mercredi 27 avril 2016

Danemark / Lyngvig


Danemark.

Flamme postale montrant le phare de Lyngvig (Lyngvig fyr).

 




Carte postale oblitérée à Hvide Sande, le 03.08.1972
[Ce bureau de poste est le plus proche du phare]

 

 




Le phare de Lyngvig (56° 03' N & 08° 06' E) se trouve dans la bande dunaire [1] qui renferme le fjord de Ringkjøbing, un large bassin situé sur la côte occidentale du Jutland, la péninsule qui forme la partie continentale du Danemark.
Construit en 1906, le phare dispose d'une tour de section circulaire de 38 m (125 pieds, 228 marches) de hauteur, bâtie en béton et peinte entièrement en blanc. Une rambarde métallique renferme la lanterne dont sa coupole est peinte d'un rouge vif.

Électrifié en 1955, automatisé en 1965 ; sur un plan focal de 53 m (174 pieds), son optique Fresnel émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes.
Sa portée lumineuse est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

Il est répertorié par l'Autorité Maritime Danoise [Farvandsvæsenet, FRV] sous le numéro 215 [2].

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B1868.



[1] Le fjord de Ringkøbing est séparé et protégé de la mer du Nord par un isthme appelé Dunes de Holmsland (Holmsland Klit), une formation sablonneuse d'une quarantaine de kilomètres de long. Le canal Hvide Sande, situé vers la partie centrale de l'isthme, dispose d'une écluse qui permet un accès à la mer.

[2] En 2009, l'Autorité Maritime Danoise transfert la gestion du lieu du phare au ministère de l'Environnement (Miljøministerie). Le lieu devient ainsi le point de départ d'un parcours de sensibilisation à la sauvegarde de l'espace naturel, sur un terrain de 250 ha.








Carte postale : phare de Lyngvig
Édition : Wadmanns Forlag (Thisted)
Photographe : Erik Bro
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 90113
Code-barres : 5 709793 000017





 

samedi 23 avril 2016

Monténégro / Volujica et Verige

 
Monténégro.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les feux de Volujica et de Verige.







Oblitération faite à Podgorica, le 06.07.2012

Enveloppe illustrée avec l'image des feux et leur position sur une carte
Cachet commémoratif avec l'image du feu de Verige
Édition : Pošta Crne Gore
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN C6)
Référence : 14/2012




Thème des timbres : feux de Volujica et de Verige dans la série "Maritime 2012 : Phares" (Pomorstvo 2012 Svetionici), deux timbres différents
Date d'émission : 06.07.2012
Autorité postale émettrice : Pošta Crne Gore
Valeurs faciales : 0.30 euro
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Création : Slađana Bajić-Bogdanović
Dimensions du timbre : 28 mm x 42.0 mm
Dentelé : 13 ¼
Taille de la feuille : 8 timbres (3H x 3V, avec une vignette centrale) [1]
Imprimeur : Blicdruk d.o.o. (Sarajevo)
Impression : offset
Papier : Tullis Russell ("Chancellor Litho"), 102 g/m², gomme APV
Tirage : 40 000 (20 000 + 20 000)
Numéros des catalogues : Yv 306 – 307 / M 306 – 307


[1] La vignette centrale est illustrée avec une image du timbre dépouillé des légendes mais portant l'inscription "Pomorstvo 2012" (Maritime 2012)






Le feu du Cap Volujica [Rt Volujica] (42° 05' N & 19° 04' E) se trouve à l'extérieur d'un mur d'enceinte fermant des installations pétrolières (réservoirs) situées à l'extrémité sud de la baie de Bar.
Bar, en mer Adriatique, est la principale ville portuaire du littoral monténégrin et une cité balnéaire prisé par le tourisme estival.

Construit en 1879, le feu (sans lanterne), est constitué d'une tour en béton de section hexagonal de 6 m (20 pieds) de hauteur peinte en bandes horizontales noires et blanches.

Sur un plan focal de 30 m (98 pieds), il émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes. Sa portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par le Département d'Océanographie et Hydrographie du Service d'Hydrométéorologie du Monténégro [Hidrometeorološki zavod Crne Gore / HMZCG] (à Lepetane) ; il est répertorié sous le numéro 784.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E3690.

 



 

Le feu de Verige [Rt Turski] (42° 29' N & 18° 41' E) se trouve dans le cap Turski, l'extrémité nord-ouest du détroit de Verige, la partie la plus étroite des Bouches de Kotor (Boka kotorska). Ce détroit de seulement 340 m de large, ouvre le port de Kotor à la mer Adriatique.

Le feu (sans lanterne), construit en 1910, est soutenu par une tour métallique de forme conique peinte entièrement en blanc.

Avec une hauteur de 8 m (26 pieds), le sommet est élargi d'un support de section carré dont une petite rambarde permet la fixation de deux panneaux solaires.
Sur un plan focal de 9 m (28 pieds), le feu émet deux éclats de lumière blanche toutes les 5 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 1s + éclat 0.5s + obscurité 3s.
Sa portée lumineuse est de 6 milles marins (1 mille = 1852 m).

Géré par le Département d'Océanographie et Hydrographie du Service d'Hydrométéorologie du Monténégro [Hidrometeorološki zavod Crne Gore / HMZCG] (à Lepetane) ; il est répertorié sous le numéro 762.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E3658.




Lettre ayant voyagé
Les timbres montrent les feux de Volujica et de Verige


 



Pli oblitéré à Kotor (853339), le 23.07.2012

 

Un grand merci à Miomir (Serbie), pour son aimable participation.







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/07/montenegro-feu-de-la-jetee-pristan.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/03/croatie-gruica.html


.

mardi 19 avril 2016

Irlande / Kish Bank


Irlande (Éire).
 
Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Kish Bank.






Pli oblitéré à Cill Dalua, Luimneach, le 21.07.1987



Thème du timbre : phare de Kish Bank dans la série "Commissioners of Irish Lights", deux timbres différents
Date d'émission : 10.07.1986
Autorité postale émettrice : An Post
Valeur faciale : 24 pence (24/100 de livre irlandaise - IEP)
Dessin : Robert Ballagh
Imprimeur : Irish Security Stamp Printing Ltd (Dublin, Irlande)
Impression : offset (polychromie)
Dentelé : 14 x 15
Dimensions du timbre : 29.79 mm x 40.64 mm
Tirage : 1 000 000
Numéros des catalogues : Yv 604 / S 667 / SG 644 / M 601
Numéro du catalogue Hibernian : C438





Le phare de Kish Bank (53° 19' N & 05° 55' W) se trouve sur l'affleurement rocheux (haut fond) du même nom, dans la baie de Dublin, face à la ville, en mer d'Irlande.
Il a été construit en 1965 par Christiani & Nielsen (entreprise danoise, aujourd'hui thaïlandaise), l'un des leaders du génie maritime international.

La structure préfabriquée (à Dun Laoghaire) a été conduite sur place pour être "coulée" (170 pieds / 52 m) dans l'endroit précis. Plus tard, des sections télescopiques de la tour ont été rehaussées pour atteindre la hauteur désirée.
Ce chef d'œuvre de l'ingénierie a remplacé les bateaux-feux installés sur place depuis 1811.

Tour en béton et en acier à diamètres décroissants, elle est haute de 31 m (100 pieds). Peinte en blanc avec une large bande centrale rouge, elle est couronnée d'un héliport. Les installations techniques sont incluses dans le corps de la tour. Le plan focal se trouve à 29 m (94 pieds).
Opérationnel depuis le 9 novembre 1965, automatisé en 1992, l'optique (AGA PRB 21) émet (jour et nuit) deux éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes. Sa portée lumineuse est de 22 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A5865.




Entier postal [carte port payé]
Le timbre de 1986 est utilisé comme modèle pour l'illustration de la carte





Carte Postale émise lors de la rétrospective consacrée à Robert Ballagh [1]
Carnet avec 6 cartes différentes
Édition : An Post
Date d'émission : 15.09.2006
Artiste : Robert Ballagh
Valeur faciale : sans valeur faciale (postage paid to anywhere in the world)
Dimensions (carte) : 102 mm x 145 mm
Prix de vente (lors de l'émission) : 9 euro
Code produit (An Post) : 06PC


[1] Hôtel des Postes (GPO) de Dublin du 15.09.2006 au 13.10.2006.
Robert Ballagh est parmi les artistes irlandais le plus reconnus, créateur de quelque 70 timbres pour le compte de la poste irlandaise.

 



Oblitération premier jour faite à Báile Átha Cliath, le 15.09.2006








Carte postale : phare de Kish Bank
Photographe et éditeur : John Eagle (West Cork, Irlande)
Référence : 72 de la série "Irish Lighthouses"
Dimensions : 148 mm x 100 mm (carte Hagaki)









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/01/irlande-daunt-rock.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/irlande-fastnet.html


.

jeudi 14 avril 2016

Åland / Rannö

 
Åland.

Enveloppe souvenir. Le timbre montre le phare de Rannö.
 
 




Pli oblitéré à Kastelholms Slott (Château de Kastelholm), le 04.01.1993




Thème du timbre : phare de Rannö dans la série "phares" (Åländska fyrar / Fyrar på Åland), quatre timbres différents
Date d'émission : 08.05.1992
Autorité postale émettrice : Posten Åland
Valeur faciale : 2.10 marks finlandais (FIM)
Design : Allan Palmer
Dimensions du timbre : 29.07 mm x 35.65 mm
Taille de la feuille : carnet 4 timbres
Dentelé : 13 x 12
Impression : offset (quadrichromie)
Imprimeur : Setec Oy (Finlande) [1]
Papier : 105 g/m² (90 + 15)
Tirage : 400 000
Numéros des catalogues : Yv 57 / S 64 / SG 56 / M 57
Numéro du catalogue Lape : 57
Numéro de référence Posten Åland : 57


[1] Ex-Setelipaino Sedeltryckeriet (Bank of Finland Security Printing House)



 


Le phare de Rannö (60° 32' N & 20° 12' E) se trouve sur une petite île située au nord de l'archipel d'Åland, en mer Baltique.

Construction en bois installée en 1962, le feu (sans lanterne) est soutenu par une tour pyramidale de base pentagonale bâtie en treillis. Une succession de lattes horizontales noircies, sur quatre côtés, donne à la structure une fonction d'amer (daymark).

Automatisé, alimenté en électricité par des panneaux solaires ; sur un plan focal de 20 m (66 pieds), un feu blanc à scintillements rapides (quick flashing) émet deux éclats toutes les 5 secondes [Q(2) W 5s].
Sa portée lumineuse est de 5 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C4464.4.




samedi 9 avril 2016

Allemagne / Buk


Allemagne (République Démocratique, 1949 - 1990).

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Buk (Leuchtturm Buk).






Pli oblitéré à Hohen Neuendorf, le 12.11.1974


Thème du timbre : phare de Buk dans la série "Seehydrographischer Dienst" (Service d'hydrographie marine), cinq timbres différents
Date d'émission : 07.05.1974
Autorité postale émettrice : Deutsche Post der DDR
Valeur faciale : 10 Pfennig (10/100 de mark est-allemand - DDM) [1948 – 1990]
Projet (design) : Jochen Bertholdt
Imprimeur : Deutsche Wertpapierdruckerei (VEB, Leipzig) [1]
Impression : offset
Dimensions du timbre : 28 mm x 34 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 50 (10 x 5) timbres
Tirage : 5 000 000
Numéros des catalogues : Yv 1634 / S 1553 / M 1953 / SG E1668


[1] VEB : Volkseigener Betrieb (entreprise propriété du peuple)




Le phare de Buk [Bastorf] (54° 08' N & 11° 42' E) se trouve sur une colline au sud-ouest de Kühlungsborn, une petite ville au bord de la mer Baltique, à environ 25 km au nord-ouest de Rostock, dans le Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (limitrophe avec la Pologne).

La construction du phare, en 1878, a été faite sous l'autorité du Grand-duché de Mecklembourg-Schwerin (1815 - 1918) [2].

La tour, de section circulaire, est construite en brique apparente que garde sa couleur rougeâtre d'origine. Jusqu'en 1993, elle était peinte en rouge et blanc, les couleurs qui apparaissent sur l'illustration du timbre.
La lanterne, de section circulaire, est peinte en rouge.
L'ensemble, d'une hauteur de 21 m (69 pieds) positionne le plan focal à 95 m (313 pieds).
L'installation se complète avec une élégante maison de gardiens, de deux étages, aussi en brique apparente ouverte à la visite des touristes.

Automatisé, électrifié en 1912 et actuellement relié au réseau public d'électricité ; il est opéré par l'autorité maritime de la ville de Lübeck (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA).

L'optique (Fresnel, d'origine) émet quatre longs éclats de lumière blanche ou rouge (selon la direction) toutes les 45 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 2.1s + obscurité 6.9s + éclat 2.1s + obscurité 6.9s + éclat 2.1s + obscurité 6.9s + éclat 2.1s + obscurité 15.9s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 24 milles marins et celle de la lumière rouge est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C1400.

[2] En 1871, dans le cadre de l'Unification Allemande, le duché s'intègre à l'Empire Allemand. En 1918, à la fin de la Première Guerre mondiale (fin de la monarchie allemande), le duché se constitue en État Libre de Mecklembourg-Schwerin au sein de la République de Weimar, mettant fin à son existence juridique.




Enveloppe premier jour [FDC]



 

Oblitération premier jour faite à Berlin, le 07.05.1974

Les timbres montrent les phares de Buk, Warnemünde et Arkona




Lettre ayant voyagé (II)





Pli oblitéré à Stassfurt, le 26.11.1975




Allemagne.

Carte postale (Deutsche Post) ayant voyagé le premier jour d'émission (FDC) avec un timbre montrant le phare de Buk.
Cachet commémoratif avec l'image du phare.





Pli oblitéré à Bastorf (18230), le 03.07.2014

Oblitération célébrant la Journée du phare (Leuchtturmtag)
Timbre à date "Erlebnis : Briefmarken" (Expérience : Timbres, bureau de poste mobile de la Deutsche Post)
Créateur du cachet : Stempel-Müller (Nuremberg)
Référence Deutsche Post : 12/162






Thème du timbre : phare de Buk dans la série "Phares 2014" [Leuchttürme], deux timbres différents [3]
Date d'émission : 03.07.2014
Autorité postale émettrice : Deutsche Post
Valeur faciale : 0.45 euro
Dessinateur : Professeur Johannes Graf (Dortmund)
Imprimeur : Bagel Security-Print GmbH & Co. (Mönchengladbach)
Impression : offset
Dimensions du timbre : 35 mm x 35 mm
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 10 timbres
Dimensions de la feuille : 210 mm x 105 mm
Papier : blanc, fluorescent, du type DP 2
Numéros des catalogues : Yv 2908 / S 2793 / M 3089 / SG 3925


[3] Phares de Buk (0.45 euro) et de Pellworm (0.60 euro)









Carte postale : phare de Buk [Bastorf]
Édition : Decard (Dörflingen)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : 1-KUH-001
Code-barres : 7 612761 100023








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/04/allemagne-greifswalder-oie.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2015/08/allemagne-darer-ort.html


.

lundi 4 avril 2016

Pologne / Czołpino


Pologne.

Lettre "R" ayant voyagé le premier jour d'émission [FDC] avec un timbre montrant le phare de Czołpino (Latarnia Morska Czołpino).






Pli oblitéré à Suwałki 1, le 14.06.2013

 

Thème du timbre : phare de Czołpino dans la série "Phares III", quatre timbres différents
Date d’émission : 14.06.2013
Autorité postale émettrice : Poczta Polska
Valeur faciale : 3.80 Złoty [PLN]
Dessinateur : Jerzy Pietras
Impression : héliogravure
Imprimeur : PWPW SA (Panstwowa Wytwórnia Papierów Wartósciowych)
Dimensions : 31.25 mm x 43 mm
Dentelé : 11 ½ x 11
Papier : fluorescent
Taille de la feuille : 4 timbres
Dimensions de la feuille : 90 mm x 125 mm
Tirage : 300 000 feuillets
Numéros des catalogues : M 4612 (Bl 215) / S 4080d
Numéro du Katalog Znaków Pocztowych (kzp) : 4462 (blok 216)
 

 




Le phare de Czołpino (54° 43' N & 17° 14' E) se trouve sur un point élevé de la forêt qui constitue le Parc National de Słowiński (Słowiński Park Narodowy), à environ un kilomètre de la plage. Le phare est à quelque 100 km à l'ouest de la presqu'île de Hel, une bande de sable et de forêts qui constitue un point de repère dans la côte polonaise de la mer Baltique [1].

La structure actuelle, achevée le 15 janvier 1875, est la conclusion d'un travail de trois ans dans une région où tous les matériaux de construction ont été acheminés par barge. Le projet de construction est attribué au célèbre mathématicien allemand Ernst Kummer (1810 – 1893).

La tour, de section circulaire, est construite en brique apparente. Haute de 25 m (83 pieds), elle culmine avec une corniche décorée avec une arcature aveugle (petits arcs) [2].

La lanterne, peinte en noir, est rehaussée avec un muret en brique de plan circulaire et entourée avec rambarde métallique.
Relié au réseau public d'électricité, automatisé, il garde toujours l'optique Fresnel "hyper-radiante de 1.80 m de diamètre intérieur et de 2.75 m de hauteur, fabriquée en France en 1926.

Géré par le Bureau Maritime de Słupsk (Urząd Morski w Słupsk), sur un plan focal de 75 m (246 pieds), ce feu à occultations dispose d'une optique qui cache sa lumière blanche deux fois toutes les 8 secondes, selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 2s + éclat 3s + obscurité 2s.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C2940.



[1] Dans le passé, le parc occupait une baie de la mer Baltique. Peu à peu, les mouvements marins ont comblé cet espace avec des formes dunaires à la croissance rapide (3 à 10 mètres par an). Les dunes, fixées avec une végétation à base de conifères, sont considérées en Europe comme une curiosité naturelle.
Les eaux (lacs et rivières) couvrent encore 55% de la superficie du parc.

[2] Restauré en 1994 pour faciliter l'accès au publique, le phare n'a subi aucun dommage pendant les deux guerres mondiales. Au centre d'une zone militaire durant le Guerre Froide, toute prise de vue pouvait être l'objet d'accusations d'espionnage.




Carte maximum [maxicard]

 




Oblitération faite à Ustka, le 14.06.2013


Cachet commémoratif "Latarnie Morskie" (Phares) avec l'image de la lanterne du phare d'Ustka
Édition : Poczta Polska
Dimensions de la carte : 103 mm x 140 mm







Bloc feuillet avec les phares de l'émission : Darłowo, Jarosławiec, Ustka et Czołpino







Carte postale : phare de Czołpino
Édition : Leander (Gravesend, U.K.)
Photographe : Gregor Podbial
Dimensions : 100 mm x 149 mm
Année d'émission : 1999
Référence : L1019