samedi 11 août 2018

Philippines / Phares de Philippines [III]


Philippines.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant les phares de Philippines.
Les timbres montrent les phares de Tubbataha Reefs, Cape Bojeador, Cape Bolinao et San Fernando Point.
Un ancien phare de Cape San Agustin (Mindanao) illustre le pli et un phare stylisé illustre le cachet commémoratif.






Enveloppe oblitérée à Manila (Manille), le 22.12.2005


Édition : Philpost (Philippine Postal Corporation)
Dimensions du pli : 110 mm x 190 mm
Imprimeur : Amstar Company, Inc.


 



Thème des timbres : phares des Philippines (série I), huit timbres différents dont quatre dans un format bloc feuillet
Date d'émission : 22.12.2005 [1]
Autorité postale émettrice : Philpost (Philippine Postal Corporation)
Valeurs faciales : 6.00 pesos philippins (PHP)
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Dessinateur : Jesus Alfredo De los Santos
Dimensions des timbres : 30 mm x 40 mm
Papier : sans filigrane
Taille de la feuille : 4 timbres (bloc-feuillet)
Dentelé : 14 ¼
Impression : offset
Imprimeur : Amstar Company, Inc.
Tirage (bloc feuillet) : 8 000
Date de retrait : 21.12.2006
Numéros de catalogues [Tubbataha Reefs] : M 3732 / S 3009a
Numéros de catalogues [Cape Bojeador] : M 3733 / S 3009b
Numéros de catalogues [Cape Bolinao] : M 3734 / S 3009c
Numéros de catalogues [San Fernando Point] : M 3735 / S 3009d


[1] Le 30.01.2006, selon le catalogue Michel








A. Le phare de Tubbataha Reefs (08° 45' N & 119° 49' E) se trouve sur un récif situé dans la partie centrale de la mer de Sulu (mer de Jolo), au sud-ouest des Philippines [2].

Construit en 1980 par la Garde côtière (Philippines Coast Guard) ; le phare est constitué d'une tour de section octogonale d'environ 15 m (49 pieds) de hauteur, élargie à sa base et érigée au centre d'un local technique (de plan octogonal, également) dont ses murs aident à protéger l'edifice contre l'érosion.

Au sommet, un balcon circulaire sert de support au feu (sans lanterne) soutenu par une courte colonne métallique.
L'ensemble, construit en béton, garde sa couleur grisâtre naturelle.

L'optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 5 secondes. Sa portée lumineuse est de 15 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F2340.


[2] Le récif de Tubbataha est un atoll situé à 180 km de la ville de Puerto Princesa (capital de la province de Palawan). Il fait partie d'une réserve marine (sanctuaire) d'environ 950 km², ajoutée en 1993 à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.






B. Le phare de Cape Bojeador (18° 31' N & 120° 36' E) se trouve sur la côte nord-ouest de Luçon, la plus grande île des Philippines [3].

Construit en 1892, durant la période coloniale espagnole, sa tour de section octogonale est bâtie en briques et peinte en blanc. Sa hauteur est de 20 m (66 pieds)

La lanterne, entourée d'un large balcon abrite une optique moderne soutenue par l'appareillage d'origine détruit par un tremblement de terre en 1990.

Toujours gardienné, sur un plan focal de 118 m (386 pieds), le phare émet trois éclats de lumière blanche toutes les 5 secondes sur un angle de 222°.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F2722.

Récemment restauré (2014), le phare de Cape Bojeador est le plus visité du pays ; il est un exemple remarquable de l'architecture coloniale espagnole.


[3] L'île Luçon couvre 35 % du territoire philippin et rassemble la moitié (environ 50 millions d'habitants) de la population du pays. Elle abrite Manille, la capitale, et la ville la plus peuplée (et ancienne capitale), Quezon.







C. L'extrémité nord-occidentale de la province de Pangasinan, dans la région centrale de l'île Luçon, est constituée d'une péninsule bordée à l'est, par le golfe de Lingayen et à l'ouest, par la mer de Chine méridionale. Le phare de Cape Bolinao (16° 18' N & 119° 47' E) se trouve sur la commune du même nom située sur la côte nord-ouest de cette péninsule [4].

Construit par les Américains en 1905, le phare est constitué d'une tour cylindrique soutenue par une base de section octogonale constituée de deux segments; le premier, de parois verticales et le second, inclinées (en forme de pyramide tronquée).

Au sommet, deux étages de plan octogonal hébergent les locaux techniques. Un double balcon et la lanterne, complètent la structure.
L'ensemble, fabriqué en béton, est peint en blanc ; la couleur rouge est réservée pour les détails de décoration (bordures, corniches, fenêtres).

Avec une hauteur de 27 m (89 pieds) [5] le plan focal se positionne à 89 m (292 pieds). L'optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes dans un angle de 198°. Sa portée lumineuse est de 22 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F2688.


[4] Le phare est au sommet de Punta Piedra Point, une colline rocheuse solide qui est la pointe du Cape Bolinao lui-même. 

[5] Un escalier en colimaçon comporte 6 plates-formes avec 20 marches 14 marches en plus pour la salle d'éclairage, soit un total de 134 marches.


 



D. San Fernando est un ville de la côte ouest de Luçon. Son nom identifie également la pointe (aussi Poro Point) située à l'ouest ; un prolongement des terres en mer de Chine méridionale. Le phare de San Fernando (16° 37' N & 120° 17' E) se trouve à extrémité occidentale de cette pointe, extrémité orientale du golfe de Lingayen.

Le phare actuel, construit en 1979, remplace une première structure (une "tourelle" de fabrication française - Sautter) établie par les Espagnols en 1885.

La tour, de section circulaire, d'environ 15 m (49 pieds) de hauteur dispose au sommet d'un large balcon, le lieu de support du feu (sans lanterne). Construite en béton, peinte en blanc ; la couleur rouge est réservée pour les contours des ouvertures et la base de la tour.

Toujours gardienné, automatisé ; sur un plan focal est de 33 m (107 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes.
Sa portée lumineuse est de 20 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : F2698.


En septembre 1991, le site du phare s'intègre au quartier général des forces navales (de la marine philippine) du nord de Luçon faisant suite au départ des troupes américaines.






Aucun commentaire: