samedi 29 mai 2010

Australie / Gabo Island

 
Australie.

Cachet commémoratif montrant le phare de Gabo Island.
Les timbres commémorent les phares de Cape Naturaliste et de Troubridge Island.
L'enveloppe est illustrée avec le phare de Cape Bruny.






Oblitération premier jour (FDC) faite à Mallacoota Island Lighthouse (Victoria, 3892), le 12.03.2002.


Enveloppe issue lors de l'émission du 12.03.2002 célébrant les phares australiens ("Lighthouses of Australia")
Autorité postale émettrice : Australia Post
Dimensions du pli : 110 mm x 190 mm
Design : Lisa Christensen (Australia Post Design Studio)
Photographe : Jean-Marc La Roque (AUSCAPE)
Code-barres : 9 312650 160746






Le phare de Gabo Island (37° 34' S & 149° 55' E) se trouve sur l'île du même nom située au large de l'extrémité sud-ouest de l'Australie, dans les eaux de la mer de Tasman (océan Pacifique).
À une dizaine de kilomètres à l'est du village de Mallacoota (état de Victoria), l'île Gabo abrite la plus grande colonie mondiale de manchots pygmées.

Automatisé en 1993 (incluant des panneaux solaires) et opéré par l'Australian Maritime Safety Authority (AMSA) ; sur un plan focal de 55 m (180 pieds), son optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes.
Sa portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : K2558.


 
 
 


Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/01/australie-mersey-bluff.html
 


.

mardi 25 mai 2010

Îles Féroé / Mykines


Îles Féroé.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Mykines (Fyrtårnet på Mykinesholmen)



Oblitération faite à Tórshavn, le 29.05.1986
Cachet commémoratif premier jour de la XIXe Conférence Scandinave de Gastroentérologie (Tórshavn, 29 - 31 mai 1986)

Thème du timbre : phare de Mykines dans la série "phares des Îles Féroé", 4 timbres différents
Date d'émission : 23.09.1985
Autorité postale émettrice : Postverk Føroya (la poste féringienne)
Valeur faciale : 3.50 couronnes danoises (DKK)
Dessinateur : Bárður Jákupsson
Imprimeur : Joh. Enschedé en Zonen (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset
Dimensions : 27.55 mm x 42 mm
Dentelé : 13 ½ x 12 ¾
Taille de la feuille : 20 timbres (4 x 5)
Dimensions de la feuille : 137 mm x 240 mm
Numéros des catalogues : Yv 117 / S 132 / SG 120 / M 123
Numéro Postverk Føroya : FR117





Le phare de Mykines (62° 06' N & 07° 40' W) se trouve à l'extrémité occidentale, le point le plus élevé de l'île du même nom ; situé à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Tórshavn (capitale du pays).
Mykines est à son tour, la plus occidentale des îles de l'archipel des Féroé (Atlantique nord).

En service depuis 1909, sa construction a dû se faire en montant les matériaux de construction sur une colline escarpée ; même un pont suspendu a été construit pour enjamber une gorge située entre le lieu du phare et le village principal de l'île.

La tour, construite en fer de fonte, est de section circulaire à deux diamètres différents dont l'inférieur est plus large. Peinte en blanc, autour de la lanterne (à la toiture conique rouge), il y a un balcon servant à son entretien. Quatre haubans assurent la stabilité de cette structure exposée parfois à des vents très violents.
La hauteur de la tour est de 14 m (46 pieds) et celle du plan focal est de 125 m (410 pieds).

Son optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 3.8s + éclat 0.2s + obscurité 3.8s + éclat 0.2s + obscurité 11.8s.
La portée lumineuse est de 21 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 40°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : L4460.






Enveloppe premier jour [FDC]
Oblitération faite à Tórshavn, le 23.09.1985
Édition : Postverk Føroya
Dimensions de l'enveloppe : 114 mm x 162 mm [DIN C6]
Illustration de l'enveloppe : phare de Nólsoy




Carte souvenir du premier jour d'émission
Oblitération faite à Tórshavn, le 23.09.1985

 





Notice philatélique (sur format DIN A4)




Enveloppe illustrée avec le phare de Mykines
Enveloppe premier jour [FDC] oblitérée à Mykines, le 26.01.1978
Cachet commémoratif "tête d'oiseau" (fou de Bassan)
Dimensions du pli : 96 mm x 165 mm
Édition : Postverk Føroya

Émission du 26.01.1978 : "Mykines"
Série de cinq timbres différents
Dessinateur : Charles Göttsche
Imprimeur : Harrison & Sons Ltd. (Londres)
Impression : photogravure (5 et 6 couleurs)
Dimensions des timbres : 31.93 mm x 24.13 mm
Dentelé : 13 ¾ x 13 ¼





Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/11/les-fro-nlsoy.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/11/les-fro.html





.

samedi 22 mai 2010

Allemagne / Kalkgrund


Allemagne.

Cachet commémoratif montrant le phare de Kalkgrund (Leuchtturm Kalkgrund).




Oblitération faite à Kiel (24103), le 16.06.2001.
Oblitération commémorative de l'exposition philatélique (Briefmarkenschau) au sein de la "Kieler Woche" (la Semaine de Kiel) dans son édition 2001.

La "Kieler Woche" est une manifestation d'importance mondiale qui rassemble des voiliers légers, notamment les séries olympiques.
Rencontre annuelle créée par le Kaiser Guillaume II en 1882 ; durant une semaine au mois de juin, la ville de Kiel propose à ses 3 millions de visiteurs, un ensemble de diverses manifestations culturelles (la philatélie, parmi elles).




Le phare de Kalkgrund (54° 50' N & 09° 53' E) se trouve dans la baie de Flensburg (Flensburger Förde; en allemand ; Flensborg Fjord, en danois), frontière maritime entre l'Allemagne en le Danemark et voie d'entrée vers le port de Flensburg, ville allemande très proche de la frontière danoise.

Opérationnel depuis 1963, ce phare remplace des bateaux feux installés sur place depuis 1876.

Structure en béton armé, la tour de section circulaire est peinte en bandes rouges (2) et blanches (2). Trois balcons circulaires, l'un vers la partie inférieure et les deux autres, vers le haut de la tour, donnent au phare un aspect facilement reconnaissable.
Conçu pour être installé sur une île artificielle, il a été finalement placé sur une plateforme formée par 24 tuyaux d'acier de 30 mètres de longueur (produits par la firme HDW, des chantiers navales à Kiel)
La hauteur est de 24.45 m (79 pieds) et le plan focal est à 22.85 m (75 pieds).

Automatisé, il est alimenté en électricité par un câble sous-marin venant du phare de Falshöft (54° 46' N & 09° 58' E).

Feu isophase, l'optique émet des éclats de lumière blanche, rouge ou verte (selon la direction) d'une durée de 4 secondes suivies de 4 secondes d'obscurité.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 17 milles marins, celle de la lumière rouge est de 14 milles marins et celle de la lumière verte est de 13 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C1113.





Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/11/allemagne-amrum.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/03/allemagne-elbe-1.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/01/allemagne-warnemunde-2.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/12/allemagne-westerheversand.html



.

mardi 18 mai 2010

Suède / Svenska Högarna


Suède.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Svenska Högarna.



 


Enveloppe oblitérée à Göteborg Postterminal, le 30.08.2004




Thème du timbre : phare de Svenska Högarna dans la série "Lumières du Nord" (Nordiskt ljus), 2 timbres différents [1]
Date d'émission : 13.05.2004
Autorité postale émettrice : Posten
Valeur faciale : Inrikes brev ("lettre domestique" / 5.50 couronnes suédoises - SEK)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20g dans le régime intérieur
Photographe : Jeppe Wikström
Design : Gustav Malmfors
Gravure : Piotr Naszarkowski
Imprimeur : Posten Frimärken, Stockholm
Impression : taille-douce (acier)
Dimensions du timbre : 31.25 mm x 26.60 mm
Roulette de 100 de 2 illustrations se-tenant
Dentelé : 13 avec "dentelure de sécurité" seulement verticale
Numéros des catalogues : Yv 2393 / S 2483a / M 2411 / SG 2330
Numéro du catalogue Facit (Suède) : 2423
Numéro WNS : SE028.04




Le phare de Svenska Högarna (59° 27' N & 19° 30' E) se trouve sur la petite île de Storön (0.5 km²) située à environ 80 km à l'est de la capitale suédoise, en mer Baltique.

Cette structure métallique (fer de fonte) est le seul projet de l'ingénieur Nils Gustav von Heidenstam (1822 – 1887), concepteur de plusieurs phares suédois, à être réalisé dans l'archipel de Stockholm.
Œuvre des ateliers Ludvigsbergs Mekaniska (Stockholm), il est opérationnel depuis le 1er novembre 1874.

Tour en treillis de forme conique ; à partir d'un cylindre central (vertical), se développe un système de poutres et de croisillons verticaux et horizontaux qui donnent à la tour son aspect pyramidale.
Peinte en rouge, sa hauteur est de 18 m (59 pieds) et le plan focal se trouve à 31 m (102 pieds).
Sa lanterne, à la toiture grisâtre en forme de coupole, se prolonge vers le bas dans un volume tronconique rouge qui cache durant quelques mètres le treillis.

Électrifié en 1965, alimenté par des panneaux solaires depuis 1986, l'optique (Henry Lepaute, d'origine) émet un long éclat de lumière blanche d'une durée de 2 secondes toutes les 15 secondes.

Sa portée lumineuse est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C6460.

En 1993, après restauration, l'Administration maritime suédoise a fait don du phare à la Fondation "Edward Sjöblom" ("Edward Sjöbloms Stiftelse Svenska Högarnas Fyr"), responsable de son entretien.
Le personnel d'une station météorologique située sur l'île assure la gestion du phare au quotidien.

L'île de Storön et l'ensemble d'îles qui l'entourent, font partie d'une réserve naturelle depuis 1976. L'île attire de nombreux oiseaux migrateurs intéressés par la richesse et diversité de la mer environnante.



[1] La lumière du Nord est devenue un terme bien établi dans le monde de l'art.
En Suède, ce terme est venu à désigner la peinture qui a eu lieu vers 1890 - 1910.
Cette lumière a fasciné les peintres nordiques qui se sont efforcé de la décrire, en particulier, sur de motifs impliquant la nature …







Souvenir philatélique
Émission de la poste suédoise (Posten)
Dimensions : 210 mm x 297 mm (DIN A4)








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/11/sude-phares-de-sude.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/11/sude-franska-stenarna.html



.

lundi 10 mai 2010

Saint Pierre et Miquelon / Cap Blanc


Saint Pierre et Miquelon.

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare du Cap Blanc.




Enveloppe oblitérée à Saint Pierre, le 09.12.2002




Thème du timbre : phare du Cap Blanc (course pédestre "Les 25 km de Miquelon")
Date d'émission : 23.06.1990
Autorité postale émettrice : La Poste Saint-Pierre et Miquelon
Valeur faciale : 5.00 francs français (FRF) (1960 – 2002)
Artiste : Rolande Ruel
Graveur : Jacky Larrivière
Impression : taille-douce
Imprimeur : ITVF (Phil@poste)
Dimensions du timbre : 40 mm x 40 mm
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 10 timbres (2H x 5V) + 5 vignettes centrales
Numéros des catalogues : Yv 522 / M 596 / S 549 / SG 648


Le phare du Cap Blanc (47° 06' N & 56° 24' W) se trouve sur la côte orientale du cap de Miquelon, à l'extrémité nord de l'île du même nom.
L'archipel de Saint Pierre et Miquelon est situé au large de Terre-Neuve, sur la façade atlantique canadienne.

Ce phare est opérationnel depuis le 15 juillet 1883 [1].
La tour, de section circulaire, est construite en fer de fonte et recouverte postérieurement d'un mur en béton qui garde sa couleur blanchâtre naturelle (et la préserve de la corrosion).

Haute de 19 m (62 pieds), à sa base se trouvent six contreforts de profil triangulaire qui aident à la stabilité de la construction.
La lanterne, avec une toiture en forme de coupole, est peinte en rouge.

Sur un plan focal de 32 m (105 pieds), son optique émet trois éclats de lumière blanche ou rouge (selon la direction) toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.6s + obscurité 2.4s + éclat 0.6s + obscurité 2.4s + éclat 0.6s + obscurité 8.4s.

La portée lumineuse est de 22 milles marins pour la lumière blanche et de 18 milles marins pour la lumière rouge (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : H0328.


[1] Allumé le même jour que le phare de Pointe Plate (ALL H0330).




Enveloppe premier jour (FDC) montrant les phares du Cap Blanc, de Galantry et de la Pointe Plate



Pli oblitéré à Saint-Pierre, le 21.10.1975
Dimensions du pli : 90 mm x 166 mm


Thème du timbre : phare du Cap Blanc dans la série "phares et faune", trois timbres différents
Date d'émission : 21.10.1975
Autorité postale émettrice : La Poste Saint-Pierre et Miquelon
Valeur faciale : 0.20 franc français (FRF) (1960 – 2002)
Dessin & gravure : Pierre Forget (1923 – 2005)
Impression : taille-douce
Imprimeur : ITVF (Phil@poste)
Dimensions du timbre : 40 mm x 30 mm
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 25 timbres
Numéros des catalogues : Yv 447 / M 512 / S 445 / SG 541




Lettre ayant voyagé 




Enveloppe oblitérée à Saint Pierre, le 24.06.2013

 

Thème du timbre : phare du Cap Blanc dans le timbre célébrant le "Rencontre avec le Poitou" (Coulonges-sur-l'Autize)
Date d'émission : 15.09.2012
Autorité postale émettrice : La Poste Saint-Pierre et Miquelon
Valeur faciale : 1.15 euro
Dessin : Raphaël Goineau et Roland Irolla avec Zélie Hutinet et Fabien Gaspard
Gravure : Elsa Catelin
Impression : taille-douce et offset
Imprimeur : Phil@poste
Dimensions du timbre : 80 mm x 30 mm
Dentelé : 13
Taille de la feuille : 10 timbres
Numéros des catalogues : Yv 1051 / M 1144








Lettre ayant voyagé






Enveloppe oblitérée à Saint Pierre, le 22.11.2017





Thème du timbre : phare du Cap Blanc
Date d'émission : 23.10.2017
Autorité postale émettrice : La Poste Saint-Pierre et Miquelon
Valeur faciale : 1.20 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre prioritaire internationale jusqu'à 20 g dans la zone 1 : Canada – Etats Unis
Dessin : Joël Lemaine
Gravure : André Lavergne
Impression : taille-douce
Imprimeur : Phil@poste
Dimensions du timbre : 40 mm x 30 mm
Dentelé : 13 ¼
Taille de la feuille : 25 timbres
Tirage : 50 000
Numéros des catalogues : Yv 1191 / M 1284






Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/12/saint-pierre-et-miquelon-pointe-plate.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/10/saint-pierre-et-miquelon-pointe-aux.html

 

.

jeudi 6 mai 2010

Argentine / Punta Mogotes


Argentine.

Entier postal (carte postale préaffranchie) montrant le phare de Punta Mogotes.


Thème du pli : phare de Punta Mogotes dans la célébration du 50e anniversaire du cercle philatélique (Peña Filatélica) de Mar del Plata
Date d'émission : 13.09.2008
Autorité postale émettrice : Correo Argentino
Valeur faciale : 1 peso argentin (ARS)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Sujet du timbre : lion marin ("lobo marino" / Otaria flavescens)
Design : Usina1811
Photographe : Juan Pablo Miri
Dimensions du pli : 158 mm x 106 mm
Impression : offset (quadrichromie + encre métallisé)
Papier : couché, 285 g/m²
Imprimeur : Letra Viva S.A. (Buenos Aires)
Tirage : 5 000 exemplaires


Le phare de Punta Mogotes (38° 05' S & 57° 32' W) se trouve au sud de la ville balnéaire de Mar del Plata, sur la côte sud de la province de Buenos Aires face à la mer Argentine (océan Atlantique sud).

Mis en service le 5 août 1891, la tour a été préfabriquée en France dans les ateliers Eiffel & Cie, à Levallois-Perret, pour le compte de Barbier, Bénard et Turenne, fournisseur du système d'optique d'origine.
Elle a été assemblée par un entrepreneur local sur la surface rocheuse du site [1], sous la direction du capitaine de frégate Alfredo Iglesias.
Cette tour tronconique "aiguë", de 35.5 m (116 pieds, 154 marches) de hauteur, est construite en fer de fonte (tôle de 6 mm de épaisseur) et s'appuie sur une base de section circulaire servant de local technique (aujourd'hui, la salle historique du phare).
Elle est peinte en bandes rouges (3) et blanches (3)

Automatisé, géré par le "Servicio de Hidrografía Naval", gardienné par le personnel de la Marine argentine, ce phare est le premier radiophare du pays (1934), il émet en code morse les lettres PM (Punta Mogotes).

Sur un plan focal de 55 m (180 pieds), son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 10 secondes
Sa portée lumineuse est de 25 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 190°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : G0913.


[1] Mogote : formation rocheuse aux bords arrondis, de faible élévation.





Carte postale expédiée à Rafaela (S0126), le 26.02.2010
Complément d'affranchissement (5.00 pesos) avec une vignette autocollant ("marbete")



Pli avec complément d'affranchissement (1.00 peso) avec un timbre célébrant la "fête nationale de la mer", à Mar del Plata




Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares argentins (faros argentinos)
Quatre timbres montrent les phares de Punta Mogotes, Río Negro, Cabo San Antonio & Cabo Blanco
Le cachet d'oblitération est illustré avec le phare Río Negro
L'enveloppe est illustrée avec le phare Punta Mogotes




Pli oblitéré à Buenos Aires (1000), le 05.12.1992
Dimensions du pli : 148 mm x 186 mm
Édition : Correo Argentino










Thème du timbre : phare Punta Mogotes ("Faros Argentinos", série I), 4 timbres différents
Date d'émission : 05.12.1992
Autorité postale émettrice : Correo Argentino
Valeur faciale : 0.38 pesos argentins (ARS)
Dessinateur : Néstor Martín
Imprimeur : Sociedad del Estado Casa de Moneda
Impression : offset (polychromie)
Dimensions des timbres : 34 mm x 45 mm
Dentelé : 13 ½
Papier : sans filigrane, sans phosphorescence
Dimensions de la feuille : 95 mm x 115 mm
Tirage : 54 000 blocs-feuillets
Numéros des catalogues : Yv B54a / M 2157 / S 1784a / SG 2325





Notice philatélique N° 1146 [el mensajero n° 31] (2008)





Le phare Punta Mogotes dans le cachet commémoratif du Rencontre des Grands Voiliers (Encuentro y Regata Internacional de Grandes Veleros "Sudamérica 2010")
Oblitération faite à Mar del Plata (B7600ZAA), le 22-26.03.2010










Carte postale : phare de Punta Mogotes
Dimensions : 120 mm x 170 mm
Référence : MP-16
Code-barres : 7 798026 980019


Un grand merci à Carlos (pharotéliste argentin) pour son aimable collaboration.








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/11/argentine_24.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/11/argentine-cabo-vrgenes.html




.

dimanche 2 mai 2010

Grèce / Chania


Grèce.

Carte maximum [maxicard] montrant le phare de Chania [La Canée] (Φάρος των Χανίων).
Carte pre-payée (Grèce).

  

 




Oblitération faite à Chania [La Canée], le 21.08.2009

Édition : Postes Helléniques (ELTA) (ΕΛΤΑ, Ελληνικά Ταχυδρομεία)
Design : Gisis Papageorgiou
Dimensions de la carte : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Impression : Giesecke & Devrient Matsoukis (Athènes)
Code-barres : 5 205344 121236
Tirage : 2 000
Prix de vente : 1.50 euro


Thème du timbre : phare de Chania dans une série "phares" (φάροi), cinq timbres différents
Date d'émission : 21.08.2009
Autorité postale émettrice : Postes Helléniques (ELTA)
Valeur faciale : 0.70 euro
Œuvre originale : Gisis Papageorgiou [Γήσης Παπαγεωργίου]
Adaptation: Eleni Apostolou [Ελένη Αποστόλου]
Imprimeur : Giesecke & Devrient Matsoukis (Athènes)
Impression : offset (polychromie)
Dimensions du timbre : 30 mm x 38 mm
Taille de la feuille : 25 timbres
Dentelé : 13 ½
Tirage : 3 000 000
Date limite des ventes : 20.08.2010
Numéros des catalogues : Yv 2490 / S 2401 / M 2525
Numéro WNS : GR030.09





Le phare de Chania (35° 31' N & 24° 01' E) se trouve à l'extrémité du brise-lames (Est) du port de la ville du même nom située sur la côte nord-ouest de l'île de Crète, face à la baie de Kolpos Khanion, à environ 270 km au sud d'Athènes.
Chania [La Canée, en français], en mer de Crète, est l'ancienne Cydon (Kidonia), ville d'une certaine importance et ayant le privilège d'être mentionnée par Homère dans l'Odyssée.

Construit en 1864, restauré entièrement en 2006, ce phare s'appuie sur la structure créée par les Vénitiens au XVe siècle [1].

La tour, bâtie dans une pierre calcaire qui garde sa couleur blanchâtre naturelle, est de section circulaire. Un balcon entoure la lanterne (de forme cylindrique) ; l'ensemble a l'allure d'un minaret.
Sur le toit de la lanterne, sur un plan focal de 26 m (85 pieds), un feu émet un éclat de lumière rouge toutes les 2.5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 2.4s.
La portée lumineuse est de 7 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E4781.


[1] En 1212, les Vénitiens occupent Crète et se consacrent durant la période 1320 - 1356 à la reconstruction du port de La Canée.
Un phare sous une forme différente de l'actuelle y était opérationnel.
Les Turcs, à leur tour, ont occupé l'île entre 1645 et 1830. Ils n'ont jamais utilisé le port de La Canée … Le phare vénitien est ainsi tombé en désuétude.
C'est dans les années 1830, sous la tutelle britannique de Crète et son intégration à l'Égypte, qu'une période de grands travaux a eu lieu. Le phare actuel fait partie de cet élan progressiste.




Carte postale ayant voyagé







Pli oblitéré à Héraklion (Ηράκλειο), le 28.09.2009)


 

 




Notice philatélique




Le phare de Chania dans un timbre de la série célébrant le Centenaire de l'Union de la Crète à la Grèce, deux timbres différents [2]






Date d'émission : 02.12.2013
Autorité postale émettrice : Postes Helléniques (ELTA)
Valeur faciale : 0.72 euro
Design : Anthoula Lygka
Œuvre originale : Archives du Musée Maritime de Crète
Photographe : Fanis Manoussakis
Imprimeur : Giesecke & Devrient Matsoukis (Athènes)
Impression : offset (polychromie)
Dimensions du timbre : 38 mm x 38 mm
Taille de la feuille : 25 timbres
Dentelé : 13 ¾
Tirage : 2 000 000
Date limite des ventes : 01.12.2014
Numéros des catalogues : Yv 2683 / M 2741
Numéro WNS : GR033.13




[2] Troisième partie de la série de six timbres "Évènements historiques de l'année 1913":
Libération de Ioannina (issue le 21.02) et rattachement du Mont Athos (issue le 03.10).




Lettre ayant voyagé







Pli oblitéré à K. Δ. ΑΤΤΙΚΗΣ [3], le 05.05.2014

[3] Κέντρο Διαλογής Αττικής, 145 68 Kryonéri, Attique, Grèce




Aérogramme
Le phare de Chania illustre le verso du pli et le timbre-poste imprimé


 




Année d'émission : 1981 [3]
Autorité postale émettrice : Postes Helléniques (ELTA)
Valeur faciale : 19 drachmes [GRD]
Dimensions (plié) : 105 mm x 142 mm



 


[3] Il est l'un des trois aérogrammes de la série touristique (ancienne Olympie, ancien théâtre de Dodone et le port de Chania)











Carte postale : phare de Chania [La Canée]
Édition : Emmanuel Diakakis et fils (Εμμ. Διακάκης και Υιός) (Athènes)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : D-1760







Carte postale : phare de Chania [La Canée]
Édition : Editions D. Haïtalis (Athènes)
Dimensions : 110 mm x 162 mm
Référence : 241







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2011/05/grece-tourlitis.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/08/grece-korakas.html



.