dimanche 31 mai 2009

Cap-Vert / Ponta do Barril, Ponta Jalunga, Dom Luís et Ponta Preta


Cap-Vert (Cabo Verde).

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares (faróis) de Cap-Vert.
Quatre timbres montrent les phares de : Ponta do Barril, Ponta Jalunga, Dom Luís et Ponta Preta.
Le cachet d'oblitération est illustré avec le phare de la ponta do Barril.




Dimensions du pli : 120 mm x 175 mm
Édition : Correios de Cabo Verde


Thème des timbres : Phares (faróis), série II, quatre timbres différents
Date d'émission : 07.09.2004
Autorité postale émettrice : Correios de Cabo Verde
Valeurs faciales : 10; 30; 40 et 50 escudos cap-verdiens [CVE]
Dessins : Manu Cabral
Imprimeur : Cartor Security Printers (France)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Dentelé : 13.4 x 13
Taille de la feuille : 20 timbres
Numéros de catalogues : SG 925 - 928 / M 855 - 858


Le Cap-Vert est une république insulaire de l'océan Atlantique au large de l'Afrique. L'archipel, d'origine volcanique, découvert et colonisé par les Portugais à partir du XVème siècle (1456), était jusqu'à alors inhabité.



A. Le phare de Ponta do Barril (16° 36' N & 24° 25' W) se trouve sur la côte ouest de l'île de São Nicolau, dans la partie centrale de l'archipel.
Cette île (400 km²) est située à environ 650 km des côtes africaines et à quelque 800 km au nord-ouest de Dakar (Sénégal).

Le phare, en activité depuis 1891, est constitué d'une tour de forme en pyramide tronquée à base carrée, bâtie en maçonnerie de pierre.
Peinte en blanc, cette tour, finissant dans une rambarde, supporte une plateforme excentrée sur laquelle se trouve une petite lanterne.
Haute de 9 m (30 pieds), le plan focal est à 13 m (43 pieds)

Phare gardienné, l'optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 12 secondes.
Sa portée lumineuse est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D2934



B. Le phare de Ponta Jalunga (14° 53' N & 24° 41' W) se trouve à l'entrée du port de Furna, dans le secteur nord-est de l'île Brava (Ilha da Brava ou Ilha Brava).
L'île (70 km²), à l'extrémité sud-ouest de l'archipel, est la plus petite île habitée du Cap-Vert.

Le phare, construit en 1891, est constitué d'une petite tour bâtie en maçonnerie de pierre et entourée d'un escalier hélicoïdal (extérieur). L'ensemble, peint en blanc, est attaché à la maison du gardien.
La petite lanterne (grise), au sommet de la tour, se trouve à 8 m (26 pieds) de hauteur, le plan focal étant à 23 m (77 pieds).

Phare gardienné, l'optique émet trois éclats (2 + 1) de lumière blanche toutes les 15 secondes. Sa portée lumineuse est de 5 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D2908


C. Le phare de Dom Luís (16° 55' N & 25° 01' W) se trouve sur l'"Ilhéu dos Pássaros" [îlot des oiseaux], un rocher au large du port de Porto Grande sur l'île de São Vicente (230 km²), dans le secteur nord-ouest de l'archipel.

Construit en 1882, la tour en forme de pyramide tronquée à base hexagonale, est bâtie en maçonnerie de pierre et peinte en blanc. Haute de 5 m (16 pieds), elle place une lanterne peinte en rouge, sur un plan focal de 86 m (282 pieds) de hauteur.
Un escalier, taillé dans la roche, descend vers la maison du gardien (la vue aérienne du rocher est assez singulière)

Phare gardienné, l'optique émet (sur deux secteurs) trois éclats de lumière blanche toutes les 12 secondes, selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 2s + éclat 1s + obscurité 2s + éclat 1s + obscurité 5s.
Sa portée lumineuse est de 14 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D2942



D. Le phare de Ponta Preta (15° 17' N & 23° 47' W) [pointe noire] se trouve à l'extrémité nord-ouest de l'île de São Tiago (Santiago), face à la mer, sur la côte qui renferme par le nord la baie de Tarrafal.
Cette île (1000 km²), au sud de l'archipel ; est la plus grande du Cap-Vert et accueille près de la moitié de la population du pays et sa capitale, Praia.

La lanterne est soutenue par une colonne de 6 m (20 pieds) de hauteur intégrée au mur périmétral de la maison du gardien. Bâtie en maçonnerie de pierre et peinte en blanc, le plan focal se situe à 34 m (112 pieds) de hauteur.

Phare gardienné, l'optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 12 secondes.
Sa portée lumineuse est de 8 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D2890



Carte postale : phare de Dom Luís (Ilhéu dos Pássaros)
Dimensions : 89 mm x 139 mm







.

jeudi 28 mai 2009

Japon / Katsuura

Japon.

Cachet d'oblitération montrant le phare de Katsuura [勝浦灯台].
Oblitération premier jour (FDC) de l'émission "Scenic" [さざえ]



Oblitération faite à Katsuura [勝浦], le 25.07.1967 [1]
Dimensions du pli : 90 mm x 162 mm
Édition : Matsuya Co. Ltd.
Design : Hideo Hasebe


[1] L'année impériale Showa 42 correspond à 1967. Showa (昭和) est le nom japonais de l'empereur Hirohito.

Thème du timbre : Sazae (Turbo cornutus, coquillage d'intérêt gastronomique)
Date d'émission : 25.07.1967
Numéros des catalogues : Yv 829D / SG 1032 / S 871 / M 919
Numéro du catalogue Sakura (Japon) : C452





Le phare de Katsuura (35° 08' N & 140° 19' E) se trouve au sud de la ville du même nom, sur une falaise surplombant l'océan Pacifique, à environ 80 km au sud-est de Tokyo (côte orientale de l'île de Honsou).

En fonction depuis le 1er mars 1917 ; sa tour, de section octogonale est bâtie en béton et peinte entièrement en blanc (comme sa lanterne et la rambarde métallique qui l'entoure).
Haute de 21 m (69 pieds), le plan focal se trouve à 71 m (233 pieds).

Avec une intensité lumineuse de 140 000 candela, l'optique (Fresnel, d'origine) émet deux éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes.
Sa portée lumineuse est de 22 milles marins (1 mille = 1852 m) ; elle est visible sur un angle de 156°.

Géré par la garde côtière japonaise (depuis la ville de Minamibōsō), il est répertorié sous le numéro 1884.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : M6470.






lundi 25 mai 2009

Argentine / Rio Negro


Argentine.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare Rio Negro (faro Río Negro).


Enveloppe oblitérée à Buenos Aires, le 14.06.1994

Thème du timbre : phare Rio Negro dans la série "Faros Argentinos I", bloc-feuillet avec quatre timbres différents
Date d'émission : 05.12.1992
Autorité postale émettrice : Correo Argentino
Valeur faciale : 0.38 pesos argentins [ARS]
Dessinateur : Néstor Martín
Imprimeur : Sociedad del Estado Casa de Moneda
Impression : offset (polychromie)
Dimensions des timbres : 34 mm x 45 mm
Dentelé : 13 ½
Papier : sans filigrane, sans phosphorescence
Dimensions de la feuille : 92 mm x 115 mm
Tirage : 54 000 blocs-feuillets
Numéros des catalogues : Yv BF54 / M 2158 / S 1784b / SG 2326


Le phare Rio Negro (41° 03' S & 62° 48' W) se trouve face à l'océan Atlantique dans le secteur ouest de l'embouchure du río Negro (fleuve noir), à environ 800 km au sud-ouest de la ville de Buenos Aires.

En fonctionnement depuis le 15 mai 1887 et géré par le "Servicio de Hidrografía Naval", il est le plus ancien phare du pays encore en service et le premier installé en Patagonie argentine.

La tour en maçonnerie de brique, de section circulaire, se trouve au centre d'un bâtiment de plan hexagonal qui sert à l'hébergement des gardiens et à l'entrepôt de fournitures. L'ensemble est peint en blanc.
Haute de 16.5 m (54 pieds, 64 marches), le plan focal se trouve à 43.5 m (143 pieds).

Relié au réseau public d'électricité, l'optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 4s + éclat 1s + obscurité 14s.
Sa portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G1028.



Curiosité : sur ces deux exemplaires, deux manières différentes d'impliquer la dentelure dans les bords du feuillet.







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/12/argentine-isla-puingino.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/05/argentine-punta-mogotes.html









.

dimanche 24 mai 2009

Canada / Fisgard Island


Canada.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le phare de Fisgard Island.
Le phare apparaît dans le timbre et l'illustration du pli.




Enveloppe oblitérée à Louisbourg, le 21.09.1984
Design : Tom Bjarnason
Édition : Fleetwood (Unicover Corporation, États-Unis)
Dimensions du pli : 92 mm x 165 mm (US No. 6 ¾)





Thème du timbre : phare de Fisgard, phares du Canada (4 timbres se-tenant)
Date d'émission : 21.09.1984
Autorité postale émettrice : Postes Canada
Valeur faciale : 32 cents (32/100 de dollar canadien - CAD)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 30 g dans le régime intérieur
Dessinateurs : Dennis Noble & Ken Rodmell
Impression : lithographie en cinq couleurs
Imprimeur : Ashton-Potter Limited (Toronto)
Papier : couché, litho (Harrison), gomme APV
Dimensions du timbre : 40 mm x 24 mm
Dentelé : 12 ½
Taille de la feuille : 50 timbres
Tirage : 5 532 000
Date de retrait : 20.03.1985
Numéros des catalogues : Yv 892 / M 928 / S 1033 / SG 1129



Le phare de Fisgard Island (48° 26' N & 123° 27' W) se trouve sur la petite île du même nom située à l'entrée du port d'Esquimalt, ville portuaire à proximité de Victoria, la capitale provinciale de la Colombie-Britannique dans la partie sud-est de l'île de Vancouver.
Esquimalt a été l'ancien port de la Royal Navy britannique et abrite désormais la flotte pacifique de la Marine royale canadienne.
Fisgard Island est baignée par les eaux du détroit Juan de Fuca, frontière maritime entre le Canada et les États-Unis, sur la façade pacifique des deux pays.

Œuvre de John Wright, mis en fonctionnement le 16 novembre 1860, il est le plus ancien phare permanent de la côte ouest. Il a été construit par les Britanniques, lorsque l'île de Vancouver ne faisait pas encore partie du Canada.

La tour, haute de 14.5 m (48 pieds), de section circulaire, est construite en brique et peinte en blanc. Illuminée durant la nuit, elle est attachée à la maison des gardiens, une bâtisse de deux étages, peinte en rouge.

Feu isophase, automatisé en 1929, son optique (aeromarine beacon) émet un éclat de lumière blanche ou rouge d'une durée de 2 secondes (suivi de 2 secondes d'obscurité), sur un plan focal de 22 m (71 pieds).
La lumière rouge définie un angle de 137°, la lumière blanche est visible sur le reste du cadran.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G5306

À l'intérieur du bâtiment, sur les deux étages, ils sont aménagées des salles d'expositions montrant la vie et le travail des gardiens au XIXème siècle.
L'ensemble est géré par le Fisgard Lighthouse National Historic Site.


Carte souvenir de l'emission du 21.09.1984
Dimensions de la carte : 105 mm x 150 mm
Identification de la carte : 84C-2
Émission : Postes Canada





Enveloppe premier jour [FDC]
Enveloppe oblitérée à Louisbourg, le 21.09.1984
Design : Tom Bjarnason
Édition : Fleetwood
Dimensions du pli : 92 mm x 165 mm (US No. 6 ¾)


Enveloppe premier jour [FDC]
Le phare de Fisgard dans le timbre montrant le Fort Rodd Hill
Enveloppe commémorative (avec cachet) de la Chambre des Communes
Pli oblitéré le 30.06.1983
Dimensions: 104 mm x 240 mm





Enveloppe premier jour [FDC].
Le phare de Fisgard dans le timbre montrant le Fort Rodd Hill
Enveloppe oblitérée à Ottawa, le 30.06.1983
Édition : Postes Canada
Dimensions du pli : 152 mm x 254 mm (6" x 10")


Thème du timbre : phare de Fisgard, dans la série "Forts du Canada" (Canada Day), dix timbres différents
Date d'émission : 30.06.1983
Autorité postale émettrice : Postes Canada
Valeur faciale : 32 cents (32/100 de dollar canadien - CAD)
Dessinateur : Rolf P. Harder
Impression : offset (quadrichromie)
Imprimeur : Ashton-Potter Limited (Toronto)
Papier : couché, gomme APV
Dimensions du timbre : 40 mm x 25 mm [1]
Dentelé : 12 ½ x 13
Taille de la feuille : 10 timbres différents (carnet) [1]
Dimensions de la feuille : 192 mm x 78 mm (7 ½" x 3")
Dessin du carnet : Jean Morin
Tirage : 2 650 000
Numéros des catalogues : Yv 840 / S 985 / M 879 / SG 1092

[1] Premiere emission canadienne de timbres commémoratifs à apparaître seulement sous format carnet (10 timbres).
Sur ce carnet, les deux timbres de gauche mesurent 48 mm x 25 mm, les quatre timbres centraux mesurent 40 mm x 25 mm et les quatre timbres de droite mesurent 32 mm x 25 mm.



Cachet commémoratif
Ville de Victoria (Colombie-Britannique), le 13.02.2003.




Carte postale : phare de Fisgard
Édition : Altitude Publishing (Calgary)
Photographe : John Walls
Référence : VIL026
Code-barres : 0 675724 1
Dimensions : 127 mm x 179 mm






Le phare de Fisgard Island dans le tampon souvenir du Fisgard Lighthouse National Historic Site (sur une lettre ayant voyagé).






 
 
.
 

jeudi 21 mai 2009

Australie / Sandstone


Australie.

Cachet commémoratif montrant le phare de Sandstone.
Lettre ayant voyagé.


 
Oblitération faite à Queenscliff (Victoria, 3225), le 15.09.2003.


Le phare de Sandstone (38° 16' S & 144° 39' E) se trouvait à l'emplacement actuel du Fort Queenscliff, la "porte" ouest de la baie de Port Phillip, au sud de Melbourne, un endroit où la côte australienne face à l'océan Indien prend la forme de la lettre oméga.

Appelé le "Shortland's Bluff Lighthouse", sa construction en pierre locale (sandstone = grès) commence en 1842. Il devient opérationnel en avril 1843.
La tour, de section circulaire, se trouvait au milieu de deux bâtiments : la maison du gardien et un local technique.
Sur un plan focal de 35 m (98 pieds), un système constitué de 8 lampes à pétrole, émettait une lumière blanche (feu fixe).

En 1862, le phare a été démoli.
Une détérioration rapide des matériaux de construction et une intensité lumineuse considérée désormais insuffisante, ont accéléré cette disparition prématurée.
Il a été remplacé par le bâtiment actuel (le phare du Fort Queenscliff / ALL : K2200), la seule tour noire de l'hémisphère sud.

La construction de ce nouveau phare est plus ancienne que celle du fort.
Fort Queenscliff était le point central d'une vaste chaîne de fortifications construites autour de la baie de Port Phillip jusqu'à la fin du XIXème siècle ; cette région de l'Australie est ainsi devenue l'un des endroits les mieux défendus de l'Empire britannique.


  
 



Le cachet commémoratif sur enveloppe illustrée

 
 
 
 
.
 
 

lundi 18 mai 2009

Japon / Ancien phare de Sakata


Japon.

Cachet d'oblitération montrant l'ancien phare de Sakata [酒田灯台].
Oblitération premier jour (FDC) de l'émission commémorative du parc naturel "quasi-national" du Mont Chokai.


Oblitération faite à Sakata [酒田], le 25.02.1969 [1]
Dimensions du pli : 95 mm x 163 mm
Édition : Bunkyo Stamp Bureau
Design : Minoru Kisano (Ministère des Postes)

[1] L'année impériale Showa 44 correspond à 1969. Showa (昭和) est le nom japonais de l'empereur Hirohito.


Thème du timbre : le mont Chokai vu depuis l'île Tobishima
Date d'émission : 25.02.1969
Numéros des catalogues : Yv 932 / SG 1155 / S 985 / M 1032
Numéro du catalogue Sakura (Japon) : P234






L'ancien phare de Sakata se trouve actuellement sur une colline du parc Hiyoriyama.
Il été déménagé à cet endroit après 63 années de services ; mais il garde toujours sa vue sur le port de Sakata, le fleuve Mogami et la mer du Japon.
Symbole de cette ville portuaire située au nord-ouest de l'île de Honsou, c'est le plus ancien phare en bois du Japon (1895).

Une nouvelle structure le remplace depuis 1958 : le nouveau phare de Sakata (38° 56' N & 139° 49' E / ALL : F7082).

La pyramide de section hexagonale, dont le périmètre est proche des 18 mètres, à une hauteur d'environ 13 m (40 pieds).
De style occidental, il a été construit sous la direction du maître charpentier Yasutarou Sato. La structure, peinte en blanc, est constituée d'une triple paroi dont l'intérieur est en bois de cèdre.
Sa lanterne avait fonctionné successivement au pétrole, à l'acétylène et à l'électricité.


Le Mont Chokai (lieu sacré) et l'ancien phare de Sakata se trouvent dans la préfecture de Yamagata et se retrouvent, symboliquement, dans ce FDC.








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/10/japon-shionomisaki.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/05/japon-katsuura_28.html



.

vendredi 15 mai 2009

Israël / Phare stylisé "Armoiries Tel Aviv - Jaffa"


Israël.

Enveloppe premier jour [FDC] de l'émission d'un timbre montrant le phare stylisé des armoiries de la ville de Tel Aviv - Jaffa.


 

Enveloppe oblitérée à Tel Aviv – Yafo, le 15.12.1965
Édition : Israel Postal Authority
Dimensions du pli : 100 mm x 175 mm




Thème du timbre : phare stylisé de la ville de Tel Aviv – Jaffa dans la série "Armoiries", 19 timbres différents d'usage courant (à dates d'émission différentes)
Date d'émission : 15.12.1965
Autorité postale émettrice : Israel Postal Authority
Valeur faciale : 1 lire (livre) israélienne (1948 – 1980)
Dimensions du timbre : 25.7 mm x 30 mm
Design : Gabriel et Maxim Shamir
Dentelé : 14 x 13 ½
Taille de la feuille : 50 timbres (5 x 10)
Imprimeur : Government Printing Press
Impression : héliogravure
Papier : sans filigrane
Date limite des ventes : 07.04.1978
Numéro des catalogues : Yv 285 / S 290 / SG 308 / M 338
Numéro de référence Israel Postal Authority : 353



Sur ce timbre apparaît le symbole historique de la ville de Tel Aviv-Jaffa, crée en 1925 par le peintre Nahum Gutman (1898 – 1980), vainqueur du concours "un emblème pour la ville" organisé par la municipalité.
Nahum Gutman était le fils de l'écrivain Simhah Ben-Zion l'un des colons d'Akhuzat Bayit qui deviendra plus tard Tel-Aviv.

Au centre de l'emblème apparaît un phare et une porte; le symbole d'"une lumière sur la nation et une entrée sure pour les refugiés arrivant en Israël".

Le port de Yafo (Jaffa), sur la côte orientale de la mer Méditerranée, est l'un des plus anciens du monde mais sa fermeture fait suite à l'ouverture du nouveau port d'Ashdod, en 1965.

Un vrai phare existe encore sur sa façade maritime (32° 03' N & 34° 45' E).
Désactivée, cette structure en béton d'une dizaine de mètres de hauteur, est constituée d'une tour de section circulaire renforcé par quatre nervures verticales en saillie.
Peinte en bandes rouges et blanches, cette tour est utilisée comme repère (daymark).

Carte maximum (maxicard) oblitérée à Tel Aviv -Yafo, le 26.11.2009

 


Édition : Israel Postal Authority
Dimensions du pli : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Photographie et traitement de l'image : Osnat Eshel (אסנת אשל)
 

 
 



Thème du timbre : phare de Tel Aviv-Jaffa dans la série "phares", 3 timbres différents [Philately Day]
Date d'émission : 26.11.2009
Autorité postale émettrice : Israel Postal Authority
Valeur faciale : 4.60 shekalim (nouveau shekel - ILS)
Dimensions du timbre : 40.0 mm x 30.8 mm
Design : Osnat Eshel (אסנת אשל)
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 15 timbres (et 5 vignettes)
Imprimeur: E. Lewin-Epstein Ltd (Bat Yam)
Impression : offset (polychromie)
Papier : sans filigrane, avec deux barres phosphorescents
Numéros des catalogues : Yv 2002 / M 2093 / S 1798
Numéro de référence Israel Postal Authority : 2038
 


Lettre ayant voyagé







Pli oblitéré à Tel Aviv-Jaffa (Tel Aviv-Yafo), le 05.06.2010







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/01/israel-ashdod.html



.

mardi 12 mai 2009

France / Îlet du Gosier, Guadeloupe


France.

Entier postal.
Enveloppe préaffranchie montrant le phare de l'îlet du Gosier.
Lettre ayant voyagé.



Enveloppe oblitérée au Gosier (971), le 18.03.2000

Enveloppe préaffranchie (non "précasée" autocollante)
Autorité postale émettrice : La Poste
Date d'émission : 13.09.1999
Timbre-poste imprimé : l'îlet du Gosier (à partir du timbre-poste du 22.06.1970)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur.
Timbre à dentelure figurée avec deux bandes de phosphore à gauche du timbre
Valeur faciale : 3 francs français (FRF) / 0.46 euro
Imprimeur : ITVF, Imprimerie des Timbres-poste et des Valeurs Fiduciaires (Périgueux)
Impression : offset à plat sur papier ordinaire
Dimensions du pli : 220 mm x 110 mm [DL]

Enveloppes destinées aux entreprises, vendues par lot de 100 unités, distribuées uniquement dans le département concerné.

Numéro du catalogue Yvert et Tellier : 82 [1646-E06] (entier commémoratif dont le sujet du timbre est semblable à celui des timbres-poste adhésifs émis).

Le phare de l'îlet du Gosier (16° 12' N & 61° 29' W) se trouve dans la partie sud de l'îlot. En mer des Caraïbes, d'un kilomètre de long, cette formation (de type corallien) est située à quelques centaines de mètres au large de la ville du Gosier, en Guadeloupe (FWI).
Le Gosier est au sud de la Grande-Terre et intégré à l'agglomération de Pointe-à-Pitre.

Construit en 1928, le bâtiment actuel est le troisième phare du Gosier ; les deux structures précédentes (1852 et 1882) n'ont pas pu résister aux tempêtes qui balayent régulièrement les îles.

La tour, de 21 m (69 pieds) de hauteur, de section circulaire, est constituée de deux parties : le tiers inférieur, de diamètre élargi et les deux tiers supérieurs qui finissent dans la lanterne.

Le tiers inférieur abrite le local technique ; il possède un escalier à double volée permettant l'accès au toit du local ; celui-ci est transformé en balcon de forme circulaire qui sert de point d'observation.
L'ensemble est bâti en maçonnerie de brique et peint en blanc.
La lanterne, peinte en rouge vif, est protégée par une rambarde métallique.

Automatisé en 1973, alimenté en électricité par des panneaux solaires, il n'est plus gardienné depuis 1989.
Sur un plan focal de 24 m (79 pieds), son optique émet deux éclats de lumière rouge toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 2s + éclat 0.5s + obscurité 7s.

Sa portée lumineuse est de 21 milles marins (1 mille = 1852 m) sur un angle de 144°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J5734.

Depuis 2003, l'îlet du Gosier est sous la protection du Conservatoire du littoral ; un gardien veille à la préservation de cet espace naturel (fort menacé par la pression touristique).


Enveloppe préaffranchie illustrée (précasée autocollante) / "PAP" (Prêt-à-Poster)
Année d'émission : 1997
Autorité postale émettrice : La Poste
Timbre-poste imprimé : l'îlet du Gosier (à partir du timbre-poste du 22.06.1970)
Enveloppe à validité permanente
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur.
Correspond à un affranchissement jusqu'à 20 g dans le régime international (lettre prioritaire).
Dimensions du pli : 130 mm x 220 mm
Imprimeur : ITVF, Imprimerie des Timbres-poste et des Valeurs Fiduciaires (Périgueux)
Photographe : P. Wysocki (Explorer)
Agrément N° 809 ; Lot 436/001

Vendues en lot indivisible de 5 enveloppes avec illustrations différentes, sous pochette transparente.

Numéro du catalogue Yvert et Tellier : 3033 [1646-E02] (entier commémoratif dont le sujet du timbre est semblable à celui des timbres-poste adhésifs émis mais sans valeur faciale indiquée).






Enveloppe premier jour [FDC]
Pli oblitéré au Gosier (971), le 20.06.1970
Dimensions du pli : 93 mm x 163 mm
Édition : First Day Cover
Référence : 727





 
Thème du timbre : îlet du Gosier, Guadeloupe dans la "série touristique", trois timbres différents
Date d'émission : 22.06.1970
Autorité postale émettrice : La Poste
Dessin et gravure : Pierre Béquet (1932)
Imprimeur : ITVF, Imprimerie des Timbres-poste et des Valeurs Fiduciaires (Périgueux)
Impression : taille-douce
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 50 timbres
Valeur faciale : 1 franc français (FRF)
Dimensions du timbre : 26 mm x 40 mm
Tirage : inconnu
Retrait de la vente : 15.09.1972
Numéros des catalogues : Yv 1646 / M 1717 / S 1280 / SG 1885
Numéro du catalogue Dallay : 1686


Carte postale : Îlet du Gosier, Guadeloupe
Édition : Hachette Antilles
Photographe : P. Chareton
Imprimeur : Mexichrome (France)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 7123 (IRIS)






Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/02/barbade-south-point.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/06/iles-caimans-south-west-point.html


.

samedi 9 mai 2009

Australie / Cape Bruny

 
Australie.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare de Cape Bruny.




Carte postale port payé (postage pre-paid Australia) utilisé comme une simple carte postale
(Régime international)Photo : Lea Photography (Tasmanie)
Dimensions : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Prix d'achat : 5.93 dollars australiens [AUD] [lot de 4 cartes différentes]

Oblitération faite à Beacon (6472), West Australia (cachet d'oblitération montrant le phare)


Thème du timbre : phare de Cape Bruny dans une série "phares" de 4 timbres différents
Date d'émission : 12.03.2002
Autorité postale émettrice : Australia Post
Graphisme : Sean Pethick (Melbourne)
Valeur faciale : 1.50 dollars australiens [AUD]
Dimensions du timbre : 26.0 mm x 37.5 mm
Dentelé : 14.6 x 13.86
Taille de la feuille : 50 timbres
Imprimeur : McPherson's Printing Group (Mulgrave, Victoria)
Impression : offset (offset lithography)
Papier : Tullis Russell (couché)
Numéros des catalogues : Yv 2023 / S 2050 / SG 2190 / M 2128


Le phare de Cape Bruny (43° 30' S & 147° 08' E) se trouve à l'extrémité sud-ouest de l'île Bruny, sur le territoire du parc national South Bruny National Park, face à la mer de Tasman, dans l'océan Pacifique.
L'île Bruny est située sur la côte sud-est de la Tasmanie et séparée de celle-ci par le canal d'Entrecasteaux.
La toponymie fait honneur à l'explorateur français Antoine Bruny d'Entrecasteaux (1737 – 1793). Celui-ci, partant à la recherche de La Pérouse, entre par erreur dans le canal que porte son nom ; il découvre ainsi l'insularité des terres situées à l'est (1792).

Construit en 1838 à partir d'un projet de l'ingénieur John Lee Archer et du travail des prisonniers, il est la réponse de l'administration coloniale aux naufrages de trois bateaux qui ont fait des nombreuses victimes.
Le phare devait ainsi signaler l'entrée sud du canal d'Entrecasteaux ; une route moins périlleuse, entre l'île Bruny et la Tasmanie, pour accéder en venant du sud, au port de Hobart.

La tour, bâtie en pierre extraite dans une carrière locale, de section circulaire et peinte en blanc ; a une hauteur de 19 m (62 pieds). Le plan focal est à 105 m (345 pieds).
En 1903, le phare a reçu un nouveau système optique (Chance Brothers), occasion dans laquelle l'escalier d'origine a été remplacé par un autre, en fer de fonte.

Opéré par la "Australian Maritime Safety Authority", le phare a été désaffecté le 6 août 1996. Une nouvelle structure (en fibre de verre) fonctionnant à l'énergie solaire a été mise en place à environ 1 km au sud-est de cette ancienne bâtisse (ALL : K3654).

Le 1er mai 1998, la propriété du phare a été transmise au gouvernement de l'état de Tasmanie ; celui-ci le rend au parc national South Bruny, en 2000.

Ce lieu historique est aussi un endroit qui ressemble les visiteurs, amateurs des falaises, depuis la moitié du XIXème siècle.



Cachet commémoratif



Oblitération faite à Allonnah (7150), Tasmanie, le 23.07.2007
[Le bureau de poste d'Allonnah est le plus proche du phare]



Cachet commémoratif






 
Oblitération faite à Allonnah (7150), Tasmanie, le 27.12.1984
[Le bureau de poste d'Allonnah est le plus proche du phare]


.

mardi 5 mai 2009

Portugal / Santa Marta


Portugal.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare de Santa Marta (farol de Santa Marta). 
Le phare est également reproduit dans le dessin du cachet d'oblitération. 




Oblitération faite à Cascais, le 19.06.2008 
[Le bureau de poste de Cascais est le plus proche du phare





Thème du timbre : phare de Santa Marta dans la série "phares" (Faróis de Portugal), 12 timbres différents 
Date d'émission : 19.06.2008 
Autorité postale émettrice : Correios de Portugal [CTT] 
Valeur faciale : 0.30 euro 
Dessinateur : Hélder Soares (Atelier Acácio Santos) 
Impression : offset 
Imprimeur : Cartor Security Printers (France) 
Dimensions du timbre : 30.6 mm x 40 mm 
Dentelé : 13 avec "dentelure de sécurité" Cruz de Cristo (Croix du Christ) 
Taille de la feuille : 10 (5H x 2V) 
Tirage : 300 000 
Numéros des catalogues : S 3011 / M 3302 


 

Entier postal 
Carte postale port payé (Taxa paga
(Régime international)
Autorité postale émettrice : Correios Portugal [CTT] 
Année d'émission : 2004 
Photographe : Pedro Mónica 
Dimensions : 170 mm x 120 mm 
Code-barres : 5 605220 900694 


 

Sur le recto, l'image de la baie de Cascais. 


Le phare de Santa Marta (38° 41' N & 09° 25' W) se trouve à l'extrémité sud de la ville de Cascais, face au brise-lames (môle) de la marina (port de plaisance). 
Face à l'océan Atlantique, il est situé à environ 25 km à l'est du centre ville de Lisbonne. 

Mis en service en 1868, sa tour pyramidale de base carré, est peinte en blanc avec deux larges bandes bleues. Elle possède un double balcon (suite à une surélévation de la tour en 1936) et sa lanterne est peinte en rouge. 
Haute de 20 m (66 pieds), le plan focal se trouve à 25 m (82 pieds) 

Relié au réseau public d'électricité en 1953 et automatisé en 1981 ; il est intégré, en 2000, au réseau de télésurveillance des approches du port de Lisbonne. 
Feu à occultation (optique de 1908) toutes les 6 secondes ; 4.5 secondes de lumière blanche ou rouge (selon la direction) sont suivis de 1.5 secondes d'obscurité. 
La portée lumineuse est de 18 milles marins pour la lumière blanche et de 14 milles marins pour la lumière rouge (1 mille = 1852 m). 

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D2118. 

En 2000, la signature d'un protocole entre la Marine portugaise et la Commune de Cascais, a permis la création dans les locaux désaffectés, d'un musée du phare qui s'intègre au pôle muséologique de la ville. 





Argentine. 

Le phare de Santa Marta dans un bloc feuillet (deux timbres différents) célébrant l'Exposition Mondiale de Philatélie "Portugal 2010" 






Date d'émission : 25.09.2010 
Autorité postale émettrice : Correo Argentino 
Valeur faciale : 5 pesos argentins [ARS] 
Imprimeur : Letra Viva SA (Buenos Aires) 
Impression : offset (polychromie) [1] 
Dimensions des timbres : 40 mm x 50 mm 
Dentelé : 14 
Papier : sans filigrane, sans phosphorescence 
Dimensions de la feuille : 150 mm x 100 mm 

[1] Une laque qui donne un aspect rugueux à la surface du bloc-feuillet ("laca sectorizada rugosa", en espagnol) est appliquée sur l'image des terrains servant de support aux phares. 



Lettre ayant voyagé





Pli oblitéré à Rafaela (NIS S3987), le 09.01.2013 







Carte postale : phare de Santa Marta 
Édition : MJB (Cascais) 
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6) 
Référence : C 20 





Un grand merci à Luis (Portugal) pour son aide toujours précieuse. 
Gracias a Carlos (Argentine) pour son aimable participation. 
Et encore ... 
Muito obrigado à Fernando (Brésil) pour cette belle photo prise en novembre 2013.

 
 
 
 



 



Vous pouvez aussi visiter : 





.

samedi 2 mai 2009

Lituanie / Uostadvaris


Lituanie.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare d'Uostadvaris (Uostadvario Švyturys).
Le phare de Pervalka apparaît dans le dessin du cachet d'oblitération.

 





Oblitération à Klaipeda, le 15.03.2003
Dimensions de la carte : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Édition : Lietuvos Pastas (2003)
Photographe : V. Karaciejaus
Impression : Spausdino UAB "Petro ofsetas" (Vilnius)
Référence : Kartmaksimumas Nr 32



Thème du timbre : phare d'Uostadvaris dans la série "phares" (deux timbres différents)
Date d'émission : 15.02.2003
Autorité postale émettrice : Lietuvos Pastas
Valeur faciale : 3 litas (LTL)
Dessinateur : A. Repšys
Dimensions du timbre : 30 mm x 36.5 mm
Dentelé : 12
Imprimeur : Budapest's Securities printing-house (Imprimerie de Sécurité de Budapest)
Impression : offset
Taille de la feuille : 50 timbres
Papier : "art paper"
Tirage : 500 000
Numéro des catalogues : Yv 713 / M 815 / SG 807 / S 742
Référence Lietuvos Pastas : 351






Le phare d'Uostadvaris (55° 20' N & 21° 19' E) se trouve sur la rive gauche (sud) du fleuve Atmata, à environ 5 km au nord-ouest de Rusnė, la ville principale de l'île du même nom.
L'île de Rusnė, dans le delta du Niémen, est à proximité de la frontière avec l'exclave russe de Kaliningrad, dans les eaux de la lagune de Courlande (Kuršių marios).

Construit entre 1873 et 1876 pour aider à la navigation fluviale, le phare est actuellement désaffecté.

La tour, de section octogonale, est bâtie en briques apparentes gardant sa couleur originale. Elle est attachée à l'élégante bâtisse qui constituait la maison des gardiens.
La lanterne (peinte en blanc), entourée d'une rambarde métallique, dispose de multiples fenêtres et conserve la section octogonale de la tour.
Sa hauteur est de 13 m (42 pieds).

Le site, géré par l'Inspection de navigation des eaux intérieures (Valstybinė vidaus vandenų laivybos inspekcija / VVVLI), s'est reconverti dans le tourisme et dans la conservation de la faune sauvage.



Dépliant (souvenir) philatélique accompagnant l'émission du 15.03.2003 (recto-verso)




  





Lettre "R" ayant voyagé
Pli oblitéré à Šiauliai, le 30.04.2003