mardi 30 janvier 2018

Angola / Phares d'Angola


Angola.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares d'Angola (faróis de Angola).
Les timbres montrent les phares de Cabeça da Cobra, Barra do Dande, Tafe, Moita Seca et les balises (bouée rouge et bouée verte) de la baie de Luanda.
Le dessin du cachet commémoratif montre le phare de Cabeça da Cobra.







Enveloppe oblitérée à Luanda, le 22.11.2002

Cachet commémoratif : "Faróis de Angola"


Édition : Correios de Angola
Dimensions du pli : 162 mm x 229 mm (DIN C5)







Thèmes des timbres : phares d'Angola ("faróis de Angola"), dans une série de six timbres différents
Date d'émission : 22.11.2002
Autorité postale émettrice : Correios de Angola (Empresa Nacional de Correios e Telegrafos de Angola)
Valeurs faciales : 45 kwanza (AOA, depuis 2000)
Design : Afinsa
Dimensions du timbre : 40.0 mm x 30.0 mm
Dentelé : 13 x 13.4
Imprimeur : Cartor Security Printing (France)
Impression : offset
Taille de la feuille : 10 timbres
Numéros des catalogues : Yv 1533 – 1538 / M 1678 – 1683 / SG 1655 – 1660 / S 1227 – 1232
Numéros WNS :
AO019.02 : bouée numéro 1 (baie de Luanda)
AO020.02 : phare de Barra Do Dante
AO021.02 : bouée numéro 2 (baie de Luanda)
AO022.02 : phare de Cabeça da Cobra
AO023.02 : phare de Moita Seca
AO024.02 : phare de Tafe





A. Le phare de Cabeça da Cobra (06° 33' S & 12° 30' E) se trouve dans le nord du pays, à environ 260 km au nord-ouest de Luanda (capitale) et à une cinquantaine de kilomètres au sud du fleuve Zaïre (frontière naturelle avec la République Démocratique du Congo), face à l'océan Atlantique.

Sa construction date des années 1930, durant la période coloniale portugaise (África Ocidental Portuguesa).

La tour, de section carrée de 13 m (43 pieds) de hauteur, est bâtie en maçonnerie de brique; elle s'intègre linéairement dans un bâtiment hébergeant les gardiens et les locaux techniques.

Sur un plan focal de 42 m (138 pieds), son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 4 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 3.7s.
Sa portée lumineuse est de 19 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D5003.


 


B. Le phare de Barra do Dande (08° 28' S & 13° 21' E) se trouve à l'ouest de la ville du même nom située à une soixantaine de kilomètres au nord de Luanda, à l'embouchure (rive gauche) du fleuve Dande, sur un plateau surplombant l'océan Atlantique.

La tour, de section carrée (et cinq étages), a une hauteur de 20 m (66 pieds) ; elle est bâtie en brique et peinte en bandes rouges et blanches.
Inauguré à l'époque coloniale (1968), son équipement a été renouvelé en 2001.

Alimenté en électricité par des panneaux solaires, sur un plan focal de 63 m (207 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 1.4s + éclat 0.3s + obscurité 8s.
Sa portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D5080.




C. Le phare de Tafe [Ponta Tafe] (05° 33' S & 12° 11' E) se trouve dans le secteur nord-ouest de la ville de Cabinda, capitale de l'exclave angolais du même nom situé à une soixantaine de kilomètres au nord du fleuve Zaïre (dont l'embouchure appartient à la République Démocratique du Congo).

Érigé en 2002 sur le site d'une ancienne installation coloniale (1888), le feu est soutenu par une tour de section circulaire de 20 m (65 pieds) de hauteur, construite en fibre de verre et peinte en bandes blanches (4) et rouges (4). Trois segments sont identifiables sur l'axe de la tour : la partie inférieure d'un diamètre élargi, la partie supérieur d'un diamètre réduit et la base du support du feu (sans lanterne) : en forme de cône inversé.

Sur un plan focal de 27 m (89 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 3.5s + éclat 0.3s + obscurité 5.9s.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D4340.




D. Le phare de Moita Seca (06° 06' S & 12° 16' E) se trouve sur un secteur consolidé des bancs de sable situés à l'embouchure (rive gauche / entrée sud) du fleuve Zaïre (Congo) [1] [2].

Installé en 2002, le feu est soutenu par une tour de section circulaire de 20 m (65 pieds) de hauteur, construite en fibre de verre et peinte en bandes blanches (4) et rouges (4). Trois segments sont identifiables sur l'axe de la tour : la partie inférieure d'un diamètre élargi, la partie supérieur d'un diamètre réduit et la base du support du feu (sans lanterne) : en forme de cône inversé.
Géré par la "Capitania do Porto do Soyo", sur un plan focal de 20 m (65 pieds), son optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 1.5s + éclat 0.3s + obscurité 1.5s + éclat 0.3s + obscurité 6.1s.
Sa portée lumineuse est de 12 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D4380.





[1] Lieu appelé "Ponta do Padrão" où l'explorateur portugais Diogo Cão avait érigé en 1482 une stèle (padrão), colonne en pierre indiquant la découverte d'une nouvelle terre au nom du roi João II de Portugal.

[2] Également, le lieu de construction des deux phares de la période coloniale installés en 1889 et 1919.

 



Bouée numéro 1 (verte) et bouée numéro 2 (rouge) de la baie de Luanda




 
 


Carte de l'Administration portugaise montrant la position des principaux phares de la côte angolaise


 
 
 
 
.

samedi 20 janvier 2018

Espagne / Isla Tambo


Espagne.

Cachet commémoratif montrant le phare de Isla Tambo.
Oblitération souvenir de l'Exposition Philatélique "Vírgen del Carmen".







Enveloppe oblitérée à Marín, le 16.06.1977







Le phare de Isla Tambo [Punta Tenlo Chico] (42° 24' N & 08° 42' W) se trouve dans l'extrémité méridionale de cette île de 28 ha située dans la partie centrale de la ria de Pontevedra, face à la ville de Marín, à quelques kilomètres au sud de Pontevedra [1].

Pontevedra est la capitale de la province du même nom et de la région autonome de Galice, dans le nord-est de l'Espagne.

Le phare a été construit en 1922.

La tour, de 13 m (43 pieds) de hauteur est bâtie en pierre gardant sa couleur grisâtre naturelle. L'édifice est constitué de deux segments superposés : une base élargie de section circulaire (servant au stockage de fournitures) sur laquelle s'érige une tour légèrement tronconique de diamètre réduit. Un escalier extérieur serpente la partie supérieure donnant au phare une allure facilement reconnaissable. Au sommet, la lanterne, est peinte en blanc.

Automatisé, géré par l'autorité maritime du port de Marín, sur un plan focal est de 35 m (115 pieds), l'optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 8 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 1s + éclat 1s + obscurité 1s + éclat 1s + obscurité 3s.
Sa portée lumineuse est de 11 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D1860.


[1] L'île est propriété de la marine espagnole (École Navale de Marín), l'accostage reste interdit.


 



Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2016/03/espagne-san-cibrao.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/04/espagne-cabo-silleiro.html


.

vendredi 12 janvier 2018

Taiwan / Pen Chia Yu


Taiwan.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Pen Chia Yu [彭佳嶼燈塔].
Enveloppe souvenir du premier vol Air France Nouméa – Taipei – Paris.







Pli oblitéré à Taipei, le 07.11.1993

 

Thème du timbre : phare de Pen Chia Yu dans la série "phares de Taiwan", timbres d'usage courant [inscriptions sur bleu ciel] [1]
Date d'émission : 21.08.1992
Autorité postale émettrice : Taiwan Post Co. Ltd. (Chunghwa Post)
Valeur faciale : 13.00 dollars de Taiwan (TWD)
Dessinateur : Lee Kuang-chi
Imprimeur : China Color Printing Co. Inc. (Taiwan)
Impression : gravure à l'eau-forte, offset
Papier : papier mat avec filigrane "YU"
Dentelé : 13 ½
Dimensions du timbre : 23.5 mm x 26.5 mm
Taille de la feuille : 100 (10 x 10) timbres
Tirage : 20 000 000
Numéros des catalogues : Yv 1999 / S 2819 / SG 2011 / M 2073
Référence Chunghwa Post : D110.9



[1] Seconde émission. Quatre timbres (phares) émis à cette date : Poitou Chiao, Oluan Pi, Kaohsiung et Pen Chia Yu






Le phare de Pen Chia Yu [彭佳嶼燈塔] (25° 38' N & 122° 04' E) se trouve sur l'îlot du même nom à quelque 60 km au nord de Keelung, deuxième port du pays, vers l'extrémité nord-est de l'île de Taiwan.
Point le plus septentrional du pays, cet îlot de 114 hectares en mer de Chine Orientale, est la partie émergée d'un volcan sous-marin.

Construit par les Japonais (en 1906) et opérationnel depuis le 20 septembre 1909, sa tour de section circulaire, placée sur une base hexagonale, a été bâtie en brique. Pour augmenter sa résistance, elle dispose d'un cerclage métallique extérieur (caractéristique), procédure peu fréquente dans ce type de bâtiment.

Peinte en blanc, la hauteur de la tour est de 26.2 m (89 pieds) et celle du plan focal est de 146 m (480 pieds).
Phare gardienné, l'optique (possédant une lente de 1840 mm) émet un éclat de lumière blanche toutes les 15 secondes.
Sa portée lumineuse est de 25 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : P4690.





Thème du timbre : phare de Pen Chia Yu dans la série "phares de Taiwan", timbres d'usage courant [inscriptions sur blanc] [2]
Date d'émission : 21.04.1989
Autorité postale émettrice : Taiwan Post Co. Ltd.
Valeur faciale : 2.25 dollars de Taiwan (TWD)
Dessinateur : Lee Kuang-chi
Imprimeur : China Color Printing Co. Inc. (Taiwan)
Impression : gravure à l'eau-forte, offset
Papier : papier mat avec filigrane
Dentelé : 13 ½
Dimensions du timbre : 23.5 mm x 26.5 mm
Taille de la feuille : 100 (10 x 10) timbres
Tirage : 60 000 000
Numéros des catalogues : Yv 1795 / S 2675 / SG 1852 / M 1859
Référence Chunghwa Post : D108.13

[2] Première émission. Deux timbres (phares) émis à cette date : Mu Tou Yu et Pen Chia Yu




Le phare de Pen Chia Yu dans l'illustration du souvenir philatélique (images recto & verso) accompagnant cette émission


 




Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares de Mu Tou Yu et de Pen Chia Yu
Le phare de Santiao Chiao apparaît dans l'illustration du pli






Enveloppe oblitérée à Taipei (台北) le 21.04.78
[l'année "minguo" 78 correspond à 1989]


Édition : Taiwan Post Co. Ltd. (Chunghwa Post)
Dimensions du pli : 160 mm x 115 mm


 
 
 

.

dimanche 7 janvier 2018

Belgique / Ancien feu postérieur de Heist


Belgique.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant l'ancien feu postérieur de Heist (hoog Licht van Heist).


 



Pli oblitéré à Oostende, le 16.02.2007



Thème du timbre : ancien feu postérieur de Heist dans la série "Phares à la côte belge", quatre timbres différents
Date d'émission : 15.05.2006
Autorité postale émettrice : La Poste (belge)
Valeur faciale : 0.46 euro
Création et gravure : Guillaume Broux
Impression : héliogravure et taille-douce combinées
Imprimeur : Imprimerie du timbre (Malines)
Dimensions du timbre : 27.66 mm x 40.20 mm
Dentelé : 11 ½
Taille de la feuille : 10 timbres (5 x 2)
Papier : polyvalent phosphorescent
Gravure des cylindres : Établissements De Schutter (Malines)
Numéros des catalogues : Yv 3513 / S 2151 / M 3580 / SG 4000
Numéro du catalogue COB : 3532






L'ancien feu postérieur de Heist [Hoog Licht van Heist] (51° 20' N & 03° 14' E) se trouve sur un terrain naturel situé à l'extrémité ouest de la petite commune de même nom, à environ 600 mètres du Brittannia Dok, le secteur nord-est du port de Bruges-Zeebruges (Brugge-Zeebrugge), sur la mer du Nord.

Mis en fonction en 1907 [1], le phare est la première construction en béton du littoral belge ; il est constitué d'une tour de section circulaire appuyée sur une base de section octogonale et culminant dans un local (salle de veille) de plan octogonal soutenant la lanterne. L'ensemble, de quelque 30 m (98 pieds) de hauteur, est peint d'une couleur blanchâtre et décoré par des éléments d'art nouveau et des motifs en briques.

Il est mis hors service en 1977 lors de l'installation d'un nouveau feu adapté aux besoins des nouvelles installations portuaires.

Éteint durant les deux Guerres Mondiales, la structure est ainsi préservée de sa destruction.

Restauré en 2004, il est classé monument historique depuis 1981.

[1] Faisant suite à la construction d'un nouveau port à Zeebrugge (1895 – 1907), trois phares sont construits afin de signaler son entrée. Une distance de 250 m sépare ce feu postérieur de son alignement (feu) antérieur (toujours en place).

 



First Day Sheet
Feuille souvenir du premier jour d'émission





 

Oblitération premier jour faite à Bruxelles (1000), le 15.05.2006
Un phare stylisé illustre le cachet commémoratif


Édition : La Poste Belge
Dimensions : 148 mm x 210 mm (DIN A5)
Référence : 2006-13





L'ancien feu postérieur de Heist illustre le carnet de timbres "Fleurs Sauvages"

 

 



Date d'émission : 24.09.1994
Autorité postale émettrice : La Poste (belge)
Numéros des catalogues : Yv C2572 / M MH36 / SG SB57 / S 1562a
Numéro du catalogue COB : B25







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/06/belgique-ancien-mole-de-zeebrugge.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2015/06/belgique-vuurtoren-nieuwpoort.html

 

.