mardi 28 août 2012

France / Pontusval


France.
Entier postal [PAP] montrant le phare de Pontusval.


 
 
 


Pli oblitéré à Lesneven [Finistère], le 29.05.2008

Enveloppe pré-timbrée à validité permanente [PAP] [1]
Enveloppe préaffranchie ("précasée", autocollante)
Autorité postale émettrice : La Poste
Date d'émission : juillet 2007
Timbre-poste imprimé : "Marianne de Lamouche" (France Lettre Prioritaire)
[timbre–poste dessiné par Thierry Lamouche et gravé par Claude Jumelet]
Timbre à dentelure figurée avec deux bandes de phosphore à gauche du timbre
Valeur faciale : aucune (correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur (France, Andorre et Monaco)
Imprimeur : ITVF, Imprimerie des Timbres-poste et des Valeurs Fiduciaires (Périgueux)
Impression : offset à plat sur papier ordinaire
Dimensions du pli : 220 mm x 110 mm [DL]
Références : agrément provisoire N° 809 / lot G4S/07R170
Code-barres : aucun


[1] PAP : Prêt-à-Poster (La Poste)



Le phare de Pontusval (48° 41' N & 04° 20' W) se trouve sur la pointe de Beg Pol, une formation rocheuse située à proximité de la petite ville de Brignogan-Plage, à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Brest, dans le Finistère (Bretagne).
Construit en 1869, ce phare de la côte de La Manche où les naufrages étaient nombreux au XIXe siècle, signale l'entrée dans la baie de Brignogan ("Port de Pontusval") ; qui est aujourd'hui, un lieu de mouillage pour des navires de plaisance.
La tour, de section carrée, de 15 m (49 pieds) de hauteur ; s'appuie sur la façade maritime (pignon) de la maison du gardien, de style traditionnel, avec une toiture en ardoises à deux pentes.
L'ensemble, construit en granite, est peint en blanc. La lanterne, entourée d'une rambarde de plan carré, est peinte en noir.

Feu à occultations, sur un plan focal de 16 m (52 pieds), sa lumière blanche et rouge (selon la direction) s'éclipse trois fois toutes les 12 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1.5s + obscurité 1.5s + éclat 1.5s + obscurité 1.5s + éclat 4.5s + obscurité 1.5s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 10 milles marins et celle de la lumière rouge est de 7 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1820.


Œuvre le l'ingénieur Rousseau, le phare de Pontusval est l'un des rares rescapés des destructions de la Deuxième guerre mondiale et l'une des maisons-phares de Bretagne à être à peine modifiée de son architecture d'origine.
Le dernier gardien, une femme, a pris sa retraite en 2003.
Depuis le 22 novembre 2010, il est classé monument historique par le Ministère de la Culture.
 


 



Carte postale : phare de Pontusval
Édition : Éditions Claude Pastor (Ploemeur)
Photographe : C. Pastor
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 1000 8652 - C / 902186
Code-barres : 3 428701 200036










Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/12/france-pointe-du-millier.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/france-runion-sainte-suzanne.html












.

vendredi 24 août 2012

Canada / Île Verte

 
Canada.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare de l'Île Verte.


 



Oblitération faite à Louisbourg, le 21.09.1984

Dimensions de la carte : 105 mm x 150 mm
Identification de la carte : 84C-3
Édition : Postes Canada
 
 



Thème du timbre : phare de l'Île Verte dans la série "Phares du Canada", quatre timbres se-tenant
Date d'émission : 21.09.1984
Autorité postale émettrice : Postes Canada
Valeur faciale : 32 cents (32/100 de dollar canadien - CAD)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 30 g dans le régime intérieur
Design : Ken Rodmell d'après une peinture de Dennis Noble
Impression : offset, cinq couleurs
Imprimeur : Ashton-Potter Limited (Toronto)
Papier : couché, litho (Harrison), gomme APV
Dimensions du timbre : 40 mm x 24 mm
Dentelé : 12 ½
Taille de la feuille : 50 timbres
Tirage : 5 993 000
Date de retrait : 20.03.1985
Numéros des catalogues : Yv 893 / M 929 / S 1034 / SG 1130


 
 
 




Le phare de l'Île Verte (48° 03' N & 69° 25' W) se trouve sur l'île du même nom située à proximité de la rive sud (droite) de l'estuaire du fleuve Saint Laurent lequel fait ici, une vingtaine de kilomètres de large.
Formation d'origine fluviale, l'Île Verte est en face (sur l'autre rive) de l'embouchure de la rivière Saguenay.

Le plus ancien phare du fleuve (et de la province du Québec) et troisième phare du pays ; sa construction commence en 1806 pour une mise en fonctionnement en 1809.
Œuvre du maître maçon Edward Cannon ; la tour de section circulaire, a une hauteur de 17 m (55 pieds). Construite en pierre et peinte en blanc, la structure a su conserver en très grande partie son aspect d'origine.
Au sommet, la lanterne de section octogonale (avec un dôme en cuivre) est peinte en rouge.

Automatisé en 1969, quatre générations de la même famille (les Lindsay) ont gardienné le phare durant plus de 137 ans (1827 - 1964).
Sur un plan focal de 16.5 m (54 pieds), son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes.
Sa portée lumineuse est de 19 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par son propriétaire, la Garde côtière canadienne, il est répertorié sous le numéro 1761.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : H2146.


Il est classé par le Gouvernement canadien comme "Lieu historique national du Canada", depuis le 18 mai 1974.


 
 

jeudi 9 août 2012

Estonie / Suurupi


Estonie. 
 
Carte maximum [maxicard] montrant les phares de Suurupi (Suurupi Alumine, Suurupi Ülemine).


   


Oblitération (avec les dessins des phares) faite à Tallinn, le 22.04.2010

Édition : Eesti Post (2010)
Dessinateur : Roman Matkiewicz
Dimensions : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Référence : Maksimumkaart 73
Avec une illustration au verso montrant une carte de la région de Harju (Harjumaa) ; œuvre de Ludwig August von Mellin (1803)


Thème des timbres : feu antérieur ("alumine") et postérieur ("ülemine") de Suurupi
Date d’émission : 22.04.2010
Autorité postale émettrice : Eesti Post
Valeurs faciales : 0.42 et 0.51 euro (6.50 et 8.00 couronnes estoniennes - EEK)
Dessinateur : Roman Matkiewicz
Impression : offset (polychromie)
Imprimeur : AS Vaba Maa (Tallinn, Estonie)
Dimensions : 27.5 mm x 33.0 mm
Dentelé : 13 ¾ x 14
Papier : couché
Taille de la feuille : 10 timbres (5 x 2)
Tirage "Suurupi Alumine" (0.42 euro) : 200 000
Tirage "Suurupi Ülemine" (0.51 euro) : 170 000
Référence Eesti Post : 451 – 452
Numéros des catalogues : Yv 614 – 615 / M 662 – 663 / SG 617d – 617e / S 641 - 642

 





A. Le feu antérieur ("alumine", le plus bas) de Suurupi (59° 28' N & 24° 25' E) se trouve à proximité de la plage, dans la partie Est du village du même nom situé à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Tallinn, face à la mer Baltique (golfe de Finlande).

Bâti en 1859, il est le plus ancien phare en bois d'Estonie. Sa configuration est particulière.
Construit sur un plan rectangulaire, l'édifice monte en hauteur (quatre étages) en conservant une verticalité pour les deux largeurs et une inclinaison vers l'intérieur, pour les deux longueurs. Coiffé d'une toiture à deux pentes, l'ensemble est peint en blanc.
Sa hauteur est de 15 m (49 pieds).

La lumière qui était projetée à travers une fenêtre, est désormais installée sur un petit balcon situé sur la façade du bâtiment.
Sur un plan focal de 18 m (59 pieds), ce feu isophase est allumé en permanence ; il émet un éclat de lumière blanche d'une durée de 1.5 secondes suivies de 1.5 secondes d'obscurité (Iso 3 secondes).
La portée lumineuse est de 11 milles marins (1 mille = 1852 m), visible sur un angle de 8°.

Géré par l'Administration maritime estonienne (Veeteede Amet), il est répertorié sous le numéro 374.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C3786.

 




B. Le feu postérieur ("ülemine", le plus haut) de Suurupi (59° 28' N & 24° 23' E) se trouve à 2245 mètres au sud-ouest du feu antérieur, sur une partie élevée de la même ville.
Le phare actuel hérite des améliorations récentes (1951 et 2004) et d'une tour circulaire au diamètre élargi, en pierre, dont les bases datent de l'année 1760.

C'est au centre de cette tour ancienne qui émerge une base circulaire (de diamètre inférieur) que soutient la lanterne (et ses mécanismes). L'ensemble est peint en blanc.
La couleur noire est réservée à la lanterne et aux deux rambardes circulaires des deux étages supérieurs.
Haute de 22 m (72 pieds), elle héberge les locaux techniques et les appartements des gardiens.

Sur un plan focal de 66 m (217 pieds), ce feu à occultations allumé en permanence et visible sur un angle de 205° 30', éclipse sa lumière blanche deux fois toutes les 15 secondes, selon la caractéristique suivante : éclat 4.5s + obscurité 1.5s + éclat 4.5s + obscurité 4.5s.
Sa portée lumineuse est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par l'Administration maritime estonienne (Veeteede Amet), il est répertorié sous le numéro 375.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C3786.1.


 





Oblitération (avec le dessin des phares) faite à Tallinn, le 22.04.2010

Édition : Eesti Post (2010-12)
Dessinateur : Roman Matkiewicz
Dimensions : 114 mm x 162 mm [DIN C6]
Avec une illustration au verso montrant l'évolution historique de l'architecture des phares (Roman Matkiewicz)



Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le feu postérieur de Suurupi ("ülemine")
 




Pli oblitéré à Tallinn, le 07.05.2010






 Notice philatélique (format carte postale)


 

dimanche 5 août 2012

Japon / Imabari (feu du brise-lames Est)


Japon.

Cachet commémoratif montrant le feu du brise-lames Est du port d'Imabari [今治港東防波堤灯台].






Oblitération faite à Imabari [今治], le 05.05.1965
L'année 1965 correspond à l'année impériale Showa 40 (vue sur le cachet). Showa (昭和) est le nom japonais de l'empereur Hirohito.

Carte postale "Yumedono" (1961), du nom japonais du "Pavillon des Songes", bâtiment du temple bouddhiste de Hōryū-ji (Nara), inscrit depuis 1993 sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO.




La ville d'Imabari est une ville industrielle baignée par les eaux de la mer intérieure de Seto, dans la partie nord-ouest de l'île de Shikoku.

Le feu est situé à l'extrémité du brise-lames principal (Est) du port (34° 04' N & 133° 00' E) [1], une structure d'environ 500 m de longueur dont le premier tronçon a été construit en 1934.

Le feu est constitué d'une tour blanche de 18 m (59 pieds) de hauteur, bâtie en béton et de section circulaire. Le "bonnet d'âne" qui coiffe actuellement la lanterne, n'apparaît pas encore sur le dessin du cachet qui date de 1965.

Automatisé, sur un plan focal de 18 m (59 pieds), ce feu isophase émet un éclat de lumière verte durant 3 secondes (suivi de 3 secondes d'obscurité) [Iso G 6s].
Sa portée lumineuse est de 13 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par la Sixième circonscription de la Garde côtière japonaise (depuis la ville de Hiroshima) [2], il est répertorié sous le numéro 4601.
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : M5467.


[1] Le port d'Imabari (今治港, Imabari-kō)

[2] Ville de l'île de Honshū, sur la côte nord de la mer intérieure de Seto, elle a été la cible du premier bombardement atomique de l'Histoire, le 6 août 1945.







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/07/japon-sada-misaki.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/06/japon-muroto-saki_24.html











.

mercredi 1 août 2012

Ukraine / Tendrivskyi


Ukraine.

Lettre ayant voyagé.
Entier postal montrant le phare de Tendrivskyi (Маяк Тендрівський).
Enveloppe affranchie avec des timbres montrant les phares de Tendrivskyi et de Sanzhiiskyi (Маяк Санжійський).



 



Pli oblitéré à Dnipropetrovsk (Дніпропетровськ), le 09.10.2011
Cachet commémoratif de la Journée Mondiale de la poste (Всемирный день почты)


Enveloppe pre-timbrée illustrée [Художній конверт з оригінальною маркою]
Autorité postale émettrice : Ukrposhta, entreprise d'état des postes ukrainiennes [Укрпошта]
Date d'émission : 18.08.2003
Artiste : Tatiana Nesterova (Tетяна Нестерова)
Valeur faciale : 45 kopecks (45/100 de hryvnia / UAH)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Dimensions : 162 mm x 114 mm (DIN C6)
Code-barres : 4 823027 104737
Tirage : 876 000
Référence Ukrposhta : З-3505


 




Thème du timbre : phare de Tendrivskyi dans la série "Phares d'Ukraine" (II) (Маяки України), six timbres différents
Date d'émission : 08.10.2010
Autorité postale émettrice : Ukrposhta [Укрпошта]
Valeur faciale : 1.50 hryvnias (UAH)
Design : Nadiia Ruda (Надії Рудої)
Impression : offset (polychromie) avec encre phosphorescente sur les phares et micro-impression avec le nom de l'artiste : "Н. Руда"
Imprimeur : "Ukraina" (imprimerie d'état, à Kiev)
Dimensions du timbre : 24.36 mm х 52.20 mm
Taille de la feuille : 6 timbres
Dimensions de la feuille : 170 mm x 123 mm
Dentelé : 11 ½
Papier : couché
Tirage : 115 000
Numéros des catalogues : Yv BF75 / M 1112 (B83) / S 805b
Numéro WNS : UA045.10
Numéro de référence Ukrposhta : 1070


 


 



Le phare de Tendrivskiy [Tendrovskiy] (46° 19' N & 31° 30' E) se trouve à l'extrémité nord-ouest du cordon littoral du même nom qui s'étend entre la presqu'île de Crimée et le port d'Odessa.
Face à la mer Noire, le phare occupe la façade extérieure (ouest) de cette extrémité que prend ici la forme d'un "C".
Construit en 1827, le phare a su garder son aspect d'origine au long de son histoire.
La tour, de 31 m (102 pieds, 131 marches) de hauteur, de section circulaire ; est bâtie en maçonnerie et peinte en blanc avec deux bandes horizontales de couleur noire.
Une maison blanche avec une toiture rouge à deux pentes, héberge les locaux techniques et les habitations des gardiens. Sa hauteur est de 31 m (102 pieds).
Au sommet, la lanterne sous une élégante coupole cuivrée, se prolonge par une structure métallique (rambarde à manière de cage). Cet ensemble est peint en blanc.

Gardienné, alimenté en électricité par un tandem d'éoliennes et panneaux solaires, ce phare est géré par le Service Hydrographique "Gosgidrografiya" [Госгидрография] de la marine ukrainienne, depuis septembre 1994.

Feu à occultations, sur un plan focal de 29 m (95 pieds), sa lumière blanche s'éclipse durant 3 secondes toutes les 12 secondes (éclat 9s + obscurité 3s).
La portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).
 
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : N5246.




Lettre ayant voyagé


 



Pli oblitéré à Dnipropetrovsk (Дніпропетровськ), le 25.08.2011
Cachet commémoratif du Jour de l'indépendance (День незалежності)




 
Un très grand merci à Volodymyr (Ukraine) pour son aimable contribution.