mardi 30 janvier 2018

Angola / Phares d'Angola


Angola.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares d'Angola (faróis de Angola).
Les timbres montrent les phares de Cabeça da Cobra, Barra do Dande, Tafe, Moita Seca et les balises (bouée rouge et bouée verte) de la baie de Luanda.
Le dessin du cachet commémoratif montre le phare de Cabeça da Cobra.







Enveloppe oblitérée à Luanda, le 22.11.2002

Cachet commémoratif : "Faróis de Angola"


Édition : Correios de Angola
Dimensions du pli : 162 mm x 229 mm (DIN C5)







Thèmes des timbres : phares d'Angola ("faróis de Angola"), dans une série de six timbres différents
Date d'émission : 22.11.2002
Autorité postale émettrice : Correios de Angola (Empresa Nacional de Correios e Telegrafos de Angola)
Valeurs faciales : 45 kwanza (AOA, depuis 2000)
Design : Afinsa
Dimensions du timbre : 40.0 mm x 30.0 mm
Dentelé : 13 x 13.4
Imprimeur : Cartor Security Printing (France)
Impression : offset
Taille de la feuille : 10 timbres
Numéros des catalogues : Yv 1533 – 1538 / M 1678 – 1683 / SG 1655 – 1660 / S 1227 – 1232
Numéros WNS :
AO019.02 : bouée numéro 1 (baie de Luanda)
AO020.02 : phare de Barra Do Dante
AO021.02 : bouée numéro 2 (baie de Luanda)
AO022.02 : phare de Cabeça da Cobra
AO023.02 : phare de Moita Seca
AO024.02 : phare de Tafe





A. Le phare de Cabeça da Cobra (06° 33' S & 12° 30' E) se trouve dans le nord du pays, à environ 260 km au nord-ouest de Luanda (capitale) et à une cinquantaine de kilomètres au sud du fleuve Zaïre (frontière naturelle avec la République Démocratique du Congo), face à l'océan Atlantique.

Sa construction date des années 1930, durant la période coloniale portugaise (África Ocidental Portuguesa).

La tour, de section carrée de 13 m (43 pieds) de hauteur, est bâtie en maçonnerie de brique; elle s'intègre linéairement dans un bâtiment hébergeant les gardiens et les locaux techniques.

Sur un plan focal de 42 m (138 pieds), son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 4 secondes avec la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 3.7s.
Sa portée lumineuse est de 19 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D5003.


 


B. Le phare de Barra do Dande (08° 28' S & 13° 21' E) se trouve à l'ouest de la ville du même nom située à une soixantaine de kilomètres au nord de Luanda, à l'embouchure (rive gauche) du fleuve Dande, sur un plateau surplombant l'océan Atlantique.

La tour, de section carrée (et cinq étages), a une hauteur de 20 m (66 pieds) ; elle est bâtie en brique et peinte en bandes rouges et blanches.
Inauguré à l'époque coloniale (1968), son équipement a été renouvelé en 2001.

Alimenté en électricité par des panneaux solaires, sur un plan focal de 63 m (207 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 1.4s + éclat 0.3s + obscurité 8s.
Sa portée lumineuse est de 16 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D5080.




C. Le phare de Tafe [Ponta Tafe] (05° 33' S & 12° 11' E) se trouve dans le secteur nord-ouest de la ville de Cabinda, capitale de l'exclave angolais du même nom situé à une soixantaine de kilomètres au nord du fleuve Zaïre (dont l'embouchure appartient à la République Démocratique du Congo).

Érigé en 2002 sur le site d'une ancienne installation coloniale (1888), le feu est soutenu par une tour de section circulaire de 20 m (65 pieds) de hauteur, construite en fibre de verre et peinte en bandes blanches (4) et rouges (4). Trois segments sont identifiables sur l'axe de la tour : la partie inférieure d'un diamètre élargi, la partie supérieur d'un diamètre réduit et la base du support du feu (sans lanterne) : en forme de cône inversé.

Sur un plan focal de 27 m (89 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 3.5s + éclat 0.3s + obscurité 5.9s.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D4340.




D. Le phare de Moita Seca (06° 06' S & 12° 16' E) se trouve sur un secteur consolidé des bancs de sable situés à l'embouchure (rive gauche / entrée sud) du fleuve Zaïre (Congo) [1] [2].

Installé en 2002, le feu est soutenu par une tour de section circulaire de 20 m (65 pieds) de hauteur, construite en fibre de verre et peinte en bandes blanches (4) et rouges (4). Trois segments sont identifiables sur l'axe de la tour : la partie inférieure d'un diamètre élargi, la partie supérieur d'un diamètre réduit et la base du support du feu (sans lanterne) : en forme de cône inversé.
Géré par la "Capitania do Porto do Soyo", sur un plan focal de 20 m (65 pieds), son optique émet trois éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.3s + obscurité 1.5s + éclat 0.3s + obscurité 1.5s + éclat 0.3s + obscurité 6.1s.
Sa portée lumineuse est de 12 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : D4380.





[1] Lieu appelé "Ponta do Padrão" où l'explorateur portugais Diogo Cão avait érigé en 1482 une stèle (padrão), colonne en pierre indiquant la découverte d'une nouvelle terre au nom du roi João II de Portugal.

[2] Également, le lieu de construction des deux phares de la période coloniale installés en 1889 et 1919.

 



Bouée numéro 1 (verte) et bouée numéro 2 (rouge) de la baie de Luanda




 
 


Carte de l'Administration portugaise montrant la position des principaux phares de la côte angolaise


 
 
 
 
.

Aucun commentaire: