photographe : Alan Shepherd
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : CA 22
Code-barres : 915618


Le phare de Caldey (51° 38' N & 04° 41' W) se trouve sur la petite île (d'environ 3 km²) du même nom située à deux kilomètres au large du port de Tenby, sur la façade sud-ouest du Pays de Galles.
Il est dans le secteur le plus élevé de l'île, à proximité d'un ancien prieuré érigé au Moyen Âge.

Construit en 1829 à partir d'un projet de Joseph Nelson (Trinity House), ce phare s'intègre dans un ensemble où la tour, située au milieu de deux maisons de gardiens, est reliée à celles-ci par un couloir protégé.
Cet ensemble, bâti en brique, est peint entièrement en blanc.
La tour, de section circulaire, a une hauteur de 16 m (52 pieds) ; le plan focal étant à 65 m (214 pieds).

Automatisé en 1927, électrifié en 1997 (le dernier phare géré par la Trinity House à utiliser de l'acétylène), son optique émet trois éclats de lumière blanche ou rouge (selon la direction) toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.9s + obscurité 1.1s + éclat 0.9s + obscurité 1.1s + éclat 0.9s + obscurité 15.1s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 13 milles marins, celle de la lumière rouge est de 9 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A5328.







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/05/royaume-uni-smalls.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/01/royaume-uni-turnberry.html
 
.