jeudi 7 décembre 2017

Canada / Sambro Island


Canada. 

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant le phare de Sambro Island.






Pli oblitéré à l'Île Verte, le 23.10.2008


Cachet commémoratif 400e anniversaire de la ville de Québec
(Samuel de Champlain fonde la ville de Québec en 1608)




Thème du timbre : le phare de Sambro Island dans série "drapeaux" (phares), cinq timbres différents [1]
Date d'émission : 27.12.2007
Autorité postale émettrice : Canada Post / Postes Canada
Valeur faciale : sans valeur faciale, timbre à validité permanente [PERMANENT]
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 30 g dans le régime intérieur
Prix d'achat (carnet 10 timbres) : 5.20 dollars canadiens (CAD)
Design : Michael Kirlew / Gottschalk + Ash International (Toronto)
Photographe : Chris Mills
Impression : offset (lithographie), cinq couleurs
Imprimeur : Canadian Bank Note (Compagnie canadienne des billets de banque)
Dimensions : 20.35 mm x 23.25 mm
Taille de la feuille : format carnet 10 timbres (5H x 2V) (2 x 5 timbres différents)
Dentelé : dentelure simulée
Papier : couché (Tullis Russell Coatings), autoadhésif, gomme PSA (pressure sensitive adhesive). Marquage général (tag) sur les quatre côtés du timbre (MG4)
Tirage : impression continue
Date limite des ventes : 26.12.2008
Numéros des catalogues : Yv 2333 / S 2249 / M 2441
Numéro WNS : CA055.07 

Numéro de produit Canada Post (carnet) : 111182
Numéros des catalogues (carnet) : Yv CA 2333 / S BK 364 (2253a)



[1] Montrant les phares de Point Clark (Ontario), Pachena Point (British Columbia), Warren Landing (Manitoba), Cap-des-Rosiers (Québec) et Sambro Island (Nova Scotia)








Le phare de Sambro Island (44° 26' N & 63° 34' W) se trouve sur la côte sud-est de la petite île du même nom située au large de l'entrée ouest du port de Halifax, sur la côte méridionale de la province canadienne de Nouvelle-Écosse [2].

Opérationnel depuis 1759, il est le plus ancien phare d'Amérique encore en fonctionnement.

La tour de section octogonale de 20.7 m (68 pieds) de hauteur est bâtie en pierre (granit) protégée avec un revêtement en bardeaux de bois (planches horizontales) et peinte en bandes rouges et blanches.

La lanterne, au centre d'un socle élargi, est de section octogonale (aussi) est entourée d'une rambarde métallique ; l'ensemble est peint en rouge.

Automatisé en 1988, alimenté en électricité par des panneaux solaires (depuis 2007) ; sur un plan focal de 43 m (141 pieds), son optique (DCB-36 aerobeacon) émet un éclat de lumière blanche toutes les 6 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 1s + obscurité 5s.
Sa portée lumineuse est de 24 milles marins (1 mille = 1852 m).

Propriété de la Garde côtière canadienne, il est répertorié sous le numéro 507.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : H3632.



[2] Halifax est le siège de la plus grande base navale militaire canadienne et la ville la plus peuplée de la côte atlantique du Canada.








Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/02/canada-peggys-cove.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2014/06/canada-cape-spear.html



.

Aucun commentaire: