samedi 1 décembre 2018

Grèce / Alexandroupoli


Grèce.

Enveloppe premier jour [FDC] de la série "Chefs-lieux des Préfectures".
Un timbre montre le phare d'Alexandroupoli (φάρος της Αλεξανδρούπολης) [1].








Pli oblitéré à Athènes, Service Philatélique (Αθηνά υπηρεσία φιλοτελισμός), le 07.10.1988


La série d'usage courant "Chefs-lieux des Préfectures" (première partie) est constituée de 15 timbres différents.

Parmi eux, le timbre "Alexandroupoli" ; il se présente sous trois formats distincts :

A. Timbre normal (dentelé sur les quatre côtés).
B. Timbre sans dentelure horizontale (timbre de roulettes).
C. Timbre sans dentelure verticale gauche (timbre de carnets).



[1] Alexandroupoli est le chef-lieu d'Évros, une ancienne subdivision administrative similaire à un département français (et assimilée à une préfecture), existant avant la reforme territoriale effectuée en 2010.



Le phare d'Alexandroupoli (timbre dentelé)




Date d'émission : 07.10.1988
Autorité postale émettrice : Postes Helléniques (ELTA)
Valeur faciale : 3 drachmes (GRD) (1944 – 2002)
Dessinateur : P. Grabbalos
Imprimeur : Giesecke & Devrient Matsoukis (Athènes)
Impression : offset (polychromie)
Dimensions du timbre : 26 mm x 30 mm
Taille de la feuille : 50 timbres (10V x 5H)
Dentelé : 12 ¾
Tirage : 1 000 000
Numéros des catalogues : Yv 1681A / M 1699A / S 1635 / SG 1796A




Le phare d'Alexandroupoli (timbre sans dentelure horizontale)
Timbre issu de roulette (100 timbres)




Date d'émission : 07.10.1988
Dimensions du timbre : 26 mm x 30 mm
Impression : offset (polychromie)
Dentelé : 12 ¾
Tirage : 14 000 000
Numéros des catalogues : Yv 1681B / M 1699C / S 1635a / SG 1796B




Le phare d'Alexandroupoli (timbre sans dentelure verticale / gauche)
Timbre issu du carnet







Date d'émission : 07.10.1988
Dimensions du timbre : 26 mm x 30 mm
Impression : offset (polychromie)
Dentelé : 12 ¾
Tirage : 8 000 000 (2 000 000 de carnets)
Numéros des catalogues : Yv 1681a / M 1699D




Carnet, 16 timbres, 152 drachmes






Numéros des catalogues : Yv C1681a / M MH10 / S 1641a





Le phare d'Alexandroupoli (40° 51' N & 25° 52' E) se trouve sur le boulevard maritime [2] de la ville, à une centaine de mètres de la côte de la mer Égée et à environ 200 m du port.
Alexandroupoli, située à l'extrémité nord-est du pays, est à une vingtaine de kilomètres du fleuve Maritsa, la frontière naturelle entre la Grèce et la Turquie.

Mis en activité le 1er juin 1880, sous le sultanat d'Abdülhamid II (1876 - 1909), ce phare a été l'un des projets réalisés par Blaise-Jean-Marius Michel (Michel Pacha) et son associé Camille Colas, pour le compte de l'Empire Ottoman [3]. 
 
La tour, de section circulaire, de 27 m (89 pieds, 98 marches) de hauteur est bâtie en blocs de pierre (maçonnerie) gardant la couleur beige naturelle. La base de la tour, définie par une simple moulure et un prolongement de plan carré (sur un côté, à la manière d'un vestibule), est peinte en blanc.
Au sommet, la lanterne (verte) de section octogonale ; est au centre d'une corniche élargie (sous le modèle d'une colonne dorique) entourée d'une rambarde métallique.

Électrifié en 1974, automatisé ; sur un plan focal de 31 m (102 pieds), son optique (d'origine) émet trois éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.4s + obscurité 2.1s + éclat 0.4s + obscurité 2.1s + éclat 0.4s + obscurité 9.6s.
Sa portée lumineuse est de 24 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : N4554.




[2] Avenue Alexandre le Grande (λεωφόρος Μεγάλου Αλεξάνδρου).

[3] Territoire ottoman avant les guerres des Balkans de 1912 et 1913. Alexandroupoli, petit village de pêcheurs, était connu comme Dede Agatch.










Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2011/01/turquie-sile.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/01/grece-gaidouronisi.html
 



.