mercredi 26 février 2014

Suède / Gåsfeten

 
Suède.
 
Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le centenaire de l'Office suédois de la propriété industrielle [1].
Le timbre montre le phare de Gåsfeten.
Le pli est illustré avec une vanne solaire accompagnée d'une représentation graphique des caractéristiques des feux.


 




Enveloppe oblitérée à Stockholm, le 27.08.1992

Dimensions du pli : 125 mm x 180 mm
Édition : Posten
Design : Göran Österlund
Illustration du cachet : Jay Magnusson



Thème du timbre : phare de Gåsfeten célébrant le centenaire de l'Office de propriété industrielle (Patent- och registreringsverket, PRV) [1]
Date d'émission : 27.08.1992
Autorité postale émettrice : Posten AB
Valeur faciale : 2.80 couronnes suédoises (SEK)
Dessin : Göran Österlund
Gravure : Zlatko Jakus
Imprimeur : PFA [Postens Frimärksavdelning] Svenska Frimärken (imprimerie de la poste)
Impression : taille-douce (acier)
Dimensions du timbre : 31.25 mm x 31.25 mm
Dentelé : 12 ¾ (horizontal)
Taille de la feuille : roulette (rullmärke)
Tirage : 11 300 000
Numéro du catalogue : Yv 1718 / S 1962 / M 1730 / SG 1644
Numéro du catalogue Facit : 1748

[1] Série de deux timbres différents dont un célébrant la 88e Conférence de l'Union Interparlementaire (Stockholm, 1992)





Le phare de Gåsfeten (56° 07' N & 15° 13' E) se trouve sur la petite île (2 ha) du même nom située en mer Baltique, à environ 3 km au large des côtes de la province de Blekinge, au sud-est de la Suède.

Construit en 1904, il est le premier phare au monde à être alimenté au gaz acétylène.
Il devient dès 1906, la première installation à disposer d'une vanne solaire (Solventil) [2].

La tour est constitué d'un cylindre en fer de fonte appuyé sur une base de section circulaire construite en béton. La lanterne est de section octogonale incluant sa coupole pyramidale peinte en rouge.
Ces segments identifiables font de la tour un bâtiment "à trois étages". Deux balcons superposés renforcent cette image.
L'accès au premier balcon se fait par un escalier externe.
L'ensemble est peint en blanc ; sa hauteur est de 10 m (33 pieds) et celle de plan focal est de 12 m (39 pieds).

Alimenté en électricité par énergie éolienne, son optique émet deux longs éclats de lumière blanche, rouge ou verte (selon la direction) toutes les 15 secondes.
Sa portée lumineuse est de 10 milles marins pour la lumière blanche, de 7 milles marins pour la lumière rouge et de 6 milles marins pour la lumière verte (1 mille = 1852 m).

Propriété de l'Administration maritime suédoise (Sjöfartsverket), il est répertorié sous le numéro : 624200.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C7490.

 

[2] Mécanisme d'allumage automatique mondialement adopté crée par Gustaf Dalén, ingénieur suédois travaillant pour le compte de la firme AGA (Aktiebolaget Gasaccumulator).
C'est grâce à cette invention en conjonction avec d'autres appareillages automatiques que Gustaf Dalén a obtenu le Prix Nobel de physique en 1912.




Le phare de Gåsfeten illustre la carte souvenir (publicitaire) de "Heureka"
Exposition du Musée Postal de Stockhom (25.09.1992 – 07.03.1993)
"Timbres et inventions" (frimärken och uppfinningar)



 



Édition du Musée Postal (Postmuseum)
Tirage : 2 000 exemplaires
Imprimeur : Imprimerie de la poste suédoise
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)


[verso]





Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les lauréats du Prix Nobel de l'année 1912
L'ingénieur Nils Gustaf Dalén (1869 – 1937) apparaît sur l'image du timbre





Enveloppe oblitérée à Stockholm, le 08.12.1972

Édition : Posten AB
Dimensions du pli : 110 mm x 155 mm






Thème du timbre : hommage à Gustaf Dalén dans la série "Lauréats du Prix Nobel de l'année 1912", quatre timbres différents
Date d'émission : 08.12.1972
Autorité postale émettrice : Posten AB
Valeur faciale : 75 öre (75/100 de couronne suédoise - SEK)
Dessin : Lasse Söderberg
Gravure : Arne Wallhorn (1921 – 1994)
Imprimeur : Postverkets Frimärkstryckeri (Stockholm)
Impression : taille-douce (acier)
Papier : fluorescent
Dimensions du timbre : 25 mm x 32.5 mm
Taille de la feuille : roulette (rullmärke)
Dentelé : 12 ¾ (horizontal)
Tirage : 9 100 000
Numéro du catalogue : Yv 767 / M 788 / SG 723 / S 988
Numéro du catalogue Facit : 805








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/01/aland-lagskar.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/sude-franska-stenarna.html




.

 

mercredi 19 février 2014

Fidji / Solo Rock


Fidji.

Enveloppe premier jour [FDC] avec un timbre montrant le phare de Solo Rock (North Astrolabe Reef).

 



Enveloppe oblitérée à Suva, le 22.12.1980

Dimensions du pli : 152 mm x 230 mm
Édition : Post Fiji







Thème du timbre : phare de Solo Rock, dans la série "Architecture", 18 timbres d'usage courant dont les premières valeurs sont apparues le 11.11.1979
Date d'émission : 22.12.1980 (sans inscription de l'année)
Autorité postale émettrice : Post Fiji (Department of Posts and Telecommunications)
Valeur faciale : 1 dollar fidjien [FJD]
Design : John Waddington Ltd
Imprimeur : The House of Questa (London)
Impression : offset (quadrichromie)
Papier : avec filigrane (couronne simplifiée & "CA", en bandes inclinées)
Dentelé : 13 ½ x 13
Dimensions du dessin : 29 mm x 45.5 mm
Dimensions du timbre : 33 mm x 49.5 mm
Taille de la feuille : 100 timbres (4 x 25)
Numéros des catalogues : Yv 432 / M 413A / S 423 / SG 594A









Date d'émission : 11.03.1991 (avec inscription "1991")
Papier : avec filigrane (couronne simplifiée & "CA" en caractères manuscrits)
Dentelé : 13 ¾ x 13 ½
Numéros des catalogues : Yv 645 / M 413C / S 423j / SG 735








Date d'émission : janvier 1993 (avec inscription "1992")
Papier : avec filigrane (couronne simplifiée & "CA" en caractères manuscrits)
Dentelé : 13 ¾ x 13 ½
Numéros des catalogues : Yv 696 / 413C / S 423k / SG 735


 

Le phare de Solo Rock (18° 38' S & 178° 32' E) se trouve sur un affleurement rocheux (600 m²) portant ce nom et faisant partie du Great Astrolabe Reef, une double barrière de corail qui étend, vers le nord-est, les terres émergées de l'île de Kadavu.
Le phare est situé à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Suva, la capitale de l'archipel des Fidji, dans l'océan Pacifique Sud.

Opérationnel depuis le 1er février 1888, la tour en fer de fonte, de section circulaire, est peinte en blanc avec deux bandes horizontales de couleur rouge.
Sa hauteur est de 32 m (106 pieds) et son plan focal se trouve à 29 m (96 pieds).

Automatisé en 1981, l'optique émet un long éclat de lumière blanche d'une durée de 3 secondes toutes les 30 secondes (éclat 3s + occultation 27s).
Sa portée lumineuse est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : K4666.



Toponymie (au North du Great).
Le phare de Solo est dans le North Astrolabe Reef.
Le "North" Astrolabe Reef (atoll de 4 milles marins de diamètre) se trouve à un mille marin au nord du "Great" Astrolabe Reef.






Merci à Matt (FijiStamps) pour son aimable collaboration.


 
 
 

dimanche 9 février 2014

Japon / Shirakami Misaki


Japon.
 
Cachet commémoratif montrant le phare de Shirakami Misaki (白神岬灯台).

 



Oblitération faite à Shirakami (白神) (Hokkaidō, 北海道), le 01.03.1979 [1]

L'année impériale Showa 54 correspond à l'année 1979. Showa (昭和) est le nom japonais de l'empereur Hirohito.

[1] Premier jour d'émission de ce timbre à date

Dimensions du pli : 100 mm x 148 mm
Édition : La Poste japonaise (日本郵政公社)
Date d'émission : 25.01.1976 (Showa 51) [2]
Illustration : "ekirei" (駅鈴) ("cloche des postes aux chevaux") 

[2] Le prix de 20 yens (valeur d'affranchissement) de la carte est restée inchangée entre 1976 et 1981

 

 




Le phare de Shirakami Misaki (41° 24' N & 140° 12' E) se trouve à l'extrémité de la péninsule de Matsumae (Matsumae – hantō), la partie la plus méridionale de Hokkaidō, la grande île au nord du Japon.
Le phare est en face du détroit de Tsugaru, le bras de mer qui sépare Hokkaidō de l'île de Honshū (au sud, la plus grande du pays) et relie l'océan Pacifique (Est) à la mer du Japon (Ouest).

En fonctionnement depuis le 15 septembre 1888, cette structure dispose d'une tour de section circulaire construite en béton et peinte en bandes horizontales rouges (2) et blanches (2). La couleur blanche est aussi réservée pour sa lanterne (avec une coupole pointue) et le balcon qui l'entoure (ainsi que la rambarde métallique).
Haute de 17 m (56 pieds), son plan focal se trouve à 37 m (121 pieds).

Feu alternatif blanc-rouge d'une période de 30 secondes [blanc 15s / rouge 15s], il est visible sur un angle de 154°. La portée lumineuse est de 17 milles marins pour la lumière blanche et de 16 milles marins pour la lumière rouge (1 mille = 1852 m)

Géré par la Première circonscription de l'Agence de sécurité maritime des Gardes Côtes Japonais (JCG) (depuis la ville de Otaru), il est répertorié sous le numéro 0001.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : M6692.

Le phare de Shirakami Misaki a eu, au moment de son inauguration, la première sirène antibrouillard du pays fonctionnant à l'air comprimé.