mardi 31 décembre 2013

Allemagne / Feu postérieur de Düne

 
Allemagne.
 
Cachet commémoratif montrant le feu postérieur de Düne (Düne Oberfeuer).
Timbre à date célébrant son 75ème anniversaire (75 Jahre Leuchtfeuer Helgoland Düne).

  

 



Pli oblitéré à Helgoland (27498), le 29.05.2011

Fabricant du cachet : Stempel-Müller (Nuremberg)
Référence Deutsche Post : 09/140

"Erlebnis : Briefmarken" (Expérience : Timbres) sont des bureaux de poste mobiles où le personnel de Deutsche Post s'associe à un événement rassemblant du grand public.


 



Le feu postérieur de Düne (54° 11' N & 07° 55' E) se trouve au sud de la petite île (40 ha) du même nom, située à environ un kilomètre d'Heligoland (Helgoland). Ces deux îles sont à une soixantaine de kilomètres au large de l'archipel des îles Frisonnes Orientales et Septentrionales, en mer du Nord.
Le feu est installé sur la plage, à une centaine de mètres du feu antérieur.
Construit en 1936 [1], le phare est composé d'une tour cylindrique en acier appuyée sur une base tronconique (élargie) construite en béton.
Elle est peinte en bandes blanches (2) et rouges (2). Facilement reconnaissable, la tour est parachevée de trois balcons superposés, entourés de rambardes métalliques, coïncidant avec la couleur rouge du bâtiment.
Ces trois étages sont accessibles grâce à des escaliers extérieurs ; le balcon central correspond à celui de la lanterne.
L'ensemble a une hauteur de 15 m (49 pieds), le plan focal se trouve à 17 m (56 pieds).

Électrifié et automatisé, il est télécommandé par l'autorité maritime de la ville de Tönning (Wasser- und Schifffahrtsamt / WSA) depuis sa base technique de l'île d'Heligoland.
Feu isophase [Iso WRG 4s], il émet un éclat de lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) durant 2 secondes (suite à 2 secondes d'obscurité).
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 10.8 milles marins, celle de la lumière rouge est de 11.3 milles marines et celle de la lumière verte est de 10.2 milles marins (1 mille = 1852 m).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B1326.1.

  

[1] Il est le dernier phare d'une série préfabriquée en acier par la maison Isselburger Hütte (Isselburg, 1794 – 1998), la même usine qui a fabriqué les phares de Westerheversand (1906) et de Hörnum (1907) et des élégantes boîtes aux lettres dont certaines, sont aujourd'hui des véritables chefs d'œuvre du genre.







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/04/allemagne-hornum.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/12/allemagne-westerheversand.html





.

 

vendredi 27 décembre 2013

Australie / Point Cartwright


Australie.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare de Point Cartwright (Point Cartwright Lighthouse).





Oblitération faite à Beacon (6472), West Australia, le 02.05.2006
Le cachet commémoratif montre un phare stylisé


Édition : Australia Post
Photographe : John Ibbotson
Dimensions de la carte : 104 mm x 146 mm
[Cette carte maximum utilise comme support un entier postal "Postage pre-paid Australia"]


Thème du timbre : phare de Point Cartwright, dans la série "Phares du XXe siècle", cinq timbres différents
Date d'émission : 02.05.2006
Autorité postale émettrice : Australia Post
Valeur faciale : 50 cents (50/100 de dollar australien – AUD)
Design : Belinda Witkowski (Australia Post Design Studio)
Imprimeur : SEP Sprint Australia Pty (Victoria)
Impression : offset (lithography)
Dimensions du timbre : 26 mm x 37.5 mm
Papier (timbre gommé) : Tullis Russell / B100
Dentelé (timbre gommé) : 14.60 x 13.86
Taille de la feuille (timbre gommé) : 50 timbres (5 x 10)
Numéros des catalogues (timbre gommé) : Yv 2539 / M 2651 / S 2512 / SG 2632
Numéro WNS (timbre gommé) : AU143.06


 



Le phare de Point Cartwright (26° 41' S & 153° 08' E) se trouve à Mooloolaba, une localité de la Sunshine Coast australienne.
À l'embouchure (rive droite) du fleuve Mooloolah, le phare est un repère pour les bateaux qui approchent par le nord-est la baie de Moreton (Moreton Bay), celle qui abrite le port de Brisbane, la capitale de l'état du Queensland.
Face à l'océan Pacifique, les deux localités sont distancées d'une centaine de kilomètres.

Construit en 1978 par l'Australian Maritime Safety Authority (AMSA), il remplace une ancienne structure : la Old Caloundra Light (1896 – 1968).

Sa tour de section pentagonale est construite en béton armé qui garde sa couleur blanchâtre d'origine. La lanterne, contenue dans un élargissement de la tour, est "coiffée" d'une toiture pentagonale d'aspect robuste appuyée sur un mur incliné, qui est le prolongement de la tour.
La hauteur est de 32 m (105 pieds).
Automatisé depuis sa construction, sur un plan focal de 53 m (174 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche et rouge (selon la direction) toutes les 15 secondes.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 20 milles marins, celle de la lumière rouge (plexiglas ®) est de 9 milles marins (1 mille = 1852 m).

Sur un plan focal de 49 m (161 pieds) est installé un feu fixe, rouge. Sa portée lumineuse est de 7 milles marins (1 mille = 1852 m), visible sur un angle de 48°. Il permet l'accès au port de Mooloolaba.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : K2907.8.





Timbre autocollant [timbres de roulette] (100 x 50 cents), montrant successivement les différents phares de la série
Papier : Tullis Russell B90
Numéros des catalogues (Point Cartwright) : Yv 2544 / M 2656 / SG 2637 / S 2517

Nota bene.
Il existe aussi une présentation en bande "en gouttière" (gutter strip), avec 10 (2 x 5) timbres et 5 vignettes montrant les images des phares.


 
 
 

lundi 23 décembre 2013

Japon / Toi Misaki


Japon.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Toi Misaki (都井岬灯台).






Pli oblitéré à Ibaraki, Osaka, le 13.10.1994


Thème du timbre : phare de Toi Misaki (Cap Toi et chevaux sauvages)
Autorité postale émettrice : La Poste japonaise (日本郵政公社) [1]
Date d'émission : 01.07.1991
Valeur faciale : 62 yens [JPY]
Artiste : Isao Sakaguchi (坂口 伊佐男) (peinture à l'huile)
Dimensions du timbre : 25 mm x 37 mm
Impression : héliogravure
Imprimeur : Okurasho Insatsukyoku [Imprimerie du Ministère des Finances]
Dentelé : 13 x 13 ¼ (sur quatre, trois et deux côtés - carnet)
Taille de la feuille : 20 timbres (4H x 5V)
Tirage : 8 000 000
Numéros des catalogues : Yv 1937 / S Z106 / M 2053 / SG Miyazaki 2
Numéro du catalogue Sakura [桜] (Japon) : R106


[1] Timbre (furusato) de la préfecture de Miyazaki (宮崎県)








Le phare de Toi Misaki (31° 22' N & 131° 21' E) se trouve dans le cap du même nom (misaki = cap) situé à l'extrémité sud de la préfecture de Miyazaki.
Cette préfecture est l'une des huit divisions administratives de Kyūshū ; la plus méridionale des îles majeures de l'archipel nippon, face à l'océan Pacifique (mer de Hyūga-nada, mer orientale du sud du Japon).

Mis en fonction le 22 décembre 1929, son aspect actuel est le résultat des restaurations faites en 1950 après le passage d'un typhon. Les réparations provisoires faites pour palier les dommages provoqués par des raids aériens (en 1945) n'ont pas pu résister à la force du vent …

La tour, de 15 m (49 pieds) de hauteur, est de section octogonale et bâtie en béton. Elle s'intègre à la façade d'une maison de plan rectangulaire, à la toiture plate (horizontale).
La lanterne, de section circulaire et entourée d'un balcon octogonal, est coiffée d'une élégante coupole hémisphérique.
L'ensemble est entièrement peint en blanc.
Sur un plan focal de 255 m (837 pieds), son optique Fresnel constitué de trois lentilles Fresnel émet un éclat de lumière blanche toutes les 15 secondes.
Sa portée lumineuse est de 37 milles marins (1 mille = 1852 m), visible sur un angle de 101°.

Géré par la Dixième circonscription de la Garde côtière japonaise (depuis la ville de Kagoshima), il est répertorié sous le numéro 6710.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : M4860.





Carnet 10 timbres

 




Prix de vente (売価) : 620 yens
Numéros des catalogues : Yv CA1937 / S Z106a BK / M 2053 MH
Numéro du catalogue Sakura [桜] : R106YP


Le cheval de Misaki (御崎馬) est une race de poney originaire de la préfecture de Miyazaki. Ces animaux, environ une centaine, habitent à l'état sauvage dans le périmètre de la réserve naturelle du cap Misaki.





Bloc-feuillet [année 1992]
Prix de loterie du Nouvel An


 
 

Numéros des catalogues : Yv BF141 / S Z106b / M Bl160
Numéro du catalogue Sakura : R106A

  
 

lundi 16 décembre 2013

France / Goury


France.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Goury.







Pli oblitéré à Beaumont-Hague, le 16.11.2012
[Ce bureau de poste est le plus proche du phare]







Thème du timbre : le phare de Goury sur un timbre de la série "Collector" dédiée à la région Basse Normandie, dix timbres différents
Date d'émission : 07.06.2010
Autorité postale émettrice : La Poste
Valeur faciale : "lettre prioritaire 20 g" (0.58 euro)
Correspond à un affranchissement à validité permanente pour une lettre jusqu'à 20g dans le régime intérieur [1]
Création : Agence Atlante (Paris)
Impression : offset (quadrichromie)
Imprimeur : Phil@poste (Boulazac)
Papier : autocollant, avec deux bandes de phosphore de chaque côté du timbre
Dimensions de l'image : 45 mm x 36 mm
Dentelé : simulé
Dimensions de la feuille "Collector" (ouverte) : 281 mm x 210 mm
Tirage : 30 000 feuilles
Code Produit La Poste : 2110904
Prix d'achat : 8.90 euro (7.89 euro, à partir du second achat)



[1] Au départ de la France métropolitaine vers la France, Andorre et Monaco
Au départ de la France métropolitaine vers les DOM et inversement
À l'intérieur des DOM (Département d'outre-mer)








Le phare de Goury [Cap de la Hague] (49° 43' N & 01° 57' W) se trouve sur le rocher appelé "le Gros du Raz" situé à environ 800 m du cap de la Hague, au large de Goury, un village de la commune d'Auderville.
Le cap de la Hague est le point le plus occidental du département de la Manche.

Œuvre de l'ingénieur Charles-Félix Morice de La Rüe (1800 – 1880), allumée en 1837, cette structure est le premier phare français construit sur un rocher balayé par les courants. Il signale le raz Blanchard [2].
Tour cylindrique en pierre (granite) [3] de 52 m (170 pieds) de hauteur et d'architecture néo-classique ; elle repose sur une large plate-forme dotée d'un accès par un double escalier.

Électrifié en 1971 et automatisé en 1989 ; sur un plan focal de 48 m (157 pieds), son optique Fresnel (de 4 panneaux au ¼) construit par la maison Barbier, Bénard et Turenne (BBT), émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 4.9s.
Sa portée lumineuse est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1512.

Il est inscrit depuis le 11 mai 2009 sur la liste des Monuments Historiques.

 

[2] Le raz Blanchard est l'un des courants les plus forts d'Europe ; il traverse un détroit d'une quinzaine de kilomètres situé entre la pointe ouest du Cap de la Hague et l'île d'Aurigny (Alderney).
 

[3] Pierres issues de l'ancien gisement de granit de la Manche (Flamanville) dont l’exploitation n’a cessé de croitre à partir du XVe siècle et ce jusqu'à la moitié du XIXe.Depuis le port de Diélette, des blocs sont acheminés pour la construction de la rade de Cherbourg et du port militaire ou les pavés de la place de la Concorde, à Paris …

 


Cachet commémoratif sur carte postale








Oblitération faite à Beaumont Hague (50), le 01.11.1987
Cachet célébrant le 150e anniversaire du phare (1837 – 1987)
Carte postale : phare de Goury
Édition : Imprimerie Artistique Lecaux (Tourlaville)
Artiste : Roger Le Huel
Dimensions : 100 mm x 150 mm
Année d'émission : 1987

 


[sur le verso de la carte]







Carte postale : phare de Goury
Édition : Éditions Normandes Le Goubey (Bretteville sur Odon)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : A10355
Code-barres : 3 586130 101000





 


Un grand merci à Patrick, philatéliste et à l'occasion, photographe de phares.
Photo prise en mars 2013




 
 

mardi 26 novembre 2013

Venezuela / Punta Faragoza et Punta Ballena (ancien feu)


Venezuela.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le 160ème anniversaire de la signalisation maritime au Venezuela.
Les timbres montrent les phares de Punta Faragoza et de Punta Ballena (ancien feu).
Phare et lanterne stylisés illustrent le pli et le cachet commémoratif.






Enveloppe oblitérée à Caracas (Auditorium Planétarium Humboldt, Parque del Este) [1]
Date d'oblitération : 10.05.2002
Édition : Ipostel (Instituto Postal Telegráfico de Venezuela)
Dimensions du pli : 165 mm x 95 mm
Tirage : 5000 exemplaires


[1] Le Planétarium Humboldt est une dépendance du "Servicio de Hidrografía y Navegación" de la Marine vénézuélienne.


Thème des timbres : phares de Punta Faragoza et Punta Ballena dans la série "Signalisation maritime", dix timbres différents [2]
Date d'émission : 10.05.2002
Autorité postale émettrice : Ipostel (Instituto Postal Telegráfico de Venezuela)
Valeurs faciales : 500 bolívares [VEB] [3]
Dessinateur : José Luis de Faria Rodrigues
Dimensions des timbres : 35 mm x 40 mm
Dimensions de la feuille : 210 mm x 120 mm
Taille de la feuille : 10 timbres différents
Prix de la feuille : 4 000 bolívares [VEB]
Imprimeur : Gráficas Armitano (Caracas)
Impression : offset (polychromie)
Dentelé : 12 ¼
Tirage : 50 000
Numéros des catalogues (Faragoza) : Yv 2221 / SG 3691g / M 3488 / S 1626g
Numéros des catalogues (Ballena) : Yv 2222 / SG 3691h / M 3489 / S 1626h


[2] Cette série est la première émission de l'année 2002
Une seconde émission (du 29.10.2002), comportant aussi 10 timbres différents renferme le calendrier d'émissions vénézuéliennes de l'année 2002.
Entre le 29.10.2002 et le 19.09.2003 aucun timbre n'a été émis

[3] Le bolívar, unité monétaire du pays entre 1879 et 2008



A. Le phare de Punta Faragoza (11° 07' N & 63° 56' W) se trouve sur un promontoire situé à l'extrémité de la baie Pedro González (playa Faragoza) à une dizaine de kilomètres de la pointe nord-est de l'île Margarita.
À environ 300 km au nord-est de Caracas, en mer des Caraïbes, l'Isla Margarita (1 071 km²), est le seul état insulaire vénézuélien (Nueva Esparta).

Mis en fonction le 14 août 1998, le phare est constitué d'une tour en béton, en forme de pyramide tronquée à base hexagonale.
Haute de 23 m (75 pieds), elle est peinte en bandes horizontales rouge-oranges (3) et blanches (3). La lanterne, peinte en blanc, reproduit le modèle hexagonal de la tour.

Sur un plan focal de 85 m (279 pieds), le feu émet un éclat de lumière blanche toutes les 8 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 7s.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J6495-1.






B. Le phare de Punta Ballena (11° 00' N & 63° 47' W) représenté sur le timbre, est la structure qui a précédé le phare actuel.
Il s'agissait d'une tour installée en 1999, de section circulaire fabriquée en fibre de verre et appuyée sur une plateforme en béton, de section hexagonale.
Peinte rouge-orange, avec une bande centrale blanche, elle avait une hauteur de 10 m (33 pieds).
Au sommet, le feu (sans lanterne), était entouré d'une petite rambarde circulaire.

En 2007, une nouvelle structure a été mise en place.
Il s'agit d'une tour pyramidale-tronquée, de 28 m (92 pieds) de hauteur, de base hexagonale construite en béton et revêtue en brique de couleur rougeâtre.
Une succession de balcons sert de point d'observation pour les visiteurs qui ont une vue de 360° sur l'Île Margarita.
Le phare est dans un périmètre qui héberge également le siège de la Zona Naval de Oriente et la station hydrographique Pampatar de la Marine vénézuélienne.









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/12/venezuela-punta-brava-et-punta-macolla.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/09/venezuela-los-roques-et-isla-redonda.html




.

 

lundi 28 octobre 2013

Taiwan / Liuchiu Yu


Taiwan.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare de Liuchiu Yu (琉球嶼燈塔)







Carte oblitérée à Liuchiu (琉球) [1], le 28.07.2010 [2]
Dimensions du pli : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Édition : Chunghwa Post Co. Ltd. (Taiwan)


[1] Liuchiu dont le code postal est 929, fait partie de la division postale du comté de Pingtung  (屏東縣)
[2] 2010 est l'année "minguo" 99







Thème du timbre : phare de Liuchiu Yu dans la série "phares de Taiwan" (2010), quatre timbres différents
Date d'émission : 28.07.2010
Autorité postale émettrice : Chunghwa Post Co. Ltd. (Taiwan)
Valeur faciale : 25 dollars de Taiwan (TWD)
Design : Hung-tu Ko
Imprimeur : China Color Printing Co. Inc. (Taiwan)
Impression : offset (polychromie) + "vernissage ponctuel" (spot varnish)
Papier : phosphorescent
Dentelé : 11 ½
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Taille de la feuille : 20 (5 x 4) timbres
Tirage : 900 000
Référence Chunghwa Post : 547.4
Numéros des catalogues : Yv 3305 / SG 3476 / M 3515



Le phare de Liuchiu Yu [Liuqiu, Lamay Island] (22° 20' N & 120° 22' E) se trouve sur une colline située à environ 250 mètres de la côte, dans la partie sud-est de l'île du même nom (yu = île).
 
Liuchiu Yu possède une superficie d'environ 7 km² et est à quelque 15 km au sud-ouest de Donggang (Tungkang), ville portuaire de la côte sud-occidentale de Taiwan et principal port de pêche jusqu'à la fin du XIXème siècle.
 
Construit en 1929 durant la période coloniale japonaise, le phare a été très fortement endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale ; son aspect actuel date de la fin des travaux de reconstruction, en 1952.
 
La tour en béton est de section circulaire et peinte entièrement en blanc.
Au sommet, un local technique occupe un secteur circulaire dont la partie dégagée est entourée d'un rambarde métallique. Au centre du toit de ce local, entouré d'une seconde rambarde, se trouve le feu, sans lanterne.
La tour a une hauteur de 11 m (36 pieds), son plan focal se trouve à 89 m (291 pieds).

Automatisé et géré par le personnel du Bureau maritime et portuaire [3] ; le phare émet avec une intensité lumineuse de 10 000 candela, un long éclat de lumière blanche toutes les 8 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 2s + obscurité 6s.
Sa portée lumineuse est de 14 milles marins (1 mille = 1852 m) sur un angle de 9° [4].

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : P4612.

[3] Historiquement, les phares à Taiwan ont été opérés par le Ministère des Affaires maritimes au sein de la Direction générale des Douanes. Le 1er janvier 2013, leur juridiction a été transférée au Bureau maritime et portuaire du Ministère des Transports et de la Communication.

[4] Cela permet une approche au port de pêche de Haizi (海子漁港) situé à l'extrémité sud de l'île.

 

Lettre ayant voyagé
Enveloppe premier jour [FDC] montrant les phares de l'émission
Le phare de Wenkan Tui apparaît dans l'illustration du pli
Le phare de Liuchiu Yu illustre le cachet commémoratif








Enveloppe oblitérée à Taiwan, le 28.07.2010
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Édition : Chunghwa Post Co. Ltd. (Taiwan)
Design (FDC) : Hung-tu Ko
Référence : 99-13
Code-barres : 07AA5411
Prix de vente (sans affranchissement) : 2 dollars de Taiwan (TWD)





Le phare de Liuchiu Yu illustre le verso de l'enveloppe















Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/09/taiwan-chilung-tao.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/12/taiwan-oluanpi.html




.

jeudi 3 octobre 2013

Danemark / Møn


Danemark.

Enveloppe premier jour [FDC] célébrant le phare de Møn (Møn fyr).
Le phare de Blåvandshuk (Blåvandshuk Fyr) illustre la couverture du pli.
Cachet commémoratif avec l'image d'un "phare basculant" (Vippefyr).






 

Pli oblitéré à København V (Copenhague), le 12.09.1996
Édition : Post Danmark
Dimensions du pli : 110 mm x 180 mm
Dessinateur : Jørgen Levinsen
Référence : FDC/S82


Thème du timbre : phare de Møn dans la série "Phares du Danemark" [Danske fyrtårne], quatre timbres différents
Date d'émission : 12.09.1996
Autorité postale émettrice : Post Danmark
Valeur faciale : 8.75 couronnes danoises [DKK]
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 250g dans le régime intérieur
Dessin : Jørgen Levinsen
Gravure : Arne Kühlmann
Dimensions : 23.60 mm x 40.40 mm
Dentelé : 12 ¾
Taille de la feuille : 50 (10H x 5V)
Imprimeur : Post Danmark
Impression : taille-douce + offset
Papier : fluorescent
Numéro des catalogues : Yv 1138 / M 1135 / S 1058 / SG 1080
Numéro du catalogue AFA : 1127
Numéro du catalogue Facit : 1162







L'île de Møn est situé au sud-est de Seeland, l'île où se trouve la ville de Copenhague.
Le phare (54° 57' N & 12° 32' E), face à la mer Baltique, est à l'extrémité sud-est de Møn.
Le bâtiment est placé à proximité de la plage sur l'une des collines que forment des hautes falaises de craie (Møns Klint) ; un lieu singulier au Danemark.

Construit en 1845, le phare est au sommet d'une tour de section hexagonale de 13 m (43 pieds) de hauteur dont trois de ses côtés (les plus longs) sont intégrés à la maison du gardien. Cette dernière est une construction en brique claire (jaunâtre) avec une toiture en tuiles rouges, à deux pentes.
Les trois côtés restants de la tour (les plus courts), sont face à la mer et garnis avec des fenêtres.
La lanterne, circulaire et peinte en blanc avec la toiture rouge, est entourée d'une rambarde métallique dont le périmètre suit le plan de la tour.

Electrifié en 1947, automatisé ; sur un plan focal de 25 m (82 pieds), son optique émet quatre éclats de lumière blanche toutes les 30 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 4.5s + éclat 0.5s + obscurité 4.5s + éclat 0.5s + obscurité 4.5s + éclat 0.5s + obscurité 14.5s.
Sa portée lumineuse est de 21 milles marins (1 mille = 1852 m) sur un angle de 217°.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C2142.


 

Enveloppe premier jour [FDC] montrant les phares de l'émission
[Fornæs, Blåvandshuk, Bovbjerg et Møn]











Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/01/danemark-blavandshuk.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/danemark.html




.

samedi 28 septembre 2013

Croatie / Veli rat

 
Croatie.
 
Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Veli rat (Svjetionik Rt Veli rat).

 
 




Enveloppe oblitérée à Split (21101), le 20.09.2010

 

Thème du timbre : phare de Veli rat dans la série "Phares IV" [Svjetionici IV], trois timbres différents
Date d'émission : 07.09.2010
Autorité postale émettrice : Hrvatska pošta d.d.
Valeur faciale : 3.10 kuna [HRK]
Correspond à un affranchissement pour un envoi normalisé, jusqu'à 20 g, dans le régime intérieur (Croatie)
Design : Orsat Franković et Ivana Vučić (Zagreb, Croatie)
Photographe : Andrija Carli
Dimensions du timbre : 29.82 mm x 48.28 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 10 timbres
Imprimeur : Zrinski d.d. (Čakovec, Croatie)
Impression : offset (polychromie)
Papier : blanc, 102 g/m²
Tirage : 100 000 timbres
Numéros des catalogues : Yv 899 / S 782 / M 963
Référence Hrvatska pošta : 785







Le phare de Veli rat (44° 09' N & 14° 49' E) se trouve sur une pointe de la façade nord-ouest de Dugi Otok [1], l'une des îles extérieures de la côte Dalmate, en mer Adriatique.
Veli Rat est le nom du village le plus proche situé à quelques kilomètres du phare.

La construction du phare en 1849, a été réalisée sous l'autorité de l'Empire d'Autriche (1804 - 1867).
La tour, construite en pierre et revêtue d'un crépi chamois (sable) est de section circulaire. Elle s'appuie sur une base de plan carré qui s'intègre à la façade d'une maison traditionnelle (toiture en tuiles à quatre pentes) peinte d'une couleur jaune pâle.
Sa hauteur est de 36 m (118 pieds), elle positionne le plan focal à 41 m (134 pieds).

La lanterne, de section circulaire ; est peinte en blanc et entourée d'une rambarde métallique. L'ensemble est soutenu par un balcon décoré avec une corniche moulurée.
Automatisé, alimenté en électricité par le réseau urbain (220 v) ; le phare émet deux éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 0.8s + obscurité 4.4s + éclat 0.8s + obscurité 14s.
Sa portée lumineuse est de 22 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E3098.


[1] Littéralement "Longue Île" (45 km de long sur 5 km de large), Dugi Otok est la plus occidentale des îles de Zadar.

 



Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares [svjetionici] de Croatie
Les timbres montrent les phares de Vir, Veli rat et Tajer
Le cachet commémoratif montre un phare stylisé surmonté du mot le mot "svjetionici" (phares)



 




Oblitération premier jour faite à Zagreb (10101), le 07.09.2010
Édition : HP - Hrvatska Pošta d.d. (La Poste Croate S.A.)
Dimensions de l'enveloppe : 115 mm x 165 mm
Référence : 14/2010
Illustration de l'enveloppe : le mot "svjetionici" (phares) avec les trois "i" remplacés par des faisceaux lumineux
Code-barres : 3 856007 101205

  

 

 

Notice philatélique


Yougoslavie (1918 - 2003).

Le phare de Veli rat dans la série de 12 timbres "phares de l'Adriatique et du Danube" (carnet).






Date d'émission : 25.07.1991
Autorité postale émettrice : PTT Yugoslavia
Valeurs faciales : 10 dinars yougoslaves (YUM)
Dessinateur : Radomir Bojanič
Imprimeur : Unicover Corporation (Cheyenne, États-Unis)
Impression : offset (polychromie)
Dimensions des timbres : 31 mm x 40 mm
Dentelé : 13
Taille du bloc feuillet (carnet) : 12 timbres
Tirage : 200 000
Date de retrait : 01.01.2002
Numéros des catalogues : Yv 2360 / SG 2726 / S 2110g / M 2496





 

mardi 24 septembre 2013

Jersey / Noirmont Point

 
Jersey.
 
Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le feu de Noirmont Point.






Pli oblitéré à Jersey (Channel Islands), le 11.06.2013


Thème du timbre : feu de Noirmont Point dans la série "Tours côtières II" (Coastal Towers), six timbres différents
Date d'émission : 12.10.2012
Autorité postale émettrice : Jersey Post
Valeur faciale : 70 pence (70/100 de livre sterling - GBP)
Correspond à un affranchissement pour une lettre entre 40 et 60g pour l'Europe
Artiste : Nick Shewring
Imprimeur : Osterreichische Staatsdruckerei GmbH [OeSD] (Vienne, Autriche)
Impression : offset (quadrichromie)
Dimensions du timbre : 42.5 mm x 29 mm
Dentelé : 14 x 13
Taille de la feuille : 10 (2 x 5)
Numéros des catalogues : Yv 1766 / M 1680
Référence Jersey Post : 514.1.1 (série complète)




Le feu de Noirmont Point (49° 10' N & 02° 10' W) se trouve sur un rocher situé à l'extrémité sud-ouest de la baie de Saint Aubin, sur la côte méridionale de l'île de Jersey.
Cette dépendance de la Couronne britannique, la plus grande des îles Anglo-Normandes (118 km²), se situe à environ 35 km du littoral de la presqu'île du Cotentin (France).

Construit en 1915, ce feu de 10 m (33 pieds) de hauteur, est constitué d'une tour tronque-conique bâtie en pierre apparente et peinte en noire avec une bande centrale blanche.
Sans lanterne, le feu est soutenu et rehaussé par un support métallique à quatre pieds. Le plan focal se trouve à 18 m (59 pieds).

Automatisé [1], alimenté en électricité par des panneaux solaires ; son optique émet avec une intensité lumineuse de 1 470 candela (cd), quatre éclats de lumière blanche toutes les 12 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.7s + obscurité 1.5s + éclat 0.7s + obscurité 1.5s + éclat 0.7s + obscurité 1.5s + éclat 0.7s + obscurité 4.7s.
Sa portée lumineuse de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1616.


[1] Le signalement maritime de Jersey est géré par Jersey Harbours depuis la Maritime House, à St Helier.





Le feu de Noirmont Point dans la série "150 years of first Lighthouse in Jersey", six timbres différents


 




Date d'émission : 05.10.1999
Autorité postale émettrice : Jersey Post
Valeur faciale : 34 pence (34/100 de livre sterling - GBP)
Dessinateur : Alan R. Copp
Imprimeur : Walsall Security Printers Limited (Walsall, UK)
Impression : offset (quadrichromie)
Dimensions du timbre : 31.70 mm x 40.08 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 20 (5 x 4)
Numéros des catalogues : Yv 907 / S 925 / SG 919 / M 912


Lettre ayant voyagé





Pli oblitéré à Jersey, le 22.10.1999



La baie de Saint Aubin et le feu de Noirmont Point sur ce timbre célébrant la "Royal Visit" du mois de mai 1989
 



Date d'émission : 24.05.1989
Autorité postale émettrice : Jersey Post
Valeur faciale : 1 livre sterling (GBP)
Dessinateur : Alan R. Copp
Imprimeur : The House of Questa (London)
Impression : offset (polychromie)
Dimensions du timbre : 42.5 mm x 28 mm
Dentelé : 14 ½
Taille de la feuille : 20 (4 x 5)
Date de retrait : 30.06.1994
Numéros des catalogues : Yv 478 / M 484 / SG 500 / S 515








Carte postale : feu de Noirmont Point
Édition : Leander (Gravesend, Kent)
Photographe : G. M. Trigwell
Dimensions : 100 mm x 150 mm
Année d'émission : 1998
Référence : L 1010



 
 

mercredi 11 septembre 2013

Pérou / La Marina

 
Pérou.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de La Marina.





Pli oblitéré par l'Administration Postale de Miraflores (Filatelia), le 5 avril 2013

 

Thème du timbre : phare de La Marina dans la série "Phares du Pérou [IV]" (faros del Perú), deux timbres différents
Date d'émission : 09.03.2009
Autorité postale émettrice : Serpost S.A. (Servicios Postales del Perú)
Valeur faciale : 6.50 nuevos soles [PEN]
Dessinateur : Christian Álvarez M.
Imprimeur : Thomas Greg and Sons (Lima, Pérou)
Impression : offset (polychromie)
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Taille de la feuille : 50 timbres (5 x 10)
Dentelé : 13 ½
Tirage : 50 000
Numéros de catalogues : Yv 1779 / SG 2616 / M 2361 / S 1670


 


Le phare de La Marina (12° 07' S & 77° 02' W) se trouve dans le périmètre de la Plaza del Navegante, dans le district de Miraflores, localité de la banlieue de Lima, face à l'océan Pacifique.

Le phare a été officiellement inauguré le 29 décembre 1973 ; il s'agit du nouvel emplacement de ce bâtiment qui occupait jusqu'alors, le site de la Punta de Coles (province d'Ilo, 17° 42' S & 71° 23' W) depuis 1921.

Préfabriqué au Royaume-Uni par la maison Chance Brothers (Birmingham) en 1919, cette structure en fer de fonte, de section circulaire, s'appuie sur une base tronque-conique construite en pierre. Peinte en bandes bleues (2) et blanches (2), l'ensemble a une hauteur de 22 m (72 pieds).

Sur un plan focal de 108 m (354 pieds), le phare émet avec une intensité lumineuse de 3880 candela (cd) ; trois (2 + 1) éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 1.5s + éclat 0.5s + obscurité 6s + éclat 0.5s + obscurité 6s.
Sa portée lumineuse est de 21 milles marins (1 mille = 1852 m).

Électrifié, opéré par la Direction d'Hydrographie et Navigation de la marine de guerre du Pérou (HIDRONAV), il est répertorié sous le numéro 22166.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G2045.









Muchas gracias a Carlos (Argentine) pour son aimable participation et cette belle photo prise en avril 2013.
 

samedi 7 septembre 2013

Espagne / Punta de la Polacra


Espagne.

Enveloppe premier jour [FDC] célébrant le phare de Punta de la Polacra.
L'image du phare illustre le cachet commémoratif.

 



Pli oblitéré à Punta de la Polacra, le 20.09.2010
[Ce bureau de poste est le plus proche du phare]








Thème du timbre : phare de Punta de la Polacra dans la série "Phares" [Faros IV], six timbres différents
Date d'émission : 20.09.2010
Autorité postale émettrice : Correos de España
Valeur faciale : 0.64 euro
Correspond à un affranchissement pour une Lettre "normalisée" jusqu'à 20g avec destination "Europe"
Dimensions du timbre : 28.8 mm x 40.9 mm
Dentelé : 13 ¼ x 13 ¾
Taille de la feuille : 6 timbres
Dimensions de la feuille : 115.2 mm x 105.8 mm
Imprimeur : Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)
Impression : héliogravure
Papier : couché, phosphorescent
Tirage : 300 000 feuilles (timbres)
Numéros des catalogues : Yv 4243 / SG 4552 / M 4538 / S 3746d
Numéro du catalogue Edifil : 4594D
 

 



Le phare de Punta de la Polacra (36° 50' N & 02° 00' W) se trouve au sommet de la "Torre de los Lobos" (tour des loups), une tour de guet du XVIIIe siècle située sur la côte méditerranéenne de la province espagnole d'Almeria (Andalousie) [1].
La Punta de la Polacra est sur la frange côtière la mieux préservée du Parc Naturel de Cabo de Gata ; la pêche, le prélèvement d'espèces animales et végétales, la baignade, la plongée, le trafic et le mouillage sont interdits.

Mis en fonctionnement le 9 septembre 1991, son installation suit les travaux de restauration de la "Torre de los Lobos" par le ministère des "Obras Públicas", en 1989.

Le feu (AGA), haussé par un support métallique et installé de manière excentrique sur le haut de la tour, est postionné à 14.5 m (47 pieds) du sol.
Le plan focal étant à 281 m (922 pieds), ce phare est le plus haut d'Espagne et de toute la Méditerranée.

Opéré par l'Autoridad Portuaria de Almería-Motril, automatisé, alimenté en électricité par des panneaux solaires ; son optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 14 secondes, selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 2.5s + éclat 0.5s + obscurité 2.5s + éclat 0.5s + obscurité 7.5s.
La portée lumineuse est de 14 milles marins (1 mille = 1852 m).
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E0107.7.



[1] Ce phare, situé entre deux autres déjà installés (Cabo de Gata et Mesa Roldán), sert à bannir une "zone d'ombre" produite par un relief côtier fort accidenté.
 

dimanche 1 septembre 2013

Allemagne / Bateau-feu "Elbe 3"


Allemagne.

Cachet commémoratif montrant le bateau-feu "Elbe 3" (Feuerschiff Elbe 3 / 1888).
Bateau du musée maritime d'Övelgönne (Museumshafen Övelgönne), à Hambourg.








Pli oblitéré à Hamburg (20457), le 11.05.2007

Cachet commémoratif du 818e anniversaire du port (Hafengeburtstag), du 11 au 13 mai 2007
Association de marcophilie navale (Schiffspostsammlerverein) "Graf von Spee Chapter"
Créateur du cachet : Stempel-Müller (Nürnberg)
Référence Deutsche Post : 07/087







La position "Elbe 3" (53° 57' N & 08° 37' E), dans la baie d'Helgoland (mer du Nord), a été occupée depuis 1854 par une succession de bateaux feux dont le dernier est représenté dans ce timbre à date.

Construit en 1888 par le chantier naval Johann Lange (Vegesack, Brême) ; ce bateau a été conçu à l'origine comme une goélette (trois mâts) dont les dimensions, peuvent être résumées de la manière suivante :
- Longueur hors-tout de 45.10 m (149 pieds)
- Largeur de 7.20 m (23.6 pieds)
- Tirant d'eau de 3.95 m (13 pieds)

Transformé dans les années 1920-1930, il opérait en 1939 dans l'estuaire de la Weser dans sa configuration moderne : un bateau feu disposant d'un moteur à explosion et d'une lumière alimenté en électricité.

Le 07.11.1966, rebaptisé, il prend la position "Elbe 3" qu'il gardera jusqu'à la fin de ses fonctions, le 23.05.1977.
L'équipage était alors composé d'une unité de onze personnes travaillant deux semaines sur le bateau.

Depuis le 04.05.1979, l'"Elbe 3" est amarré au quai du musée maritime d'Övelgönne (Musemumshafen Övelgönne), à Hambourg.
Fierté de son propriétaire, ce navire est considéré comme le plus vieux bateau feu en état de fonctionnement.

 

Lettre ayant voyagé
Un phare stylisé et "Elbe 3" sur le cachet commémoratif du Rencontre des bateaux-feu [Treffen der Feuerschiffe], Hambourg 2008






Pli oblitéré à Hambourg (20459), le 20.06.2008

Créateur du cachet : Stempel-Müller (Nürnberg)
Référence Deutsche Post : 09/177
 
 

 
Lettre ayant voyagé
Pli oblitéré à Hambourg (22763), le 24.08.2013
 
 
 
 

 
Cachet commémoratif du 125e anniversaire du bateau
Fête du musée maritime d'Övelgönne (Fest Museumshafen Övelgönne)
Créateur du cachet : Stempel-Müller (Nürnberg)
Référence Deutsche Post : 16/266


 
 
 
 
 
 


Carte postale : bateau-feu "Elbe 3"
Photographe : Holger Jens
Édition : Museumshafen Oevelgönne (Hamburg)
Dimensions : 105 mm x 148 mm [DIN A6]

 
 
[verso]

Oblitération souvenir du Musemumshafen Övelgönne.




Lettre ayant voyagé
Cachet commémoratif montrant l'autre bateau-feu "Elbe 3" (Feuerschiff Elbe 3 / 1909)
Bateau du musée maritime de Bremerhaven (Deutches Schiffahrtsmuseum)

 
 



Pli oblitéré à Bremerhaven (27568), le 12.09.2009

Oblitération souvenir du centenaire du bateau (1909 – 2009)
Créateur du cachet : Stempel-Müller (Nürnberg)
Référence Deutsche Post : 17/332

"Erlebnis : Briefmarken" (Expérience : Timbres) sont des bureaux de poste mobiles où le personnel de Deutsche Post s'associe à un événement rassemblant du grand public.


 


L'"Elbe 3" représenté ici a été construit en 1909 dans le chantier naval d'Eiderwerft AG (Tönning, Schleswig-Holstein), comme un simple trois-mâts, en acier.

Baptisé "Eiderlotsgaliot IV", il a occupé la position "Elbe 3" de manière récurrente jusqu'au moment de sa désaffectation.

Avec un équipage de 16 hommes, les dimensions du navire peuvent être résumées de la manière suivante :
- Longueur hors-tout de 44 m (144 pieds)
- Largeur de 7 m (23 pieds)
- Tirant d'eau de 2.70 m (9 pieds)

Depuis 1967, l'"Elbe 3" est amarré au quai du musée maritime (Deutches Schiffahrtsmuseum / DSM) de Bremerhaven.
Les travaux de restauration successifs l'ont remis dans sa configuration d'origine.

 



Carte postale : bateau-feu "Elbe 3" (Bremerhaven)
Édition : Anco-Vertrieb (Lübeck)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 28 A 7105


 

[verso]

Oblitération souvenir du Musée du Bateau-feu à Bremerhaven (Museumsfeuerchiff)