lundi 28 novembre 2011

Cuba / Phare stylisé "Journée de l'Espace"


Cuba.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant la Journée de l'Espace.
Un timbre montre un phare stylisé.





Pli signé par l'artiste, oblitéré à La Habana (6), le 12.04.1989
Édition : Empresa de Correos de Cuba
Dimensions : 89 mm x 163 mm


Thème du timbre : phare stylisé dans la série "Día de la Cosmonáutica", six timbres différents
Date d'émission : 12.04.1989
Autorité postale émettrice : Empresa de Correos de Cuba
Valeur faciale : 3 centavos (3/100 de peso cubain – CUP)
Dessinateur : Carlos Echenagusía
Impression : offset
Imprimeur : Planta Impresora de Especies Postales (La Habana)
Dimensions du timbre : 45 mm x 34 mm
Taille de la feuille : 40 timbres
Dentelé : 12 ¾
Numéros des catalogues : Yv 2928 / S 3117 / M 3280 / SG 3424


L'élément principal dans la composition du timbre est une lettre expédiée en Inde "by Rocket mail" (1934). Le nom de l'expéditeur est accompagné d'un dessin montrant un petit phare.
L'artiste utilise cet élément décoratif pour construire l'arrière-plan de l'image du timbre.

 



Cette série de timbres "Día de la Cosmonautica" s'intéresse aux pionniers de la fusée postale (rocket mail).
Ce moyen de transport du courrier a pour principe le lancement d'une fusée vers une destination donnée et la faire atterrir avec un parachute.

L'origine de la fusée postale remonte aux travaux de l'ingénieur autrichien Frederich Schmidl ; celui-ci voulait donner une solution efficace au problème de l'acheminement postal entre villes proches mais séparées par des contraintes liées aux reliefs difficiles.

Ces expériences commencées en Autriche en 1928, ont trouvé rapidement d'autres précurseurs en Allemagne, Angleterre, Italie, Inde, Australie et les États-Unis, avec plus ou moins de succès.

Correos de Cuba a donné un pas historique avec l'émission en 1939 du premier timbre commémorant ces expériences [1].

Cette émission est réalisée par l'ancien Secrétariat des Communications à la demande du Club Philatélique de la République de Cuba.

Il s'agit d'un timbre de 10 centavos (poste aérienne), de 1931, d'une nouvelle couleur verte et surchargé avec la phrase : "Experimento del cohete postal / Año de 1939" (expérimentation de la fusée postale / An 1939).

Ce timbre [2], apparu le 19 octobre 1939, est un précurseur de la thématique "fusées spatiales" [3]

 


Une fusée, construite par Antonio Funes, allait être officiellement lancée.
À partir du site de lancement : l'ancien champ de tir de la 5e. Avenue, sur Playa de Marianao, à La Havane ; l'engin avait pu, lors de deux essais préalables, effectuer un parcours d'environ 2000 m.

Malheureusement, l'essai officiel du 15 octobre 1939, n'a pas abouti.
Ce timbre, apparu quatre jours plus tard, commémore un événement qu'il y a bien eu lieu mais dont le résultat était un échec …



[1] À partir de l'article en espagnol d'Ignacio Ortiz-Bello de l'Asociación Hispánica de Periodistas Filatélicos y Numismáticos (1977).

[2] Scott C31 / Edifil 333

[3] Un excellent travail sur :
http://echenastamps.files.wordpress.com/2009/11/catalogo-del-cohete-postal-cubano.pdf



 

Notice philatélique 09-89
Ministerio de Comunicaciones
Empresa Comercial Filatélica (COPREFIL)
Format : 200 mm x 268 mm



Un très grand merci à monsieur José Ramón Crego (vice-président de la Fédération Philatélique Cubaine) et à monsieur Carlos Echanagusía (dessinateur de la série) pour leur inestimable collaboration.








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/04/cuba-roncali-jagua-punta-maisi_01.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2011/03/cuba-phares-de-cuba-ii.html





.

jeudi 24 novembre 2011

Philippines / Phares des Philippines [I]


Philippines.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares des Philippines.
Les timbres montrent les phares de Punta Bugui, Isla Capul, Isla Corregidor et Río del Pasig.
Le phare du Cape Engaño apparaît dans l'illustration du pli.
Un phare stylisé illustre le cachet commémoratif.







Enveloppe oblitérée à Manila (Manille), le 17.05.2006

Édition : Philpost (Philippine Postal Corporation)
Dimensions du pli : 110 mm x 190 mm
Imprimeur : Amstar Company (Quezon City)





Thème des timbres : "Phares des Philippines II", série de huit timbres différents dont quatre en format bloc-feuillet et quatre en se-tenant
Date d'émission : 17.05.2006
Autorité postale émettrice : Philpost (Philippine Postal Corporation)
Valeurs faciales : 7.00 pesos philippins (PHP)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Dessinateur : Architect Manuel Maximo L.C. Noche
Designers : Victorino Z. Serevo & Jesus Alfredo De los Santos
Coordination : Anna Maria Harper
Dimensions du timbre : 30 mm x 40 mm
Papier : sans filigrane (imported)
Taille de la feuille : 16 timbres (4 x 4 se-tenant)
Dentelé : 14
Impression : offset (lithography)
Imprimeur : Amstar Company (Quezon City)
Tirage : 140 000 (4 x 35 000)
Numéros de catalogues : Yv 3044 – 3047 / M 3771 – 3774 / SG 3875 – 3878 / S 3047



 

A. Le phare de Punta Bugui (12° 36' N & 123° 14' E) se trouve à l'extrémité nord-ouest de l'île de Masbate, à environ 300 km au sud-est de Manille.
Punta Bugui est un point de référence pour les bateaux qui quittent le port de Manille pour emprunter le détroit de San Bernardino et joindre (par le sud), l'océan Pacifique et les côtes américaines.

Il a été mis en service par les Américains en décembre 1902 mais sa construction, faite par les Espagnols, est antérieure à la guerre d'indépendance des Philippines (1898).

La tour tronconique est construite en brique et peinte en gris ; elle dispose, autour de la lanterne, d'un balcon (point d'observation) conçu pour son entretien.
Sa hauteur est de 15 m (49 pieds) et celle du plan focal est de 66 m (218 pieds).

L'optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F2510.

Propriété de la Garde côtière philippine (Philippines Coast Guard), ce phare fait partie du programme "Adopt a lighthouse".
La garde côtière propose, avec ce projet, le recueil de fonds privés pour l'entretien et la restauration de ces témoins du développement maritime philippin.







B. Le phare d'Isla Capul (12° 29' N & 124° 08' E) se trouve à l'extrémité nord de l'île du même nom, à environ 400 km au sud-est de Manille.
L'île Capul est située à l'entrée occidentale du détroit de San Bernardino.
Construit en 1896, durant la période coloniale espagnole, sa tour tronconique est bâtie en blocs de granite et peinte en blanc. Sa hauteur est de 12 m (39 pieds) et celle du plan focal est de 43 m (142 pieds).

L'optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 17 secondes selon la caracteristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 16.8s, sur un angle de 293°.
Sa portée lumineuse est de 17 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F2492.

Propriété de la Garde côtière philippine (Philippines Coast Guard), ce phare fait partie du programme "Adopt a lighthouse".







C. Le phare d'Isla Corregidor II (14° 23' N & 120° 35' E) se trouve sur l'île du même nom située à une cinquantaine de km au sud-ouest de Manille, une position stratégique à l'entrée de la baie de Manille.

Il a été construit en 1950, à partir d'une première structure bâtie en 1835, durant la période coloniale espagnole et qui été détruite par la suite pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

La tour de section octogonale avec une double passerelle, se dégage de la toiture de la maison du gardien. Construite en pierre, peinte en blanc, les fenêtres (sur 4 côtés) ont une forme de croix chrétienne qui donnent au phare un aspect facilement identifiable.
Sa hauteur est de 15 m (49 pieds) et celle du plan focal est de 193 m (633 pieds).

L'optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 20 secondes dans un angle de 278°. Sa portée lumineuse est de 23 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F2634.

Durant la Deuxième Guerre Mondiale, l'île Corregidor a été le Q.G. du général américain Douglas MacArthur ; il y restera jusqu'au 11 mars 1942, date à laquelle il devra évacuer le site suite à la percée japonaise dans l'archipel ["Je reviendrai"].







D. Le phare de Río del Pasig (14° 36' N & 120° 58' E) se trouve dans la zone portuaire de la ville de Manille, à côté du siège local de la Garde côtière philippine.
Río del Pasig est la rivière qui traverse la métropole en faisant la liaison entre la lagune de Bay et la baie de Manille.

Río del Pasig est le premier phare du pays ; il a été bâti par les Espagnols en 1642.

La structure actuelle date de 1992 ; elle remplace un édifice d'élégante architecture bâti en 1846.

La tour tronconique est construite en blocs de béton dans un style classique, elle dispose autour de la lanterne, d'un balcon servant à son entretien.
Sa hauteur est de 14 m (46 pieds) et celle du plan focal est de 13 m (43 pieds).

L'optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes.
Sa portée lumineuse est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F2669.






 

dimanche 20 novembre 2011

Pologne / Krynica Morska


Pologne.
 
Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare Krynica Morska (Latarnia Morska Krynica Morska).






Enveloppe oblitérée à Rzeszów, le 20.06.2011


Thème du timbre : phare Krynica Morska dans la série "Phares I", quatre timbres différents
Date d’émission : 29.05.2006
Autorité postale émettrice : Poczta Polska
Valeur faciale : 2.40 Złoty [PLN]
Dessinateur : Zygmunt Okrassa
Impression : héliogravure
Imprimeur : PWPW (Panstwowa Wytwórnia Papierów Wartósciowych)
Dimensions : 31.25 mm x 43 mm
Dentelé : 12
Papier : fluorescent
Taille de la feuille : 4 timbres
Dimensions de la feuille : 90 mm x 125 mm
Tirage : 500 000 feuillets
Numéros des catalogues : Yv 3985 / M 4243 (Bl 171) / SG 4228 / S 3824b
Numéro de référence Poczta Polska : 4093
 





Le phare Krynica Morska (54° 23' N & 19° 27' E) se trouve dans la petite ville du même nom située sur la côte nord de la lagune de la Vistule (Zalew Wiślany), une étendue d'eau douce séparée de la mer Baltique par une étroite bande de sable formée par des mouvements marins.
La lagune de la Vistule est partagée entre la Pologne et l'Oblast de Kaliningrad, une enclave russe au bord de la mer Baltique.
Un détroit, celui de Baltiisk (Балтийский пролив), creusé en 1497 et situé sur le territoire russe, permet le passage de la navigation entre la lagune et la mer Baltique.

 La structure actuelle, construite en 1951 remplace un ancien phare qui a été opérationnel de 1895 à 1945 (sa destruction, fait suite au repli allemand lors de la Seconde Guerre Mondiale).
Ce premier phare disposait d'un mécanisme d'horlogerie et d'une alimentation au gaz fournis par la firme Julius Pintsch (Berlin) [1].

La tour actuelle, construite en béton, est de section circulaire. Conçue par l'Université Technique de Gdansk, elle est peinte d'une couleur rouge-orangé.
Sa hauteur est de 27 m (89 pieds) ; son plan focal se trouve à 53 m (174 pieds).

 La lanterne (blanche) est ceinturée d'un balcon circulaire avec une rambarde métallique sur laquelle sont accrochés actuellement un nombre important d'antennes et différents capteurs.
Géré par le Bureau Maritime de Gdynia (Urząd Morski w Gydni), le phare émet deux longs éclats de lumière blanche toutes les 12 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 2s + obscurité 2s + éclat 2s + obscurité 6s ; visibles sur un angle de 360°.
La portée lumineuse est de 18 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C3090.



[1] Le gaz Pintsch (gaz d'huile, gaz de pétrole comprimé) a été utilisé durant des décennies dans des bouées et des phares disposant d'un système d'allumage autonome.




Enveloppe premier jour [FDC] montrant le phare de Stilo et de Krynica Morska

 



Pli oblitéré à Krynica Morska, le 29.05.2006

Dimensions : 114 mm x 162 mm [DIN C6]
Édition : Poczta Polska


 



Carte postale : phare de Krynica Morska
Édition : P.W.W. "ZET" (Wrocław)
Photographe : Tomasz Szarski
Dimensions : 105 mm x 145 mm








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/11/pologne.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2010/04/pologne-moulin-de-swinoujscie.html



.

dimanche 13 novembre 2011

États-Unis / Split Rock


États-Unis.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le phare Split Rock (Split Rock Lighthouse).
Le phare apparaît sur le timbre et l'illustration du pli.




Enveloppe oblitérée à Cheboygan (Michigan, 49721), le 17.06.1995
Dimensions du pli : 92 mm x 165 mm (US No 6)
Dessin et impression : Postal Commemorative Society © (Norwalk, Connecticut)


Thème du timbre : phare de Split Rock dans la série "Phares des Grands Lacs", cinq timbres différents
Date d'émission : 17.06.1995
Valeur faciale : 32 cents (32/100 de dollar américain - USD)
Artiste : Howard Koslow
Maquette : Richard C. Sennett
Typographie : Thomas Mann
Impression : héliogravure 5 couleurs
Imprimeur : Sennett Security Products (SSP)
Dimensions de l'image : 21.3 mm x 35.8 mm (0.84 x 1.41 pouces)
Dimensions du timbre : 25.1 mm x 39.6 mm (0.99 x 1.56 pouces)
Taille de la feuille : 5 timbres différents (4 feuilles par carnet = 20 timbres)
Dentelé : 11 (perforation verticale)
Numéros des catalogues : Yv 2343 / SG 3034 / M 2576 / S 2969





Le phare de Split Rock (47° 12' N & 91° 22' W) se trouve sur la côte nord-ouest du lac Supérieur (Superior), dans l'état américain du Minnesota.
Le lac Supérieur, à la frontière entre les États-Unis et le Canada, est le plus grand des Grands Lacs de l'Amérique du Nord.
Le phare occupe le sommet d'une falaise (avec une vue imprenable du lac) située à une trentaine de kilomètres au nord-est de la ville Two Harbors.

Œuvre de l'ingénieur Ralph Russell Tinkham (1883 - 1967), le phare est mis en opération le 31 juillet 1910 et a cessé son activité officielle en 1969. 

Bâtie en brique de couleur jaunâtre, la tour est de forme tronc-pyramidale de section octogonale. Un sous-bassement et une corniche située à la mi-hauteur (peints en blanc), servent de décoration à la structure.

La lanterne, peinte en noir, occupe presque un tiers de la hauteur du bâtiment (16.5 m, 54 pieds). 

 L'optique, constituée de deux lentilles Fresnel au ½ ("clamshell") a été fabriquée en France par la maison Barbier, Bénard et Turenne.

Opérationnelle sur un plan focal de 51 m (118 pieds), elle est allumée pour des occasions et durant la journée du 10 novembre [1].

Conservant le style, une solide bâtisse est attachée à la tour et des élégantes maisons de gardiens sont à proximité du phare. L'ensemble est aujourd'hui transformé dans un musée maritime opéré par la Minnesota Historical Society.



[1] anniversaire du naufrage du "Edmund Fitzgerald", cargo américain coulé avec tout son équipage, dans le lac Supérieur, suite à la tempête le 10 novembre 1975.


 
 



Cachet commémoratif de l'AAPEX 1985
Souvenir du 10e anniversaire du naufrage du Edmund Fitzgerald
Oblitération faite à Ann Arbor (Michigan, 48104), le 16.11.1985

 
 

 
 

Carnet 20 timbres (6.40 dollars américains - USD)
Illustration de couverture : détail de la lanterne du phare de Spectacle Reef et position géographique des phares de la série (5)
Code-barres : 0 15645 16653 0








 

Notice philatélique
Souvenir Page [SP 2973a], 1995
"Great Lakes Lighthouses"
Édition : U.S. Postal Service
Dimensions : 203 mm x 267 mm (8 x 10.5 pouces)






Carte postale : phare de Split Rock
Édition : Erickson Post Cards & Souvenirs
Photographe : Dennis O'Hara
Dimensions : 105 mm x 150 mm
Référence : MAR48558
Code-barres : 0 900735 2







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.com/2009/10/etats-unis-thirty-mile-point.html
http://pharoteliste.blogspot.com/2008/12/tats-unis-st-joseph-north-pier-inner.html





.