lundi 29 mai 2017

Allemagne / Timmendorf


Allemagne (République Démocratique, 1949 - 1990).

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Timmendorf.




Pli oblitéré à Hohen Neuendorf, le 13.08.1975



Thème du timbre : phare de Timmendorf dans une série célébrant le Service d'Hydrographie Navale de la RDA (Seehydrographischer Dienst der DDR) ; cinq timbres (phares) différents
Date d'émission : 13.05.1975
Autorité postale émettrice : Deutsche Post (Deutsche Post der DDR)
Valeur faciale : 5 Pfennigs (5/100 de mark est-allemand – DDM) [1948 – 1990]
Design : Jochen Bertholdt
Dimensions du timbre : 28 mm x 34 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 50 timbres (5 x 10)
Imprimeur : VEB Deutsche Wertpapierdruckerei (Leipzig) [1]
Impression : offset
Tirage : 5 500 000 timbres
Numéros de catalogues : Yv 1724 / S 1645 / M 2045 / SG E1760


[1] VEB : Volkseigener Betrieb (entreprise propriété du peuple)
 


Le phare de Timmendorf (53° 59' N & 11° 23' E) est à quelques mètres du bord de mer, en face du petit port de cette localité située à l'extrémité ouest de l'île de Poel (Insel Poel), en mer Baltique. Poel (36 km²), face à la ville de Wismar dans la baie du même nom, occupe le secteur nord-ouest du Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale.

Construit en 1872 [2] le phare est composé d'une tour de section circulaire de 21 m (69 pieds) de hauteur, bâtie en maçonnerie de brique et intégrée dans son tiers inférieur, à la façade d'une élégante (sobre) maison de deux étages peinte en blanc.

Le blanc concerne également le tiers central de la tour, la lanterne [3] et sa rambarde circulaire. Le tiers supérieur de la tour est en brique apparente. La tonalité sombre de la brique est reprise dans la peinture de l'escalier métallique extérieur servant d'accès à la lanterne depuis l'étage inférieur.

Opéré par l'autorité maritime de la ville de Lübeck (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA), ce feu isophase émet, sur un plan focal de 21 m (69 pieds), des éclats de lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) d'une durée de 3 secondes suivies de 3 secondes d'obscurité [Iso WRG 6s].
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 16 milles marins, celle de la lumière rouge est de 12 milles marins et celle de la lumière verte est de 11 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C1386.



[2] Sous l'autorité du grand-duc Frédéric-François II de Mecklembourg-Schwerin (1823 – 1883).

[3] La lanterne est coiffée d'une coupole peinte en rouge vif.









Vous pouvez aussi visiter :

http://pharoteliste.blogspot.fr/2016/06/allemagne-gellen.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/03/allemagne-dornbusch.html


.

jeudi 25 mai 2017

Union Soviétique / Stirsudden (Russie)


Union Soviétique.

Enveloppe premier jour [FDC] montrant le phare de Stirsudden (Маяк Стирсудден).
Une lanterne stylisée illustre le pli.







Oblitération faite à Moscou, le 19.09.1983

Cachet commémoratif illustré avec le phare Tallinnamadal (маяк Таллиннамадал), Estonie ; portant l'inscription "Phares de la mer Baltique" (Маяки Балтийского Моря)

 

Édition : Ministère des Communications
Dessinateur : Yu. Bronfenbrener [Ю. Бронфенбренер]
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Imprimeur : Goznak [Гознак] (Perm, Fédération de Russie)
Référence : З 4046 (01.04.83)
Prix de vente (enveloppe) : 1 kopeck (1/100 de rouble - RUR)




Thème du timbre : phare de Stirsudden dans la série II des "phares côtiers", cinq timbres différents [1]
Date d’émission : 19.09.1983
Valeur faciale : 10 kopecks (10/100 de rouble - RUR)
Dessinateur : Yu. Bronfenbrener [Ю. Бронфенбренер]
Dimensions : 28 mm x 40 mm
Dentelé : 12 ½ x 12
Papier : couché, sans filigrane
Imprimeur : Goznak [Гознак]
Taille de la feuille : 36 (6 x 6) timbres
Tirage : 4 000 000
Numéros des catalogues : Yv 5032 / M 5311 / S 5181 / SG 5364
Numéro du catalogue "Souzpechat" - СФА (Agence Philatélique Centrale) : 5431


[1] Phares de la mer Baltique




Le phare de Stirsudden (60° 11' N & 29° 02' E) se trouve sur la partie surélevée du cap du même nom (Мыс Стирсудден) situé sur la rive nord du golfe de Finlande, à l'endroit où celui-ci devient plus étroit, avant d'approcher sa limite orientale : la ville de Saint-Pétersbourg.

Construit en 1955, ce phare remplace une ancienne structure établie en 1873 mais détruite durant la Seconde Guerre mondiale.

Le phare est constitué d'une tour en béton de section circulaire appuyée sur une base élargie de forme tronconique servant de local technique (et point de départ d'un escalier en colimaçon). Haute de 28 m (92 pieds), elle est peinte en blanc avec deux larges bandes rouges. La lanterne, peinte en rouge, est entourée d'une rambarde métallique et protégée avec un grillage intégral.

Gardienné par du personnel de la Marine russe ; sur un plan focal de 47 m (153 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 3.5s + éclat 0.4s + obscurité 10.7s.
Sa portée lumineuse est de 21 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C5584.








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2015/02/russie-fort-kronshlot.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/03/union-sovietique-tahkuna-estonie.html



.

vendredi 19 mai 2017

Irlande / The Baily

 
Irlande (Éire).

Carte maximum [maxicard] montrant le phare The Baily.



 



Oblitération faite à Báile Átha Cliath (Dublin), le 01.07.1997

Un phare stylisé illustre le cachet commémoratif


Édition : An Post
Design : Design Image (photo d'archive)
Dimensions de la carte : 102 mm x 144 mm
Référence : Maximum Card No. 1 (1997)


 
 

Thème du timbre : phare de Baily dans la série "Irish Lighthouses", quatre timbres différents [1]
Date d'émission : 01.07.1997
Autorité postale émettrice : An Post
Valeur faciale : 32 pence (32/100 de livre irlandaise - IEP) (1969 – 1999)
Design : John McEvoy / Design Image (Dublin)
Photographe : The Slide File
Impression : offset (lithography)
Imprimeur : Irish Security Stamp Printing Ltd (Dublin)
Dentelé : 14 x 15
Dimensions du timbre : 29.8 mm x 40.64 mm
Taille de la feuille : 40 timbres [2]
Tirage : 500 000
Numéros des catalogues : Yv 1010 / S 1072 / M 1008 / SG 1091
Numéro du catalogue Hibernian : C824


[1] Dans la série, les phares : The Baily, Tarbert, Hook Head et The Fastnet.

[2] Imprimés en se-tenant en paires horizontales et verticales en feuilles de 40 timbres. Chaque feuille est présentée dans deux panneaux de 20 avec une gouttière verticale. Chaque panneau contient deux colonnes de dix timbres donnant 10 paires de gouttières dans chaque feuille, cinq de chaque modèle.

 

La série "Irish Lighthouses" en format carnet (4.64 livres irlandaises)






Design : James Laffan / D5 Design (Dublin)
Texte : John de Courcy Ireland (1911 – 2006)
Numéros des catalogues : Yv 1010A / SG SB59 / M MH37
Numéro du catalogue Hibernian : HB59






Le phare The Baily (53° 22' N & 06° 03' W) se trouve sur le promontoire qui forme l'extrémité sud-est de la péninsule de Howth, sur la côte nord de la baie de Dublin, en mer d'Irlande.

Mis en fonctionnement le 17 mars 1814, le phare est constitué d'une tour en granite, de section circulaire, de 13 m (42 pieds) de hauteur. Peinte en blanc lors de sa construction, la tour reprend la couleur de la pierre naturelle en 1910. Le bâtiment se complète avec un édifice de trois étages, de section circulaire (entourant la tour) prolongé avec une aille aux bords arrondis.
D'autres constructions font du site un complexe qui s'étend sur l'ensemble du promontoire.

Automatisé en 1997 [3] et contrôlé par les Commissioners of Irish Lights depuis le centre d'opérations de Dún Laoghaire, son optique (lentille annulaire catadioptrique) émet sur un plan focal de 41 m (134 pieds), un éclat de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.7s + obscurité 14.3s.
Sa portée lumineuse est de 18 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A5898.


[3] Les installations sont désormais occupées par une entreprise (D4H Technologies) dédiée aux nouvelles technologies (programmes informatiques pour des situations d'urgence).







Carte postale : phare The Baily
Photographe et éditeur : John Eagle (West Cork, Irlande)
Référence : 25B de la série "Irish Lighthouses"
Dimensions : 148 mm x 100 mm (carte Hagaki)







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2016/10/irlande-hook-head.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/01/irlande-daunt-rock.html


.

samedi 13 mai 2017

Australie / Smoky Cape


Australie.

Le phare de Smoky Cape illustre l'entier postal (enveloppe pre-timbrée) commémorant le 75ème anniversaire du Commonwealth Lighthouse Service [1].
Le timbre figuré montre le phare de Cape Borda.






Oblitération primer jour faite à Henley Beach (South Australia, 5022), le 29.06.1990


Édition : Australia Post
Valeur faciale : 41 cents (41/100 de dollar australien - AUD)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur (basic postage rate)
Design : Carolyn Limonta
Dimensions : 103 mm x 191 mm


[1] L'illustration de l'enveloppe correspond à une copie du dessin original réalisé par James Barnet [NSW Colonial Architect].
Ce dessin se trouve actuellement dans le National Archives of Australia, à Camberra.
Huit autres phares sont représentés dans les petites images en dessous de l'illustration.



 




Le phare de Smoky Cape (30° 55' S & 153° 05') se trouve sur un promontoire de la côte nord de l'état de la Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales, NSW), au cœur du Hat Head National Park, face à l'océan Pacifique.
Le nom de Smoky Cape (Cap Fumeux) fut donné par le Capitaine James Cook faisant suite aux nuages de fumée dont les aborigènes étaient les responsables.

Construit en 1891, il s'agit d'une structure octogonale en béton coulé et peinte en blanc.
La hauteur de la tour est de 17.4 m (57 pieds) et celle du plan focal est de 128 m (419 pieds).
Automatisé en 1988, le phare émet (avec une optique Fresnel de 1891) trois éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 3.1s + éclat 0.1s + obscurité 3.1s + éclat 0.1s + obscurité 13.5s.
Sa portée lumineuse est de 25 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : K2796.







Carte postale : phare de Smoky Cape
Édition : Bellevue (Port Macquaire, NSW)
Dimensions : 106 mm x 145 mm
Référence : 3596-1/N









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/01/australie-mersey-bluff.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/12/australie-wilsons-promontory.html

 

.

samedi 6 mai 2017

Pakistan / Manora Point


Pakistan.

Enveloppe premier jour [FDC] célébrant le centenaire de l'Administration portuaire de Karachi. Le phare de Manora Point illustre le timbre et l'enveloppe.







Enveloppe oblitérée à Karachi, le 15.07.1980

Édition : Pakistan Post Office
Dimensions du pli : 122 mm x 165 mm



Thème du timbre : phare de Manora Point (centenaire de l'Administration portuaire de Karachi)
Date d'émission : 15.07.1980
Autorité postale émettrice : Pakistan Post Office
Valeur faciale : 1 roupie pakistanaise (PKR)
Dimensions du timbre : 78 mm x 25 mm
Dimensions de l'impression : 75 mm x 22 mm
Dentelé : 13 x 13 ½
Taille de la feuille : 40 timbres
Design : Adil Salahuddin
Imprimeur : Pakistan Security Pinting Corp. (Karachi)
Impression : offset (quadrichromie)
Tirage : 1 000 000 timbres
Numéros des catalogues : Yv 514 / M 521 / S 519 / SG 532

 
 

Manora est le nom d'une petite île (désormais reliée au continent) située au large de la ville de Karachi, l'ancienne capitale et le principal port du Pakistan, sur la côte est de la mer d'Arabie [1].
Le phare de Manora Point (24° 48' N & 66° 59' E) se trouve au centre de l'île, à une centaine de mètres de la plage (côte orientale). 

Le phare, construit en 1889 par l'autorité coloniale britannique [2], remplace une ancienne structure bâtie en 1851 par la Compagnie britannique des Indes orientales. 

La tour de section circulaire est bâti en pierre apparente de couleur marron clair et peinte en bandes rouges (2) et blanches (2) sur la seule moitié visible para les navires arrivant au port [3] ; un socle de couleur noire entoure la base de la tour. Sa hauteur est de 38 m (125 pieds).
La lanterne dont la conception victorienne est facilement reconnaissable, est entourée d'une simple rambarde métallique. Son support est prolongé par un balcon de petite dimension, de base carrée où sont disposés quelques accessoires liés au fonctionnement du phare.

Géré par l'Autorité portuaire (Karachi Port Trust), le phare émet sur un plan focal de 48 m (156 pieds), un éclat de lumière blanche toutes les 7.5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 7.2s.
Sa portée lumineuse est de 26 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D7750.


[1] La mer d'Arabie ou mer d'Oman est la partie de l'océan Indien située entre la péninsule Arabique à l'ouest et les côtes pakistanaises au nord-est.

[2] Le Raj britannique (1858 – 1947).

[3] La façade sud-ouest.






Notice philatélique

Édition : The Director General Pakistan Post Office (Islamabad)
Dimensions : 162 mm x 234 mm










Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/inde-minicoy.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/12/afrique-du-sud-cap-agulhas.html

 

.